Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Blandine ser Croy [Fille] [Terminé]

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blandine ser Croy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 12 Mai - 15:30 (2013)    Sujet du message: Blandine ser Croy [Fille] [Terminé] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?



~ Votre personnage ~
 
 
 


~ Identité ~
 
 
 
Prénom : Blandine Nom : ser Croy
Sexe :Jeune femme
Origine :humaine
Âge :25 années
Préférences sexuelles :hétérosexuelle
Statut hiérarchique : Chevaleresse
Nom du Seigneur : Geralt de Montfaucon
 






~ Portrait Psychologique ~
 
 
 
   
La vie est dure, et je me dois de la dompter. J'ai pour habitude d'être non pas réservée mais calme, sauf lorsque quelque chose me fait très envie. Il est de ces rares instants où j'aime que l'on me tienne tête, pas à chaque fois, car je tiens tout de même à ma vie. Je savoure ces instants à qui tiendra le plus tête à l'autre. Bien qu'ils soient rares, je les prends comme cadeau. Je n'aime généralement pas trop attendre sans raison.
 
J'avoue que mon minois peut être trompeur et que j'en joue souvent. Euh non en fait, pas trop car parfois, mon Seigneur me fait peur. Mais ce n'est pas une chose que j'avoue facilement au premier venu.
 
S'il vous arrive de toucher mes cheveux, prenez vite la fuite au risque de vous voir occire par mes soins. Demandez donc au chevalier récemment enterré. Je hais qu'on me les frôle, caresse ou attrape sans raison.
 
Je mets mes lames au service de Seigneur de Montfaucon, je lui suis fidèle comme chevalier tant que je me sais serviable. Serviable ? Que dis-je ! Non oubliez ce que vous venez de lire. Mais le jour où j'entends que je ne lui suis plus guère utile, je n'hésiterai pas à vendre mes lames à un autre seigneur. Je ne suis pas aussi farouche quand je dois voir mon seigneur car il pourrait facilement se passer de moi.
 
Cela n'empêchera pas mon épée et ma dague de trouver labeur auprès de Sa Majesté.
 
Concernant l'amitié, je n'ai pas l'habitude, mais si cela existe et/ou possible, pourquoi ne pas apprendre. Mais prenez tout de même garde car je ne peux pas être une douce femme chevalier ou chevaleresse, comme vous voulez. Comment voulez-vous être fleur bleue alors que les temps ne sont pas forcément aisés ? Ne venez pas me conter fleurette en me demandant mon accord car je vous enverrai mon épée où vous ne penserez pas forcément la recevoir. Surtout si vous comptez aller plus loin qu'un simple baiser. Allez au fond des choses. Pardon, soyez direct.
 
Perfectionniste, je peux être plus obtus jusqu'à obtenir ce que je veux, mais uniquement lorsqu'il s'agit de mon entraînement. Quitte à me blesser.
 
Oui j'avoue que j'ai décimé mon père, ma mère et mon frère, mais cela, vous apprendrez pourquoi, ou plutôt me direz merci.
 



 
 




~ Portrait Physiologique ~
 
 
 

Je ne suis qu'une simple femme chevalier mesurant dans les 1 mètre 70, ce qui est raisonnable quand on voit mon père. Par la nature de ma mère, je suis fine et élancée. Tous mes gestes se font à la fois gracieusement et à la fois avec précision, et ça, je n’y suis pour rien. Le regard que je pose sur quiconque se trouve être aux couleurs d’émeraude éclairée par une éclipse. Je veux dire par là qu’il est vert sombre. Mes lèvres sont aussi fines qu’une tige d’orchidée, aussi douces que des fleurs de coton, aussi roses que les premiers instants de l’aube. Mes cheveux blonds et raides tombent jusque sous mes épaules, enfin ils se terminent sous la fin de mes omoplates pour être plus précise. Ma peau est aussi douce que de la soie. Ma poitrine n’est pas spécialement généreuse mais assez raisonnable à ne pas rendre qui que ce soit jalouse.
Je me vêts de simples robe de coton blanc sans manches, ample, souple et légère, aussi fluide se modelant au souffle du vent, qui, de plus s’arrête au niveau des chevilles. Enfin, uniquement lorsque je dors.
 
  
 
Parmi vous. J’attache mes cheveux en catogan comme mes confrères chevaliers.  Néanmoins, lorsque je suis seule, ou que je me suis assurée qu'il n'y a personne dans les environs, je me permets de me lâcher les cheveux pour éviter qu'ils ne s'abîment trop.

Signe(s) Particulier(s) : une brûlure dans le bas du dos.






~ Biographie ~




En l'an de Grâce... 
 
 

 
 
 
Il y a de cela un quart de siècle sur la toundra gelée des terres du Nord, naquit une petite blonde, de trois ans la cadette de son frère. Autrement dit, moi. Blandine ser Croy. 
 
 
 Je suis la seule fille de la grande famille de chevaliers que sont les ser Croy. Ser étant le « rang » signalant un chevalier. N'est pas chevalier qui veut. Enfin par chez nous. 
 
