Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chasse à la sauvageonne!!!
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 08:37 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
La nuit fut courte, le seigneur avait dormit profondement mais l'appel de la chasse et du sang l'avait réveillé bien avant l'aube.
Les coqs environnants ne chantaient pas encore qu'il se leva, et s'habilla de ses habits de guerres souples, bottes, pantalons, vertons, tout de cuir vétus de la tête au pieds il sortit de la pièce jettant un dernier coup d'oeil à Loki dans l'obscurité qui n'avait pas bougé, celui ci respirait sans peine, son état semblait être stable.

De Montferrand pénétra dnas la pièce du buffet, et mangea avec grand apétit ce qu'il 'navait presque pas touché la veuille, le garde tranches de jambon, de la saucisse et du vin, beaucoup de vin afin que la rage qui fulminait depuis la guite de Salvagine soit à son maximum.
Il n'ajouta pas de bois eu feu quasiment éteind, Loki resterait de toute manière à la forteresse et il n'avait pas le temps.
Sifflant son chien, il aggrippa toutes les affaires préparées la veille, dagues, couteaux, fers, filets, larges morceaux de bois, arc, cor... il y avait tout un arsenal de chasse impressionnant mais cette chasse serait différente, qu'il croise un cerf ou un sanglier il l'épargnerait, cette chasse était en l'honneur de la sorcière la sauvageonne qui avait osé profiter de sa compassion et confiance.

Il charga le matériel dan la cariole, sans oublier la mystérieuse planche emballée dans l'étoffe retrovuée la veille  le chien grippa à bord et les chevaux partirent au galop sous les nombreux coups de badines.
De Montferrand s'arreta au premier hameau où certains hommes se regroupaient pour aller cultiver et à la vue des récompenses promises il enfourchèrents leurs chevaux, et prirent les chiens suivant le seigneur d'hameau en hameau.

Sebastian s'arreta dans le 5eme d'entre eux et prononca un discours à tous ses serfs.
mes braves, votre seigneur est en chasse, chasse à la sorcière, une jeune fille, brune, mal nippée, sauvageonne avec l'expérience de la forêt.
Cette chienne s'est échappée et je ne tiens pas à avoir sa disparition sur la conscience, vous m'avez toujours été fidèles et très bon pour me retrouver des esclaves récalcitrant! je vous fait confiance! il me la faut morte ou vive... mais vive de préférence... la récompense? pas d'impôt pour celui ou ceux qui la retrouve! nous sommes içi au centre de ma seigneurie, éparpillez vous! allez d'hameau en hameau chercher des volontaires!


La foule s'exclama louant le seigneur, et ce dernier continua son chemin sur sa cariole, chevaux galopant, quelques serfs le suivirent accompagnés de leurs chiens, le molosse de Montferrand guidant la meute.

Après une bonne heure de recherche le seigneur vit son chien levé une piste, il fit arrêter le cortège et stoppa sa cariole.
Il fallait continuer à pied pour entendre les bruits de la forêt et trouver ou menait cette piste.
Un serf resta prêt de la cariole sous les ordre de Montferrand tandis que 3 autres hommes les suivirent.
Sebastian prit une dague, un arc des flèches, comme la plupart des chasseurs l'accompagnant et se mirent à suivre les chiens qui avaient déjà prit une belle avance.

Les hommes avancaient prudemment regardant chaque rocher, arbres scrupuleusement... rha il y en avait du gibier... mais ils n'étaient pas venus pour celà.
Soudain les chiens se mirent à aboyer au loin, d'une intonnation beaucoup plus excitée, les sons faisait un léger écho avec une petite falaise que le seigneur connaissait bien pour être un point de chasse stratégique.

suivez moi, nous allons contourner ce sous bois, pour atteindre la petite falaise de l'hortus, de là haut nous aurons une bien meilleure vue et tant qu'en chasse qu'en guerre la position de force reste d'être en surplomb
Les hommes obeirent sans discuter, suivant le seigneur le plus discrètement possible, longeant les sous bois, non sans difficultés à cause des ronces et des branches mortes.
La falaise n'était pas si haute mais pour arriver à son sommet un bon détour devait être fait.
Les chasseurs guidés par la meute aboyant et rageant en contrebas longèrent la corniche de pierre.

De Montferrand fit signe à tous les chasseurs de s'asseoir en silence pour se reposer un peu, il sortit un large bout de jambon d'une poche et distribua gracieusement aux serfs dévoués à sa cause.
Alors que chacun mordant à pleine dents tout en scrutant les arbres et le paysage, un bruit de pierres tombant, de feuillage se fit entendre.
Un homme banda son ac prêt à décocher une flèche tandit que les autres déployaient un large filet solide.
la bête semblait remonter la falaise, or rien, vu la paroi aucun animal ne pouvait grimper par cette face.

Les coeurs battaient à tout rompre lorsqu'une masse sombre sortit d'un tas de feuillages à la chute de la falaise.
Le filet fut jeter aussitot, la clèche partit mais rata la cible alors que cette forme semblant être de plus en plus humaine se débattait comme un beau diable...

Un beau diable... il n'était pas si loin du compte....
Salvagine... se debattant mais se paralysant dans les mailles du filet de trop gigoter... cette souillon sauvage venait de se faire prendre. les hommes se jetèrent dessus pour la bloquer définitivement, tandit que le seigneur, large sourire aux lèvre s'avancaient lentement vers elle
Zehahahaha..... ZEHAHAHAHAHAHA a te voila sale petite sorcière!!!!! Tu as abusé de ma confiance tu vas en subir les conséquences Zehahahaha

Le pied du seigneur vint s'abbatre dans le ventre de la jeune femme de toute ses forces, et tel un trophée de guerre appuya son pied sur le visage empétré de la jeune femme, vissée au sol par les homme et le filet.
Il écrasa la tête de son poids, frottant le bout du pied sur une joue et araflant le profil de l'autre sur les cailloux et brindilles.
Ficelé moi là hurla t il alors que les hommes s'affairaient déjà à ligoter la jeune femme dans son filet.

