Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Si tu m'achete accroche toi ~~Pv ~~

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nefertari Mipou Tehora
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 31 Juil - 16:10 (2013)    Sujet du message: Si tu m'achete accroche toi ~~Pv ~~ Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
    Le voyage avait été long, mais la jeune femme avait de la chance. Elle et deux autre fille avait voyager dans une caravane et non en marchant comme les hommes. Parce que oui elle avait été privilégiée par son vendeur. Il faut dire que la jeune femme était aussi jolie que les autre et que sa beauté orientales sortait de l'ordinaire. Surtout sur ces terres. D'ailleurs cela faisait quelque temps qu'elle ne comprenait plus ce qu'on lui disait, c'était étrange d'entendre parler cette langue. Bon elle connaissait et comprenait quelque mots. Mais rien de plus.

    Enfin a présent le chariot était arrêter et on faisait sortir les filles, dont elle. La jeune femme était vêtue d'une simple tenue transparente, a peine un bout de tissus qui couvrais ce qui devait l'être donc pas grand chose. C'est qu'il faisait froid ici. Serrant les lèvres elle se força a avancer pour suivre le marchant.

    Au moins a présent il était au chaud, les brasero qui brûlait autour de la scène l'éclairais et surtout la réchauffait, l'endroit était un peu glauque. Un simple alignement de scène ou les vendeur exposait leur marchandise, elle pouvait en voir aussi loin que portait son regard. Des hommes des femmes, des toute jeune aussi. Dieu que ces gens était laid avec leur visage baisser, elle, elle le gardait bien droit. Pourquoi baisser la tête, elle valait mieux que tout ces personnes.

    Comme un princesse en exil elle s'assit sur le seul tabouret de la scène, des chaînes furent rapidement attachée a ces pieds et a son coup. Elle aimait bien le poids de ces chaînes. Son regard bleu passa rapidement sur les hommes et les femmes qui passaient dans les allée. C'était quand même pratique de se retrouver sous ce toit. Bien qu'il ressemble un peu a marchand de bestiaux. Mais pour eu ils n'étaient que des animaux. Des animaux a corps humains.

    « Nerfertari léve toi. »

    La voix s'était élevée et surtout il avait parler dans sa langue natals, elle se leva donc, ondulant doucement comme on lui avait appris, elle se déplaçait un peu comme un félin en chasse. Et elle ne montrait pas de nervosité, si ce n'est une légère rougeur sur ces joues. Il fallait qu'elle affronte la foule.

    « Je propose cette beauté exotique . Elle a 19 ans et est encore vierge. Dressée pour la danse, elle est aussi un trés bonne couturière. »

    Doucement le vendeur, souleva le bas de la jeune femme, dévoilant son intimité , une endroit parfaitement vierge avec une jolie petit toison aussi noir que ces cheveux. Sans le vouloir elle sentit ces joues se colorer de rouge, dieu qu'elle n'aimait pas qu'on l'observe comme cela. Dans un mouvement involontaire elle serra les poings, les lèvres pincée, comme si elle allait dire quelque chose.

    Puis sans réfléchir elle frappa la main de l'homme pour couvrir a nouveau son corps. Le vendeur lui jeta un regard froid, alors qu'elle posait ces mains sur ces hanches, observant la foule de haut.

    « Comme vous le voyez cette damoiselle est encore a dresser. Et en pleine forme si vous voulez venir vérifier ? »

    S'écartant un peu il fit signe au homme qui le voulait de monter sur la scène et de venir voir de plus prés. Parce qu'il fallait bien tâter avant d'acheter non ?
Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 31 Juil - 16:46 (2013)    Sujet du message: Si tu m'achete accroche toi ~~Pv ~~ Répondre en citant

Par un bel après-midi le seigneur de Montfaucon avait décidé de profiter de son séjour à la capitale pour aller s’acheter une belle esclave si possible exotique et provocante. Il fallait dire que depuis sa dernière rencontre avec un certain Corbeau qui avait humilié et battu une pauvre esclave affamée sur ce même marché, Geralt était plutôt de mauvaise humeur et se dénicher une jolie donzelle pour se défouler serait sans doute une bonne idée.
 
