Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt-
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 24 Sep - 20:49 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
Le sommeil lui fut paisible, même si un cauchemar la terrassa tôt dans la matinée. Pendant la nuit, elle s’était détachée de son maitre et sursauta avant les premières lueurs du matin. Arrêterait-elle de faire cet affreux cauchemar dont elle ne connaissait pas le sens. Pourquoi courait-elle toujours sans but dans un endroit qu’elle avait abandonné voilà maintenant onze ans. Son chez soi n’existait plus, elle habitait ici désormais.  Elle avait observé son maitre quelques secondes espérant qu’elle ne l’avait pas réveillé avec ses gestes brusques. Elle tenta vainement de se rendormir, mais son sommeil se refusait à elle. Et pourtant, elle aurait bien voulu le contraire. Parler sur le ton la confidence lui avaient ramené quelques souvenirs dont elle avait tendance à vouloir oublier, autant par honte que par tristesse. Elle s’en voulait toujours d’avoir fait la petite victime alors qu’elle imaginait le chagrin de son maitre d’avoir perdu autant d’être cher  pour lui. Elle partageait son sentiment, elle qui n’avait eu que sa mère biologique et d’adoption comme être chers.

De mince lueur de soleil pénétrait la chambre de son maitre, mais il devait être encore tôt pour un seigneur. Elle avait compris où il voulait en venir la veille lorsqu’il lui avait parlé d’un petit jeu. Elle n’était pas idiote et savait bien qu’il faudrait qu’elle s’y mettre.  Elle attendit tout de même un peu et lorsqu’elle jugea bon de réveiller son seigneur, elle commença avec de petits baisers dans sa nuque.C'était un moyen comme les autres pour le réveiller en douceur. Comme elle ne connaissait pas encore les gouts extravagant de son maitre, elle faisait ce qui lui semblait correcte. S'il n'appréciait pas, elle ferait autrement, mais pour l'instant, elle y allait comme elle le sentait.


Avec délicatesse sa main vint se poser sur son entre jambe et elle caressa son membre virile sans le brusquer. Laure avait toujours été matinale et elle avait bien compris que dans sa position d’esclave, ce serait elle qui offrirait ce petit délice matinal à son maitre. Elle l’embrassa sur les lèvres avant de lui dire avec douceur, alors qu’il entrouvrait difficilement les yeux.

« Bon matin, mon maitre ... J’espère que vous avez bien dormi»

Il avait certainement à peine vu son sourire qu’elle avait disparu en dessous des couvertures. Elle n’allait pas attendre un ordre quelconques, elle avait bien compris le sous-entendus la nuit dernière. Elle commença  par caresser ses bourses, puis son membre et ses cuisses. Il ne pourrait pas se plaindre qu’elle n’avait pas d’ambition …


Dernière édition par Laureline Varna le Dim 27 Oct - 16:41 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Sep - 01:49 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

 
Le seigneur fit un rêve agréable mais triste ou il était en train de discuter avec sa femme en lui massant les épaules, lorsqu’il senti des baisers dans sa nuque, il crut d’abord qu’il rêvait encore puis il sentit des caresses au niveau de son entrejambe, une femme le réveillait de manière coquine et il espéra un instant qu’il s’agissait de son épouse … Avant d’ouvrir les yeux en souriant et de voir qu’il s’agissait de sa nouvelle esclave qui venait de l’embrasser, il voulut lui répondre mais la fille plongea sous la couette et commença à caresser sa virilité.

Cette jolie délurée comprenait visiblement vite ou il avait voulu en venir en lui parlant de ça avant de s’endormir et elle s’employait à lui faire plaisir, sans doute qu’au vue de la vie misérable qu’elle avait eu. Laure était prête à tout pour qu’il la garde longtemps et qu’il ne se lasse pas d’elle. Ce n’était pas pour déplaire au noble qui appréciait les femmes joueuse et coquine, sa chevalresse Blandine adorait l’affronter dans un duel de léchouille qu’elle perdait toujours pour son plus grand plaisir. Son autre esclave Nefertari elle se donnait le droit de lui nettoyer la trique quand elle le voulait et aimait aussi lui faire des réveils cochons quand il avait la trique le matin.