De Montferrand se baissa et chuchotta
Loki s'en est tiré et m'a tout expliqué de ta fuite, le laisser crevé sur le bord d'une rivière... abandonné celui qui t'as protégé.... tu vas le payer....
Le sourire rageur et vainqueur du seigneur ne pouvait disparaitre qu'à cet instant il cracha de dégout sur le visage de la jeune fille.
tes mensonges n'y changeront rien cette fois ci....
Le molosse de Montferrand et les autre chiens arrivèrent à leurs maitres reniflant à nouveau la piste.
Bouffer là!!! aller y !!!!!
Un partie des chiens s'acharnèrent en vai nsur le filet, bavant, griffant et donnant des coups de croc et machouillant ce qu'il pouvait à travers les mailles.
CA SUFFIT!!!! la chasse est terminée.... rentrons son calvaire vient de commencer
Les chiens s'arrêtèrent et suivirent le cortège d'hommes trainant le filet et la sauvageonne solidement saucissonnée.



ordre : salva > Loki
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 22 Jan - 12:59 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Pour le coup, elle sentit que sa vie allait basculer définitivement et elle regretta de ne pas avoir dégringolé en ratant l’une de ses prises, au moins ça en serait terminé. Intuitivement elle sentait que ça n’allait que commencer.
Les premiers coups de pieds reçus dans le ventre la firent hoqueter, elle crut vomir, mais un pied de Montferrand lui bloquait la tête. Elle ne put que tenter de ne pas s’étouffer.
Comme si elle n’était pas suffisamment emmêlée dans le filet, les chasseurs suivirent scrupuleusement les ordres de leur seigneur lorsqu’il leur demanda en plus de l’attacher. Elle sut aussi que Loki, le traitre, était vivant. Mais il devait avoir le mal des douves qui était entré dans son corps et avait empoisonné son sang. Il ne s’en sortirait pas comme ça ! Mais elle s’en moquait bien, sa situation était plus préoccupante.
Pour l’heure elle était furieuse de ce qu’elle considérait comme une défaite.
Elle sentit à peine les chiens qui la mordaient et attrapaient surtout les mailles tant elle était énervée et entortillée par ce maudit filet qui lui servait pourtant de bouclier protecteur. Si elle avait pu bouger, elle aurait certainement mis sa rage contre chiens et humains, blesser ou tuer quelqu’un n’avait jamais été dans ses préoccupations, mais dans cet état, elle savait que sa force serait décuplée et partirait à l’attaque telle une louve blessée. Que Montferrand lui crache au visage !!! Ça lui était égal !!!
Elle fut traînée sans égard par la bande d’hommes édentés, hilares et serviles prêts à devancer les moindres désirs de Montferrand.
Dans cette position, elle ne pouvait absolument rien faire, même pas se débattre ou donner un coup quelconque qui l'aurait défoulée. Fidèle à son habitude, aucun son, aucun cri même de désespoir, ne sortit de sa bouche. Elle fut déçue de n’avoir pris plus d’avance. Elle avait pourtant progressé au maximum de ses possibilités et pris que le minimum de repos pour pouvoir repartir de plus belle. Elle finit donc par se résigner et se prépara à encaisser la fureur du démon pire que précédemment.
Que diable le corbeau était-il lui aussi allé vers l’est ? Elle fulminait et son moral était au plus bas.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 02:31 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Le cortège victorieux arriva à la cariole trainant la prise toujours aussi ligotée et ficelée.
Les serfs brandissaient leurs arcs et dagues clamant le nom de Montferrand qui ouvrait le chemin, fier et souriant.
Il déposa son arc et fit un signe de tête pour que les hommes l'accompagne, il commenca a couper chauqe lien du filet tandit que les trois hommes maintenaient la sauvageonne sur le sol, plaquée au niveau des membres, du buste de de la tête.
Alors que le seigneur la libérait de son paquetage il coupa les derniers liens et s'en retourna chercher la fameuse planche en bois s bien emballée, il ota l'étoffe et montra devant salvagine ce qui l'attendait.
*
Il brandisait un Carcan, les 3 trous de la planche semblaient bien étroit mais elle eu l'explication avant de se poser la question
voici un beau carcan petite chienne, il me servait autrefois pour punir les enfants des mes enemis ou ceux des mes serfs qui désobeissaient, les trous sont un peu étroits mais tu t'y feras!
Les 3 hommes tandirent comme ils purent les bras de Salvagine sur le sol et le seigneur enferma le cou et les poignet dans la planche dans un claquement sinistre qui pinca la peau de chaque membre coincés.
Misà part ses jambes le haut de son corps étaint dorénavant paralysé, et cette liberté de gambader allait lui être retiré, De Montferrand attrapant les vieux fer de salvagine et liant ses tibias entre eux lui laissant qu'une faible marche de manoeuvre dans ses pas.

Elle était sur le sol vissée tel un asticot impossible à se relever, les hommes stoppèrent leur prise pour maintenir la jeune sorcière au sol et avec de Montferrand l'accompagnèrent dans de longs rires moqueurs, crachant copieusement sur la jeune fille qui tentait de se relever.

Le seigneur regarda ses hommes fièrement et hurla en riant de bon coeur
Zehahahaha allez y faites en ce que vous voulez!! elle est une peu frigide mais regalez vous autant que vous pouvez en profiter!!
Les hommes surpris ne demandèrent pas leur reste.
Chacun se deshabilla aussi vite que l'autre avait été prononcé et les nippes de Salvagine commencaient à être déchirées sans aucune classe ni finesse.
Leurs mains sales vinrent fouiller son corps et ses intimités, Palpant et pincant ses seins, rentrant leurs doigts crasseux dans ses deux intimités lechant et bavant sur elle, ils finirent par la monter dans des grognements et ricanementà tour de role pour commencer puis deux en même temps s'inscrustant en elle avec toute la rudesse que ces serfs pouvait lui offrir.

De Montferrand quand à lui s'affairait à chercher sur et dans le sol creusant la terre à des endroits plutot meubles et ramassant des branchages, il ne prétait aucune attention à la scène mais s'en revint lorsqu'il vit ses serfs se rhabiller et jouir sur la jeune femme.
Il avait ramasser plusieurs petites insectes, quelques vers de terre, mille pattes ainsi que de petites araignées et fourmis, il tenait fièrement ses prises dans un pot et regarda l'esclave sur le sol, tenant quelques batons de l'autre main.
Zehaha ainsi donc tu aiems être pret de la nature... tu aimes jouer les apprenti sorcière... bien je vias te faire communier avec la nature moi...
Il enfourna dans sa fente lisse quelques uns des insectes, rebouchant aussitot avec un large baton à l'écorce rugueuse. il enfonca doucement et assez profondément pour que celui ci ne glisse pas et en tentant de ne pas écrasé les vermines à l'intérieur.

Il renouvella l'expérience entre ses fesses plus difficilement car beaucoup plus serré mais il fut aider par ses hommes qui écartèrent outrageusement les muscles ainf de dilater ua mieux.
Un baton vint se figer également içi.

Les hommes riaient devant la scène et de Montferrand releva la sauvageonne attachant le carcan à la cariole.
bien rentrons à présent, vous avez gagné votre année sans dimes mes braves, traversons tous les hameau avec cette chienne en fi nde cortège!
Tous les serfs remontèrent à cheval, le seigneur et les chiens dans la cariole et le cortège demarra, Salvagine fermant le pas attachée à la cariole pied lié par ses propres fers, carcan au cou et poings.
Le seigneur jetait des coups d'oeil de temps à autres sur elle, un sourire odieux et malsain aux lèvres.

