Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 07:28 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Toujours assit à côté de son maitre, il caressait le chien, regardant devant lui. Il se sentait plutôt bien, il n’avait pas de nausée ou autre. Il n’avait plus vraiment mal à l’estomac . Et puis le fait d’avoir manger lui avait fait le plus grand bien. Peut être que maintenant, la vie reprendrait son cours. Il se doutait que son maitre serait quelque peu méfiant après ses agissements. Mais il espérait aussi qu’il aurait à nouveau confiance en lui. Assez pour lui redonner ce qu’il avait perdu.
Quand son maitre se réveilla, Loki sursauta, trop plonger dans ses pensées. Puis un sourire se dessina sur ses lèvres avant qu’il ne réponde:

-non ça va beaucoup mieux.

Il sourit et manqua de rester à même le sol, malgré le fait qu’il avait remarqué que son maitre avait maitrisé sa force. D’un certain côté, ça lui avait manqué, mais bon, il avait l’impression qu’il allait perdre une épaule à chaque fois qu’il faisait ça. Mais ça lui fit vraiment plaisir qu’il lui parle comme avant. Lui aussi était content de pouvoir se lever, et retrouver la forme, il le devait en grande partie à Salvagine. Elle était d’ailleurs encore allongée.

Sous les ordres de son maitre, il alla chercher de quoi habiller Salvagine, puis prit un haut pour lui. Il ne faisait pas froid, mais il ne voulait pas se balader torse nu toute la journée. En revenant, il put voir que Salvagine, essayait de marcher, le seigneur la soutenait. Elle avait l’air d’une enfant à qui on apprendrait à marcher. Vraiment mal en point, alors qu’elle alla s’asseoir à la place du seigneur, il lui apporta des vêtements l’aidant à s’habiller. Elle avait de l’allure tient. Un sourire se dessina sur les lèvres de Loki, avant qu’il ne se recule pour s’asseoir sur la couche que son maitre avait confectionné. D’ailleurs il dévora celui-ci du regard, toujours un sourire sur ses lèvres. Il était content que tout s’arrange enfin, il espérait sincèrement que Salvagine ne ferait pas des siennes, ça serait dans son interet, vu ce qu’elle avait prit, Loki n’était pas sur qu’elle survive à une autre correction de ce genre. lui-même ferait attention à ce qu’il ferait. De toute façon , il n’était plus question qu’il face des siennes.

Son maitre avait l’air calme, enfin cette salle n’était plus victime de la colère, ni des cris de douleurs des esclaves. Elle en verrait surement d’autre mais pas avant un moment en tout cas. Loki avait bien compris ce qu’il en coutait de trahir son maitre, ou de porter atteinte physiquement au seigneur de ces terres.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 14:37 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Ça y est, tout le monde est réveillé dans la grande pièce chaude et paisible du château. Tout semblait serein : l’atmosphère, les hommes, le chien même, alors que peu de temps auparavant une tornade de violence s’y était abattue.
 
Après quelques paroles échangées entre Loki et Montferrand, ce dernier s’approcha doucement de Salvagine et lui donna quelques conseils de rétablissements à voix basse. Elle le toisa : elle aurait eu envie de pouvoir faire le tour seule mais il lui fallait bien se résoudre à accepter l’aide de ce dernier. Chaque pas lui donnait l’impression de marcher sur des épines tant ses pieds étaient amochés par les cailloux de la piste. Elle fit le plus d’effort possible pour redresser son corps et tenir droite. Elle serra les dents se crispa afin de ne laisser sortir aucun son.
 
Une fois assise et enfin vêtue, elle regarda Loki : décidément, il ne savait que faire ni quelle attitude adopter afin de plaire à Montferrand. Elle détestait ce comportement.
Montferrand lui céda sa place en ironisa :
«  - tu prendras ma place vu qu'il y a un dossier mais n'en profites pas pour te prendre pour une seigneur Zehahaha »
Elle ne voulait recevoir aucun ordre et ne voulait pas plus avoir quelqu’un à qui donner des ordres. Un instant ces paroles lui firent froncer les sourcils, ça non, jamais elle ne prendra cette place seigneuriale ! Jamais !
 