Le seigneur là laissa faire, elle avait sans doute une grande envie d’être sa pouliche après les nuits agréables qu’il lui avait offerte, la brune n’était pas du tout prude et assez perverse pour avoir été fille de bordel. Elle aurait probablement taillé des pipes à plusieurs de ses chevaliers pour lui faire plaisir s’il le lui avait demandé, le seigneur avait d’ailleurs envie de tester jusqu’où elle serait prête à aller pour le satisfaire. Cela tombait bien car sa servante allait surement ne pas tarder à arriver, d’habitude c’était elle qui le réveillait en frottant ses bon gros seins contre son visage …

La porte de la salle s’ouvrit après une minute et Manon entra dans la piéce, plantureuse brune aux courbes généreuses et aux bras musclés par son passé de garde. Geralt adorait sa maitresse qu’il aimait depuis deux ans, elle savait y faire pour le consoler d’avoir perdu Morgane et se prenait un peu pour la dame du château quand elle était en privé avec lui, le reste du temps elle avait un peu honte d’avoir remplacé sa défunte épouse dans sa couche. Montfaucon s’en voudrait toujours d’avoir batifolé avec sa belle servante brune pendant que sa femme était au lit enceinte même si sa dame comprenait qu’il ait envie de se trousser une servante de temps en temps quand elle n’était pas en état de batifoler.

Manon était adorable dans sa belle robe bleue au beau décolleté qu’elle mettait les fois où elle avait décidé de l’aguicher, les deux amants échangèrent un regard complice. Montfaucon savait déjà que Manon allait montrer à la nouvelle esclave que c’était elle sa maitresse et qu’elle lui devrait obéissance, c’était en partie lui qui avait poussé sa servante à aimer le partager avec d’autres filles de rang inférieur.

« Bonjour monseigneur, serait-ce votre nouvelle esclave cachée sous les draps ? »

Lança-t-elle d’un air coquin tout en se penchant un peu en avant pour offrir une belle vue sur son décolleté à son amant, elle avait visiblement envie de jouer à faire une surprise à la nouvelle pour lui signifier que Geralt lui appartenait et qu’elle voulait bien le prêter à d’autres filles à condition qu’elles soient aussi ses esclaves à elle. Laure allait vite apprend sa place pour le plus grand plaisir du noble. A cause de cette coincé de bergère, il n’avait pas eu droit au somptueux spectacle de deux femmes se gouinant la veille mais ce matin il allait pouvoir se rattraper ...
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Sep - 18:48 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

 
Au contraire, elle commençait à se demander si elle ne s’y prenait pas trop bien. Elle avait été docile et répondait à tous ses petits jeux. Ce n’était pas mal de venir le caresser en somme et après la nuit à laquelle elle avait eu le droit ce n’était que le retour des choses.  Elle l’aurait certainement pour quelques minutes rien de plus. Il lui demanderait d’aller remplir ses tâches à la cuisine. Elle aimait s’occuper ainsi. Quand elle retournait dans la petite chambre, l’autre esclave de son maitre lui montrait comment danser et aguicher ainsi un peu son maitre et en échange, Laure lui apprenait quelques mots essentielles.  Elle s’entendait plutôt bien.

Ses caresses se firent plus insistante et ses baisers sur sa trique encore plus chaud. Elle appréciait ce court moment qu’elle avait en sa présence ou personne ne les dérangeait. Pas même une rouquine pouvait la déranger elle l’avait à elle seule. Enfin, c’est ce qu’elle avait cru jusqu’à ce que des pas se fassent entendre. Le sang de Laure figea un peu et elle couta l’inconnue parlée à son maitre. Laure lâcha ses caresses et sentit dans la voix de la femme qu’elle ne semblait pas étonné de voir de un une autre femme et de deux, qu’elle soit sous les draps. Peut-être avait-elle eu ce genre de droit aussi.