Ordre : Salva -> Loki (si réveil)
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 07:10 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Après avoir été traînée sur quelques mètres, elle fut immobilisés sans ménagement par les serfs et les chasseurs au service de Montferrand. Celui-ci coupa les mailles du filet. Elle tenta en vain de se débattre. Son cou tout d'abord puis ses poignets furent maintenus dans un carcan solide suivirent les fers à ses chevilles. Les hommes hilares et grossiers relâchèrent leur étreinte. Montferrand prononça ces paroles qui la firent trembler :

" -Zehahahaha allez y faites en ce que vous voulez!! elle est une peu frigide mais regalez vous autant que vous pouvez en profiter!! "

Ils se ruèrent sur Salvagine sans attendre. Comme quelques jours auparavant, elle se crispa au maximum, mais les hommes, tel une meute affamée devant un animal aux abois ne demandèrent pas leur reste.Tant sa rage était grande, qu'elle sentit à peine les premières pénétrations, au fur et à mesure de celles-ci ses muqueuses irritées devenaient de plus en plus douloureuses, jusqu'à ne plus pouvoir les supporter. Dès qu'elle le pouvait, elle tentait de mettre un coup de ses entraves de bois ou de fer sur quelques uns de ces hommes pouilleux. Elle y réussit mais provoquait encore plus leur fureur. Tout à sa rage, elle tentait vainement de se débattre. Durant tout ce temps qui lui parut une éternité elle ne cria pas, seuls des grognements de rage sortaient de sa gorge lorsqu'elle en avait l'occasion.

Soudain ce fut comme une délivrance : tout le monde cessa. Elle était maculée de boue, de sperme et de crachats. Elle avait envie de vomir. Ce fut à ce moment où, aidé par quelques hommes, le fils du démon lui força à nouveau le passage pour y mettre des insectes et continuer l'œuvre à grands renforts de bâtonnets. Certains insectes, se sentant prisonniers, mordirent ses muqueuses déjà plus qu'irritées, puis ils cessèrent bientôt. Ce tourment ne l'incita que plus à détester Montferrand qui paradait joyeusement au milieu de ces hommes.

Le jour commençait à décliner quand la troupe triomphante se mit en route. Toujours entravée, elle était attachée à l'arrière du charriot et suivait à grand peine la progression. Elle savait que la distance avant le château était longue, elle se concentrait pour ne pas tomber et avancer du plus vite qu'elle pouvait. Entravée comme elle l'était, elle ne pouvait pas s'empêcher de trébucher. Elle chuta maintes fois et fut toujours remise sur pied sans ménagements par les serfs qui en profitaient encore pour lui cracher dessus, la frapper.
Ils traversèrent ainsi plusieurs hameaux, au fur et à mesure de ces traversées, des hommes abandonnaient le cortège non sans lui adresser en guise d'au revoir d'autres injures ou crachats. Son corps commençait à ressentir les effets des coups reçus, elle avançait avec de plus en plus de difficultés, ses chutes se faisaient de plus en plus fréquentes et peinait à tenir sur ses jambes. A plusieurs reprises, elle fut traînée par le charriot. Elle ne pouvait rien faire et ne voulait surtout pas demander grâce au corbeau. Elle espérait qu'une pierre viendrait heurter sa tête avec suffisamment de force pour faire cesser ce calvaire. Bientôt elle n'eut plus la force de se tenir.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 09:01 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Les serfs exultait le nom de Montferrand alors que la cariole traversait les terres de la seigneurie.
Grand vainqueur de cette chasse il n'accorda aucun regard à son "trophée" pendant une bonne partie du trajet, bien trop occupée à saluer ses fidèles et voir regagner les masures la pluparts des chasseurs et hommes venus prétés main fort.
Les insultes , crachats et coups vers la fugitives pleuvaient et celle ci même si ne disait mot tombait avec pertes et fracas faisant un boucant du diable avec le carcan.
Elle dut se relever bon nombre de fois et la cariole continua son chemin sans même s'arreter.

La forteresse faisait son apparation alors que le soleil déclinait dans le ciel la dernière masure avant le chateau venait de fermer ses porter dans les mêmes acclamations que le seigneur avait été receveur en cette belle journée.
Après une bonne centaine de mètre il dédaigna enfin jeter un oeil à Salvagine, elle était à terre, se laissant lamentablement trainée, nue, boueuse et souillée.
Jouait elle la comédie? il ne pensait pas, cette sorcière était égratignée profond dans la chair, ses pieds rougis et boursoufflés, il n'arrêta pas le cheminement, il ne restait que un ou deux kilometres ... il donna un coup de badine à ces chevaux qui se mirent au galop.
la jeune femme était encore plus chamboulé derrière heurtant branche racine et caillou, meme si le carcan lui protéger la tête amortissant la plupart des coups ses bras et muscles en subissaient les secousses et terribles vibrations.

La cariole s'arreta enfin comme cette partie du calvaire de Salvagine.
Le seigneur suata à terre avec son chien et alle voir l'état de la jeune fille, elle semblait vivante, ensanglantée, les pieds et mains très entaillés, ongles cassés et surtout à bout de force d'avoir luttée durant tout se trajet, elle avait perdu les deux batons que le seigneur lui avait inséré de force et ses orifies dégoulinait d'un liquide pateux blanchatre mélés de sang et de  restes organique.

Une grand claque s'abattit sur le derrière du crane de Salvagine, elle claqua d'un bruit sinistre.
Zehahaha tu étais mieux dans mon lit bien au chaud !! mais tu as choisis une autre façon de te faire traiter!! Sotte que tu es!!

Le seigneur détacha la corde à partir de la cariole et traina Salvagine vers le bord des douves, encore une fois un de ses esclaves en quelques jours allait y passer un moment.
Jettant l'esclave sur le sol jonché d'immondices, le seigneur saisit la corde de la cage où était enfermé Loki la veille et la ramena vers la berge.
Tout en écrasant à nouveau la tête avec son pied, il ouvrit la cage et fixa deux large tige de bout surmontée d'un objet métalleux conique d'un diamètre conséquent.
De Montferrand les placa droit à quelques centimètre l'un de l'autre au milieu de la cage, une fois cette tache fini il ramassa le corps sans force et vie, et la placa debout juste au dessus des cones de fer.
Secouant l'esclave par les cheveux, la malmenant en frappatn sa tête sur les barreaux il finit par insérer la pointe de chaque conne dans ses orifices.
voila qui devrait te faire rester debout un sacré bon moment! si tu venais à t'assoupir ou t'asseoir tu le sentiras passer!

Il lia les fers des pieds sur les barreaux de la cage, et lui laissa la tête et les poings dans le carcan
Puis fermant la cage, il la regarda d'un air revanchard

merci de m'avoir sauvée mon seigneur dit il d'une voix fluette ironique
tu t'es bien foutu de ma gueule sorcière!!
et d'un grand coup de pied il fit basculer la cage vers la moitié des douves, De Montferrand maintenait la corde du palan bien fermement dirigeant de lui même la descend dans l'eau toujorus aussi sordide des douves.
Lentement il fit couler petit à petit la cage dans ce mélange d'eau, sang, excréments et restes divers et pourrissants.
L'eau arrivait au cou de Salvagine, son corp baignant totalement mais ne pouvant se débattre de toute manière, Il lacha la corde et la cage s'engouffra totalement dans le bouillon.