Une assiette bien garnie de mets aromatiques lui fut attribuée, viande et légumes à profusion. La quantité l’aurait presque écœurée : non pas qu’elle n’aimait pas la viande, mais elle n’avait pas eu souvent l’occasion d’en manger, ou seulement des restes. Cela faisait longtemps qu’elle avait erré dans les bois en se cachant : ne mangeant que ce qu’elle pouvait dérober à la nuit tombée dans les hameaux ou ce qu’elle pouvait trouver : tant de nourriture à la fois, elle n'en avait jamais vu et encore moins eu devant elle…
 
Elle absorba tout d’abord sa tisane qui apaiserait ses douleurs et purifierait son sang, puis tout comme les deux hommes, elle commença à manger. Se refusant à demander de l'aide, ce fut à grand peine qu'elle porta quelques morceaux de nourriture à sa bouche. Peu de viande car ses mâchoires auparavant crispées étaient encore endolories et n’avaient pas suffisamment de force pour mâcher.
 
C'était dans une ambiance calme, ponctuée de quelques phrases et de rires sonores de Montferrand que le repas se déroula. Loki, lui qui était toujours attentif aux moindres faits et gestes de ce dernier, acquiesçait, répondait ou souriait. Elle de son côté resta muette tout en les observant.
Elle fut repue au bout de quelques bouchées et jugea prudent de ne pas insister. Elle bougea sur sa chaise, grimaça légèrement. Elle regarda alternativement les deux hommes manger, remarquait que Loki, lui aussi, s’alimentait doucement, Montferrand, lui, y allait plus volontiers sursautant lorsque trop pressé il utilisait sa main brûlée.
 
A la fin du repas, Montferrand l’aida à nouveau à regagner la couche. Elle ne put encore qu’accepter son aide, ses mâchoires se crispèrent de nouveau : elle ne savait pas discerner quoi de la peur, de la haine ou de la douleur la faisait le plus frémir. Allongée et couverte, elle se laissa prendre par un nouveau sommeil réparateur.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 21 Mai - 07:10 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Le repas s'était passé calmement, le seigneur dévorant à bouche pleine chaque morceaux de viande qu'il portait à sa bouche, les deux esclaves mangeaient plus délicatement et lentement, leurs estomacs respectifs se remettant de leurs maux.
Une fois le copieux repas terminé, Le seigneur aida la silencieuse Salvagine à regagner sa couche, péniblement et lentement, comme tout le long du repas celle ci ne dit mots, délicatement il la déposa dans sa couche et la borda souriant d'un rictus étrange en la regardant, il lui caressa les cheveux s'amusant intérieurement de la voir bouillir intérieurement.
aller repose toi bien la petite sorciere.
Tout autant amusé de provoqué son esclave il déposa un baiser sur son front exhibant un large sourire, ravi de son acte.


Se relevant il se dirigea vers Loki, qui encore assis regardait la scène.
Une grande bourrade amicale vint le sortir de sa torpeur.
allons sois pas jaloux!! je te borderais toi aussi Zehahahaah! debarrassons la table et allons nous reposer... tu preferes dormir Salvagine ou dans ma chambre?


otant une par une les assietes et balancant les restes à son molosse le seigneur commenca à débarasser puis s'arreta.
La nuit n'est pas bien avancé mais je vais me reposer, ces deux jours m'ont épuisé. Fini donc de tout nettoyer Loki,  et va te reposer là ou bon te semble... chambre de la rousse... la couche de Salvagine ou ma chambre.


Et tournant le dos à la pièce, le seigneur se dirigea vers sa chambre, autant dès l'entrée du couloir ses vêtements.


Arrivant dans sa chambre il ota ses braies et s'allongeau sur le dos, n,  étalant ses membres sur le lit.
La faible lueur des bougies l'assoupissait alors qu'il entendait Loki finir de s'activer dans la salle de banquet.


ordre : Loki > Salvagine.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Mai - 10:51 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Encore quelque peu distrait, Loki regardait son maitre, faire quelques allers retour, puis border Salvagine. Elle avait l’air d’aller un peu mieux. Loki lui, était toujours assit à regarder dans le vide. Le silence était maitre dans la salle, et pour rien au monde il n’aurait voulu le briser. Ça faisait un bien fou, pas de cris, pas de hurlement et surtout, pas de colère . C’était ça le plus important. Il vit son maitre arrivé près de lui, pensant que celui-ci allait tout simplement s’asseoir, mais non, il lui donna une tape amicale sur l’épaule et lui dit avec le sourire de  ne pas être jaloux. Lui jaloux ? Non, de toute façon, il était de bon ton qu’il ne le soit plus, ses réactions étaient démesurées, et il ne voulait pas que ça se reproduise. Blesser son maitre, etc…il ne voulait plus faire ça, ni subir la colère de son maitre. C’était…hors de question.