 
Le grand chevalier qu'est mon père n'a toujours voulu qu'une lignée de garçons. C'est peu dire de la tête qu'il a fait à ma venue. Il a trompé ma mère avec la première servante qui passait dans le coin. Et dire que ce n'était pas un secret... 
 
 

 
 
 
Lorsqu'il revint plus calme, il se décida à ne pas attendre que je sois un peu plus grande pour m'apprendre la rudesse de la vie et le maniement des armes. Tandis que les jeunes de mon âge jouaient au chaud, que les filles apprenaient la couture et la cuisine, moi, je le passais à résister au froid. Torse nue tant que je n'étais pas formée, et d'une simple chemise en lin trop grande pour moi et qui appartenait à mon frère. Tout cela pendant 6 ans. Lorsque Léothéric, mon père, s'occupait d'enseigner la chevalerie à Thiégaud mon frère, Constance, ma mère, m'apprenait à détendre les muscles.  
 
 
Le sixième jour de la 6ème nouvelle lune de la sixième année, jour de mon anniversaire, et ce pendant 12 très longues et douloureuses années, ser Léothéric, m'apprit ce qu'il fallait que je sache obligatoirement afin de faire perdurer la valeur de la chevalerie.  
 
 

 
 
 
Le dernier jour de ma dix huitième année, mon père opta pour une confrontation en bonne et due forme en duel entre mon frère déjà chevalier et moi. Seulement voilà, je marchais derrière eux pour les suivre, et eux, se faisaient fiévreux au point de faire fondre la neige, et à tousser avec des crachats rouges que tous deux cachaient dans un mouchoir de soie que Clémence leur avait fait. Par mes lames ! Ils avaient contracté une peste pneumonique ! Silencieusement, et sans regret, refusant que cela m'atteigne ou se propage, je vins tirer ma dague et les égorgea un à un et mis le feu à leurs corps. 
 
 

 
 
 
Je mis une longue semaine à revenir au foyer m'assurant ainsi que je n'étais pas contaminée. Ma mère contenait tant bien que mal sa rage et son désespoir afin de m'amener chez le meilleur des forgerons. On eut dit qu'elle souhaitait me marier, mais non en réalité. Rompue par la fatigue du voyage, j'avais abaissé ma garde. Constance ne tenant plus, poussa vivement le forgeron, attrapa la lame plongée dans le feu et me frappa si fort au bas du dos que j'en perdis connaissance. Non, je n'avais pas encore mon armure et à mon réveil, j'étais soignée.  
 
 
Le lendemain, je retrouvais ma mère à moitié endormie, en larmes pleurant Léothéric et Thiégaud. Moi pas.  
 
 

 
 
 
J'ai abrégé leurs souffrances pour leur bien Ô ma mère. 
 
 

 
 
 
Puis, dans un élan dans vengeance de ce qu'elle m'avait infligé la veille, je lui tranchais la carotide avec la même dague. 
 
 

 
 
 
Quelques temps plus tard, ne sachant pas si la lignée dont je suis issue est connue par delà ma terre natale, que je pris la décision de fuir, je mis mes lames au service d'un Seigneur qui voulait bien me prendre sous sa protection. Le Seigneur Géralt de Montfaucon. 
 
 
Qui devint un amant.  
 
 
Sans oublier mon serf. Mais ça, le reste de l'histoire, le pourquoi du comment, vous le saurez en lisant la suite de mes aventures. 
 
 

 
 
 
  
 



~ Équipement ~
 
 
 
Inventaire : Une épée à une main, une dague, un écu, et un cheval blanc nommé "Honneur" (qui reste la propriété principale du seigneur), mon armure, deux tenues pour dormir et une robe de laine fine de la même couleur que mes yeux au col brodé pour paraître devant celui à qui j'offre mes lames quand il ne s'agit pas de chevalerie.






~ Infos pour nous ~ 
 
 
 
Comment as-tu trouvé l’adresse du forum ? : par Geralt de Montfaucon Seras-tu actif ? oui bien sûr !
Aimez-vous le design et le comprenez-vous ? : avec un peu d'observation, ça ira.
Suggestions ou commentaires ? Néant pour le moment
Ton âge réel ? snif je vais encore être la plus vieille... 33
******************************
 


Dernière édition par Blandine ser Croy le Mar 14 Mai - 05:28 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Reine Danzerchust
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 1 360
Statut hiérachique: Reine
Sexe: Féminin
Seigneur de qui :: Galemar, John, Leif

MessagePosté le: Lun 13 Mai - 20:54 (2013)    Sujet du message: Blandine ser Croy [Fille] [Terminé] Répondre en citant

Bienvenue parmi nous.


Ta fiche est fort bien ^^ 


Juste un petit ajustement, tu parle de rapière instrument de combat utiliser durant la renaissance, pour le temps moyen âge ce sont plus des armes lourdes qui sont utiliser comme l'épée, le glaive, la bâtarde. ;)
***********************
-------------------------------------------------
Revenir en haut
Blandine ser Croy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 14 Mai - 05:28 (2013)    Sujet du message: Blandine ser Croy [Fille] [Terminé] Répondre en citant

voilà corrigé Votre Majesté ! 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:14 (2017)    Sujet du message: Blandine ser Croy [Fille] [Terminé]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com