Laure sortit la tête pour se rendre compte de qui parlait à son maitre. Elle baissa les yeux sur ses mains. Elle la reconnaissait et elle n’était pas assez idiote pour vouloir rester une minute de plus.Surtout qu'elle n'était qu'une esclave et qu'il préférait beaucoup plus cette femme. Elle ne savait pas grand-chose, mais assez pour se sentir mal à l'aise dans le moment


 Madame, salua Laure dans un presque murmure à la femme qui se trouvait dans la pièce.  Elle regarda en suite en direction de son maitre et ne lui jeta qu’un regard neutre. Si vous le désirez je puis me retirer et vous laissez discuter en privé
Si cela n’avait été que d’elle, elle serait déjà partie à la minute même où cette femme était rentrée.  Elle n’avait pas levé le regard et attendait toujours une réponse affirmative de son maitre. Elle ne le dérangerait pas. Elle n’était qu’une simple esclave. Elle n’avait pas sa place à l’instant même.
Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 02:13 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

 
Le seigneur et sa compagne semblaient tous deux amusés par la situation, la petite esclave elle devait avoir l’impression qu’on allait la chasser comme la souillon qu’elle était. Ce qui était faux car le seigneur ne lui avait pas permis de dormir dans son lit par hasard. Il s’agissait d’un autre de ses jeux coquins ou sa maitresse aurait le droit de goûter à sa nouvelle soumise, c’était d’ailleurs la défunte femme de Geralt qui lui avait appris les délices de la domination en couple. Voir une esclave se faire abuser par celle qu’il aimait était un spectacle époustouflant dont il ne se lassait pas, à force de le fréquente Manon était devenu aussi perverse et joueuse que lui.

La servante eut un sourire amusé quand Laure l’appela madame et lui demanda si elle devait partir, la soumise devait avoir l’impression de gêner et qu’elle allait se faire chasser comme une voleuse par celle qui partageait la vie de son maitre. Visiblement Nefertari ne lui avait pas parlé de Manon pour ne pas lui gâcher la surprise de se retrouver au lit à se faire câliner par la compagne du seigneur qui aimait les femmes autant que les hommes. L’amante du seigneur se contenta d’échanger un clin d’œil complice à son amant puis elle ferma la porte à clé avant de se rapprocher du lit et d’enlever sa robe en remuant sensuellement les hanches.

« Hum je vois que tu as toujours bon goût mon amour ! Restes ma jolie, tu t’es bien amusé avec ton maitre et maintenant c’est à mon tour de jouer, vient lécher les bottes et le con de ta maitresse petite esclave ! » Dit-elle sur un air coquin avait de pouffer de rire. Manon était splendide dans sa nudité, plantureuse brune au cul rebondis et aux seins lourds. Son ventre et ses bras étaient musclés comme ceux d’une guerrière et ses cheveux attachés en une jolie tresse avec des rubans rouges, elle ne portait plus que des bas bleu clair qui allaient bien avec ses bottines noires ainsi qu’un magnifique collier en argent sertit de topazes bleues qui mettait en valeur sa nuque.

« Laure je te présente ma compagne, tu lui obéis comme à moi. Manon est féline et aussi joueuse que moi ! J’aime avoir deux filles dans mon lit. Néfertari a aussi eu le droit à un plan à trois à son arrivée, elle ne te l’a pas dit ? »

Visiblement non vu comme sa petite esclave semblait surprise par la situation mais qu’importe, elle avait adoré être avec lui et ne refuserait surement pas les caresses d’une femme pour lui faire plaisir … Elle n’était qu’une esclave voué à le satisfaire après tous et si jamais elle rechignait Manon n’hésiterait pas à lui flanquer une fessée pour le lui rappeler !
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 07:01 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

 
Laure garda son regard baissé. Elle n’avait pas envie que l’on lui reproche rien, mais elle ne voulait pas non plus être de trop. De toute manière, elle aurait tôt fait de partir, puisque son maitre ne pouvait rester éternellement au lit. Du moins, c’est-ce qu’elle croyait fermement. Cependant la venue d’une de ses maitresses la laissait incertaine et elle préférait ne pas les déranger.