Il se leva…il voulait dormir avec le seigneur Montferrand, sans plus de cérémonie, il s’activa dans la salle rangeant les assiettes et les couverts, remettant tout à sa place, faisant la vaisselle, tout devait être parfait avant qu’il ne puisse se reposer auprès du seigneur. Il vit d’ailleurs celui-ci se diriger vers sa chambre. Il redoubla d’effort, et une fois fini, il regarda le résultat, tout était propre et rangé, il pouvait prendre congé.
Il alla donc vers la chambre de son maitre et resta quelques instants devant, un frisson le parcouru. Il avait l’impression que ça faisait des années qu’il n’avait pas dormi avec son maitre et pourtant… un douce chaleur s’empara de son corps et il soupira de satisfaction. Tout était rentré dans l’ordre. Il entra donc dans la chambre, sans faire de bruit, et vit la flamme de la bougie éclairer faiblement son maitre, qui semblait tomber dans le sommeil. Il ne s’était pas recouvert… sa nudité, fit prendre quelques couleurs au visage de l’esclave, qui se contenta d’enlever son haut.

Il avança de quelques pas, et s’allongea auprès de son maitre. Il le contempla quelques minutes, puis se mit dos à lui pour ne pas être tenté et faire quelque chose que son maitre ne voudrait pas. Après tout il était l’esclave et ne pouvait se permettre de faire quelque chose sans en avoir l’autorisation. Même si être allongé comme ça, sans rien faire était une véritable torture. Dans un soupir, il se mordit la lèvre et essaya de se détendre, mais apparemment, son corps voulait lui rappeler le désir qu’il avait pour son maitre. Il serra les jambes et ferma fortement les yeux. Il essayait de penser à autre chose, mais ses pensées envers le seigneur revenaient sans cesse.
 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 22 Mai - 15:12 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Loki apparut dans la faible lueur de la chambre, les yeux mis clot le seigneur le regarda faire dans la chambre.
Il ota son haut uniquement lentement et avec un silence impressionnant et tout aussi silencieusement se glissa auprès de son maitre dos tourné.


Malgré la faible luminosité son regard s'était porté avec attention sur le corps de son seigneur qui l'avait bien vu.
De Montferrand rigolait intérieurement mais fut surpris que ce dernier le snobe en prenant cette position.


Tout en simulant un sommeil très douteux et très mal joué, Sebastian roula légèrement sur le coté afin de plaqué son torse contre le dos de Loki, diffusant sa chaleur sur le corps beaucoup plus frêle et fragile.
Son bras finit d'emprisonner l'esclave dans ceux de son maitre en tombant mollement devant son torse et le plaquant encore plus fort contre lui.
Sa main agrippa la poitrine de loki pincant légèrement un mamelon tandit qu'un mouvement de hanche très léger se fit sentir contre le postérieur de Loki sur ses braies.
Le visage du seigneur se rapprocha de la chevelure de Loki, soufflant sa profonde respiration dans le creux de son cou et oreille.
  
soudain un murmure du seigneur parvint aux oreilles de Loki
alors maintenant c'est toi qui me snobe.... ainsi ton seigneur ne te fais plus envie..... quelle tristesse....
doucement la main du seigneur relacha prise de la poitrine et vint se glisser entre les jambes très serrées de l'esclave.


