Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

D'une cage....à l'autre...

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Logan Draak
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 79
Statut hiérachique: Esclave
Localisation: là ! ... non là bas ! Enfin...quelque part
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: personne
Servant de qui :: personne

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 09:02 (2013)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Logan avait été au service de seigneurs il y a quelques temps, il avait réussi à s'attirer la sympathie de sa maîtresse et même plus ensuite. Après des débuts difficiles, il ne s'en sortait pas si mal. Tout se dégrada soudainement, avec la disparition de sa maîtresse. De plus, son mari n'avait entreprit aucune recherches, trop content de la voir disparaître. Il fut traité plus ma encore que les autres esclaves, peut être du fait de cette " relation" avec sa maîtresse, puis lentement, il avait été traité avec indifférence, ayant presque l'impression d'être invisible, sans importance. 


Cela lui sembla bien dur au début, mais ensuite, il se dit que maintenant qu'il était mis de côté...ignoré il pourrait enfin trouver une occasion de s'enfuir. Le maître des lieux s'absentait de plus en plus régulièrement, ce qui était encore mieux...un jour, il profita de l'absence du seigneur et d'un relâchement générale nous dirons, du à son absence, pour fuir les lieux sans jamais se retourner...


Il commença par s'éloigner le plus possible du château, ne traversant les villages que de nuit, volant ce qu'il pouvait pour se nourrir. Lorsqu'il jugea qu'il se trouvait assez loin, il se dit qu'il y avait autre chose qu'il devait faire et au plus vite, pour retrouver sa liberté.....se débarrasser de cette marque qu'on lui avait faite. Il chercha une forge, le lieu le plus pratique et le moyen le plus rapide, bien que douloureux. Quand il réussi à en trouver une, il attendit que le forgeron s'absente, pour se servir de la forge, afin d'enlever sa marque....une chose des plus douloureuse, mais nécessaire.
Mais lorsqu'il commença il fut découvert, il eut le temps d'effacer sa marque, mais il dut s'enfuir de nouveau. Il fut pourchassé, un esclave échappé....peut être seraient ils récompensés s'ils le ramenaient. 


Comme si avoir des gueux à ses trousses, ne suffisait pas, la rumeur vint aux oreilles de marchands d'esclaves, qui eux aussi se lancèrent sur ses traces. Ayant plus de moyens que les gueux et surtout des chevaux, ils eurent tôt fait de lui mettre la main dessus. Le jeune homme se battit comme un beau diable, ne voulant pas se retrouver de nouveau esclave, mais ils étaient plus nombreux. Lorsque Logan s'éveilla après avoir reçu un coup parfaitement asséné, à l'arrière du crâne, ses mouvements étaient de nouveau entravés par des fer. Le trajet ne fut pas des plus plaisant bien au contraire, mais bientôt ils arrivèrent à destination...un sombre bâtiment qui ne lui disait rien qui vaille.


Après quelques jours d'un traitement qu'il ne souhaiterait à personne...mis à part ses geôliers, bien évidemment, il décidèrent de le mettre lui aussi en vente. Une fois de plus, il se retrouvait au marché des esclaves...certains de ses compagnons d'infortune, étaient sur l'estrade, nus et exposés à la vue de tous. quant à lui, les marchands avaient préféré le garder en cage...bien plus prudent à ce qu'ils disaient, même s'il n'était pas plus vêtu que les autres évidemment. Il portait par contre, des chaines aux pieds et aux mains, mis avec les moins dociles des esclaves.


Les clients se succédaient, plus ou moins agréables, nous dirons. Certains se contentaient de les détailler, les toucher, d'autres étaient bien plus hautains, désagréables, méprisants....mais ils n'étaient que des esclaves après tout. Puis vint un couple, aussi imbus d'eux même, comme le sont la plupart des " maître",  même s'ils semblaient loin d'être aussi riche que les " nobles" seigneurs. L'homme s'adressa à lui comme au pire des chiens galeux, le jeune homme ne lui répondit pas, mais alors que l'homme se baissait un peu en l'insultant une fois de plus pour qu'il lui réponde, Logan se saisit de son col et le plaqua contre les barreaux aussi fort qu'il le put. Tout au moins le temps qu'un des gardiens n'arrive et lui "chatouille" les côtes, pour lui faire lâcher prise.