  La réponse à ses questions ne se traduisit pas par des paroles venant de son maitre ou même de la femme qui voudraient bien la chasser. Non. Le son du verrou finit par lui en dire beaucoup lorsqu’elle l’entendit. Il n’était donc pas question qu’elle quitte un moment cette pièce.  Elle ne voulait surtout pas attirer la colère de son maitre. Une chose qu’elle craignait beaucoup, et ce malgré la gentillesse de l’homme qui était son seigneur. Ce fut même la maitresse de son maitre qui lui signifia de rester.  Elle figea un peu et chercha du regard celui de son maitre qui semblait amusé de la situation.

L’autre gentille esclave de son maitre lui avait parlé brièvement de Manon, mais peu, avec des mots désordonnés. Elle ne lui avait jamais raconté rien d’autre. Elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle comprenait donc que pour la matinée, elle devrait obéir à la fois à cette femme et à lui. Le seigneur de Montfaucon avait réussi à lui arracher son obéissance avec des récompenses et elle n’allait pas lui faire faux bond. Déjà qu’il lui avait laissé le droit de dormir dans son lit, même si ce n’était qu’un stratège  pervers pour qu’elle rencontre la maitresse de ce dernier.

Néfertari ne m’a rien dit, non.

Certainement, parce qu'elle n'avait pas trouvé les mots pour le lui dire ou qu'elle voulait que la petite dernière explore cette nouveauté. Elle se rendait bien compte qu'elle allait subir ce qu'elle avait failli faire subir à la rouquine la veille. Les mots avaient été presque pénibles à dire. Surprise n’était même pas le mot. Elle était abasourdie de ce stratagème. Enfin, elle n’allait pas en faire un plat. Elle avait même avoué vouloir lui faire plaisir en lui obéissant, alors si elle devait obéir à l’autre femme, elle ne broncherait pas. Elle descendit donc du lit et commença à lécher les bottes de la maitresse de son maitre.  Puis elle vint lécher le con de sa la maitresse de son maitre. Elle s’y appliqua comme elle le faisait toujours avec son maitre.  Elle ne voulait pas être punie pour ne pas bien faire ce à quoi on lui demandait de s’employer. Mais elle ne voulait surtout pas subir la colère de son maitre avant tout.
Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 07:51 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

 
Laure sembla hésiter un instant et mit un petit moment à réaliser qu’elle allait devoir passer à la casserole et subir ce qu’elle aurait dû infliger à cette nunuche de bergère à savoir se faire soumettre par une femme avec qui elle devrait coucher sous le regard amusé de de son maitre qui avait bien sur organisé ce petit jeu pervers ou Manon aurait le loisir de profiter à sa guise de la petite esclave. La surprise se lisait sur le visage de la jolie brune qui semblait ne pas avoir imaginé que son maître serait susceptible de lui imposer un jeu lesbien alors qu’il avait tenté de la faire coucher avec une autre fille bien trop coincée du cul la veille !

Finalement ce fut la peur de déplaire à son maitre qui l’emporta et Laureline descendit du lit pour aller lécher les bottes de sa servante. Après tout elle était une ancienne fille de joie qui lui avait avoué qu’elle ferait le maximum pour lui plaire et pour qu’il ne se lasse jamais d’elle, c’était Laure qui s’était mise elle-même dans cette situation en jouant à la petite délurée se disant prête à essayer les jeux pervers de son seigneur. La nouvelle avait enfin trouvé un maitre attentionné qui prenait soin d’elle et était donc prête à aller loin pour le garder qui a devenir aussi l’esclave de la compagne du noble. Voir sa petite soumise ramper comme une chienne. Léchant les pieds de Manon avant de se mettre à genoux pour nettoyer l’intimité de son amante était un spectacle des plus agréables, tranquillement allongé dans son lit Montfaucon avait une belle vue des deux femmes.

« Hummm c’est bien. Tu es une bonne fille. Lèches moi bien cochonne et régales toi de ma mouille ! » Lança fièrement sa maitresse en caressant les cheveux de l’esclave qui s’employait à lécher ses lèvres intimes. Ce n’était apparemment pas la première fois que cette ancienne catin devait coucher avec une femme et elle faisait des efforts pour bien faire ce qu’on attendait d’elle, sans doute qu’elle avait peur d’être punie par son maitre si elle ne faisait pas gémir l’autre femme.

