Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Nouvelle esclave... dans les douves??
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 03:17 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
L'air aussi lugubre que sa bâtisse le seigneur de Montferrand fit rentrer le cortège dans la cours du chateau, Il claqua violemment la porte une fois tous les protagonistes entrés.
Sans dire un mot il se dirigea vers la salle du banquet, d'un pas décidé et surtout mécontent.


Tout le monde suivait en file indienne dans un silence pesant.
Il ouvrit la porte avec fracas et s'allongea dans son plus beau fauteuil se pavanant et regardant fixement ses esclaves rentrés, le chien prit sa place à ses cotés se faisant caresser la tête docilement.
Le molosse avait une tête bien carré avec une puissante mâchoire.


D'une voix monocorde et irritée le seigneur amorça la parole.
Loki.... tu vas faire visiter ma demeure à Salvagine, montre lui tout, les toilettes, les douves, la cour, ma chambre et votre chambre.... la pièce de la rousse...


il fixa Salvagine et repris
pourquoi la salle de la rousse te demandes tu ? car elle était la chambre d'une ancienne esclave aux cheveux de feu qui a tenté de s'échapper, elle a réussie à passer l'enceinte du chateau... mais sur mes terres, tout m'appartient et mes serfs m'ont vite divulgué où elle se trouvait. Quand je l'ai choppé, non seulement elle a prit une correction magistrale à la hauteur de son affront, mais pendant son sommeil j'ai foutu le feu à sa pièce. elle a crever vive dedans!
Tu sais faire la cuisine? nettoyer? prendre soin d'un corps d'homme? travailles, ne desobei pas et tu vivras nourrie logit sans craintes, désobei.. trahit moi..et tu verras.. réfléchi.. pourquoi s'enfuir? avec tes chaines? tu irais ou? tu veux crever bouffer par un loup?? tsss si t'es un minimum intelligente u feras le meme choi que Loki


Regardant Loki d'un regard sombre et beaucoup moins amical que la veille
Une fois la visite terminée, et fais court, vous nettoierez la pièce de la rousse, meme sans fenetre ouvre la porte aerez que cette odeur parte! enlevez tout ce que mes serfs aient put oublié... bout d'ongles... os.. chair... je ne sais pas nettoyer sinon vous dormirez avec elle ce soir Zehahahaha


Regardant droit dans les yeux Salvagine
toi femme, tu feras a manger que tu saches cuisiné ou non, si tu as faim tu t'appliqueras! si c'est dégueulasse tu mangeras pas! après manger tu feras bouillir l'eau et tu prepareras notre bain. une fois ca fait, Loki te raseras ta partie pubienne et tes poils sous les bras, il n'y a jamais eu de morpions ou autre vermines ici je tiens pas à ce que ca arrive, et ca sera plus attrayant en plus Zehahahaha, Tes poils, les restes de la rousse tout ca : dans les douves!


Il se releva et se dressa devant Loki, l'air sérieux et toujours aussi lugubre
qu'elle ne s’échappe pas, tu te souviens de ce que je t'ai dit... tu dois être ma main quand je ne suis pas là! tu as droit de sanction,  ca sera comme un test et un entrainement qu'on a put faire hier. accomplit ces taches et tiens là à l'oeil, prends cette chaîne au cas ou. Ne me redecois pas encore une fois!!!! maintenant filez vous avez à faire! je vous surveillerez de loin et toi la sauvagine tu tentes quoi que ce soit saches que je manie aussi bien mes lames que mes arcs...


Il ouvrit les bras soulevant sa large capetel un corbeau étends ses plumes lugubres et paradant ses deux épées...poursuivit 
ne me décevez pas...  


Ordre --> Loki --> Salvagine (Loki -> Salvagine à nouveau si interaction entre vous pendant les taches) puis Sebastian (qui peut intervenir si situation dégenere ... ou pas...)
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 11:52 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Les douves. Que de souvenirs. Il n’avait même pas besoin de s’en approcher pour savoir ce qu’il y avait dedans. Il ne le savait que trop bien d’ailleurs, pour avoir été chercher un corps sans interet. Il secoua doucement la tête regardant l’eau stagnante avec horreur. Jamais il ne retournerai dans ce truc. Il ne fallait pas compter sur lui. Enfin, ils rentrèrent et un long frisson parcouru le dos de Loki. Il sentait que ça allait être dure.  Loki était déjà habitué à l’ambiance qui régnait dans le château de Montferrand, et se sentait presque à l’aise du moins jusqu’à hier. Il se  sentait quelque peu étranger maintenant à cet endroit. Et cette impression lui déplaisait fortement.  Son maitre se plaça sur un de ses fauteuil et son chien le suivit, docile… comme… lui. Bizarrement, d’un coup, Loki se dégoutait lui-même. Finalement il était comme ce chien et se contentait d’obéir pour ne pas être sanctionné. Il eut presque envie de s’en aller en courant. De tout laisser tomber. Mais quelque chose faisait qu’il ne voulait pas quitter le seigneur, qui semblait toujours aussi mécontent de lui. Sébastian lui adressa la parole pour lui dire de faire visiter toutes les salles du moins les principales à Salvagine, il hocha la tête, dans un profond respect pour son maitre et se recula de quelques pas quand il parla à sa nouvelle esclave.

Loki profita pour regarder un peu ailleurs. Il venait de se rendre compte qu’il serrait tellement la mâchoire qu’il finissait pas grincer des dents. S’il continuait, il était sur que la pression était assez forte pour qu’il se pète les dents. Enfin pas à ce point mais presque.  Il entendit son nom et regarda les deux personnes devant lui. Ah cette salle. Et bien, c’était tellement écoeurant que loin de lui était l’idée de retourner dans cet endroit pour faire quoique ce soit. Mais bon avait il le choix ? Il était bien obligé. Il soupira une nouvelle fois.  Il espérait une chose quand même: qu’il ne se perde pas dans ce château, il était grand et Loki n’avait jamais eut à marcher seul dans ces couloirs, maintenant qu’il était confronté à cela, il espérait bien ne pas devoir chercher dix mille ans sa route. Il acquiesça lachant un « oui » à peine audible.  Il s’était un peu détendu, sa pâleur n’avait pas disparu, mais ça allait de mieux en mieux, déjà il ne grinçait plus des dents, c’était déjà ça. Enfin ce n’était que temporaire.

Son maitre se dressa devant lui et prit la parole, ne le regardant pas comme la veille, au contraire, Loki ferma les yeux et prit une longue inspiration, saisi la chaine et ouvrit les yeux. Son cœur manquait d’exploser, il tremblait légèrement. Il l’avait tant déçu que cela ? Il cligna des yeux plusieurs fois. Il essaya de parler, mais aucun son ne sortit d’entre ses lèvres, sa gorge nouée ne lui permettait de rien dire, il hocha donc à nouveau la tête  et lui tourna le dos, les yeux humides. Il avait l’impression de devenir fou. C’était comme si, on lui avait promis quelque chose et que tout s’envolait d’un coup. A cause de… Il ne fallait plus qu’il y pense mais c’était trop dure pour lui. Il ne le décevrai pas, il ferait de son mieux. Même s’il avait envie d’égorger Salvagine sur le champ.  Il ne le ferai pas bien sur. Mais impulsif comme il était… il ne savait pas comment il allait réagir. Du moins pour le moment tant que personne de le touchait tout irait bien. Quand Loki était énervé, le toucher était la pire chose à faire, même un peu, ça le faisait démarrer au quart de tour, et il ne répondait plus de rien.  Même une main sur son épaule lui suffisait pour exploser.