Le client sortit des plus énervé suivit du marchand d'esclave, qui promis au jeune esclave une sanction qu'il n'oublierait pas. Alors que le gardien allait lui mettre quelques coups supplémentaires, une jeune femme s'arrêta face à la cage. Elle se pencha légèrement en avant pour pouvoir le voir un peu mieux, ce qui permit à Logan d'avoir lui aussi une meilleure vue si on peut dire. le sourire carnassier qu'elle afficha, ne lui dit rien qui vaille. Elle le fixa ensuite d'un regard intéressé et s'adressa à lui....
Elle lui demanda ce qu'un homme comme lui faisait dans cette endroit. Il lui aurait bien répondu qu'ayant besoin de repos, il avait prit une chambre dans cette auberge de luxe...mais s'il commençait sur ce ton et qu'il lui répondait aussi mal qu'aux autres, elle le laisserait et passerait à d'autres cages. Il ne fallait pas qu'il lui donne une raison de le laisser là. Avec une jeune femme, il pourrait plus facilement filer.


La jeune femme le détaillait de la tête au pieds, comme une simple marchandise, il se sentit soudain plus mal à l'aise. Le jeune homme, malgré le fait qu'il soit esclave était plutôt en..." bon état", comme le disait le marchand. Tendant la main, elle effleura les barreaux du bout des doigts, l'observant comme un prédateur face à sa proie. Logan se dit que se ne serait peut être pas si facile avec la belle seigneur...belle oui, il fallait bien l'avouer, cette femme était magnifique. Elle semblait intéressée, c'était une bonne chose, si cela l'aidait à sortir de ce lieux de malheur. Les voyant parler de lui, pire que s'il n'était qu'un animal, il aurait aimé les envoyer bouler, leur dire le fond de sa pensée...leur montrer s'il n'était qu'une marchandise.


Mais cela, il devrait attendre encore, tout au moins le temps de sortir et de s'éloigner de cette foutue cage. La jeune femme finit par se décider, après avoir longuement marchandé avec le marchand d'esclave. Lorsqu'elle paya, l'homme sourit, pas seulement pour l'argent qu'il tirait du jeune homme...mais aussi parce qu'il était enfin débarrassé de lui. Peut être était-ce ce qui le mettait le plus de bonne humeur aujourd'hui. 


Sa nouvelle maîtresse, même si elle avait fait retirer les fers attachés à ses chevilles, elle avait fait laisser ceux à ses poignet, tout comme elle fit placer une laisse  autour de son cou. Le jeune homme aurait bien voulu lui dire où elle pouvait ses la mettre cette laisse, mais là encore il devrait attendre. Le moment qu'il attendait approchait à grand pas, ils se dirigeaient vers la sortie. Une fois dehors, il empoigna la laisse à deux mains et tira d'un coup violent, ce qui surprit la jeune femme, vu qu'il s'était montré plutôt docile jusqu'à présent.


Il tenta immédiatement de s'enfuir, avant qu'elle n'essaie de rattraper sa laisse, ou que ses anciens geôliers. Mais malheureusement, la jeune femme n'était pas venue seule. Logan s'en doutait un peu, mais il pensait plus à un cocher qu'à des gardes. Mais elle en avait amené avec elle et ils se mirent tout de suite à le poursuivre, sans que la maîtresse n'ai besoin de leur ordonner. Les mains entravées pour courir, ça gêne bien plus qu'on ne le croirait. Les gardes le rattrapèrent, il n'avait pas eu le temps d'aller bien loin.


Lorsqu'il se retrouva au sol avec l'un de ses poursuivants, il se dit qu'il fallait qu'il s'en débarrasse, avant que les autres ne soient aussi sur sa peau. Mais alors qu'il allait le frapper, tout devint noir. Quand il ouvrit de nouveau les yeux, il se trouvait de nouveau dans une cage. Il regarda autour de lui, il n'était pas de retour chez le marchand d'esclave, mais plutôt chez la jeune femme....enfin, c'est ce qu'il pensa, vu que pour le moment il était seul. Il se redressa autant que la cage le lui permettait et la première chose qu'il fit, était de tester la porte de celle-ci.