Manon semblait quant à elle prendre son rôle de domina très au sérieux et les sourires complices qu’elle échangeant avec son amant en disait longs sur combien elle appréciait de pouvoir jouer avec les esclaves de son seigneur. Geralt avait déjà la suite des réjouissances en tête et cela allait être torride pour les deux femmes girondes. Laure avait désormais un bon aperçu des envies perverses de son maître, ce qui ne semblait pas trop la gêner vu combien elle s’employait à satisfaire sa nouvelle maitresse qui commençait à mouiller sous les coups de langue …
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 08:12 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant


Elle avait vite pris son pied. Elle n’échapperait pas à son sort, mais qui se fichait de ce qu’elle pensait. Dire qu’elle aurait infligé cela à la pauvre Eve, mais ne savait pas si elle devait vraiment la prendre en pitié. Son maitre se vengeait-il de n’avoir pu profiter de ce moment qu’il avait voulu avec la rousse ou était-ce seulement prévu dans ses pensées depuis quelques jours. Laureline n’avait pas vraiment la réponse, mais elle doutait qu’elle puisse dormir dans la couche de son seigneur n’était pas tout à fait un hasard lié au destin.

Elle était avant tout une esclave et rien d’autre n’aurait pu lui arriver. Elle était le jouet de son maitre et semble-t-il celui de la maitresse de son seigneur. Il aurait pu faire pire, même si Laure n’avait pas vu d’humiliation depuis plusieurs jours. Elle avait cru que cet époque était révolue, mais elle était idiote un peu. Elle s’en voulait plus à elle qu’à son seigneur qui ne faisait que profiter de ses droits sur elle. Comme le seigneur de Montfaucon lui avait bien dit d’obéir autant qu’à lui qu’à elle, elle ne se fit pas prier une seconde fois et surtout elle n’avait pas envie de lui déplaire. Elle avait eu le droit à ce traitement qu’une ou deux fois lorsqu’elle vivait au bordel et c’était dans ses tous premiers débuts.

Laureline gouta la mouille de sa maitresse avant d’enfoncer sa langue plus profonde pour venir titiller le clitoris de la partenaire de son maitre. Elle continua toujours en ce sens, laissant la femme lui caresser les cheveux. Elle se demandait plutôt comment son maitre réagissait.  Elle se devait de se montrer à la hauteur car elle n’osait pas imaginer la colère et surtout la frustration de Montfaucon si elle échouait une seconde fois, mais cette fois ci dans l’autre rôle. Il avait déjà eu la frustration la veille de ne pas pouvoir contempler ce spectacle, elle se disait qu’il serait davantage en colère si elle échouait. Elle se concentra donc sur sa langue et son travail.
Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 09:00 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

 
La jeune esclave mettait du cœur à l’ouvrage et s’appliquait pour satisfaire le couple qui allait profiter d’elle durant toute la matinée. Elle était docile et avait visiblement d’éviter la punition surtout que son maitre avait fait exprès de la laisser dormir avec lui pour la mettre en bonne disposition avant un nouveau jeu coquin ou elle aurait à se soumettre à sa servante ! Manon semblait être celle qui appréciait le plus la situation, se faire bouffer sa chatte décorée d’un fin duvet de poils brun tout en humiliant la nouvelle devait être jouissif pour elle et elle lui en serait reconnaissante au moins une semaine !

Laure semblait supporter le fait d’être à genoux à devoir s’occuper de la compagne de son maitre, Geralt n’avait pas vraiment prévu de la punir pour avoir échoué à pervertir Eve. La nouvelle aurait de tout de façon eut le droit à se faire dominer par le seigneur et son amante un jour ou l’autre, la première esclave qu’il avait acheté cette année. Cette adorable fille du désert avait eu le privilège de se faire initier en beauté au sexe par Montfaucon et Manon alors il n’y avait pas de raison pour que Laure ne passe pas à la casserole !