Il attendit ...
attendit de longues secondes, et tranquillement tira sur la corde relevant lentement la cage et sa proie dégounilante de la putréfaction.

Elle est bonne ???? Zehahahaha
et lui laissant à peine le temps de reprendre son souffle il relacha la corde.... reproduisant ce triste manège 4 ou 5 fois.

Ordre Salva -> Loki (si réveil!)
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 12:41 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Montferrand avait laissé au fil des hameaux ses assistants du jour. Salvagine, ne pouvant définitivement plus avancer se laissa tomber pour de bon. Aucune pierre assez grosse ne vint exaucer ses vœux de lui ôter la vie. Le fait d’être encore trainée sur le sol mâcha encore plus son corps endolori.
Arrivé à destination, Montferrand la traîna vers les douves. Elle était à moitié consciente, et heureusement pour elle dans cet état second, elle ne sentait plus la souffrance de son corps mâché et de ses entrailles comme lacérées.
Le démon inventa encore un système qui l’empêcherait de se reposer. Elle entendait sa voix mais n’écoutait pas, elle aurait souhaité s’évanouir ou mieux mourir pour ne plus avoir à endurer ceci, mais rien ne voulait lâcher dans son corps et sa tête.
Elle comprit, ce qu’il allait advenir d’elle lorsqu’elle fut enfermée dans la cage, ses pieds entravés, à demi empalée sur le système, par chance son carcan se coinça un peu et l’empêcha de tomber complètement dessus. Elle sentit la froideur de ce purin lui envahir peu à peu son corps, sa tête même y trempa totalement. Par réflexe, elle coupa sa respiration, et ne reprit qu’un grand bol d’air à la sortie de celle-ci à plusieurs reprises. A chaque sortie de sa tête de l’eau putréfiée, elle entendait le rire ignoble du corbeau et n’apercevait qu’une lugubre silhouette noire.
Au cours d’une de ses plongées, elle but la tasse et se mit à vomir, en s’agitant les tiges de fer meurtrirent un peu plus ses orifices. Ceci lui redonna un bref éclair de lucidité et de douleur dans lequel elle se promit de se laisser noyer dans ce cloaque infernal.


Dernière édition par Salvagine yop le Jeu 24 Jan - 15:11 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 24 Jan - 12:44 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Loki c’était endormi dans le bain et n’avait pas remarqué à quel moment le seigneur l’avait emmener dans sa chambre pour l’allonger. Quoiqu’il en soit, Loki dormi de tout son soul sans se soucier de rien. Il était épuisé. Il n’avait même pas entendu le seigneur partir au matin. La journée de Loki ne fut pas très mouvementé. Parfois il ouvrait l’œil, mais le corps encore fatigué il bougeait légèrement et se rendormait aussi vite. Ce ne fut que quand le soleil commença à se coucher qu’il deigna se lever, prenant encore appui contre les meubles et les murs, il prit quelques longues minutes avant de constater qu’il était encore nu. Il ne se rhabilla pas pour autant. Il prit la peau dans laquelle il avait dormi et s’emmitoufla dedans. C’était encore plus chaud que des habits et ça le couvrait entièrement. Il déambula quelques minutes dans la chambre puis fini par en sortir. Il était encore pâle et légèrement fiévreux, son corps était encore douloureux. Il était bien conscient qu’il n’allait pas guérir de suite, mais déjà, il allait mieux que la veille. Il passa une main dans ses cheveux et fini par se retrouver dans la salle du buffet. Il se rendit à la sortie poussant la porte non sans peiner, puis regarda au dehors.

Le seigneur était donc revenu, il avait donc attrapé Salvagine, enfin il se disait que ça devait être ça. Il ne savait pas s’il devait être content ou pas. Sachant ce que son maitre pouvait faire, il se demandait bien ce qu’il allait faire subir à Salvagine, mais finalement, il ne préféra pas y penser et rentra à  nouveau dans la demeure. Le feu était éteint. Loki prit alors du bois et le ralluma, après quelques minutes il réussi et le feu crépitait dans la cheminée. Il  sourit et se recula. Il aimait bien cet endroit, c’était réconfortant de se retrouver près du feu. C’était d’ailleurs là, la veille, qu’il avait trouvé refuge après être passé par la rivière. La chaleur qui s’en dégageait était tellement rassurante.

L’esclave rangea un peu puis regarda autour de lui. Il décida de se vêtir et déposa la peau se revêtant simplement d’un bas. Il regarda avec attention ses plaies. Certaines commençaient déjà à cicatriser d’autres non. Mais il put voir que les plantes que son maitre avait mit dans son bain avait tout de même eut des effets positifs. Les traces rouges vives étaient devenu violettes, certaines marques avaient disparu, quand aux plaies infectés… il n’en restait plus qu’une ou deux. Mais c’était moins écoeurant que la veille. Loki ne perdit pas de temps et chercha de quoi désinfecter tout cela. Il s’attela à la tâche non sans lâcher quelques gémissements de douleurs. Une fois fait, il alla se désaltérer en buvant de l’eau, puis décida de chercher son seigneur. Il regarda un peu partout… puis fini par se diriger vers les douves et ce fut à cet endroit qu’il le trouva. Il ne descendit pas regardant la scène d’en haut.

C’était bien ce qu’il craignait. Enfin pour Salvagine, il vit tout le petit manège et surtout les deux batons de métal qui avaient été enfoncés dans les orifices de l’esclave. Loki eut un frisson, et se recula ne préférant pas regarder. Il ne savait que trop bien ce que cela faisait de se retrouver dans les douves et ne souhaitaient pas ça même à son pire ennemi. Mais surtout, Salvagine n’avait aucun moyen de s’asseoir ou autre et le seigneur semblait bien s’en amuser. Loki avait retrouvé tout son calme du début. Ni folie ni agressivité ne pouvait se lire dans son regard, il était bel et bien de retour, et cela le fit doucement sourire. Il retourna à l’entrée de la forteresse après avoir été chercher un haut et resta dehors un bon moment sans bouger. Le soleil se couchait, il pouvait déjà distinguer la lune. Un bruit l’inquiéta légèrement quand il vit le chien du seigneur, il regarda celui-ci d’un œil méfiant.

Il l’avait tout de même mordu la veille. Loki le regarda approché ne bougeant pas, puis quand celui-ci vint tout juste se coucher à côté de lui il sourit, tenta de poser une main sur lui. celui-ci grogna puis se laissa faire. L’esclave le caressa doucement distrait par le ciel, il avait oublié Salvagine à son triste sort, et attendait patiemment que le seigneur rentre en compagnie, du chien.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 29 Jan - 07:35 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

De Montferrand continuait son triste manège à plonger et soulever Salvagine bon nombre de fois, elle vomissait à chauqe sortie de bain et ne lui laissant que très peu de temps, la corde était relachée replongeant l'esclave dans l'eau pourrie.
Loki fit un passage discret regardant de loin la scène, il ne s'approcha pas restant à l'écart de la vengeance.