Il se tourna vers Salvagine et l’invita à le suivre. Il lui montra ce que le seigneur voulait qu’il lui montre. Il ne s’était pas perdu, c’était un miracle et Salvagine était toujours avec lui, un autre miracle. Il devrait quand même la remercier pour ça.  Enfin ce n’était pas fini peut être qu’elle attendait un moment d’inattention de la part de l’esclave, puis hop elle s’en irai aussi vite qu’elle était arrivé. Il n’espérait pas qu’elle le fasse. Bien qu’il n’ai aucune sympathie pour elle, il ne voulait pas qu’elle subisse la même sanction que la rousse . Ils arrivèrent ainsi dans la salle de la rousse, et directement, Loki se mit à la tâche nettoyant au plus vite ne voulant pas resté dans cette odeur désagréable. Ce fut vite fait. Il alla tout jeter dans les douves. Une fois ceci fait, il regarda Salvagine:

- va faire ce que le seigneur à dit. Faisons au plus vite.

il était toujours sur ses gardes prêt à rattraper Salvagine ou autre au cas ou. Il ne savait pas de quoi elle était capable. Même si c'était une femme, il s'était habitué à se méfier des apparences, rien que pour lui. Il paraissait gringalait mais ne manquait pas de force au contraire. Il savait l'utiliser à bon escient. Il mena Salvagine à la cuisine.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 12:38 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Lorsque Salvagine vit la forteresse, elle sentit toute force l’abandonner : les couloirs étaient lugubres, les portes solides… Bon sang l’endroit était sordide, autant que Montferrand et sa corneille. Elle regarda Loki : il avait les yeux embués, la lèvre mâchée et ses mâchoires semblaient soudées.
Elle avait du mal à suivre le long monologue de Montferrand, elle tentait de se repérer dans ce château, ça pourrait lui servir. Elle entendit parler d’une rousse, de serfs, de mort… cela lui importait peu. Elle ne savait encore à quoi s’attendre, même si les propos de Montferrand contenaient pleins de sous entendus. Ce dont elle était sûre, c’est qu’elle ne céderait à rien.
Elle suivit (malgré elle et grâce à la chaine !) Loki à travers le dédale de  couloirs, il n’avait pas bien l’air assuré dans ces courants d’air, il hésita plusieurs fois avant d’entrouvrir des portes, marmonner puis repartir de plus belle. Que cette corneille est  bien sombre.
Loki tressaillit au moment où il lui montra les douves, la cage… Salvagine trouva aussi l’odeur immonde.
Arrivée dans la chambre de la rousse, elle laissa le soin à Loki d’effectuer la besogne. Il ne parut pas s’en apercevoir. Elle repérait mentalement les lieux, imaginait les cachettes.
Plonger dans les douves ??? pourquoi pas si l’occasion s’en présentait… Elle n’hésiterai pas longtemps, que serait ce mauvais moment à passer à côté de la promesse de liberté qui s’offrirait à elle !!!
Il sortirent enfin de ce lieu et chemin faisant Loki lui adressa la parole pour la première fois :
« - - va faire ce que le seigneur à dit. Faisons au plus vite. »
 
La cuisine à faire, elle allait pouvoir manger ! Auparavant elle s’adressa trendrement à Loki :
 
« - Il me semble que ton maître te rudoie bien. Il traitre mieux son chien qu'il n'a d'égard pour toi Il ne te respecte donc pas ?  »
 
Elle fit une pause puis reprit :
 
« - N’aie crainte, je ne veux pas prendre ta place auprès de lui… Je ne veux être sous la coupe de personne. Toi qui semble connaître les lieux, ne pourrais-tu pas… (elle hésita) … m’aider ? J’ai le projet de m’enfuir. Montferrand parlait de loups, j’ai vécu dans la forêt assez de temps pour savoir m’en abriter. Je connais les plantes. Si tu veux retrouver ta dignité, être un homme libre sans la crainte d’être battu, humilié, frappé, repoussé et peut être pire… je te propose que nous partions à deux. Ce sera plus simple. »
 
« - Une fois dehors libre sera à toi d’aller et venir à ta guise. La liberté Loki ! Ne sais tu pas ce que c’est ??? faire ce que bon te semble ??? Trouve moi des pinces pour ôter mes fers. Puis sauvons nous. Qu’en dis-tu ? »
 
Ils arrivèrent à la cuisine. Salvagine y trouva un reste de gibier, elle le mit à réchauffer non sans en avaler furtivement quelques bouchées. Elle sentait son corps se remplis d’une énergie nouvelle. Elle prépara sans soin une « soupe » dans laquelle elle jeta le lierre récupéré près de la rivière.
Elle songea à ce qu’elle avait dit à Loki et quelle serait sa réaction face à elle et face à Montferrand.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 13:13 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Il n’avait plus parler après lui avoir dit d’aller en cuisine pour faire ce qu’on lui avait dit. Mais elle lui adressa la parole, et elle lui parla avec douceur. Loki se tourna vers elle et la regarda stupéfait. Cela faisait bien longtemps qu’une femme ne lui avait pas parler ainsi. Les dernières femmes qu’il avait « cotoyés » lui avaient limite cracher dessus pour bien signifier son rang. Et cela le surpris, bien que Salvagine elle aussi était une esclave, mais bon . Il la regarda et lâcha la chaine. Cela faisait longtemps qu’une voix féminine ne l’avait pas calmer… un peu du  moins. Il répondit:

-Il ne me rudoie que depuis aujourd’hui. Et oui je suis un esclave tout comme toi


Il se détourna puis lui fit à nouveau face et fut surpris du discours que tint Salvagine. S’échapper d’ici ? Loki était persuadé que cela leur était impossible et pourtant à cet instant, le proposition paraissait tellement tentante, s’en aller… c’était alléchant comme projet. De plus le seigneur n’était pas là pour le moment. Loki pourrait se détacher de ce poids qui lui pesait sur la poitrine depuis le matin. Il devint on ne peut plus sérieux et se mit à réfléchir sérieusement. Retrouver sa dignité… cette phrase l’avait pas mal perturbé. Depuis le temps qu’il était esclave, il avait gardé un minimum de dignité, mais il ne pouvait se contenter que du minimum, puisque les traces sur son corps témoignait de sa condition précaire, mais aussi des humiliations qu’il avait subit de la mort dont il avait trop souvent approché. Il regarda Salvagine à nouveau, et se mordit la lèvre. Comment pouvait il refuser. Il était comme un enfant face à ce choix, mais… Il devait le faire… il pouvait il vivrait une vie de fugitif certes mais une fois hors de porté du seigneur Montferrand, tout serai possible.

-Attend ici et ne bouge pas je reviens…

Il sortit de la cuisine et veillant bien à ce que personne ne le voit, il alla au cabanon où il avait eut ses armes et trouva de quoi briser les chaines de Salvagine. Et puis au pire s’il ne s’échappait pas il pourrait inventer un mensonge qui tenait la route, ainsi il se retrouverai à nouveau seul avec son maitre. Ce qui n’était pas pour lui déplaire. Son cœur battait à tout rompre. Il couru à nouveau retrouver Salvagine. Il était décidé. Il le ferai. Il la fit s’approcher de lui. Bien plus que sa dignité, il le faisait pour sa fierté.  Et surtout pour lui-même.  Un sourire illumina son visage pendant quelques secondes. Il enleva tout d’abord les fers qu’elle avait au poignet, mais il n’en enleva qu’un sur les deux. Alors qu’il allait s’occuper du deuxième, son geste fut suspendu. Et les paroles de son maitre lui revirent en tête. A croire que déjà quelque chose le rattachait à cet homme. Il ne devait pas le « décevoir encore une fois ». Et puis une fois dehors sans argent que ferait il ? Le seigneur lui, lui avait promit bien plus que cela, en quelque sorte avec lui il retrouverai tout ce qu’il avait perdu en le servant, notamment une liberté quasi-totale. Qu’il aurait bien mérité.

-non…

Il garda l’outil en main le serrant sans ménagement et posa une de ses mains sur sa tête. Il détestait cette femme qui lui proposait de partir, et cet homme aussi qui semblait avoir déjà une emprise quasi-totale sur lui. Il voulait le servir, pour acquérir ce qu’il lui avait promit mais l’appel de la liberté était tellement forte aussi. Jamais il n’avait été confronté à un tel choix. Avant de rencontrer Sebastian il n’aurait jamais hésité. Mais quoiqu’il fasse, il savait que le corbeaux retrouverait sa corneille et lui ferait regretter son acte par une punition inoubliable, voir la mort. Son chien était capable de les retrouver et de le mettre en pièce:

-ça ne sert à rien il nous retrouvera.