quelle tristesse de ne pas profiter de ce corps lisse qui m'était destiné... du moins je l'espere....
et écartant lentement les cuisses d'un geste tendre de la main, le seigneur remonta celle ci sur le membre durcissant de son esclave...
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 22 Mai - 15:47 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Il essayait de respirer calmement, mais avec son maitre derrière lui, il avait l’impression que c’était impossible. Alors qu’il s’apprêtait à fermer les yeux pour de bon, il sentit son maitre se rapprocher, et se coller contre son dos. Un long frisson le parcouru alors qu’il ouvrait les yeux et se mordait la lèvre inférieur. Mais il voulait savoir la suite, et ne pas bouger. Il entrouvrit les lèvres et sentit une main se poser sur sa poitrine avant qu’elle ne joue avec son mamelon. Loki ne retint pas un gémissement. Il avait envie du seigneur Montferrand et voulait le faire savoir. Il bougea légèrement les hanches, se collant contre son maitre. Un mouvement, un murmure, un souffle sur son cou. Loki eut un long frisson et ferma à nouveau les yeux. S’était presque sensuelle comme approche. Ça changeait, c’était excitant et tellement… c’était indescriptible. Il déglutit difficilement. Mais écouta ce que disait son maitre.

Il avait tellement envie de lui. C’était insoutenable. La main sur sa poitrine descendit vers son entre jambe. Il serrait les jambes fortement, mais se força à cesser et à se laisser aller. Sous l’impulsion de son maitre, il écarta les cuisses, puis se tourna vers lui:

-Ce corps est toujours le votre. J’ai envie de vous.

Bien que son sexe était en érection, il prit son temps…il voulait donner du plaisir à son maitre. Il se posa sur les hanches de celui-ci, saisissant une de ses mains qu’il posa sur son torse, puis sur son dos. Il se baissa pour embrasser le cou, puis la clavicule du seigneur, ses mains se perdaient sur le corps de l’homme en dessous de lui, il caressait son torse, ses épaules, ses bras, puis ses lèvres descendaient, embrassant chaque parcelle de peau qu’il pouvait atteindre. Puis il se recula et caressa le sexe de son amant avec sa main droite, il lança un regard vers son maitre, et lécha sa verge sur toute sa longueur avant de le prendre dans sa bouche. Il le faisait avec un plaisir  non feint.

Il aimait le fait que son maitre puisse le désirer. Il n’avait envie que d’une chose, de sentir le membre de son maitre en lui, de pouvoir gémir, de pouvoir exprimer son plaisir à sa guise. Son autre main caressait les bourses de son amant, il le prenait en gorge profonde parfois, déglutissant pour mieux le reprendre par la suite. Après de longues minutes à faire cela, il se déshabilla entièrement et s’allongea à côté de son maitre, lui laissant tout le loisir de faire ce qui lui plaisait avec son corps. Il était son esclave, mais dans un autre sens du terme.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 23 Mai - 07:46 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Enfin Loki bougea, il simulait une retenue bien difficile à croire tant ses hanches le trahissait de petits mouvements saccadés contre ceux de son maitre.
Il se tourna enfin et déclara


Ce corps est toujours le votre. J’ai envie de vous. 


Son esprit semblait se relacher enfin alors que Sebastian serrait fortement le membre de Loki en coulissant légèrement, la peau de l'escalve était vraiment douce et donnait grande envie à son maître.
Loki embrassait et caressait à présent chaque parcelle de corps de son seigneur alors que celui ci gardait contact jusqu'au possible avec le membre totalement gonflé.
L'esclave descendait petit à petit le long du torse, ventre et enfin son propre  membre que le jeune homme engloutit sans ménager son plaisir léchant avec avidité et une expression de bien être.


De Montferrant ouvrit un large sourire et passa les mains dans les cheveux de son amant le guidant plus ou moins dans sa tache, qui caressait et lechait avec de plus en plus en plus d'excitation.


haann Loki, là tu m'excites... j'ai envie de ton corps tendre et lisse  d'en faire le mien!!
le seigneur se laissait pour la première fois aller complètement tant son envie de pulsion était forte, après de longues sucions toujours plus profondes, Loki s’arrêta et se déshabilla totalement dans la faible lueur de la pièce.


Son maitre continuait ses caresses en le regardant faire et se coucher contre lui  sans aucune résistance  Sebastian  ne le laissa pas sans rie net lui sauta immédiatement dessus l'embrassant et mordillant fougueusement a pleine bouche, les membres durcis et humides se frottaient l'un à l'autre dans de puissants mouvements de hanches.
De sa grande et puissante main le seigneur agrippa les deux épées de chair et commença à les caresser l'une contre l'autre dans sa paume.
les deux hommes haletaient prenant un plaisir fous sur les caresses aussi proches.