Bien évidemment, elle résista...il n'eut plus d'autre choix, que d'attendre que quelqu'un se décide à venir le voir, pour connaitre le sort qu'on lui réservait. Ce qui l'agaça prodigieusement. 
Revenir en haut
Elizabeth Austen Holmes
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Mai - 12:09 (2013)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre... Répondre en citant

Jamais Elizabeth ne fut plus heureuse qu'en ce moment là. Baladant son esclave comme s'il ne s'agissait que d'un vulgaire chien, la seigneur se dirigeait vers sa demeure.Voilà une douce matinée qui venait de s'écouler pour elle.. Elle s'était levée tôt pour se rendre au marché des esclaves et, avec beaucoup de chance, était tombée sur ce jeune étalon fougueux et rebelle. Très satisfaite de sa prise, elle avait même adressé un petit sourire au marchand lorsqu'il lui avait cédé le jeune homme précédemment. Amusée, elle jeta un coup d'oeil à son esclave et lui lança d'une voix pleine de malice.


- Alors ? Le petit chien apprécie-t-il sa position actuelle ? Fais attention, tu risques de te blesser en marchant sur les pierres …


Puis, comme pour le provoquer, Elizabeth tira fermement sur la laisse pour qu'il tombe tête la première sur la caillasse. Éclatant d'un rire strident, elle faillit lui marcher sur la tête lorsqu'il tira sur la laisse pour s'enfuir. La surprise fut tellement grande que la laisse lui échappa des mains. Prédisant la suite des événements, les gardes se hâtèrent à la poursuite du jeune homme et ne tardèrent pas à le plaquer au sol.


- ASSOMMEZ LE !



Aussitôt dit, ses larbins l'assommèrent et le traînèrent dans le manoir. Ainsi, on le conduisit dans la chambre d'Elizabeth et il passa la nuit dans une petite cage.


****  


C'est le sourire aux lèvres qu'Elizabeth ouvrit les yeux. Toujours somnolente, elle ne réalisa pas de suite que son petit chien était à quelques centimètres d'elle. Néanmoins, c'est lorsqu'elle se retourna qu'elle tomba nez à nez avec celui-ci. D'humeur taquine, elle prit la parole innocemment. 


- Bonjour Logan .. Tu as bien dormis ?


Ravie, elle gloussa puis descendit du lit, se dirigeant vers la cage. Malicieusement, elle passa son index à travers les barreaux pour le glisser sous le menton du vilain.


- Si tu es sage, ta futur couche sera assurément plus .. Douillette. D'accord ?


Attendant sa réponse, elle se redressa, dandinant des fesses pour aller ouvrir le rideau. D'emblée, la lumière du jour emplit la pièce, laissant apparaître un corps aux formes généreuses et appétissantes. En effet, Elizabeth portait une nuisette légère qui, exposée à la lumière, laissait apparaître ses courbes à la vue de tous. Doucement, elle se rendit devant sa coiffeuse, arrangea quelques mèches de cheveux puis retourna près de la cage.


- Je suppose que tu dois avoir faim non ? Excuse toi convenablement et tu auras de quoi déjeuner. Sinon quoi, tu croupiras dans ta cage jusqu'à demain matin. C'est toi qui vois, Logan.


La jeune femme se retourna et appela une servante qui ne tarda pas à arriver avec un plateau dans les mains. Rapidement, elle le déposa sur la commode et se hâta de sortir. Délicatement, la seigneur s'empara d'un raisin et le glissa entre ses lèvres, attendant que son prisonnier se décide. 


Dernière édition par Elizabeth Austen Holmes le Lun 22 Juil - 10:47 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Logan Draak
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 79
Statut hiérachique: Esclave
Localisation: là ! ... non là bas ! Enfin...quelque part
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: personne
Servant de qui :: personne

MessagePosté le: Dim 26 Mai - 15:31 (2013)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre... Répondre en citant

La jeune femme semblait plus que ravi de sa nouvelle acquisition, parlant de lui avec la marchand, comme s'il n'était qu'un objet, ce qui avait le don de l'énerver...sans compter ce maudit marchand, qui se faisait un plaisir d'en rajouter. Repartant avec lui, elle ne se priva pas de le provoquer...



- Alors ? Le petit chien apprécie-t-il sa position actuelle ? Fais attention, tu risques de te blesser en marchant sur les pierres ...



Ne lui laissant pas le temps de répondre, elle avait tiré sur la laisse sans prévenir, ce qui le fit tomber, s'en cognant presque la tête au sol. Relevant la tête, il la fusilla du regard, avant de lui répondre...



- Approchez donc votre main, pour voir si le chien vous en est reconnaissant ...