Il avait l’impression de frôler l’hystérie. Ses cheveux qui étaient habituellement en arrière, tombaient maintenant devant ses yeux. Il ne savait plus quoi faire. Depuis le matin il savait que cette journée serai dure mais ne pensait pas qu’elle le serait autant. Il essuya son visage d’un geste rageur et dégaina son épée pour la pointer en direction de Salvagine. Il avait l’air perdu, en colère contre tout le monde, et surtout contre lui-même. Des larmes de rage envahir ses yeux et coulèrent sur ses joues.

-Si tu veux t’enfuir, vas y… je reste là… mais je ne veux pas perdre ce que mon maitre m’a promit. Alors je donnerai peut être l’alerte. A toi de te débrouiller par la suite. Tu ne peux pas lui échapper, quoique tu fasse.

Il serrai son arme puissamment dans sa main la gardant en direction de l’esclave fasse à elle, son autre main tenait durement l’outil qu’il avait utilisé pour enlever le premier fer de Salvagine. Il était au point de rupture, un rien pourrait le faire exploser, mais aussi de bonnes paroles pourraient finir de le convaincre.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 13:38 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Elle vit que Loki était ému, pensif, songeur. Il partit et revint avec de quoi lui ôter les fers… Elle en était heureuse, elle n’avait plus froid ni faim… Elle lui sussura :
« - Je savais Loki que tu n’étais pas un chien soumis, que tu es un homme fier et brave. Ton attitude le prouve. Allons dépêche-toi, il ne faudrait pas tarder ! Tu ne le regretteras pas… »
Mais soudain la corneille sembla se raviser :
« - -ça ne sert à rien il nous retrouvera. »
 
Elle tenta une ultime fois de l’amadouer, rien n’y fit. Il avait changé d’avis, elle lui reparla de fierté, d’humanité… pas de réponse, son visage s’était refermé. Le fils du diable l’avait-il donc ensorcelé ???
 
« -Si tu veux t’enfuir, vas y… je reste là… mais je ne veux pas perdre ce que mon maitre m’a promit. Alors je donnerai peut être l’alerte. A toi de te débrouiller par la suite. Tu ne peux pas lui échapper, quoique tu fasse »

 
Elle ne put s’empêcher de lui dire :
« - Donc Loki le pleutre ?? Non, je ne peux le croire. A ton allure, je ne pense pas ceci de toi, je te sais homme, droit, juste et comme moi épris de liberté… De quel droit un maitre pourrait se servir de nous ? Qu’a de plus que nous ce fils du démon ??? sa naissance ?? Allons Loki, montre le courage que tu as enfoui en toi au fond de tes tripes et de ton âme !! Ôte moi le reste de mes fers et suis moi la liberté est au bout du couloir ! Viens Loki ! Tu peux choisir ton destin : servir et être éternellement puni ou bien choisir ta voie ? Décide toi vite !!!»
 
Un vent de liberté soufflait en Salvagine et elle tenta de le faire passer dans ses paroles, son ton.



"- Viens Loki le brave, hâte toi !"


Dernière édition par Salvagine yop le Jeu 6 Déc - 14:41 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 14:30 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Il lui avait proposé de s’enfuir seul, n’était pas sur de donner l’alerte. Mais elle insistait. Elle voulait qu’il parte avec elle et qu’elle lui enlève ses fers. Il pouvait le faire. Puis elle commença à déblatérer son discours qui ne laissa pas Loki de marbre. Il en avait assez. De plus elle n’avait pas hésité à le rabaisser avant de lui parler comme si elle savait quelque chose de lui. Il fronça les sourcils. Oui il était courageux et épris de liberté tout comme elle. Mais il ne voulait pas quitter son maitre. Plus que le servir, il voulait être son ombre. Mais il voulait qu’il… s’occupe de lui comme il le lui avait promis. Il ne voulait pas être relégué au second plan. Il failli tout de même céder aux propositions de Salvagine et baissa son arme. C’était vrai que le seigneur Sebastian n’avait aucun droit sur eux. De plus, il n’avait même pas payer Loki. Que devait il faire ? Il ne pouvait décidément pas quitter cet endroit. Il avait un toit et s’il faisait de son mieux il serait bien traiter. Mais pour le moment il savait sa conduite peu exemplaire et s’en voulu presque face à sa faiblesse. Les femmes avaient le dont d’embrouiller les gens pour les rallier à leur cause. Un vice qu’elle savait user à la perfection et que Loki détestait.

- tu ne sais rien de moi alors cesse de parler ainsi !!!

Il s’avança d’un pas décidé. Il resterai ici et il allait tuer Salvagine. Dans sa tête c’était clair. Il était là sans être là, son corps agit de lui-même, il s’approcha à grand pas de l’esclave et la poussa sur le sol froid. Toujours l’outil et son arme en main il se mit à genoux au dessus d’elle, il lui enleva le fer qu’elle avait au cou, mais ce n’était que pour mieux lui faire regretter ses paroles. Il posa sa main avec force sur la gorge de Salvagine l’étouffant presque. Il leva son arme vers elle:

-Pourquoi fais tu ça ?

Elle le déstabilisait, et Loki détestait ça. Il ne laisserai aucune chance à personne. S’il voulait être libre, il devait aussi tuer le seigneur Montferrand, ainsi il n’aurait plus de compte à rendre à personne, mais aussi plus personne à craindre, ni même à servir, il pourrait par la même occasion s’emparer des ses richesses se les approprier. Un sourire fou naquit sur ses lèvres, c’était une bonne idée, une très bonne idée, d’abord l’esclave ensuite lui, puis il serait ainsi maitre de son destin, n’aurait à obéir à personne, pas à chercher sa nourriture, pas à craindre la mort toutes les secondes, ne pas avoir à se soucier de décevoir ou pas. C’était réellement une bonne idée. Point de rupture, l’impulsivité de Loki avait prit le dessus, il était sur qu’avec le bruit qu’il avait fait son maitre ne tarderai pas, il serait alors prêt. Mais en même temps, il ne voulait pas qu’il s’en aille. Il soupira longuement et enleva sa main sur la gorge de Salvagine.

-Devrais je tuer le seigneur d’après toi ?

Après quelques minutes, il se dit tout simplement que le moment n’était pas venu. Il resta sur Salvagine et la regarda en l’attente d’une réponse. Puis avec le pommeau de son épée, il l’assomma. C’était mieux ainsi. Il se releva regardant le corps inanimée de l’esclave, puis la prit dans ses bras. Quoi de mieux que de rendre l’esclave au seigneur ? Ainsi il oublierai sa déception de la journée et tout redeviendrai comme avant, surtout s’il la tuait pour cette faute, et puis ensuite il pourrait gagner sa liberté en éliminant le seigneur!!! Plus de jalousie plus rien puisque le seigneur ne serait à personne. Mais  Que dirait Loki  pour l‘esclave? Simplement qu’elle avait tenté de s’enfuir et qu’il l’avait maitrisé, qu’elle avait été virulente et qu’il n’avait pas trouver d’autres solutions. Il ria follement et marcha vers la salle ou se trouvait son maitre. Qu’il était intelligent. Se fut avec un sourire presque malsain et le regard fou qu’il déposa le corps de Salvagine devant son maitre, prenant soin avec une corde de lui attacher les mains:

-Elle a voulu s’enfuir mon seigneur …
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 15:20 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Sebastian était resté dans ses quartiers, sans faire confiance à cette nouvelle recrue il espérait que Loki se reprenne et lui prouve que la confiance qu'il avait su lui accorder la veille se releve à nouveau être positive.
Il réfléchissait au regard de cette jeune femme sorcière, certes son corps était désirable mais elle avait un regard puissant et sauvage qu'il avtti décelé lorsqu'elle s'était permise de le fixé...
Le seigneur caressait son chien paisiblement, puis alluma le feu les flammes appaisairent sa colère et regretta presque d'avoir autant pris en grippe Lokimalgré le fait qu'il ne comprenait toujours pas pourquoi il eu changé aussi rapidement d'attitude...