Sebastian se relevait néanmoins petit à petit et vrillait sur le corps de Loki , pour se retrouver comme assis sur lui les deux membres tjr en main et dos au visage de l'esclave.
continuant lentement les caresses il stoppa, et fit glisser son entre cuisse et fesses sur le buste de son esclave, basculant son corps sur lui et lechant son ventre et bas ventre si lisse... portant devant chaque visage les membres durcis.


De Montferrant commença a se frotter sur le visage de loki et hésita longuement à la vision du membre de celui ci, cependant lorsque Loki ouvrit sa bouche prenant avec plaisir la tige de son maître, ce dernier ne put se retenir de faire de même l'engouffrant lentement dans sa propre bouche.
Les mouvements de hanches pénétraient les bouches respectives et lors d'un retrait le seigneur gemit... 
Loki je veux te prendre... mets toi à quatre patte.. je veux qu'on jouisse lentement!!!


halletant et désireux de jouissance le seigneur se lachait avec son esclave
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 23 Mai - 08:56 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Il fut quelque peu surpris quand son maitre l’embrassa, mais il se laissa faire aimant cette brutalité, maitrisée, ou presque. Bref, il aimait ça, et ne le cacha pas laissant un gémissement lui échapper. Il avait les yeux clos et les mains légèrement tremblante. Un gémissement lui échappa quand son maitre attrapa son sexe, le collant au sien, et les masturba. Loki écarta un peu plus les jambes, bien trop désireux de plaisir. Son maitre aussi haletait tout autant que lui, c’était un plaisir pour ses oreilles que d’entendre ainsi gémir son maitre. Il avait une main sur ses lèvres et l’autre accroché aux draps. C’était tellement bon… son maitre, fini par se mettre dans une position, telle que Loki avait le sexe de celui-ci devant son visage et vice versa. Sans trop réfléchir, il le prit en bouche et le suça comme il l’avait fait auparavant. Que son maitre le face ou pas lui importait peu, mais celui-ci fini par le faire et Loki gémit longuement.

Ça faisait tellement de bien de sentir cette chaleur autour de son membre. Loki fini par onduler des hanches pour plus de sensations, plus de bien être et surtout plus de plaisir. Chaque mouvement lui rappelait que son maitre le désirait. Il adorait cette sensation. Il fut quelque peu déçu quand son maitre lâcha son sexe, mais les paroles qui suivirent l’encouragèrent à s’éxecuter. Mais d’abord, il voulait être un minimum prêt. Le sexe de son maitre était imposant, et il ne voulait pas avoir mal quand celui-ci viendrait en lui.
Il lécha ses propre doigts,  pour les humidifier, puis se pénétra dans un soupir. Il fit quelques allers retours, puis ajouta un autre doigt, puis un troisième. Il serait prêt pour sur.

Après de longues minutes, il fini par se mettre à quatre pattes, attendant que son seigneur le face sien. Il caressait son propre sexe pour rester en érection. Mais plus les minutes passaient et plus il perdait patience. Il voulait ressentir ce plaisir indéscriptible de la pénétration. Le sexe imposant en lui ce mouvoir pour le faire crier toujours plus. Il voulait sentir le corps de son maitre contre lui, ses mains sur ses hanches, son souffle dans son cou et entendre ses gémissements. Son corps se tendait d’anticipation, tant il en avait envie.
Il cessa de se caresser et posa sa tête entre ses mains, se doutant tout de même qu’il aurait mal à la pénétration, mais il se concentrait sur le fait qu’il ressentirait du plaisir par la suite, beaucoup de plaisir et son maitre aussi. Alors il pourrait gémir, hurler de tout son soul et surtout jouir. Il espérait tout comme la première fois,  qu’il allait venir plusieurs fois. Ça lui ferait le plus grand bien .

-Je vous veux en moi, s'il vous plait
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 27 Mai - 08:28 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Loki se posta à quatre pattes, il halletait d'envie réclamant son seigneur en lui.
De Montferrand se placa derrière Loki, mouillant abondamment ses doigts de salive sur chaque main, dont l'une partie masturber le membre pendant, l'autre s'attarder sur la rosette s'ouvrant au doigt lare et épaix du seigneurs.