Ne laissant lui non plus pas le temps à la jeune femme de réagir, il avait tiré la laisse et filé...s'il avait eu le temps nécessaire, lui aussi l'aurait provoqué, ou se serait moqué d'elle sans la moindre retenue...mais il devait faire vite, avant toute réaction. Mais d'autres avaient réagit...ces gardes de malheur...Il se fit plaquer au sol, avant même d'avoir atteint le coin de cette grande rue, s'il avait pu le faire, il aurait certainement réussi à leur fausser compagnie. Alors qu'il l'immobilisaient, il entendit Elizabeth leur ordonner de l'assommer et avant même qu'il ai put asséner quelques coup, il sombra...

Au petit matin, il revint à lui, alors qu'elle...dormait toujours à point fermés. C'était certainement du à sa literie, bien meilleure que la sienne. Il avait testé la solidité de la cage...et c'était du bon boulot. Puis enfin la princesse se leva. La tête dans le c.. , enfin encore un peu endormie, mais une petite provocation matinale fusa...



- Bien dormi oui...il y a un moment que je n'avais plus dormi aussi profondément merci !



Certainement était-ce du au coup sur la tête, ça doit aider.  Elle se baissa ensuite et passa son doigt au travers des barreaux, pour le poser sous le menton du jeune homme...ce n'était pas l'envie qui lui manquait de le lui mordre, mais il s'abstint tout de même, faisant simplement mine de le faire...elle lui dit que s'il était sage, sa prochaine couche serait bien meilleure...



- Pourquoi ? il y a mieux que ça ? Hummm j'ai hâte de voir ça !



Ce petit ton, lui avait valu des soucis et plus d'une fois, mais allez savoir pourquoi, il ne pouvait jamais s'en empêcher. Il allait continuer lui aussi ses provocation, quand elle dandina du popotin pour aller ouvrir le grand rideau...il fut...coupé dans son élan. Et que dire lorsqu'elle l'ouvrit...sa nuisette courte et transparente, dans la lumière, laissait se dessiner les courbes de son magnifique petit corps. Logan était ébloui....par la lumière aussi. Il la regarda se diriger vers la coiffeuse, il en avait même oublié ce qu'il voulait dire....mais fit son possible pour se reprendre et ne rien laisser transparaître. Elle lui demanda ensuite s'il avait faim, qu'elle question...pfff . Mais bien évidemment, il y avait une contrepartie, il devait s'excuser, pour pouvoir manger...s'excuser ? de quoi ? d'avoir tenté de reprendre ce qui lui appartenait , sa vie....et puis quoi encore ? 



- Hum un peu oui...j'avais appelé ma femme de chambre lorsque vous êtes venue m'inviter chez vous....alors je n'ai eu le temps de prendre de petit déjeuné...



Elle le regarda toujours...attendant qu'il s'excuse...puis commença à grignoter devant lui, pour l'encourager à le faire...



- je suis désolé ! .................."de n'avoir pas couru plus vite", murmura t-il de façon presque 
inaudible...
Revenir en haut
Elizabeth Austen Holmes
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Mai - 14:31 (2013)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre... Répondre en citant

Un petit sourire taquin se dessina sur le coin de ses lèvres. Malgré qu'il soit bien visible, Elizabeth n'appréciait nullement ce petit ton qu'il avait osé employé. Aussi, elle prit un plaisir fou à se trémousser langoureusement, le coupant même dans son élan. Très satisfaite, elle ouvrit donc les rideaux et appela une servante pour qu'elle vienne apporter le déjeuné avant de demander à Logan s'il avait faim. Suite à sa réponse, la seigneur ne put s'empêcher de rigoler légèrement. Bien qu'elle venait d'acquérir ce piètre sacripant, elle commençait à deviner son caractère. Cette pointe d'humour, ce petit trait d'espièglerie, ce côté atrocement réfractaire .. Bref, le parfait petit demeuré trop écervelé pour se rendre compte des mille supplices que pourrait lui offrir Dame Austen. Toujours ce léger rictus aux lèvres, elle lui répondit.


- Oh ! Désolée d'avoir déranger « Monsieur » avant l'heure de son petit déjeuné.


Dans le but de le narguer, la jeune femme prit un raisin et le dévora longuement. Elle attendit sa réponse et arqua un sourcil à son « Je suis désolé ! ». Sans dire mot, Elizabeth prit sa grappe de raisin et retourna s'asseoir sur son lit, histoire d'être bien en face de l'animal en cage. Délicatement, elle arracha un petit fruit et en mangea un autre, sans le quitter du regard.


- Tu es vraiment sûr de ne rien vouloir ? Si tu ne te décides pas rapidement, il n'y aura plus rien dans le plateau ...