Il regarda par une fenetre... rien... personne... s'ils s'étaient enfuit??? 
S'ils s'enfuyaient il partirait donner l'alerte à ses serfs sur le champ, mettant leurs têtes à prix et si par chance ils venaient à être retrouvé vivant, ils leurs feraient regretté d'être sur passé sur ses terres.


Tout à coup Loki fit son entrée, il ne l'avais jamais vu comme ca, les cheveux hirsutes, souriant d'un air presque aussi malsain que le seigneur lui meme un regard révulsé, Loki avait perdu toute sa quiétude et son air paisible. 
Sebastian ouvrit grand les yeux, regardant le corps de salvagine qui reprenait legerement ses esprits...
Loki lui déclara brièvement qu'elle voulu s'enfuir....La première pensée su seigneur fut de se demander pourquoi Loki était là, Salvagine avait dut lui proposer un pacte c'était obligé, à fuir il faut unir ses forces il le savait bien ca lui avait sauver la vie lors de nombreuses batailles.


hummm que s'est il passé exactement... loki?? ca va???
La seilgneur s'inquiétait, sur le visage de Loki était presque grimacant tellement il était torturé, Salvagine gemissait au sol, une chaine en moins ? il lui semblait bien, qu'avait il put donc se passer??
Il donna un coup de pied sans réelle force dans le dos de la femme à terre.


Toi là leve toi et va faire à bouffer
Il reprit sa respiration et regarda encore Loki, bien sombrement et fixement dans les yeux.


je vias te faire confiance Loki...ce soir après le lavement on attachera cette chienne dans la chambre de la rousse... tu viendras avec moi....
Sebastian était perplexe au vu de la situation, il semblait bien que ces deux esclaves soient incompatible, mais il faudrait bien qu'ils s'y fassent! à coup de trique ou de poing s'il le faudrait.


restaurons nous calmement... quand cette putain aura récupéré un peu de force j'obtiendrais sa version, et crois moi elle va craché le morceau...
Redonnant un léger coup de pied dans le ventre de Salvagine il hurla dessus


t'as entendu saloperie??? je suis loin d'ne avoir fini avec toi, leve toi cuisine et après tu vas parler sinon je te dérouille


Il se dirigea vers Loki, le toisa du regard bombant le torse, et malgré son air sombre passa la main dans ses cheveux, les ébouriffants et les remettant en place, avec une voix beaucoup plus sereine qu'habituellement et enfin depuis le début de la journée il parla à Loki.
si tu dis vrai et je n'en doutes point... tu as été brave Loki... et tu mérites bien ma confiance va donc te refraichir les idées, bois un verre de vin, rince toi le visage , tu sembles en trance....[/color]


Son regard changea, et tout en se raseillant regarda Salvagine se lever, il ne la quittait plus des yeux hormis pour vérifier que Loki se calme, Il allait la surveiller comme le lait sur le feu et au moindre faux mouvement maintenant il sévirait même s'il devrait la briser en deux.




(ordre sans importance Salva / loki ou inverse puis Sebastian)
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 15:56 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Alors qu’elle finissait sa phrase Loki devint fou de rage, la jeta à terre, l’y maintient fermement. Puis sembla se raviser, lui ôta le collier autour de son cou avant qu’un brusque accès de fureur ne le reprenne. Elle suffoquait étranglée par lui. Le manque d’air l’empêchait de se débattre.
 
Elle se réveilla avec un mal au crâne. Son dernier souvenir était celui de cette corneille menaçante. Ce Loki était donc aussi lâche et que ce qu’elle avait toujours pensé. C’était un impulsif irrésolu : mille solutions avaient vraisemblablement traversé l’esprit de cet homme lâche qui la répugnait au plus haut point. Quel LÂCHE !!!
 
Un brusque coup de pied finit de lui rendre ses esprits : par terre, au sol, aux pieds (ENCORE !!) du corbeau démoniaque, des paroles, des voix ou plutôt la voix de Montferrand qui interrogeait le lâche, puis la voix du pleutre qui la dénonçait.
             * Ah ! il est donc fourbe, il n’a aucune fierté, il veut jouer, il va s’en mordre les doigts cet oiseau de malheur *
Passe encore qu’il n’ait pas voulu l’aider, mais assommer, la trainer jusqu’au fils du démon pour remonter dasn ses bonnes grâces, c’en était de trop. Elle songea aussitôt qu’il lui faudrait intervenir pour faire basculer la situation en sa faveur. Elle qui était plutôt d’une nature taciturne et qui n’aimait pas s’exprimer ni discuter avec les autres… (elle n’avaient franchement eu souvent ces occasions) mais il lui faudrait passer au dessus de cette aversion.
Un autre coup de pied ponctua la phrase de Montferrand :

« - t'as entendu saloperie??? je suis loin d'ne avoir fini avec toi, leve toi cuisine et après tu vas parler sinon je te dérouille »
 
Salvagine se releva, se dressa, regarda Loki qui exultait, puis toisa Montferrand droit dans les yeux :
 
« - Ainsi donc, la parole de cet esclave vaut de l’or ??? vaut plus que la mienne ???  Vous ne m’interrogez même pas ??? Il est vrai qu’il était question de fuite, mais je n’étais pas à l’origine de cette idée : c’est lui ! Il a même commencé à m’ôter les fers voyez : le poignet, le cou…et… »
 
Elle continua son discours avec l’énergie du désespoir, il avait déclaré la guerre, tous les coups bas allaient être permis, il l'avait dénoncée...elle s'autorisa à dire
 
« - …et Loki m’a fait part de projets encore plus sombres à votre encontre »
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Déc - 16:23 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

En transe ? C’était peu de le dire, Loki savait à peine ce qu’il faisait et c’était mieux ainsi. Lui plus réfléchi d’habitude faisait tout et n’importe quoi,  ne mesurait pas ses mots, mais son maitre le regardait  avec moins de colère dans le regard. Que c’était bon. Il  tenta de se calmer. D’apparence il était calme mais à l’intérieur il était en ébulition. C’était le moment, oui il y arriverait. Il lui faisait confiance. Si Loki c’était laisser allé il aurait sauté de joie et rit aux éclats mais ne le fit pas. La folie était encore visible sur son visage mais après un verre de vin ça allait un peu mieux. Il regarda Salvagine. Oui que son maitre lui fasse payer son affront. Qu’elle hurle qu’elle meurt ! Il serait enfin débarrassé d’elle il en rêvait au plus profond de son être.  Il se tourna à nouveau vers son maitre et quand Salvagine prit la parole, son cœur failli s’arrêter. Elle avait osé le défier…ouvertement… elle en paierai le prix fort. Il déglutit difficilement quand elle annonça ce qu’elle avait a dire. Mais la fuite n’était pas son idée! En plus de cela elle mentait à son égard. Loki tenta de garder son calme et y parvint. Il sortit son arme à nouveau et s’approcha de Salvagine:

-Je pensais que tu avais plus de dignité. Tu n’as pas honte de mentir à ton maitre ?

Cette catin méritait de mourir. Si jamais le seigneur la croyait, il ne pourrait rien faire. C’était hors de question qu’elle mette en péril ses idées. Il se mit face à elle se mettant à sa hauteur lui lançant un regard plein de haine.

-Je suis persuadé que le seigneur Montferrand déteste le mensonge, si je ne m'abuse tu t'es enfui de chez ton dernier maitre n'est ce pas ce que tu m'as dit ?