Complètement prit, le seigneur s'amusait à intensifier le feu de l'envie de son esclave le pénétrant d'un coté et le tiraillant de l'autre.
Sa peau était toujours aussi lisse et ferme, plus encore que certaines femmes qu'il eu culbuter dans des auberges de joie.
Enfin il ressorti son doigt et frotta son membre entre la raie du jeune homme poussant fortement et maladroitement contre lui, la main libre se placa sur sa hanche pour le pousser plus vers son propre corps.


Enfin il sentit une résistance se lever, la bout rentrait lentement tant il etait gros et exciter, le seigneur gemissait et se retenait tant s'était serrer.
Avec de micros accouts la longue tige épaisse rentrait petit à petit dans le corps de l'esclave, De Montferrand gemissait de plus en plus fort provoquant de petits aller retour très léger afin de s'enfoncer au maximum dans ce corps qui lui appartenait.
Enfin après de longues minutes il lui sembla être totalement en lui, les fesses rebondies de loki étaient contre son ventre et chaque mouvement tremblait en lui.
Lentement Sebastian commenca de longs mouvement de recul et des pénétrations de plus en plus rapideset profondes, plaquant le buste de l'esclave sur le lit.


Son esxitation montant de plus en plus, il aggrippait le membre de l'esclave de plus en plus fort lors de ses saccades.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 31 Mai - 12:06 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

A quatre pattes, il attendait que son maitre vienne en lui. Déjà, il avait le souffle court et les muscles tendus. Il ferma les yeux en sentant une main sur son sexe, et l’autre, le pénétrer, pour jouer doucement avec sa rosette, l’ouvrir, la pénétrer, en ressortir…Loki frissonnait violemment. Il ne voulait plus attendre une seule seconde de plus, et son maitre sembla le comprendre. Après de longues minutes, il se posta derrière Loki et appuya son gland contre l’anus dilaté de Loki. L’esclave retint son souffle et poussa un long gémissement en le sentant le pénétrer lentement. C’était…bon…une légère douleur mais rien de plus, c’était tellement agréable de sentir enfin le membre épais de son maitre en lui. Il le sentit tout entier en lui, et sentit quelques mouvements. Son corps se tendait légèrement, avant qu’il ne pose sa tête contre le lit et que son buste suive.

La main qui se trouvait sur ses hanches, lui permettait quelques mouvements. Mais sinon, il laissait faire son maitre avec un plaisir non feint. Il avait la bouche légèrement ouverte, mais aucun son ne sortait. Son maitre allait et venait doucement en lui, sans le brusquer. Puis il accéléra et Loki fit enfin entendre sa voix, il se cambrait légèrement, soupirait, puis gémissait, avant de serrer les draps de ses deux mains et de bouger ses hanches. Ainsi offert à son maitre, il se sentait désiré. Et pour un esclave c’était plutôt une chose qu’il aimait. Il n’était ni victime de viole, ou autre abomination dans le genre. Il était parfaitement consentant et de ce fait, son plaisir en était décuplé.

La main qui le masturbait, le faisait se crisper, son anus se resserrait autour du membre du seigneur, alors que le plaisir montait dangereusement en lui. Il avait envie de plus, que ce soit plus intense, plus sauvage, que son maitre aille plus vite, plus fort en lui, qu’il lui montre sa puissance et le fasse jouir, mais ce, pas qu’une fois. Alors que sa voix se faisait entendre dans de forts gémissements, il se redressa légèrement et ouvrit les yeux. Il ouvrit la bouche, mais aucun mot ne sortit. Perdu dans son plaisir, il n’arrivait pas à formuler ses pensées, puis il put enfin en placer une, entrecoupé de gémissements forts et explicite, qui montraient l’étendu de son plaisir:

-plus…plus fort…

Oui plus fort. Il bougeait ses hanches en rythme, plus vite, pour montrer à son maitre ce qu’il voulait. Son maitre y allait déjà assez fort, mais Loki voulait beaucoup plus.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 3 Juin - 02:20 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

l'esclave ne dissimulait aucunement son plaisir, se cambrant .. gémissant.. la douceur du corps de Loki et de ses fesses bien rebondies plaquées sur le bas ventre du seigneur  l'excitait d'autant plus.
L'esclave réclamait entre deux gémissements à son maître d'y aller plus fort... soit à ces mots le seigneurs souria largement... ainsi il voulait qu'l se lache.. il serait servit...
De Montferrant aggrippa de toutes ces forces la jambe de Loki et la leva legerement de façon à ce qu'un seul genoux le maintenait sur le lit.
tout en restant profondément ancrer en Loki le seigneur se releva légèrement agrippant le haut des hanches et le poussant vers lui.