Après avoir flâné un peu dans les stands, le seigneur fini par être attiré par un marchand proposant une splendide beauté exotique aux courbes aguicheuses et aux seins lourds. Le marchand prétendait que cette beauté aux cheveux de jais était encore vierge ce qui était probablement vrai au regard plein de gêne que fit la jeune esclave quand le vendeur souleva sa courte jupe moulante pour mieux présenter la marchandise à la foule.

Le jeune noble senti un désir charnel naitre en lui quand la belle lança un regard farouche à la foule avant de donner une tape sur la main de l’homme qui soulevait sa jupe pour ensuite défier la foule d’un air rebelle, décidément cette pouliche rétive commençait à plaire à Geralt. Dresser cette petite tigresse pour en faire une soumise attentionnée serait surement chose passionnante.

Piqué au vif, Montfaucon finit par grimper sur l’estrade pour aller tâter la marchandise de plus près et faire connaissance avec celle qui allait bientôt devenir sa proie en ayant déjà en tête des idées de punitions à infliger à cette rose du désert si cette dernière venait à lui manquer de respect.
 
« Hum intéressant cette petite lionne du désert, si elle est aussi doué pour danser qu’elle est farouche je sens que je vais faire une bonne affaire. Aller danse ma jolie, montres nous comment tu sais t’y prendre. »
 
Lança Montfaucon avec insolence en donnant une petite tape sur la croupe de la captive tout en lui lançant un regard charmeur, si la belle se montrait coopérative peut être qu’il n’aurait pas à l’humilier en publique après tout, mais il se préparait néanmoins à esquiver une gifle au cas où cette sublime panthère étrangère grifferait.
Revenir en haut
Nefertari Mipou Tehora
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 31 Juil - 17:25 (2013)    Sujet du message: Si tu m'achete accroche toi ~~Pv ~~ Répondre en citant

    Tiens l'homme qui monte est différent de ceux qu'elle connaît, sa peau est plus pâle. Est-ce qu'il est malade ? Et puis ces cheveux ressemble a des rayons de soleil. Est-ce qu'il sont chaud au toucher ? Même si l'homme l'approcha de trop prés elle se redressa, bon c'est vrai elle n'est pas trés grande, mais c'est pas une raison pour baisser la tête et se cacher dans un trou de souris. Jamais elle ne deviendra comme ces esclave qui rampe au sol et qui tremble de peur.
    La petit tape la fit couiner et sa main se leva pour frapper l'homme. Avant de changer d'avis et d’envoyer son pieds dans le tibias de l’homme... Sauf qu'elle avait oublier une chose elle était pieds nus... Malgré la douleur elle serra les lèvres, avant de tendre le doigts vers son pieds.

    « Peu pas danser. »

    Il est difficile en effet de danser quand on a des chaîne au pieds. Un instant elle se tourna vers son vendeur. Lui parlant rapidement dans sa langue. Tapant doucement du pieds, qu'il se dépêche un peu, elle avait envie de danser elle. L'homme soupira s'inclinant devant son acheteur pour lui demander pardon. Avant de s agenouiller pour défaire les chaînes de la jeune femme.
    Ha elle se sentait bien mieux comme cela. Souriant elle fit un pas en arrière, avant de fermer les yeux.

    Si il voulait qu'elle danse et bien elle allait danser, en fait elle n'avait comprit que cela, le mot danse. Doucement son corps se mit a bouger doucement, ces hanche bougeant sans que son torse ne bouge, elle ondulait comme une danseuse du ventre, son corps souple ondulant. Puis aussi souplement elle bougea sur la scène, se servant des chaîne de ces mains pour se donner le rythme. Sa danse était celle d'une femme encore a moitiez sauvage. Elle s'aidait de ces vêtements, de ces chaînes pour souligner ces mouvements, les rendre un peu plus sensuelles.