« Oooh oui, c’est bon ça suffit soumise. Allons-nous caresser sur le tapis » Dit la servante en gémissant avant de repousser doucement l’esclave asservie en lui jetant un regard lubrique. Manon allongea la soumise sur le dos puis grimpa sur elle pour commencer à jouer avec la poitrine de l’esclave qui faisait moins la maline que hier soir. Quelle était belle quand elle jouait la domina abusant d’une soumise, la nouvelle devait être surprise de se retrouver dans le rôle de servir de jouet sexuel à une autre femme. Chose qu’elle aurait dû faire à Eve mais elle avait échoué et tentait visiblement de se rattraper en prenant au sérieux son rôle de chienne à la merci des fantasmes de ses maitres.

A la merci des caresses de sa nouvelle maitresse, la petite Laure ne semblait avoir rien contre le fait de se faire tripoter les nichons par une fille plus jolie et d’un rang plus élevé qu’elle. Manon était une vraie lionne affamée de débauche quand elle voulait montrer à une soumise qui commandait et échangea des baisers sucrés et chaud avec sa victime dont les seins commençait à bien durcir sous les assauts de la favorite du seigneur. Montfaucon sentait qu’il devenait excité rien qu’à les regarder se gouiner comme les belles donzelles délurées qu’elles étaient. La température montait dans la pièce et la suite promettait d’être un moment inoubliable pour son esclave qui avait visiblement peu l’habitude de coucher avec une femme !
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 09:24 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant


 Laure continua ses caresses jusqu’à la maitresse de son seigneur lui fasse cesser. Aussi intiment elle n’Avait jamais touché à une femme autant. Quelques batifolages lorsqu’elle était entrée au bordel, question de lui montrer quelques trucs. Elle avait passé quelques nuits avec une femme et un homme, dans ses tout débuts et surtout lorsqu’elle n’Était qu’une vierge effarouchée encore.  Pour certaine c’était une nuit que l’on oubliait jamais, Laure, dans  son cas, elle préférait l’oublier. Par la suite, elle s’était débarrassée de cette femme et jouait les trainées en solo la plupart du temps, sauf lorsqu’un homme mettait assez d’argent sur table pour se faire la nuit avec deux femmes.  Bizarrement, elle avait été rarement choisie car beaucoup d’entre elles réussissaient mieux que Laure à partager un homme. Laure se retira lorsque Manon la repoussa. Au moins, elle ne lui avait pas déplu.

La nouvelle esclave de Montfaucon soupira intérieurement sachant qu’elle avait au moins réussi cette épreuve et qu’au regard qu’elle venait de jeter sur son maitre, celui-ci semblait parfaitement comblé de bonheur à les voir ainsi. C’était Manon qui prenait le plus grand plaisir puisque Laureline nageait entre deux eaux. Laure n’était pas bavarde de nature et préférait donc exécuter que de parler. Elle s’allongea sur le dos et resta plutôt inerte. Elle ne jouait pas les sainte-nitouche, surtout parce que le seigneur de Montfaucon lui aurait certainement mis la raclée du siècle, puisqu’il la savait plutôt délurée en cette matière avec lui. Laure ferma les yeux sous les caresses insistantes de la maitresse de son seigneur. Elle pouvait bien s’imaginer celle de son maitre. Il avait quelques choses dans sa manière de la caresser qui la faisait frissonner.

Laureline eut de légers soupirs lorsque la favorite du maitre déposa des baisers chauds sur son corps. Ses tétons se redressèrent et se durcirent en n’en  demandant plus encore. Elle sentit la maitresse de ce dernier prendre possession de ses lèvres et Laureline se laissa guider, ouvrant lentement les yeux. La petite esclave glissa ses mains sur les cuisses de l’amante de Montfaucon, pour la caresser, et attendit une réaction de cette dernière. Elle pourrait toujours les lui balayer si cela ne lui plaisait, mais elle n’allait pas rester inerte comme une planche de bois. Elle se demandait même à quand serait l’intervention de son maitre qui devait déjà commencer à bander à l’idée de voir sa favorite prendre le dessus de sa soumise.
Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 09:57 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

 
Manon semblait devenir féline dans ses caresses allant jusqu’à embrasser et mordiller les tétons de l’esclave qui lui caressa timidement les cuisses ce qui fit sourire la servante qui fit un clin d’œil à Geralt avant de venir frotter sa généreuse poitrine contre celle de sa partenaire qui commençait à gémir. Laure semblait prête à faire l’effort de s’initier aux plaisirs saphiques pour faire plaisir à son maître. Lequel commençait à avoir la trique à force de regarder deux superbe créatures se caresser lubriquement.