Le pauvre esclave coincé dans les bras de son maitre et de sa puissance senti de grand coup de hanche venir tambouriner ses fesses, dans de grand grognement et gemissements Sebastian entrait et sortait du petit orifice de toutes ces forces, levant de plus en plus haut la jambe de Loki exhibant son membre tendu et l'écartant honteusement.


tu veux plus fort.... je vais faire de toi ma petite chienne sexuelle personnelle, celle qui m'a m'offrir de nombreuses jouissances
A ces mots le seigneurs aggrippa le membre de l'esclave fortement et s'en servit pour mieux tenir son esclave soumit à ces pulsions et accouts.
A chaque pénétrations le seigneur, frocait le passage jusqu'au plus profond sentant ces bourses tapoter sur celle de son esclave, sa tige entièrement entrée.. telle une épée trouvant son fourreau...


Manipulant Loki comme sa petite chose, le seigneur le fit rebasculer sur le dos, agrippant à nouveau ses jambes, il les fit basculer en arriere portant les genoux au visage de l'esclave et les écartant.
L'orifice était encore ouvert par les nombreux aller retour fait en lui, le seigneur rentra à nouveau en lui dans un gemissement profond et sourd


je vais te faire jouir ma petite chienne, et tu vas t'en mettre partout tant que je ne jouisse pas en tout!
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Juin - 13:27 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Il l’avait demandé ? Son maitre s’executait. Il lui écartait les jambes de façon presque outrancière, mais Loki aimait la force qu’il mettait dans ses coups de hanches. C’était bon, dévastateur. Il ne pouvait retenir ses cris de plaisirs. Parfois, il mettait sa main devant ses lèvres pour étouffer ses gémissements, mais c’était peine perdue, puis de toute façon il était à la merci de coups de hanches du seigneur. Son cœur battait vite, et son sexe était douloureusement dressé à cause du plaisir. Il gémissait, mais ne se touchait pas, voulant laisser le loisir à son maitre le faire jouir. Il subissait les assauts de son maitre, coincé entre ses bras. Il voulait se remettre à quatre pattes correctement, mais de Montferrand en décida autrement, finissant par le mettre sur le dos, écartant ses jambes et ramenant ses genoux vers son visage. Tenant fermement son sexe.

Loki avait les larmes aux yeux, le plaisir était presque insupportable, il avait envie de jouir. À chaque aller retour, le seigneur malmenait la prostate de l’esclave, le faisait hurler de plaisir et se cambrer. Son orifice se serrait autour du sexe de son maitre, alors que Loki sentait l’orgasme arriver. Ses mains se crispèrent sur les draps, alors qu’il fini par jouir, se mettant sur le torse et le cou. Mais il s’en fichait. Pendant l’orgasme, il avait gémit fortement, et s’était serré autour de son maitre, avant de se relâcher pour reprendre son souffle, mais de Montferrand n’avait pas fini avec lui. Oui à ce moment, il était sa chienne. Il ne pouvait pas le nier. Il voulait lui donner du plaisir et il en prenait tout autant. Chaque coup de hanche le faisait hurler. Son intimité, était rougit par les allers et venus du sexe imposant en lui, mais c’était tout aussi bon:

-Oui…encore…

Il lâchait des onomatopées étranglés, alors que son maitre se déhanchait toujours en lui. Il ne voulait pas qu’il s’arrête, parce que malgré l’orgasme dévastateur qui l’avait secoué, Loki sentait qu’il pouvait avoir encore plus de plaisir. Il saisi son sexe et se masturba rapidement. Son souffle se faisait de plus en plus court alors qu’il fermait les yeux et que son corps se cambrait de lui-même. Encore quelques allés retours sur son sexe, juste quelques uns, et encore une fois, Loki jouit, les larmes aux yeux. Son corps était las de plaisir, mais Loki en voulait toujours plus, pas sur que son corps en supporte d’avantage. Mais il s’en fichait. Il se sentait désiré, et c’était tout ce qui comptait.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 13 Juin - 09:28 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Loki semblait s'échappé totalement lors de cette parade, gémissant de plus en plus fort émettant de moins en moins de retenue, le seigneur vit le jet de jouissance sortir et s'étaler sur le frêle corps de Loki.
Souriant et arborant un large rictus le seigneur étala la semence et la porta à la bouche de ce dernier tout en continuant de pénétrer l'intimité du jeune homme toujours aussi fort.
Le jeune esclave quand à lui aggrippait son membre, le caressant de plus en plus rapidement mouillant du reste de semence ses mains et sa peau lisse.