    Frappant du pied elle se mit a tourner autour de l'homme, s'amusant a lui donner un petit coup de fesses , s'amusant a l'allumer. Elle aimait quand elle pouvait bouger son corps. Elle aimait sentir son souffle se faire de plus en plus court. Elle aimait sentir ces vêtement dévoiler un peu plus sa peau, dévoilant ces seins plein.
Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 03:24 (2013)    Sujet du message: Si tu m'achete accroche toi ~~Pv ~~ Répondre en citant

Le seigneur avait eu raison de se méfier de cette belle tigresse pas encore bien dressée car cette petite rebelle ne tarda pas à lui envoyer un coup de pied mal ajusté dans sa jambe. Heureusement elle était pieds nus et Geralt était un guerrier habitué à la douleur donc il encaissa le coup sans brocher, bien qu’il n’aurait qu’un bleu le geste était lourd de signification et il eut envie de gifler cette esclave pour la punir.
 
Le vendeur lui ne tarda pas à s’excuser auprès de son client, le rusé commerçant ne voulait évidemment pas que le noble reparte avec une mauvaise opinion de lui car cela nuirait à sa réputation de vendeur. Ainsi quand la captive lança au marchand qu’il fallait qu’il lui ôte les chaines qu’elle avait au pied pour qu’elle puisse faire une démonstration de danse, Geralt fut surpris de voir ce dernier obéir sans chercher à remettre cette pouliche à sa place.
 
Aussi étrange que cela puisse paraitre la belle asservie osa même taper du pied d’impatience que l’autre vienne la détacher, malgré les quelque légères traces de coup de fouet sur le dos de la donzelle, le vendeur avait dû être incapable de mater cette jeune rebelle qui était devenu isolante et capricieuse au point d’essayer d’inverser les rôles et de manifester clairement ses envies à son maitre.
 
Cette belle plante était visiblement rusée car elle ne tarda pas à se lancer dans une danse exotique et sensuelle comme Montfaucon n’en avait encore jamais vu, cette petite avait une manière si aguicheuse de remuer les fesses qu’on aurait dit qu’elle adorait ça allumer un homme en s’exhibant  de manière impudique ...

« Je vois qu’elle est aussi douée pour la danse que tu l’as prétendu marchand, cela dit c’est une impertinente qui ose frapper son maitre, une lionne rebelle à qui il va falloir apprendre à obéir et tout cela baisse le prix … »
 
Sur ces belles paroles le seigneur proposa un prix correct mais sans plus pour une danseuse exotique et marchanda un moment avec l’esclavagiste qui en négociant du désert  avait coutume de le faire. A vrai dire Geralt appréciait beaucoup d’avoir à dresser son même cette sauvage et plantureuse créature mais il n’avait pas envie de se faire arnaquer par un marchand étranger.
 
Après une bonne dizaine de minutes de négociation les deux finir par s’entendre sur un prix proche de la valeur réelle d’une magnifique danseuse exotique encore à mâter et le noble donna une bourse pleine de pièces au vendeur qui lui remis un joli collier de cuir avec une laisse visiblement inclus dans le prix tout en lui disant qu’elle s’appelait Nefertari, un nom délicieusement exotique.
 
Heureux de son achat, Montfaucon s’approcha de sa nouvelle acquisition pour lui caresser sensuellement le dos avant de lui flanquer une légère gifle, plus dans le but de l’humilier et de lui faire comprendre qu’il n’avait pas aimé le coup de pied que de lui faire mal, puis il lui passa le collier au cou, un geste lourd de signification pour une esclave.
 
Même si sa nouvelle acquisition ne comprenait encore pas bien la langue locale elle devinerait aisément qu’il l’avait acheté, la belle avait l’air capricieuse et maline donc il était nécessaire de rapidement lui montrer qu’il saurait mieux l’amadouer et la soumettre que son ancien maitre. Il était possible que la petite ait aussi pris goût aux coups de fouet vu que cela n’avait pas l’air de l’avoir rendue plus docile que le minimum attendu, ce qui était loin d’être suffisant pour Montfaucon.
 
Bien qu’il ne soit pas cruel au point de réduire ses esclaves à l’état de loques brisées et de larbins sans volonté, il voulait néanmoins qu’elle finisse par ramper à quatre pattes en se frottant contre lui comme un chat réclamant des caresses et pour cela l’amadouer en s’occupant bien d’elle tous en restant ferme serait surement plus efficace que les coups. Ces derniers n'ayant qu’un effet limité puisque les esclave finissaient par y prendre goût.