Alors qu'elle s'apprêtait à piocher de nouveau dans la grappe, elle sembla réfléchir un petit instant. Elle fixa son esclave puis, soudainement, laissa apparaître un sourire carnassier aussi ample qu'inquiétant. Doucettement, elle releva sa petite nuisette jusqu'à ce qu'il puisse entrevoir une cuisse dont la chaire était belle et fraîche. Puis, comme si de rien était, elle introduit son petit pied entre les barreaux, taquinant les lèvres de Logan de ses orteils.


- Ma patience a des limites petit chien .. Lèche mon pied ou pourrit dans cette cage.


Comme pour le pousser à agir, elle écrasa son visage contre le fond de la cage si violemment qu'on entendit un gros « BOUM».


- Et applique toi bien ! Après tout, ça ne doit pas être trop compliqué pour toi de lécher un pied non ? Tu devrais en avoir l'habitude, vaurien.


Elle se mit à rigoler puis recula doucement son pied pour qu'il puisse être « libre » de tout mouvement.


- Lèches, dépêche toi.
Revenir en haut
Logan Draak
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 79
Statut hiérachique: Esclave
Localisation: là ! ... non là bas ! Enfin...quelque part
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: personne
Servant de qui :: personne

MessagePosté le: Lun 27 Mai - 15:17 (2013)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre... Répondre en citant

Un petit sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme, lorsqu'elle vit qu'il avait été troublé par son petit jeu. Le jeune homme lui, rageait plutôt dans son coin, car ce n'était pas fini, elle en jouait avec malice. Mais il savait bien que lui aussi l'agaçait tout autant, en prenant ce petit ton, qui énervait tout les maîtres. Il était sur que pour ça, elle ne devait pas être différente des autres. Un jeu de provocation s'installait entre les deux...


Même après sa réponse négative, Elizabeth continuait de lui demander s'il voulait manger. Mais le jeune homme se doutait, que pour pouvoir manger, il devrait s'avilir, mais il n'était pas disposé à lui faire ce plaisir. Elle lui dit qu'elle était désolé d'avoir dérangé " Monsieur " avant l'heure de son petit déjeuné. Il aurait pu ne pas relever, mais lorsqu'on lui tendait une perche, il avait toujours un mal fou à ne pas la saisir...et là encore...


- Hum....ça passe pour une fois, mais que cela ne se reproduise plus...ça me rend grognon...


Il était certain qu'elle ne le prendrait pas très bien, mais elle cherchait avec se petits pics. Mais vous me direz, il n'avait qu'à l'ignorer....mais il ne peut pas. Et voilà que la " princesse" se remettait à manger devant lui. Peut être que s'il parlait, c'était aussi pour cacher les bruits, que faisait de temps en temps. Il y a de meilleures façon de le faire mais bon. Puis elle lui demanda de s'excuser, il le ne fit qu'un bref " je suis désolé "...continuant à voix basse " de ne pas avoir couru assez vite..." mais fort heureusement, elle ne l'avait pas entendu. 
Mais vu que bien évidemment, ces quelques mots ne lui avaient pas suffit, elle continua de le provoquer. Lui demandant s'il était certain de ne rien vouloir manger.


- Bof...ces jours ci c'était banquet sur banquet et j'avoue qu'un jour de diète, devrait me permettre d'éliminer et de garder la ligne...



Même si bien sur, il ne devait pas montrer la faim qui le tiraillait, le jeune homme n'avait qu'une envie, lui arracher des mains et l'engloutir, avant qu'elle n'ai le temps de réagir. Il devait à tout prit tenir. Puis il la vit le regarder avec un sourire, qui ne lui disait rien de bon. Doucement, elle releva sa nuisette jusqu'à ce qu'il puisse voir sa cuisse. Là aussi ça donnait faim, plus encore que ce plateau...mais encore une fois, il ne devait rien montrer, ou tout au moins tenter de ne rien laisser paraître. Peu après, elle introduit son pied entre les barreaux, taquinant les lèvres de Logan de ses orteils. Elle lui dit que sa patience avait des limites...il sembla au jeune homme, qu'elles n'étaient pas bien loin ces limites...


Il contenta de se reculer un peu...mais ce ne fut pas bien accueilli, elle lui écrasa le visage contre le fond de la cage violemment et ne s'y attendant pas, Logaan fut un peu sonné.


- Et applique toi bien ! Après tout, ça ne doit pas être trop compliqué pour toi de lécher un pied non ? Tu devrais en avoir l'habitude, vaurien.