Il parlait d’une voix calme presque effrayante. Il regarda sa lame et la plaça devant son visage, léchant la lame avec un léger sourire, voulant montrer à salvagine que jamais elle gagnerait contre lui. Il était supérieur à elle. Et il lui ferait du mal… autant qu’il pourrait il la ferait souffrir mille morts avant de l’achever lentement. Il ne l’aimait pas et elle non plus. Le jeu en valait la chandelle. Il s’approcha de son oreille et lui chuchota quelques paroles à l’oreille:

-Tu finira comme la rousse, et tu n’aura que ce que tu mérite catin

Il se recula et regarda son maitre, paraissant un peu moins fou. En apparence. Il remit ses cheveux en arrière. Il n’aurait aucun scrupule à mentir à se jouer de tout le monde, et surtout à faire torturer cette gueuse:

-Mon seigneur. Croyez bien que je ne trahirais pas votre confiance. Je sais déjà que je vous ai déçu aujourd’hui, et je m’en excuse.

Il rangea son arme et se recula de quelques pas:

-Elle m’a proposé de m’enfuir avec elle… et je dois avouer…honteusement… que j’ai été tenté… j’ai failli le faire mais j’ai renoncé. Je ne veux pas vous quittez et je sais que peu importe ce que je ferai vous me retrouveriez et la sanction serait sévère. Je l’ai prévenu hélas… elle a voulu engager un combat parce que je ne voulais pas la suivre. J’ai donc enlevé le fer qu’elle avait au cou et comme vous pouvez le voir… j’ai…posé ma main sur son cou afin qu’elle cesse de respirer puis je l’ai assomé. Regardez

Salvagine avait en effet une marque de strangulation:

-Je vous suis entièrement dévoué. Et si je mérite sanction je le comprendrai…

Il s’inclina légèrement attendant la réponse de son maitre. Espérant qu’avec son élocution, il ne serait pas soupçonner.

Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 02:36 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

La situation dégénérâit de plus en plus, le seigneur regardait bouche bée les deux esclaves se provoquer et en dire beaucoup plus sur le seul petit moment où il s'était retrouvé à deux... et celà n'engageait rien de bon.
Salvagine semblait bien être la fille sauvage prête à s'enfuir à la moindre occasion comme il le soupsonnait, quand à Loki depuis le matin son comportement avait été maintes fois inégal, avec des sautes d'humeurs et il apparaissait maintenant avec un tempérament bien perturbé.

Ainsi donc, la parole de cet esclave vaut de l’or ??? vaut plus que la mienne ???  Vous ne m’interrogez même pas ??? Il est vrai qu’il était question de fuite, mais je n’étais pas à l’origine de cette idée : c’est lui ! Il a même commencé à m’ôter les fers voyez : le poignet, le cou…et… …et Loki m’a fait part de projets encore plus sombres à votre encontre 

Le seigneur eu un très court temps de réflexion mais cette gueuse avait raison, qu'elle était donc sa version, De Montferrand n'eu pas le temps d'ouvrir la bouche que Loki se jeta vers elle, l'air menacant comme jamais, sortant sa lame il provoqua la sauvageonne lechant sa lame devant son visage, il chuchotta des mots à l'oreille de Salvagine et le seigneur comprit rapidement qu'une réelle haine existait entre ces deux là.

Elle m’a proposé de m’enfuir avec elle… et je dois avouer…honteusement… que j’ai été tenté… j’ai failli le faire mais j’ai renoncé. Je ne veux pas vous quittez et je sais que peu importe ce que je ferai vous me retrouveriez et la sanction serait sévère. Je l’ai prévenu hélas… elle a voulu engager un combat parce que je ne voulais pas la suivre. J’ai donc enlevé le fer qu’elle avait au cou et comme vous pouvez le voir… j’ai…posé ma main sur son cou afin qu’elle cesse de respirer puis je l’ai assomé. Regardez...
Je vous suis entièrement dévoué. Et si je mérite sanction je le comprendrai…

Le seigneur se leva, et toisa les deux esclavesetait ce un complot entre ces deux là pour abuser de sa confiance et partir à la première occasion? qui disait vrai?

... roffll.. Toi la gueuse... dis moi donc ta version des faits... tu reconnais avoir parler de fuite avec Loki? que t'as t il donc proposer? et pourquoi se serait il rétracter si cette idée est venue de lui? rien ne joue ne ta faveur souillon.... mais j'aimerais également connaitre ce projet "si sombre" dont tu as parlé.

Il se tourna vers Loki, le regarda attentivement sans un bruit dans les yeux...
tenté par la fuite... alors que je t'ai vetu, nourrit, sorti de ta cage, fais confiance... qu'est ce qui t'as donc autant tenté? partir avec cette gueuse?? elle te plait?? retrouvé une pseudo liberté?? tu n'as pas un sous Loki et tu serais pourchassé sur toutes mes terres... je ne comprends pas...

Le maître caressait le haut de la tête de son chien, son poing droit se serrait de plus en plus et tout le monde dans la pièce pouvait entendre dans la voix du seigneur la colère montée, incappable de cerné la vérité et déçu par ses deux nouveaux achats.
Il fulminait debout mais contrairement à d'habitude sans exploser, ses pupille se dilataient lentement à chaque regards portés sur les deux esclaves.

L'achat de salvagine avait été un détonateur dans la journée paisible de la veille qui avait peut être mis à jour des intentions plus sombre de la part de Loki, quand à elle ses intentions étaient claires, s'enfuir, mais sur ce point le seigneur savait que si elle y arrivait il l'a retrouverait et qu'elle en périrait et sasn aucun doute elle allait apprendre à le connaitre très rapidement.

alors salvagine... dis moi donc ce que tu as à dire, et dit moi en quoi ta parole serait plus honnete que celle de Loki
Il s'avanca vers elle, et se posta devant sa tête, les pied à quelques centimètres de son visage.

Se retournant rapidement vers Loki il parla d'une voix ténébreuse
oui.... si sanction il y a Loki.... elle sera terrible

C'est la prmière fois que la voix du seigneur tremblait légèrement mais non pas de peur ou de sanglots, une véritable colère couvait en lui se contenant pour pas corriger sur le champs ces deux là, non il voulait entendre ce que cette jeune sorcière avait à lui dire sur les fameux "sombres projets" de Loki et sa version de la proposition de fuite.




(ordre salvagine -> Loki -> sebastian)


Dernière édition par Sebastian de Montferrand le Lun 10 Déc - 08:18 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 06:58 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Entre Loki et elle une guerre psychologique s’engageait. Cette corneille détestable avait des faiblesses, elle saurait les exploiter. Elle n'avait rien à perdre.
Montferrand semblait avoir pour l'instant un air mi-amusé / mi-exaspéré de cette situation.
Salvagine comprit immédiatement qu’il lui faudrait saisir la chance de faire basculer la situation en sa faveur. Elle écouta le dialogue entre Loki et Montferrand. Elle n’aimait pas le mensonge, mais elle devrait peut être travestir la vérité. Loki n’avait-il pas commencé la trahison ??? Et rien que pour ceci elle lui en voulait à mort.
Monteferrand l’interpela directement d’une voix tonitruante :

« - alors salvagine... dis moi donc ce que tu as à dire, et dit moi en quoi ta parole serait plus honnete que celle de Loki »

Elle espérait ainsi retourner la situation. Elle répondit en regardant Montferrand droit dans les yeux.

« - Pourquoi me croire plus moi que ce… ce Loki ???? Pourquoi aurais-je songé à fuir ?? Je ne connais pas les lieux contrairement à lui. Si j’avais eu l’intention de partir, j’aurai profité du moment où il m’a quittée pour aller chercher un outil afin d’ôter mes fers. Or je n’en ai rien fait… et si je m’étais réellement enfuie de chez mon précédent m… maître, je ne le crierai point sur les toits surtout à quelqu’un que je ne connais pas. Il a monté de toutes pièces ce stratagème afin de me faire éliminer et de rester dans vos bonnes grâces jusqu’à ce que vienne le moment opportun pour lui de mettre son plan à exécution. Voilà la seule raison.»