L'envie du seigneur était à son comble de voir son esclave si frele et fragile jouir sous ses accouts sans retenue, il retenait sa propre jouissance avec de plus en plus de mal.
Il se retira des fesses rougies et fit remonté son membre le long du torse souillé récoltant le liquide abondant par la même occasion, il arriva jusqu'au menton de Loki et caressant les cheveux de l'esclave, frotta de plus en plus fortement contre ses lèves douces.


Il agrippa la main du jeune homme qui s'activait toujours autant sur lui meme et l'aida à continuer ses mouvements.
allons continues à jouir ma chienne.... mais provoques donc cette meme jouissance à ton seigneur maintenant!


Lentement il glissa le membre trempé dans la bouche humide et gemissant de son esclave, gemissant lui même tout le long qu'il glissait en lui, chevauchant sa tête et donnant de légers vas et viens, les mains fermement bloquée sur sa chevelure et sa main.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Juin - 10:14 (2013)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil Répondre en citant

Le souffle lui manquait. Sentir son maitre se mouvoir en lui alors qu’il avait déjà joui deux fois…c’était tellement bon… Il ne retenait pas ses gémissements et se mordait fortement la lèvre. C’était trop bon…Cette force cette fougue. Loki continuait de caresser son sexe, son corps se crispant parfois, reput de plaisir. Il fini par lécher les doigts de son maitre, avalant sa propre semence, mais il s’en fichait royalement. Sa respiration était hasardeuse. Sa main s’activait de plus en plus vite sur son sexe alors qu’il souriait adorant sentir ce membre se mouvoir en lui. Son intimité écarté par le sexe de son maitre. Quand celui-ci se retira, Loki poussa un gémissement de frustration:

-Naaaaan…

Il n’avait put le retenir. Il se sentait tellement vide maintenant. Pour remédier à ça, il glissa son autre main entre ses jambes et se pénétra de plusieurs doigts. C’était déjà mieux, même si ça ne remplaçait pas un sexe bandé. Son maitre se redressa, présentant son sexe aux lèvres de Loki. L’esclave ne se le fit pas dire deux fois et ouvrit la bouche, prenant son sexe avec plaisir, il commença à le sucer, se doigtant et se masturbant. La main de son maitre se posa sur la sienne, accompagnant ses mouvements. Loki prenait le sexe de son maitre profondément dans sa bouche, avant de reculer pour recommencer de plus belle. Plus les minutes passaient et plus le plaisir montait dans le corps de l’esclave. Il était tendu, à cause du plaisir, parfois, ses lèvres se resserrait autour du sexe de Montferrand avant de se relâcher.

Il activa alors sa fellation, pour le faire jouir, parce que lui-même allait venir. Ses doigts ancrés en lui, et celui sur son sexe le rendait complètement dingue, et dans un gémissement étouffé, il vint à nouveau. Arrêtant sa fellation, ses mains crispées. Son maitre l’avait appelé « chienne », Loki n’aimait pas ça en temps normal, ça lui rappelait trop de mauvais souvenir. Mais dans le plaisir et la chaleur du moment, ça l’avait excité. C’était vulgaire, et ça l’excitait, ça le fit presque rougir en pensant à ça. Dans la bouche de son maitre ces mots n’avaient pas la même dimension.

D’ailleurs, Loki du déglutir pour accueillir la semence de son maitre entre ses lèvres et il l’avala, ne cessant de le sucer pour autant. On pouvait entendre des bruits humides de succions... puis Loki se détacha pour reprendre son souffle
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:07 (2018)    Sujet du message: Montferrand, Loki, Salvagine : le réveil

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com