Elle se mit à rigoler puis recula doucement son pied, certainement pour lui laisser tout le loisir de le faire. Lui ordonnant de se dépêcher de le faire. La première chose qui lui passa par la tête, fut de lui mordre le pied, mais il se dit, que ce n'était peut être pas la meilleure chose à faire. Mais il ne pouvait pas le faire, il ne pouvait pas lui céder...Il se contenta de faire mine d'être à moitié assommé par le choc...
Revenir en haut
Elizabeth Austen Holmes
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Mai - 15:54 (2013)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre... Répondre en citant

Une, deux, trois … Plus les secondes passaient, plus Elizabeth perdait patience. Pensait-il vraiment que sa petite mise en scène allait la tromper ? La jeune femme savait pertinemment qu'il faisait semblant d'être sonné. Certes elle ne l'avait pas ménager mais elle savait qu'il avait subit pire. Elle savait que le marchand d'esclaves le maltraitait plus que les autres, elle savait qu'on le battait tous les jours, elle savait qu'il avait souffert pendant ce laps de temps. Aussi, la seigneur se doutait qu'un petit coup au fond de la cage n'allait pas le sonner. Agacée, elle lui donna un nouveau coup, plus fort encore que les fois précédentes, en profitant pour lui écrabouiller le visage comme s'il s'agissait d'un insecte.


- Ohh ! Tu essaies de me tromper ! Soit, puisqu'il en est ainsi … Tu vas rester dans cette cage ...


Elle se coupa puis retira son pied de la cage avant de se redresser pour aller farfouiller dans un tiroir. Au bout d'une vingtaine de secondes, elle en sortit un joli fouet à lanières ainsi que deux solides bouts de tissue. Et oui, quitte à le laisser ici, autant qu'il retienne bien la leçon. En vérité, Elizabeth avait horreur qu'on lui désobéisse. Chouchoutée durant toute son enfance, elle avait vécut dans le luxe et dans l'idée que tout le monde devait céder à ses caprices. Néanmoins, Logan semblait plus tenace que les autres ; elle allait devoir le briser pour parvenir à ses fins. Tout en s'approchant de lui, elle fit tapoter le manche de l'objet dans sa main droite pour ensuite faire le tour de la cage et se devant lui.


- Puisque tu persistes à vouloir faire ton malin, je vais devoir te montrer qui commande ici.


Suite à ceci, on aurait pu croire que la belle partait avec l'intention de le fouetter. Toutefois, c'était une tout autre pensée qui taquinait l'esprit d'Elizabeth. S'emparant des mains du jeune homme, elle l'attacha au barreaux de sorte à ce qu'il se retrouve à quatre pattes et incapable de bouger. Souriante, elle se glissa derrière lui en effleurant la cage puis, en arrivant, se pencha en avant, le manche du fouet en main.


- Tu devras le garder jusqu'à demain matin … J'espère que ceci te frustreras bien .. Logan.


Subtilement, la jeune femme glissa le bout du manche pour titiller les bourses bien pleines de celui-ci, s'amusant même à effleurer lentement, très lentement, son membre avec.


- Mais dis moi .. Tu m'as l'air plein ...Ça fait combien de temps que tu n'as rien fait ? Hm ?


En attendant toute réponse, elle fit glisser l'objet vers ses cuisses puis sur ses fesses, menaçant de violer sans remords son intimité.
Revenir en haut
Logan Draak
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 79
Statut hiérachique: Esclave
Localisation: là ! ... non là bas ! Enfin...quelque part
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: personne
Servant de qui :: personne

MessagePosté le: Mer 29 Mai - 14:51 (2013)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre... Répondre en citant

Logan se rendait bien compte que la jeune femme perdait de plus en plus, le peu de patience qu'elle devait avoir, si tant est qu'elle ai déjà eu de la patience. Il savait bien que feindre d'être sonné ne durerait qu'un temps...il se doutait bien que sa maîtresse, ni croyait pas ou peu. Son corps couvert de blessures et cicatrices plus ou moins anciennes aidant à cela. Il avait vécu des choses bien pires qu'un malheureux coup de pied...mais que devait il faire ? Se soumettre ou continuer de la provoquer en lui disant qu'il n'avait rien senti ou si peu ?...Il ne pensait pas que la provoquer en se raillant de sa force soit la solution, tout comme il ne pouvait se résoudre à faire ce qu'elle exigeait, d'un claquement de doigts.