Malgré la fin de journée et le soleil tombant De Montferrand voyait le regard de plus en plsu vide de la jeune femme qui entrant et sortant semblait ne plus lutter.
Le seigneur bloqua la cage afin que l'eau arrive juste sous le nez de la jeune fille, la maintenant en semi suspension, tout en riant de plsu belle il s'esclaffa:
alors la sauvageonne!!! je t'entends plus!! que j'aimerias t'entendre reconnaitre que ut était mieux cette nuit au chaud qu'empalée sur ces tiges de métal!!! mais tu es bien trop sotte!
Le seigneur tira sur la corde ramenant la cage avec des nombreux accouts, une fois sur le bord des douves le seigneur s'en alla chercher Loki ainsi que plusieur seaux d'eau à la rivière
LOKI!!! vient m'aider!! va me chercher des seaux d'eau !! la plus fraiche possible et en grand quantité qu'on puisse touché cette souillon!!!
de Montferrand hurla vers Loki qui semblait regardé la scène du haut des escaliers

Le seigneur jetta un seau en balancant l'eau d'un puissant geste comme un coup de fouet, visant la poignée et la serrure de la cage afin de se salir au minimum.
Il ouvrit la porte et regarda avec dégout l'esclave qui dégoulinait de toute la pourriture qu'elle avait enmagasiner dans cette eau croupie, l'odeur et la vision était une réelle infection.
D'un grand coup de pied De Montferrand fit basculer la cage sur le coté, Salvagine à l'intérieur heurta violement les barreaux et fut durement secouée avant de reprendre un seau d'eau sur la tête, toujours avec la même délicatesse.

Loki arriva avec des seaux d'eau, et son seigneur le regarda
ca a l'air d'aller un peu mieux on dirait toi?? va me chercher d'autres seaux et prend ce gant, va me ramasser toutes les orties que tu trouves et le plus vite possible! je ne veux pas laissé à cette trainée le temps de se reposer durant son calvaire! à moins que ut ai une idée pour la punir toi aussi?
Le seigneur ota son gant et le tendit vers Loki d'un air décidé.

Salvagine quand à elle s'était désarmorcée de ses pieux lors de la chute de la cage, elle saignait, abondamment ou pas elle était tellement souillée qu'il était impossible de faire la distinction de son sang et des nombreux horreurs qu'elle transportait, des vermines parcouraient son corps nu et secoué.

voila maintenant on peut réellement t'appele sale vagin!! Zehahahaha
il rebalanca un grand coup de pied dans la cage, recrachant à nouveau sur le visage de la jeune fille
Puis un long silence se fit alors que le seigneur la dévisageait avec haine

je vais te faire passer la pire nuit de ta vie après t'avoir fait gouté à une de tes plus paisile! je vais te faire regretter de m'avoir trahi


ordre: Loki -> Salva
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 09:19 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Il entendit son prénom être hurler. Loki alla voir ce qui se passait puis s’executa de suite, allant chercher les seaux d’eau. Il n’avait pas encore vue l’état de Salvagine, mais il se doutait déjà qu’elle ne s’en sortirait pas indemne. Après plusieurs allé retour il s’arrêta et son regard se posa sur l’esclave gisante sur le sol. Il détourna le regard et regarda son maitre. Et bien…pour sur, elle payait très cher son affront. Mais Loki ne savait pas quoi en penser. Il ne lui en voulait pas et n’était pas particulièrement heureux de la voir être traité ainsi. Mais qu’y pouvait il. Il se doutait bien qu’avec cette fuite, elle en paierait le prix fort. Mais tout de même. La voir ensanglanté, le corps souillé et ses parties intimes saigner. Elle pouvait attraper n’importe quelle malade. Bien que Loki aussi aurait put en attraper, mais elle… des…infections urinaires ou peut être pire. Il avait presque de la peine.

-Oui je vais mieux…

Des orties ? Quelle idée. Loki secoua doucement la tête de droite à gauche et saisi le gant:

-Non je ne veux pas participer à cela de quelque façon que ce soit.

Encore une fois, il était esclave. Bien qu’il aurait put en vouloir à Salvagine. Il ne voulait pas donner encore des idées pour la torturer. Il n’avait que trop subit pour le faire à son tour, sachant ce que cela faisait de se trouver face aux idées mesquines d’un seigneur en colère. Il se retira mettant les gants et prenant un seau. Quand il en voyait il prenait des orties et les mettait dans le récipient. Il avait l’impression de participer à… Enfin il savait qu’il n’aurait pas aimé qu’on aille à la recherche de sa punition. Mais hélas, il ne pouvait se permettre aucun écart. La vielle avait été trop éprouvante, il avait déçu son maitre. Il ne le referait pour rien au monde. C’était hors de question. Ce fut donc le regard dure et les mains crispées qu’il fini sa cueillette, puis revint vers son maitre.

Il déposa le seau et se recula lui rendant son gant. Vraiment il ne voulait pas voir ce que Salvagine allait subir. Trop de mauvais souvenir lui revenait en tête.

- Avec ce qu’elle vient de subir, ne serait il pas mieux de la nettoyer…correctement avant de poursuivre ? Elle risque d’attraper des maladies…notamment pour ses parties intimes. Elle pourrait en mourir ou en être stérile.

Ce qui était tout à fait vrai. Mais il se mordit la lèvre et recula:

-Pardonnez moi je n’ai pas mon mot à dire. Avez-vous besoin d’autre chose mon Seigneur ?

Il se recula évitant de regarder Salvagine. Le cœur au bord des lèvres et le regard fuyant. Il ne voulait pas voir cela.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 31 Jan - 10:18 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

C’est en vomissant encore que Salvagine sortit des douves et tomba sur le sol. Elle avait les tripes retournées et le séjour dans l’eau croupie et glacée avait eu pour effet, en plus de la vermine, de totalement refroidir son corps. Elle tremblait, convulsant et manqua plusieurs fois de s’étouffer. Il lui semblait avoir ses poumons et son corps comme pris dans un étau. L’air entrait et sortait difficilement de ses poumons tant le carcan lui serrait maintenant le cou et l'empêchait de cracher entièrement le contenu de ses vomissements.

   
Elle entendit plusieurs fois Montferrand ricaner et se moquer lorsqu’il l’arrosait.     
Elle l’entendit aussi appeler Loki à la rescousse pour de l’eau et des orties. Au point où elle en était, elle ne ressentait plus grand-chose. 


 
Elle souhaitait que ce calvaire cesse, peut importe la manière. Elle se doutait qu’avec ce froid et ces traitements, la mort allait sûrement l’emporter soit par une infection soit par une pneumonie. Elle fut presque heureuse à cette pensée. 