Se tournant vers Loki elle ajouta d'une voix méprisante :

« - Le menteur que tu es va nier tout ceci !!! Mais que vaut ta parole ??? Pas plus que la mienne ! »

Salvagine avait mis dans le ton de sa voix toute la force qu’elle avait en elle. Elle n’avait pas eu besoin de trop maquiller la vérité. Résonnait encore en elle des propos de Loki -Devrais je tuer le seigneur d’après toi ? Entre Loki et elle face au corbeau, c’était parole contre parole. Un affrontement psychologique avait lieu, elle comptait en sortir vainqueur ou du moins ne pas perdre. Son but pour l’instant était d'une part ressemer la confusion dans l’esprit de Loki afin qu’il se laisse emporter par son impulsivité et se trahisse puis que ses paroles en viennent à faire douter le corbeau, ensuite elle aviserait.
Elle voyait la colère de Montferrand monter et ne savait pas encore contre qui elle allait se déchaîner.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Déc - 13:16 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Il avait pensé que tout était parfait. Avec ses dires il n’y avait pas a douter, mettre Salvagine aux fers, l’executer même. Il était sur de gagner, jusqu’à ce que son maitre, le mette en réelle difficulté. Il voulait donc écouter ce qu’avait à dire cette esclave. Loki regardait son maitre et voyait bien que ce  jeu ne l’amusait plus. Au contraire, que la colère montait en lui. Que ce soit pour lui ou pour Salvagine quelqu’un allait payer. De plus le discours de Sebastian avait ébranler Loki… Il n’était plus sur de rien et commençait à perdre pieds. Ses mains tremblaient légèrement, son regard un peu affolé, il dut s’appuyer contre un mur. Il avait l’impression que son cœur allait exploser à tout moment. C’était la première fois qu’il se trouvait coincé dans son propre piège et il ne savait pas comment s’en sortir. De plus le seigneur Montferrand voulait connaitre les projets de Loki à son égard. L’esclave serra les dents sans rien dire et écouta la voix tremblante de rage de son maitre. C’était fini. Salvagine n’hésiterai pas. Il se mordit la lèvre et attendit. Il avait l’impression que toute sa vie ce jouait en cet instant. C’était le cas en quelque sorte. En quelques secondes il pouvait tout perdre.

Il se plaça à l’écart de son maitre et regarda Salvagine. Qui bien sur appuya ses dires avec véhémences disant encore que la fuite était son idée. Il posa ses mains contre ses tempes essayant de réfléchir mais rien n’y faisait la voix de cette femelle semblait lui briser les tympans, à croire qu’elle savait quoi faire pour le déstabiliser. Et voire son maitre dans cet état. Il ne savait plus quoi faire, qui croire, quoi dire ou même comment agir. Alors que Salvagine disait une énième fois qu’il était un menteur, il se déplaça d’un pas lourd et la frappa sans ménagement avant de se pencher sur elle et de la saisir par la gorge prêt à le lui briser:

-Tu as gagner pour cette fois… mais tu vas le payer cher, tu regrettera…

Il la lâcha l’envoyant contre le sol dure. Elle n’avait pas dit explicitement ce qu’il lui avait dit dans les cuisines, mais de ce qu’elle avait dit, on pouvait bien déduire la suite. Mais Loki prit ça comme… une chance. Si on pouvait le dire ainsi, puisque ce n’était pas vraiment le cas. Perdu, les larmes lui montèrent aux yeux, il passa une main dans ses cheveux et se tourna lentement vers son maitre. Il l’effrayait pour la première fois, il avait peur d’un seigneur. En même temps, il savait qu’en faisant cela il perdrait tout et pourtant, il se disait que s’il assumait enfin, ce qu’il n’avait pas fait du moins en partit, peut être Est-ce que ça atténuerai tout le reste. Il frissonna violemment, les yeux humides et prit la parole. Malgré son état sa voix ne trembla pas elle était assuré.

- Elle ne ment pas…J’ai fait cela monseigneur.

Il déglutit et reprit un peu d’assurance, du moins le peu qui lui restait, il lui restait un peu de dignité, et il voulait que Salvagine le voit.

-J’ai proposé à cette esclave de fuir, j’ai été cherché un outil et j’ai commencé à la libérer de ses fers. Par la suite je l’ai amené ici en espérant que vous m’écouteriez sans poser de questions que vous vous emporteriez et qu’elle périsse ce  soir même. Mais… j’ai apparemment été prit dans mon propre piège. Dans un moment d’égarement… j’ai même penser à attenter à votre vie…

Il avait l’impression d’avoir tout perdu en une seule et unique minute. Alors qu’il… aimait son seigneur. Il tomba un genou à terre.  C’était de sa faute… Salvagine. C’était elle. Si on ne l’avait pas acheté, si elle n’avait pas essayé de se servir de lui, jamais il n’aurait fait une telle chose penser à tuer son maitre. Bien sur que non il ne voulait pas l’éliminer. Il voulait le garder pour lui. Mais elle… était venue tout foutre en l’air avec son corps de femme et sa voix de crécelle.  Il éprouvait bien plus que de le haine envers elle c’était indescriptible. Il avait la tête baisser, un genou à terre devant son seigneur. Il posa sa main sur ses yeux et les larmes coulèrent d’elles même. De la douleur de la rage, de la jalousie, de la tristesse. Tout ça se mélangeait pour lui peser sur la poitrine. Il manqua de souffle et se leva peinant à respirer, il fit dos au seigneur et  ne put s’empêcher de donner un violent coup de pied à Salvagine l’insultant allégrement et lui promettant mille mort, l’accusant de sa déchéance, elle avait profiter lâchement de sa faiblesse... Il poussa les lourdes portes et sortit dehors. Il hurla à plein poumon avant de marcher pour être en dehors du château et de respirer l’air de l’extérieur. Il en avait bien besoin. Il avait posé sa main sur son épée, attendant de pied ferme ce qui pourrait l’attendre. Il prit quelques minutes pour se calmer et retrouva une respiration régulière, ne pouvant pas empêcher les larmes de couler, mais il était fier et ne se mettrait pas à courir pour fuir.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 11 Déc - 02:55 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Le seigneur de Montferrand écouta Salvagine qui comme il s'y attendait lui déclarara une version toute autre que celle de Loki, bien entendu complètement contradictoire.
La donzelle chmbrait avec véhémence Loki, que vallait sa parole par rapport à la sienne? Loki avait certes prouvé sa valeur et avait fait preuve de pouvoir être digne de confiance la veille... or aux dires de Salvagine tout cela n'aurait été qu'un vil stratagème pour il ne savait quel plan? Le seigneur aurait donc fait confiance encore une fois à un esclave qui se serait retourné pour lui mordre la main à la moindre occasion??

Il ne fallaut pas attendre bien long pour voir qui disait la vérit, de rage Loki se jetta sur Salvagine et la frappa et la balanca sur le sol, Sebastian n'intervint pas attends plutot les explications de Loki et elles ne furent pas bonnes à entendre car elles venaient confirmer les dires de la nouvelle souillon.

Avec bien peu d'assurance, et il en avait bien raison, Loki confirma tous les dires sans la moindre exception, il avait donc proposer à Salvagine de fuir? il l'avait libéré d'une partie de ses fers et inventer cette histoire pour que le seigneur la batte, si possible à mort mais pire de tout ce dernier avait penser à tuer le seigneur.

Malgré cet élan de spontanéité et de vérité, le seigneur fulminait, sa main s'était portée sur le pommeau de sa petite épée et même un mlvoyant aurait put voir ou sentir la force qu'exercait le seigneur dessus tellement il serrait fort ce manche, se luttait il ain de ne pas commettre l'irréparable? Savait il que s'il dégainait son épée la correction serait surement mortelle? Le seigneur repensait à la journée précédente ou Loki lui avait donné entière satisfaction mais surtout, à sa confiance placée et ruinée en quelques heures.

L'esclave s'effondra sur le sol, un genou à terre, et la tête bien basse il frottait ses yeux essuyant ses larmes et le peu de dignité qu'il lui restait à cet instant tel un homme brisé.
Il se releva pour aller en découdre à nouveau sur la femme toujorus allongée sur le sol, l'insultant et lui promettant de prendre sa vie et tout en poussant les portes de la salle sortit crier dehors.