 «  Tu es à moi désormais ma pouliche et je sens qu’on va bien s’amuser tous les deux. Je ne suis pas comme ton ancien maitre et n’hésiterais pas à te punir si tu oses encore me frapper compris ? »
 
Geralt n’en étant pas à sa première esclave étrangère, il s’attendait à ce que la petite puisse se montrer vicieuse et prétendre qu’elle ne comprenait pas les ordres, dans ce cas elle allait vite devoir apprendre surtout qu’il veillerait à ce qu’on lui apprenne la langue du royaume afin qu’elle n’ait vite plus d’excuse pour interpréter les ordres à sa guise.
 
Satisfait Montfaucon se fit aider du marchand pour changer la configuration des chaines de la captive afin qu’elle ait les mains menottées dans le dos, une position qui empêcherait cette rebelle de se saisir d’une dague à la ceinture d’un passant distrait pour tenter une évasion. De plus cette posture mettrait en avant sa généreuse poitrine ce qui n'était pour déplaire à son nouveau maitre. Lequel finit par prendre congé du marchand avant de tirer sur la laisse pour quitter le marché en entrainant sa nouvelle soumise derrière lui.
Revenir en haut
Nefertari Mipou Tehora
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 04:15 (2013)    Sujet du message: Si tu m'achete accroche toi ~~Pv ~~ Répondre en citant

    La jeune femme stoppa sa danse, le souffle un peu court, mais cela lui était égale . Et puis son souffle soulevait doucement sa poitrine, alors qu'elle penchait la tête pour essayer de comprendre les hommes. Elle avait l'impression de comprendre quelque mots, plus qu'elle ne voulait bien le faire croire, mais bon cela n'était pas grave. Si elle faisait semblant de ne vraiment rien comprendre, elle pourrait faire quelque connerie sans que personne ne lui dise rien, enfin un peu moins qu'a d'autre.

    Tiens il discute du prix c'est donc lui qui allait l'acheter, c'était tant mieux, mieux qu'un de ces vieux croulant qui ne savait marcher seule. Vous savez comme cette homme au cheveux blanc qui semblait la déshabiller du regard. Pourquoi est-ce qu'elle n'avait pas les vêtements qu'elle portait quand elle avait sa sœur. Ces beaux vêtements qui mettait sa peau en avant, et dans lesquelles elle se sentait vraiment a l'aise.

    D'ailleurs elle sentit son esprit partir un peu ailleurs, revenant dans sa vie d'avant, sa sœur lui manquait un peu. Elle avait toujours beaucoup aimer cette fille qui lui ressemblait sans lui ressembler. Parce que oui elle la fille bâtarde était bien plus belle que la vrai fille de son père. Ces cheveux a elle était lisse et terne, elle avait aussi un pied bot. Mais comme elle sa sœur avait de belle forme généreuse, et le vendeur avait trouver une personne qui l'avait acheter a bon prix. Quelque chose lui faisait dire qu'elle était bien plus soumise, qu'elle devait déjà ramper au pieds de son maître.

    La claque la tira de ces pensée, alors qu'elle foudroyait l'homme du regard. Pourtant elle ne fit pas un geste pour se dégager du collier, elle savait que si elle le faisait et que l’homme reprenait la bourse et bien son vendeur allait perdre la tête. Et quand il frappait il pouvait le faire fort. Dieu qu'elle n'aimait pas ces colliers d'esclaves, pourtant elle resta le plus droit possible pour ne pas montrer que cela l'indisposait, elle avait appris très jeune a ne pas montrer quand quelque chose lui faisait peur, ou mal.

    Pouliche qu'est ce que c'est, mais bon cela n'est pas grave elle comprend simplement qu'elle lui appartiens. Elle comprend aussi le mot punir. Donc il allait la punir si elle faisait une bêtise.. Ou alors si elle le frappait encore, les yeux de la jeune femme se mirent a briller doucement. Montrant qu'elle avait compris mais qu'elle allait peu être désobéir.

    Les mains attachée dans le dos elle ouvris des yeux un peu étonner, elle ne pourrais redresser les bretelles de son vêtement, qui tombait doucement pour dévoiler un peu plus de sa poitrine généreuse. La tête haute elle suivit l'homme, son pas était sautillant presque princier, bien qu'elle trouve dégueulasse de poser ces pieds nu dans la boue froide que les hommes avait former a force de marcher avec leur bottes...