   
Si l’extérieur de son corps saignant et secoué de spasmes ne ressentait presque plus les seaux d’eau jetés avec violence, ses entrailles et ses parties intimes brutalisées se tordaient la faisant vomir par intermittence. Son corps entravé, elle ne pouvait pas tenter d'échapper à l'eau qui lui rentrait dans la bouche et le nez alors qu'elle cherchait désespérément à avoir un peu d'air.

   
Avec le peu de forces qui lui restaient, elle attendait résignée.  Et même si elle en avait eu l'idée aucun son de sa bouche ne parvenait à sortir.
 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 02:57 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Loki s'exécuta et alla chercher les orties, non sans une sorte de moue et d'embarras visible sur son visage mais le seineur n'en avait que faire, balancant à grande volée les seaux dans le visgae et le corps affaibli de son esclave.

Elle vomissait, prise de legers tremblements et sursauts. Même si son allure était petit à petit otée de toutes les immodices qui la recouvrait la flamme de son regard et sa fougue semblait bel et bien évaporés.
Tel un corps presque inerte elle subissait les nombreux seau projeté vers elle.
Une fois le plus gros des souillures retiré le seigneur jetta violemment le seau sur le petit corps affaibli qui l'heurta sur le dos dans un claquement sourd.

Loki regardait d'un air biaiseux et regard bas la scène et parla.
Avec ce qu’elle vient de subir, ne serait il pas mieux de la nettoyer…correctement avant de poursuivre ? Elle risque d’attraper des maladies…notamment pour ses parties intimes. Elle pourrait en mourir ou en être stérile.

De Montferrand leva les yeux, interloqué par cette interruption et regarda Loki droit dans les yeux l'air menacant.
Pardonnez moi je n’ai pas mon mot à dire. Avez-vous besoin d’autre chose mon Seigneur ?


Le seigneur repondit car un léger sourire, plus serein et repondit
Qu'elle deviennes stérile?? quelle importance?? tu crois que je veux un enfant d'elle??? toi oui??  les maladies tant qu'elle n'en creve pas je n'en ai que faire!!!

le seigneur regarda Salvagine et cracha à nouveau dessus
elle aurait put avec un soupson d'intelligence profitée de mes bonnes graces mais elle à choisi sa voie... enfin comme tu dis autant la nettoyer correctement punir cette esclave sans vie ne m'amuse presque plus, je prefere attendre demain qu'elle recouvre des forces et sa hargne... si j'ai besoin de quelque chose?? Oui Loki tu vas aller la nettoyer et la désinfecter... et tache que le boulot soit bien fait, tu me l'ameneras dans la chambre de la roussen je vais aller préparer ses fers et chaines, quand aux orties elles me serviront demain, je vias lui activé sa circulation sanguine je te le dit!!

Du pied le seigneur bascalua Salvaginne sur le dos
t'as de la chance que la nuit tombe et que Loki soit prit de compassion pour toi...mais j'en ai pas fini!

Regardant encore Loki, sa fureur retombant petit à petit
Nettoies la correctement, désinfectes artout même si ca te plait pas j'en ai que faire, ramenes moi là et tu dormiras à nouveau dans ma chambre au chaud cette nuit... la sauvageonne dormira dans la position que je lui obligerais dans la chambre de la rousse avec la porte ouverte de préférence et entravée histoire qu'elle apprécie le froid extérieur encore une fois mais pas dans les arbres Zehahahaha 



ordre: Loki --> Salva
Ps : désolé en ce moment pas le net du tout de chez moi et j'ai des formation au boulot! mais je suis toujours actif
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 15:18 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Quand son maitre le regarda dans un premier temps, il eut un mouvement de recule instinctif. Le regard qu’il lui avait lancé n’était pas des plus rassurant. Il ne le lacha pas du regard cependant quand il lui parla. Lui vouloir un enfant de Salvagine ? La bonne blague.  Déjà il ne voulait pas avoir d’enfant, et vue que les femmes n’avaient pas le don de l’exciter autant que les hommes, il se voyait mal coucher avec une femme et surtout dans le but d’avoir des enfants. Il n’en était pas question. Alors là ! Il se contentait de hocher la tête aux exigences de son maitre, puis dans un sourire il s’executa, content de retrouver la chambre de son maitre. Il alla vers Salvagine, elle était quelque peu nettoyer avec l’eau froide. Loki serra les dents, encore un peu fragile et la prit dans ses bras comme une princesse pour l’emmener à l’intérieur. Il la posa sur le sol le sol allongé soigneusement et alla faire bouillir de l’eau lui préparant un bain.

Quand ce fut prêt, il la prit à nouveau et la mit dans l’eau, des onguents et un tissus, il la nettoya avec soin et très proprement, s’occupant par la même occasion de son entre jambe, qui semblait en avoir vue tout de même. Tout cela avec douceur et avec soin surtout. Il faisait attention de ne pas la brusquer, il désinfectait les plaies et la lavait . Il resta à s’occuper d’elle pendant plus d’une demi heure, histoire de bien faire partir l’odeur des douves, mais aussi qu’elle soit irréprochable physiquement. À part les balafres, sa peau était redevenu propre. Une fois fini, il la sortie du bain et la sécha, avant de l’habiller. Il avait un peu de mal certaines de ses plaies menaçants de s’ouvrir quand il faisait un effort, mais ça ne l’empêchait pas de continuer.

Ainsi il la mena dans la salle à manger, et alla regarde s’il y avait de quoi la nourrir. Il prit de quoi alors, et l’aida à manger, la gardant tout contre lui. Il secouait doucement la tête de gauche à droite, étant assez peiné pour elle. S’il avait put faire quelque chose pour elle, il l’aurait fait hélas, il ne voulait pas risquer sa vie une seconde fois. Bien qu’il était rodé, mais ce n’était pas une raison pour tenter le diable. Il prit de l’eau froide, il mouilla un tissus et le lui mit sur le front histoire de quelques minutes:

-j’espère que tu ne recommencera pas. J’aimerai pouvoir faire quelque chose pour toi… persuader le seigneur de te laisser en paix, malheureusement je ne peux rien.

Après ce long moment de soin, il vit qu’elle reprenait quelque peu de couleurs et sourit. Il se leva et la portant toujours, il l’amena dans la chambre de la rousse, la posant sur le lit, et attendit patiemment le seigneur, assit à côté de Salvagine. Dormir dans cette chambre n’avait pas été si désagréable, mais lui n’avait pas été entravé, tandis qu’elle le serait pour mieux subir la colère du seigneur le lendemain. Quand il le vit arrivé, il se leva et se mit à la porte de la pièce:

-J’ai fait tout ce que vous m’avez dit de faire.