Encore stupéfait des déclarations, le seigneur regarda Salvagine de son air supérieur et lui tendit la main
ca va rien de cassé? J'allais te demander quel était donc ce plan mais tout est clair à présent... met toi donc à l'oeuvre et fais donc ce que je t'ai dit, prépares le repas, 3 couverts et ne discute pas j'ai mon idée. nos irons prendre le lavement après mangé... fais donc chauffer le chaudron d'eau
Le tout avait été prononcé d'une voix monocorde et lugubre, sechement et dans l'attitude et le regard une perte de patience.

exécutes donc ses taches sans rechigner, j'ai grand faim, toi aussi je suppose... et surtout je n'ai plus envie de discuter tu m'as compris?
Il se tourna vers la porte grande ouverte et respira un bon coup, l'air décidé

Loki ne te fera rien tant que te seras sous mes ordres, il faudra vous y faire mais vous allez devoir collaborer ensemble sous mon autorité, que ca vous plaise ou non j'en ai rien à foutre, je vias faire comprendre cela à notre ami il semblerait que cette journée ait été bien instructive

Ramassant les fers que Loki avait oter de Salvagine, il replaca celui de son cou et ota le dernier à ses poignets.
ce n'est pas par pitié ou une sorte de récompense, ca sera juste plus pratique pour l'accomplissement des taches que je te demande, ne trahit pas ma confiance comme certain vienne de faire et je t'oterais ce lu ide ton cou... définivitement.A ces mots il fit un signe de tête vers le chaudron déginant à l'esclvae où aller s'occuper et tourna les talons d'un pas grandement décidé vers l'extérieur.
Il ne fallut pas chercher longtemps avoir de trouvé un Loki larmoyant débout adosser contre un mur tenant son épée comme pour en découdre avec qui que ce soit.

Le regard du seigneur ne contenait pas de haine, mais une intensité de colère mélangée à une tristesse profonde.
Ainsi donc, Loki le.... traitre?, voilà comment tu récompenses celui qui t'as sorti de ta cage? celui qui t'as nourrit, proposer une liberté certes controlée? voila comment tu remercie celui qui t'as armé? tu comptais me tuer avec l'arme que je t'avais offerte? paré de tes nouveaux beaux habits? telle aurait été ma récompense pour t'avoir laissé dormir dans ma suite? te laissé le privilège de prendre un bain en ma présence? Je devrais t'embrocher et te jeter dans les douves tel n'importe quel chien qui mord la main de son maitre qui le nourrit! et dire que j'ai tué un serf pour protéger le peu d'honneur que tu avais!!!

Le seigneur n'hurlait pas mais débité ses phrases d'un ton lugubre, sec et sans compassion.

Ainsi donc tu voulais me tuer? et comment? pendant mon sommeil? Mon chien, fidèle lui! est ma garde permanente, il t'aurait déchiqueté le bras avant que tu n'agisses! choses qu'apparement tu n'aurais pas faites si on avait tenté quo ique ce soit sur moi! tu ne vaut donc pas mieux qu'un chien Loki? quelle déception....

De Montferrand ne lachait pas le regard de Loki, sa confiance était ruinée et s'attendait à tout, même à ce que ce dernier dégaine son épée pour tenter un assaut suicidaire, qu'il dégaine donc! il le transpercerait sur le champs sans plus aucune hésitation, Le seigneur avait dressé tous ces chiens de la sorte, un écart et le chien finissait mort dans les douves.

je ne vais pas te corriger, je crois que je risquerais de te tuer sous la colère... tu vas remonter gentillement dans la salle de buffet...tu vas te foutre à poil, tu n'es pas digne de porter ses habits, tu ne mangeras pas ce soir, je t'enleve le privilege d'aller chasser seul jusqu'a nouvel ordre, ce soir comme prévu tu nettoieras Salvagine comme je l'entends et sans la brutaliser ou tenter quoi que ce soit, tu dormiras dans la chambre de la rousse juqsu'à nouvel ordre, attaché aux fers bien entendu il ne faudrait pas que tu veuilles t'échapper à nouveau...
le seigneur marqua un temps d'arrêt et regarda l'épée.

bien entendu... tu rends ton arme, si tu peux remonter dans mon estime et me prouver à nouveua ta valeur et te sera rendue mais à ce jour tu ne la mérites pas
Avant même que Loki puisse dire quoi que ce soit, le seigneur envoya une puissante salve dans le ventre de Loki, surpris par l'attaque, le poing du seigneur avait jaillit de sous sa cape pulvérisant le pauvre estomac et sternum de l'esclave, la puissance du coup était si forte qu'il aurait donner envie de faire vomir ses propres boyaux . Un deuxième coup fut porter au visage de Loki tout aussi puissant, alors que le seigneur libérait sa colère il se stoppa alors qu'il armait à nouveau coup de poing...
Le regard rageux, furieux et haineux tel un chien enragé prêt à déchiqueter se proie.

Monte vite et excutes toi Loki avant que je te pulvérise à coups de poing sur place
De Montferrand grincait des dents tout en prononcant ces paroles, le temps de la plaisanterie et de cette mise en scène etait bel et bien terminé.


Ordre : Salva --> Loki
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 11 Déc - 12:39 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Elle qui n’aimait pas parler, elle exultait intérieurement : elle avait su trouver les mots qui avaient mis Loki en colère. II n’avait pu garder son sang froid, même si elle avait reçu des coups de sa part, ceux-ci n’étaient rien : ils confirmaient sa faiblesse. Il avait avoué…
Elle se releva regarda Loki avaec un regard qui en disait long sur ce qu’elle pensait de lui.
Ainsi le fourbe était faible, impulsif… dans sa folie il avait même avoué qu’il  avait été à l’origine du projet de fuite ! La voilà tranquille pour l’instant. Ainsi donc, elle avait maîtrisé Loki par les propos. Elle continuerait de s’immicer dans son esprit si toutefois elle en avait l’occasion. Cette corneille avait des blessures secrètes, elle allait les percer et en jouer aussi souvent qu’elle le pourrait. Pour l’instant, il lui fallait continuer à être sereine et calme en apparence afin de continuer à duper Montferrand. Ce dernier relâcherait certainement sa surveillance et serait certainement moins vigilant à son égard et du coup elle pourrait en profiter.
Elle attendait patiemment le verdict de Montferrand.
Elle regardait cette larve de Loki se traîner tel un chien battu ramper aux pieds de celui qu’il considérait comme son maître !!! Il l’implorait. Elle jubilait. Elle qui ce matin lors de sa capture, ce matin au marché des esclaves était désespérée, ce midi se lavait et croyait mourir de froid dans ce ruisseau, cet après midi avait perdu tout espoir en voyant l’horrible forteresse de Montferrand, puis lors de la trahison de Loki et lors de leur confrontation avait douté. Elle qui avait songé à se laisser mourir, maintenant elle savait que rien n’était perdu, désormais l’espoir n’allait plus la lâcher.
 