    Encore un pas et elle sentit le vent venir caresser son corps, soulevant le pauvre tissus qui la couvrait. Sans qu'elle ne puisse s'en empêcher elle poussa un petit cris de surprise, c'était si froid. Elle sentit ces tétons se dresser doucement sous ces maigre vêtement, contrairement au personne blanche, elle avait de joli téton assez grand.

    « Froid.. » La jeune femme se tut un instant avant de rajouter d'une voix chantante et amusée. «  Maître. »

    Son accent chantait faisant danser le mots dans sa bouche. La tête penchée, elle s'approcha un peu du dos de l'homme, il ferais un bon coupe vent. Oui voila elle le sentait un peu moins se fichus vent. Dieu qu'il faisait froid dans ce genre d'endroit
.
Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 1 Aoû - 06:09 (2013)    Sujet du message: Si tu m'achete accroche toi ~~Pv ~~ Répondre en citant

Le message semblait être passé quand Nefertari lança un regard noir, elle avait visiblement compris qu’il la punirait si elle recommençait à désobéir mais semblait toujours posséder sa fierté et continuait à lui tenir tête ... Une petite balade en laisse aurait vite fait de lui rappeler qu’elle n’était qu’une femelle asservie. Une simple esclave n’avait pas à faire de caprices et Geralt allait bien le lui faire comprendre. Elle n’était pas son amante et une chevalière comme Blandine mais un simple jouet avec lequel il serait bien moins doux et indulgent.
 
Sa nouvelle esclave devait visiblement faire des efforts pour se contrôler et ne pas protester alors qu’il la promenait en laisse, à moitié nue avec son vêtement si léger, transparent et vulgaire qui cachait à peine ses formes généreuses. Devoir marcher pieds nus dans la boue et le froid devait calmer l’arrogance de cette femme du désert qui finit par pousser un petit cri de surpris quand un souffle de vent dévoila ses belles cuisses.
 
Le haut de son fin habit semblait quant à lui vouloir glisser pour dévoiler le haut de ses seins, heureusement pour elle, la demeure que possédait Montfaucon dans la capitale n’était plus très loin. Il s’agissait d’un manoir aux dimensions modeste en comparaison aux grande demeures des notables de la ville mais richement décoré et pourvu d’un beau jardin bien entretenu.
 
Les deux gardes en faction devant la grille d’entrée saluèrent leur seigneur tout en essayant de ne pas trop mater la jeune esclave humiliée qui l’accompagnait. Un valet s’empressa de venir leur ouvrir en souriant. Une fois dans le hall d’entrée, le seigneur ordonna à une servante de préparer un bain chaud et des vêtements pour sa nouvelle esclave car il n’avait pas envie qu’elle  salisse ses tapis avec ses pieds pleins de boue.
 
De bonne humeur, le seigneur conduisit sa captive dans ce qui semblait être une salle de bain privé ou se trouvaient plusieurs grands baquets en bois donc un était en train d’être remplie par la servante, laquelle était une femme brune d’une trentaine d’années bien moins jolie que l’esclave exotique mais tout de même agréable à regarder.
 
Lorsque le bain fut prés Montfaucon enleva la laisse, le vêtement obscène et les fers de l’esclave pour la laisser complétement nue devant lui avec juste son collier d’esclave au cou pour lui rappeler sa condition, le simple fait de le porter serait à la fois une menace et une humiliation pour une donzelle fière et rebelle. Le noble examina en détail sa nouvelle acquisition qui semblait en très bon état excepté la boue et la poussière qu’elle avait attrapé en marchant dans la rue à moitié dévêtue.

Satisfait le seigneur poussa gentiment la drôlesse vers le bain en lui ordonnant de se laver tout en lui donnant deux claques sur les fesses pour la provoquer un peu. Evidemment lui ne perdait pas une miette du spectacle et la pauvrette allait devoir se baigner devant lui. Après tous il était devenu son maitre et elle avait désormais le devoir de le servir en tout …

Suite ici
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:48 (2017)    Sujet du message: Si tu m'achete accroche toi ~~Pv ~~

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com