Il se recula  et finir par sortir. Il redescendit lui-même se mettre près du feu soupirant doucement  et fermant les yeux… comme la veille. Rester à cet endroit était définitivement très rassurant et très agréable surtout.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 16:26 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Enfin le déluge d’eau glacée cessa. Une fois sur le dos, elle vit Loki qui s’approchait d’elle. Que manigançait-il ?
A sa surprise, il s’occupa d’elle avec autant de soin et de douceur qu’un ami ou amant aurait pu le faire Exactement une attitude contraire à celle qu’il avait pu développer il y a quelques jours lors de son coup de folie meurtrier. Mais cela ne faisait pas partie de ses préoccupations. Pour le moment, elle se concentrait sur sa respiration et ses hauts le cœur dus aux coups et à l’eau putride.
Elle apprécia le bain chaud et les soins délicats que lui prodiguaient Loki. La douceur de ses gestes contrastait avec les violences qu'elles avaient subioes en cette fin de journée. La chaleur avait calmé ses tremblements et lui avait permis de reprendre sa respiration mais elle n’avait pas encore l’esprit lucide tant la fatigue était présente. L’eau et les soins de Loki faisaient leur effet calmant.
Même si elle n'arriva pas à avaler grand chose, elle apprécia le peu de nourriture que Loki parvint à lui faire absorber. L’adrénaline retombée et ce peu de calme avaient pour effet de lui faire ressentir les lésions de son corps. Rester assise était impossible et tout mouvement lui était douloureux et si Loki ne l’avait pas soutenue, elle serait tombée à terre. Pour ne pas sombrer, elle luttait avec le peu de force qu’il lui restait.
Loki lui murmura toute sa compassion, mais elle n’osait croire à la sincérité de ses propos. Elle songea à un moment qu’elle délirait mais son corps lui rappelait que c’était réalité. De toutes façons, elle n’avait aucune force ni envie pour lui répondre.
Au bout d’un moment, il la porta et suivit un long couloir sombre et humide. Arrivé dans une petite pièce, et toujours avec douceur, il la déposa avec soin sur un lit et se retira.
Allongée, elle supportait à peine son poids pourtant pas très lourd. Elle gémit faiblement en recherchant difficilement une position plus confortable qu’elle ne trouva pas. Elle ne trouva aucun soulagement ni sur le côté ni sur le dos. Son corps mâché et brutalisé fut à nouveau secoué de spasmes. Son esprit s’embrumait. Elle toussotait. Ses côtes et ses poumons se serrèrent à nouveau. Elle souhaitait perdre connaissance : au moins le repos ne serait pas douloureux. Elle pressentait cependant qu’avec ses douleurs lancinantes, elle ne pourrait s’endormir sereinement.
Elle sursauta et malgré son état à moitié comateux, sa peur décupla lorsqu’elle aperçut dans la lueur des bougies la silhouette lugubre de Montferrand.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 03:20 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Loki s'excecuta et transporta La sauvageonne dans l'enceinte de la forteresse, surpris mais ne disant rien le seigneur l'aurait plutot jeter dans une rivière bien glacée et frotter avec ce qu'ils aurait trouver comme feuilles larges.
quoi qu'il en soit ce idée ne déplus pas au seigneur au final tant l'esclave était crasseuse et puante.

De Montferrand s'affaira à fermer les portes de la forteresse prenant bien soin de remettre ses gants et ramasser les orties fauchées par Loki.
Son chien le suivit joyeusement, a nuit laissant à présent peu de place au jour en cette fin de journée.

Le seigneur s'occuppa principalement à amener divers objets, tous bien emballés dans des couvertures afin que la sauvageonne ne comprenne pas ce qui l'attendait.
Ormis des chaines bien visibles le reste du matériel restait caché et secret.

Il placa cérémoniellement ses couvertures sur un buffet encore légèrement calciné de la correction de la fameuse rousse, qui avait perit brulée vive après bien des tortures.
La pièce restait sinistre malgré le nettoyage de Loki de la veille, et la simple meurtrière laissé à peine filtré le clair de lune, De Montferrand sortit chercher du bois afin de rechauffer la cet endroit lugubre et avoir tout ce qu'il faut sous la main ... au cas ou...

Lorsqu'il revint Loki était là, droit et attendant sagement l'arrivée de son seigneur, depuis sa correction celui qui lui obeissait déjà très bien semblait être entièrement dévoué.
Surement pour reprendre la confiance de son maitre? lui prouver son allégeance définitive?
J’ai fait tout ce que vous m’avez dit de faire.

le seigneur le toisa et lui fit un signe de rentrer dans la forteresse, esquissant un sourire et un clignements des yeux satisfait.
Il tapota légèrement sur sa joue alors que celui ci passa la porte, à l'odeur Salvagine semblait avoir été nettoyée correctement, presque avec du zèle mais c'était bien là la "patte" de Loki.

Dans cette obscurité le seigneur pouvait voir le frêle corps de Salvagine, elle se mouvait peu ou dans des efforts suivi de gemissements ou de rales.
Drappé de sa sombre cape le seigneur s'avanca vers elle et percu un sursaut de craint qui lui fit esquisser un sourrie malsain.

Tout en se dirigeant vers la cheminée et en plaçant les buches dans l'âtre il parla calmement.
haaaa Salvagine... la fille de l'est... Zehahahaha, tu croyais réellement me filer entre les doigts dans un délai aussi court... éviter mes gentils serfs dévoués... mes chiens... les chasseurs...il n'y a aucune seignerie à l'est... ni à l'ouest... c'est une des raisons pour laquelle je possède de si grnades terres dans ces contrées... pauvre sotte...

Il commenca à attiser les buches, tantant de démarrer le feu
Ainsi donc après que je t'ai fait formir dans mon lit, que je t'ai réchauffé, nourrit... tu me mords par derrière.. malgré tes soins d'ailleurs dont je te remercie d'ailleurs je ne sens quasiement plus rien et je peux marché convenablement comme tu as put le voir lorsque je t'ai capturé Zehahaha

une fine flamme fit son apparition dans la cheminée et toujorus aussi calmement le seigneur continua
tu m'as fait un affront... j'avais peu de confiance en toi, tu en as abusé... j'ai dut lacher une belle somme de récompense par ta faute et bien entendu tu n'as pas de quoi me rembourser je présume... humhum....

Il se releva alors qu'un crepitement sinistre vu la situation se mettait à gronder des flammes.Le visage illumé par ces dernière le seigneur se releva et s'avanca, ramassant les chaines sur le solOr, si tu ne peut me dédommager... il va faut que je me venge... que je te fasse comprendre qu'il ne faut pas recommencer... une bonne fois pour toute... tu es d'accord................remarque d'accord ou pas... je m'en fous...