« - ca va rien de cassé? J'allais te demander quel était donc ce plan mais tout est clair à présent... met toi donc à l'oeuvre et fais donc ce que je t'ai dit, prépares le repas, 3 couverts et ne discute pas j'ai mon idée. nos irons prendre le lavement après mangé... fais donc chauffer le chaudron d'eau »
Il ajouta
« - exécutes donc ses taches sans rechigner, j'ai grand faim, toi aussi je suppose... et surtout je n'ai plus envie de discuter tu m'as compris? »

 Cela tombait bien qu’il lui ordonna de se taire, sa nature taciturne ne pouvait que s’en réjouir. Le corbeau alla retrouver à l’extérieur sa corneille.
Salvagine avait pu s’apercevoir que la lourde porte n’était pas fermée de l’intérieur par Montferrand.
Le fils du démon semblait donc avoir une âme puisqu’il s’était inquiété de savoir si elle n’avait rien de cassé !!! Après tout n’était-il peut être aps si terrible que ce qu’il aimait à laisser paraître. Elle verrait. En attendant, il se méfiait tout de même. Il lui avait remis le collier de fer même s’il lui avait ôté celui du poignet et promis une libération future de celui-ci. Il lui faudrait embrouiller son esprit à lui aussi

Cuisiner, oui pour l’heure, elle y consentait mais sans enthousiasme et seulement ça. Elle regagna tranquillement le coin du chaudron, regarda la soupe qu’elle avait auparavant confectionnée sans soin et ôta les feuilles de lierre qu’elle y avait mises à bouillir. Elle savait qu’il n’y en avait pas suffisamment pour coller à Montferrand une colique de tous les diables… Le reste de gibier qu’elle avait mis à réchauffer avant sa victoire sur le pleutre s’était desséché pendant tout ce temps. Elle n’en avait cure, elle n’avait nullement l’intention de mettre du cœur dans ces tâches.
Elle cacha dans un recoin sombre l’outil que Loki avait utilisé pour lui ôter les fers, elle passerait le prendre au moment opportun, ce soir (elle l'espérait) ou plus tard. Elle fit mentalement l’inventaire des objets de ce recoin : couteaux, piques, broches, hachoirs… Elle ne souhaitait blesser ou tuer personne, mais s’il le fallait... puis il y avait ce chien… elle prit les baies et feuilles de lierre, les mit dans une pièce de viande et jeta ceci au molosse couché devant la porte de sortie. Il l’engloutit d’une seule bouchée, peut-être que lui subirait des troubles digestifs.
Elle n’entendit pas la conversation extérieure mais imaginait très bien le sale moment que passait ou passerait Loki.


Dernière édition par Salvagine yop le Mar 11 Déc - 16:22 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mar 11 Déc - 14:03 (2012)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves?? Répondre en citant

Il s’était accusé de certains fait dont il n’était pas l’auteur et pourtant, il avait l’impression qu’il les avait fait quand même. Il attendait, ne sachant pas comment réagir mais déjà son cœur manquait d’explosé. Il regardait vers la porte attendant qu’elle s’ouvre à la volée. Au contraire, son maitre arriva et se posta devant lui. Le regard, empli de tristesse de colère, et surtout de déception. Et plus que tout, Loki aurait préféré être poignardé que d’entendre ça… « Loki le traitre »… Il entendait le reste sans tout entendre. Rien que ça avait déjà fini de l’achever. Sa main sur son arme n’était même plus certaine et tremblait. A ce moment là, il aurai aimé être loin, quitter son corps ne plus être Loki. Il avait beau avoir été humilié, maltraité, ce qui lui arrivait à cet instant était pire que tout. Bien sur que non il n’aurai jamais tué son maitre et surtout il ne serait jamais partit. Il n’en avait aucune envie et pourtant, il se sentait tout aussi coupable, d’avoir cédé à une telle pulsion. C’était une telle faiblesse chez lui. Plus il écoutait son maitre plus il avait l’impression de se décomposer… Mais il comprenait le seigneur. Il était une « déception ». Les mains de Loki tremblaient tellement qu’il n’aurait rien put porter. Il serrai les dents pour ne pas se laisser aller à n’importe quelle malheureuse parole. Il n’était pas en mesure de parler. Il ne devait pas.

Il se mordit la lèvre et baissa la tête. Il avait prié pour que le seigneur le corrige pas, il savait qu’il allait surement perdre la vie sinon. Mais ce que lui imposait Montferrand lui semblait bien pire que tout. Il devrait tout rendre. Ce qui était légitime. Il se sentait déjà déposséder de ce qu’il avait enfin réussi à obtenir pendant toutes ses années, il venait de le perdre en quelques minutes.  Il avait à nouveau être entravé. Tout ce qu’il ne voulait pas. Et surtout il devrait rendre son arme. Il la lâcha directement, n’ayant le temps que de lâcher un « non » tremblant et à peine audible. Il n’avait plus rien à perdre. Il venait tout juste de tout perdre. Il releva à peine la tête qu’il sentit le poing du seigneur s’enfoncer dans son ventre lui coupant toute arrivé d’air et le faisant hoqueter douloureusement, néanmoins il ne tenta pas de se lever ni même de se protéger. Un autre coup de poing tout aussi puissant atteint son visage, il sentit du sang envahir sa bouche et fini par s’essuyer les lèvres d’un revers de main, il vérifia au passage s’il avait encore toutes ses dents et fut quelque peu rassuré de les avoir. Il se releva, une main sur l’estomac l’autre sur son épée, il s’apprêta à la dégainer mais ne la sortit qu’à moitié.

-Monseigneur… je… vous…

Il baissa la tête. De toute façon, il ne pourrait pas lui dire d’une façon ou d’une autre qu’il ne le voulait que pour lui qu’il avait agie à cause de sa jalousie. Le seigneur ne lui portait pas les mêmes sentiments que ceux qui naissaient en Loki pour lui. Et pourtant… non le seigneur Montferrand lui avait bien fait comprendre de quoi il en retournait. Il garderai ce qu’il ressentait pour lui ça n’avait plus d’importance de toute façon. Ce qu’il éprouvait pour son maitre put se lire dans ses yeux, quelques secondes seulement. De suite il se renferma sur lui-même. Il rangea son épée et la posa sur le sol.

-Vous auriez dut m’exécuter et me jeter dans les douves…

Il ne se serait pas sentit aussi misérable, aussi mal. Il était tellement écoeuré et triste que la nausée le prenait. De plus le coup que lui avait porté son maitre, l’avait bien sonné.  Il marcha, son visage était peu à peu marqué par la tristesse. Ne pas violenter Salvagine ? Il essaierait. Il devait se retenir de tout acte déplacé. Il n’était plus en mesure de faire ne serait ce qu’un petit écart. Pas à pas il déboutonnait la veste puis l’enleva la gardant en main. Il arriva dans la salle du buffet mais alla un peu à l’écart tout d’abord. Il se déshabilla lentement frissonnant, puis déposa tous ses vêtements sur un rebord se retrouvant nu. Il était redevenu… comme un chien au quel on ne doit aucun respect. Il n’avait plus de fierté, plus de but à atteindre. Plus rien à faire. Il devrait regagner la confiance de son maitre ? C’était peine perdu. Il le savait mais essaierai quand même, qui ne tente rien à rien. Il posa sa main sur son ventre, sentant encore des vagues de douleurs qui se faisaient moindre de minutes en minutes. Loki avait honte. Il ne valait plus rien, ça le rendait malade.  Il se sentait…perdu, et surtout se retrouvait à la case départ. Il espérait juste que la sanction s’arrêtait là. C’était déjà trop pour lui. Ce regard que lui avait lancé Sebastian… il aurait dut tuer Loki ça aurait été plus vite et surtout moins douloureux. Loki essuya nerveusement ses yeux et  soupira longuement. Ça serai bien Salvagine qui serai satisfaite apparemment.  Il espérait juste qu’elle ne le lui fasse pas remarquer, parce qu’il ne répondrai plus de rien. Il frotta ses bras et se rendit dans la salle du buffet, debout, dans un coin. Il n’avait pas faim, son ventre était déjà occupé par un nœud douloureux. Sa peau était d’une pâleur cadavérique et quand il vit Salvagine, son regard fut ampli de haine, il ne la quitta pas des yeux. Il ne pouvait décidément pas la laisser impunie. Dans cette histoire, elle avait profité de lui. C’était trop facile, elle avait eut ce qu’elle voulait, elle le paierai cher… que ce soit aujourd’hui ou un autre jour… il n’allait pas rester là. Il rêvait déjà du jour ou il pourrait l’éventrer la lacérer et la jeter en pature à il ne savait quel animal. En attendant. Il ne pouvait rien faire. Il resta dans le coin sombre et resta impassible. Plus aucune expression ne vint trahir son état d’âme.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:04 (2018)    Sujet du message: Nouvelle esclave... dans les douves??

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com