Mais il pensait qu'en fait, à part obéir aveuglément, il n'y avait rien qui la satisferait. Le coup, bien plus fort qu'elle lui envoya ensuite, finit de le convaincre qu'elle n'avait réellement aucune patience. Elle profita même de l'occasion pour lui écraser le visage contre les barreaux. Et il fallait avouer que même s'il avait vécu pire, c'était tout de même assez douloureux. Il rouvrit les yeux et la fixa...


- Je commence...à m'y...habituer...lui dit-il, en grimaçant un peu...


Elle s'arrêta et retira son pied de la cage avant de se redresser pour aller 
farfouiller dans un tiroir. rapidement elle revint vers lui, après s'être emparé d'un fouet. Il avait l'air solide, de quoi pouvoir frapper un bon moment, sans risque de l'abîmer. Etait-ce les marques sur son corps, qui lui avait donner l'idée de jouer avec ce fouet. Il se dit qu'ils étaient bien tous les même, ils n'innovaient jamais. Mais bon ça au moins, il connaissait et savait tout au moins comment l'appréhender et le supporter, c'était déjà ça. 


En s'approchant de lui, elle tapota le manche de l'objet dans sa main droite, en faisant le tour de la cage, pour revenir se poster devant lui. Il se dit que les coups seraient imminents, juste le temps pour elle de le provoquer ou menacer, avant de commencer. Pas manqué, elle lui dit que puisqu'il résistait, elle allait devoir lui montrer qui commande. Il préféra cette fois ne pas lui répondre...peut être irait-elle moins fort ou moins longtemps , s'il ne la provoquait plus...on peut toujours rêver. 


ensuite, alors qu'il s'attendait aux premiers coups, la jeune femme sembla réfléchir. Etait-elle revenue sur sa décision ? Non ce serait trop beau...elle cherchait certainement comment faire plus mal encore...oui c'était surement quelque chose dans ce genre. Alors qu'il se perdait un peu dans ses pensées, se demandant ce qu'elle lui réservait au juste, elle en profita pour s'emparer de ses mains, pour les attacher aux barreaux de sorte à ce qu'il se retrouve à quatre pattes et bien entendu incapable de bouger. Quel idiot, le temps de réagir, il était attaché...il la vit, souriante, se glisser derrière lui en effleurant la cage. Il attendit que les premiers coups arrivent. 


Mais au lieu de cela... 


- Tu devras le garder jusqu'à demain matin … J'espère que ceci te frustreras bien .. 
Logan. 


Quoi ? Mais de quoi elle parlait ?...le bout du manche du fouet vint lui titiller les bourses, s'amusant même à effleurer son membre. Là le jeune esclave commença sérieusement à se poser des questions, mais il n'eut pas le temps de lui répondre que... 


- Mais dis moi .. Tu m'as l'air plein ...Ça fait combien de temps que tu n'as rien fait ? 
Hm ?


Quelle question, mais qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire ...


- Un certain temps...


C'est vrai que depuis qu'il s'était enfuit et avait été reprit, il n'avait pas vraiment eu d'occasion....ce qui n'étonnera personne. Alors qu'il lui donnait une brève réponse, elle fit glisser le manche du fouet vers ses cuisses, puis ses fesses, pour menacer "subtilement" de violer son intimité. Lui qui la pensait comme les autres peu avant, bah...il se trompait, elle innovait au contraire la vicelarde...et il fallait avouer que cette fois il n'en menait pas large...pas question de la provoquer. Riez pas, vous l'auriez fait vous ?


Il espérait qu'elle lui laisserait le temps de répondre...ce qu'elle semblait vouloir...qu'il se décide à obéir ou à la mettre plus en colère, comme il le faisait depuis un moment. Faisait-elle cela juste pour lui faire peur ? ou avait-elle vraiment l'intention de lui faire subir ça ? Il n'avait pas envie de la tester cette fois, ça ne lui disait vraiment pas. 


- heu.....c'est peut être pas la peine de faire ça....il faudrait le nettoyer et tout....nan vraiment je ne voudrait pas faire subir ça à cet objet...