Il se placa au dessus du corps nu et si affaibli qu'elle ne se mouvait qu'à peine à son approche.
cependant je ne ferait pas la même erreur qu'avec la rousse, je m'étais laissé emporté par ma colère, certe ses nombreux cris m'ont réconforté mais elle n'a pas assez souffert... enfin ... je crois.. du moins.. pas assez longtemps...... donc ce qui me ramène à.... toi....
le seigneur parlait d'une voix étrangement trop calme, et pointa son doigt sur la tête de l'esclave sur ce dernier mot

Loki a fait du bon boulot! pour un homme qui n'aime pas les femmes il t'as bien soigné et lavé.. rien à redire... travail parfait..... quel dommage...D'un coup sec il attrappa le tibia de la jeune fille et l'envoya valdinguer sur le sol froid et pierreux bien à l'écart de la cheminée, elle tomba dans un lourd fracas.Sans qu'elle n'ai le temps de réagir le seigneur et vu son pauvre état .Les chaines et colliers se placèrent sur ses extrémités de membres, en quelques secondes, poignets, cou, tibia étaient entravés de lourds fers métallique, tous fermés à clé et relié à de lourdes chaines.

mon forgeron n'est pas disponible à cette heure ci mais demain il viendra ferrer mes chevaux... et par mesure de sécurité il viendra riveter tout ceci habitues toi dès cette nuit à ce poids... désolé si c'est un peu serré... je n'ai pas vraiment soin de regardé ta taille....

Il se releva et tira les 4 chaines reliants ses bras et jambes à tour de role, les tendant au maximum, écartant peu à peu la jeune esclave. Les chaines coulissaient dans des anneaux fixés dans la pierre à même le sol, tout ce stratagème semblait avoir été pensé et utilisé depuis longtemps, en un rie nde temps et d'effort Salvagine gisait sur le sol, nue et écartée comme une pauvre étoile de mer extraite de l'eau gisant sur un rocher sec.

De Montferrand observa son visage, sees seins et sa fente largement ouverte à lui, il s'avanca faisant mine de se debrayer et s'arrete
non quand meme... tu ne crois pas être récompensé dès ton premier soir et ton retour chez nous! même si Loki t'as bien nettoyé je suis un peu tatillon sur l'hygiène et savoir que mes serfs. te sont passés dessus... que tu t'es prise un long bian dans mes douves... non cela ne m'attire pas... je profiterais de toi plus tard.... je vais donc te laisser... dès à présent... à tes pensées.... et ta nuit confortable....

Le seigneur tourna les talons, sa voix n'avait à aucun moment laissé explosé comme à son habitude sa colère, il parlait d'une voix calme et détendu mais réellement sure de son fait.
alors qu'il ouvrit la porte il jeta un dernier regard à Salvagine et fit une mine sournoise et hocha la tête
Nom de dieu! j'ai oublié de te couvrir !! quel seigneur distrait suis je!!!

avec un sourire malsain il aggrippa les seaux remplis d'orties et les jetta à tour de role sur Salvagine, recouvrant méticuleusement au plus possible son corps, puis enfilant ses gants toisant la jeune femme du regard, il la frictionna.

c'est une couverture un peu rapeuse et piquante j'en convient aisément... mais elle fera du bien à ta circulation sanguine et te tiendra chaud pour sur!!!



De petits boutons faisaient déjà apparition sur la blanche peau et pour terminer son oeuvre le seigneur engouffra quelques feuilles de force dans son anus, vagin et bouche

Tout en enfournant la jeune fille, il déclara toujours aussi calme.
ca pique un peu mais ca passera vite! tu le sais tu es une apprentie sorcière! et ca attendrira peut etre ta langue de vipère... qui sait....




Dans un dernier geste il frotta une feuille sur le visage et les paupières de Salvagine et s'en alla enfermant la jeune femme à sa triste nuit.
si tu as peur du noir, crie... je viendrais te border ou te réchauffer.....ca te rappeleras notre première nuit...
Il ferma la lourde porte à clé et s'en alla dans la salle de buffet l'air satisfait et détendu


Loki était dans la pièce auprès de la cheminée, attendant patiemment.

elle va passer une bonne nuit la petite... crois moi! Zehahahaha! Alors comment vas tu? remis sur pied? prépares moi donc à manger, de la bonne viande et charcuterie! et viens de me dévétir ensuite je crève de chaud sous cette tenue!

Il jetta un air curieux sur Loki et repris
tu vas m'oter ces vetement toi aussi après, que je vois tes plaies et que je puisses enfi napprécié ton corps bien lisse...



ordre: Salva > Loki (ou inverse)
(ps: bug des couleurs quand je post désolé...)
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Fév - 12:17 (2013)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!! Répondre en citant

Il attendait patiemment près du feu, ne bougeant pas d’un cm. Il était bien là où il se trouvait et ne voulait pas se séparer de cette douce chaleur, qui était réconfortante, et apaisante par la même occasion. Mais il put entendre son maitre  arriver, et tourna lentement la tête. Loki savait bien que Salvagine devait être au supplice, même si pour le moment il n’entendait rien. Il aurait put dire que ce n’était que justice, puisqu’il s’était fait punir plus que sévèrement pour s’être attaquer à elle, mais elle n’avait pas prit la peine de remercier son seigneur, et l’avait trahi directement après. La colère du seigneur était légitime. Loki se leva et attendit que son maitre prenne la parole, et il répondit tout simplement:

-Oui… je vais bien mieux

C’était clair que la veille, il n’avait été qu’un déchet, son corps était tellement douloureux, ses plaies, infectés, qu’il ne s’était réveillé que tard dans l’après midi, ne pouvant soutenir son propre poids sans s’aider des murs. Bien que maintenant ça allait mieux, il n’était pas non plus au top de sa forme. Ce qu’il aurait aimé d’ailleurs. Mais il ne pouvait pas tout avoir. Aussitôt dit, aussitôt fait, Loki alla chercher de la viande, qu’il fit cuir comme son maitre l’aimait, il le lui avait dit la première fois que l’esclave avait cuisiné pour lui. Puis il lui apporta aussi de la charcuterie et à boire, puis quelques fruits. Loki aurait put etre en appétit devant tout cela… mais non. Son estomac était encore sans dessus dessous, il ne pouvait rien avaler, la nausée le prenant assez facilement. Avaler quelque chose était donc exclu pour le moment.

Comme on le lui avait demandé, il alla vers son maitre et le débarrassa de ses vêtements, pour qu’il ai moins chaud. Quand à Loki, il n’avait pas spécialement envie de se déshabiller, surtout avec les plaies qu’il avait sur le corps, il ne trouvait pas ça… beau à voir. Mais il ne  contesterait pas la demande de son maitre et il s’executa. Enlevant tout d’abord son haut puis son bas.

Des marques commençaient tout juste à disparaitre, les plaies ,n’avaient plus cette couleur jaunâtre écoeurante, ni ce liquide tout aussi répugnant. Elles étaient rouges vives, mais ne saignaient pas et pourtant certaines étaient belle et bien ouverte. A part ça, il n’avait toujours aucun poil sur le corps, ayant écouter son maitre et s’était rasé deux jours plus tôt. Il resta debout devant son maitre, et se fit une reflexion qu’il s’était déjà faite plusieurs fois. Les voir à côtés, on comprenait bien qui lui avait laissé ses marques et ces plaies. Il n’y avait aucun doute la dessus. Son maitre était battit pour ça. Mais plus jamais Loki ne voulait subir la colère de son maitre. Physiquement il avait assez donné et son corps serait marqué pour un bon moment.

 

 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:54 (2018)    Sujet du message: Chasse à la sauvageonne!!!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com