Il tentait de masquer le fait qu'il n'en menait pas large, en lui demandant de ne pas faire ça, en le prenant sur le ton de la plaisanterie...même si Elizabeth n'était surement pas dupe.
Revenir en haut
Elizabeth Austen Holmes
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 22 Juil - 11:35 (2013)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre... Répondre en citant

Même si le jeune homme la faisait poireauter, Elizabeth ne pouvait détacher son regard du membre qui pendouillait devant elle. Pour dire vrai, elle aussi n'avait pas eu de rapport sexuel depuis un petit moment et voir ce chibre aussi prêt d'elle la faisait légèrement frémir. Ne pouvant s'en empêcher, elle fit frotter l'objet avec un peu plus d'insistance contre les bourses du jeune homme, elle se demandait quelle taille pouvait atteindre la chose en question si elle commençait à le titiller sérieusement.


Elle revint toutefois à la réalité lorsqu'il prit la parole. Il lui arracha un petit sourire perfide et même un léger gloussement, cet esclave ne manquait pas d'humour, ce qui n'était pas pour lui déplaire. Effectivement, même s'il lui tapait sur les nerfs, la Seigneur appréciait qu'un homme sache la faire rire. Aussi, elle décida de le taquiner encore un instant.


- Ah bon ? Mais ce n'est pas un problème puisque c'est toi même qui va le nettoyer avec ta belle petite langue !


Faignant de mettre sa menace à exécution, Elizabeth fit glisser le manche du fouet jusqu'au petit trou de son esclave. Sans cesser de sourire, elle le chatouilla légèrement puis se redressa, gardant le fouet en main. Suite à quoi elle prit place devant lui, posant le fouet de côté pour le moment.


- Pas encore .. Pour l'instant, il y'a quelque chose d'autre qui m'intéresse vois-tu …


Comme pour compléter sa phrase, la jeune femme fit glisser son regard le long du ventre de Logan et s'arrêta sur son entrejambe.


- Je serai curieuse de savoir comment tu te débrouilles avec une femme ..  
Revenir en haut
Logan Draak
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 25 Fév 2012
Messages: 79
Statut hiérachique: Esclave
Localisation: là ! ... non là bas ! Enfin...quelque part
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: personne
Servant de qui :: personne

MessagePosté le: Mer 24 Juil - 03:15 (2013)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre... Répondre en citant

la jeune femme continuait de s'amuser avec lui, de le provoquer, de lui montrer qu'il était à sa merci...ce qui avait le don de l'énerver. Bien qu'il aurait aimé être plus cinglant avec elle, il se retint un minimum, allez savoir pourquoi tiens. Mais pour l'heure, elle se montrait moins........" menaçante", se contentant de flatter ses bourses avec le fouet, ce qui il fallait le dire, était moins désagréable que ce qu'elle avait sous entendu peu avant. Au contraire même, cela faisait réagir son membre, bien plus qu'il ne l'aurait voulu. Même s'il aurait préféré pouvoir se contenir......pour la frustrer un peu à son tour, il fallait dire que l'abstinence et le fait que la sublime jeune femme était loin de le laisser indifférent, n'aidait pas à cela...il imaginait déjà son petit sourire satisfait.


Elle eut un léger gloussement lorsqu'il lui dit qu'il était inutile de faire ça....qu'il faudrait nettoyer....elle lui répondit que se ne serait pas un soucis puisqu'il le nettoierait avec sa langue. Pfffff elle aussi avait de la répartie...d'un sens c'était aussi drôle ainsi, mais d'un autre côté, il espérait qu'elle n'aurait pas toujours réponse à tout non plus, il fallait bien qu'il ai de petites victoires de temps à autre...Cette fois, il n'eut pas le temps de répondre quoi que se soit, que le manche du fouet se promena de nouveau et menaça cet endroit qu'il voulait tenter de protéger...le jeune esclave se crispa, jusqu'à ce qu'elle l'éloigne enfin...


- Ou pas du tout ... je ne vous en voudrais pas ...


Le reste de la phrase de sa maîtresse l'interpella..." il y a autre chose qui m'intéresse vois-tu ... " . Venant de la jeune femme, cela ne présageait pas forcément quelque chose de bon pour lui, malgré qu'il aurait pu faire comme s'il n'avait rien entendu, sa curiosité pris encore une fois le dessus. 


-  Quelque chose d'autre ?...


Il suivit le regard de sa maîtresse qui parcouru son corps pour venir se poser sur son membre, il se posa tout de même quelques questions, jusqu'à ce qu'elle reprenne la parole. D'un il se sentit soulagé et lui répondit avant qu'elle ne change d'avis.


-  Pour le savoir....faites moi sortir de là ... vous en redemanderez croyez moi ! 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:23 (2017)    Sujet du message: D'une cage....à l'autre...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com