« Hihi Geralt, vient me monter pendant que je la câline, histoire qu’on s’amuse comme des fous tous les trois ! »

Lança Manon sur un ton sensuel tout en remuant sa croupe de façon provocante pour l’aguicher en ayant un petit rire coquin. Sa maitresse avait pris le contrôle de cette partie de jambe en l’air et le seigneur avait trop envie de la sauter pour la laisser se languir d’être prise. Il l’aimait trop pour ça donc il se leva du lit et marcha nu vers les filles, voir la croupe de la femelle qu’il aimait gigoter devant lui le fit bander comme un âne et il ne put se retenir longtemps de trousser sa servante.

A quatre pattes au-dessus de l’esclave allongé, Manon gémit que il lui saisit les hanches et s’enfila fougueusement bien au chaud dans son intimité déjà humide et accueillante avant de lui donner de grands de reins qui firent couiner sa compagne. Là où elle était Laure avait une belle vue sur la poitrine et le visage de sa maitresse qui gémissait à se faire monter comme une pouliche par son homme auquel elle criait des encouragements.

« Oh ouai, continues mon cœur ... Baises moi fort ouh ! »

Montfaucon ne se fit pas prier et commença à limer la chatte de sa servante, faisant claquer ses bourses de la même manière qu’il l’avait fait avec sa soumise la veille. Une envoutante odeur de fornication envahit la chambre et sa compagne faisait déjà moins la maline à se faire bourrer les fesses ! Il avait beau lui accorder le droit de dominer son esclave, il restait le seigneur et maitre de toute les femmes du château et ne se générait pas de gifler la donzelle isolante qui prétendrait le contraire ! La fuite d’Eve l’avait rendu furieux et il ne s’était pas encore totalement vengé de l’échec de sa soumise qui allait de nouveau passer à la casserole dès qu’il aurait remplit les jolies fesses de sa maitresse !


Dernière édition par Geralt de Montfaucon le Ven 27 Sep - 03:58 (2013); édité 3 fois
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 21:45 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant


Laureline soupira plus fort lorsque la servante et favorite de son maître lui embrassa et mordilla ses tétons. Elle appréciait. Manon était encore plus délurée quelle pouvait l'être elle-même. Ses mains qui avaient été jusqu'à maintenant un peu timide se firent plus attentionnées et experte. Un frisson parcouru son échine. Elle ne détestait pas ce petit jeu, mais elle préférait que ce soit le seigneur de Montfaucon qui la caresse ainsi. Peut-être parce qu’elle appréciait les mains expertes des hommes avant tout. Elle ne fut pas surprise de voir son maitre se joindre à eux. De ce que ses yeux avaient pu voir, l’effet des paroles de sa favorite avait eu l’effet escompté.

La petite brunette refoula sa jalousie au plus profond de son corps. Elle avait promis de ne plus jamais faire cela et elle n'osait pas imaginer la colère de son maître s'il la voyait avec un tel regard. Elle aurait tôt fait de se faire envoyer paître et surtout châtier. Elle ne le connaissait que depuis quelques jours et son corps semblait vouloir se l’approprier. Certes ses premiers instincts de fille de bordel ressortaient un peu plus, mais son désir était encore plus palpable que jamais. Elle avait eu ce qu’elle voulait la nuit dernière. Une nuit chaude et torride. Il lui avait même autorisé de dormir avec lui. Elle devait faire attention. Elle était la toute dernière possession de Montfaucon et était de très loin d’Avoir la même considération que ses deux maitresses. Peut-être était-elle-même de passage dans la vie de cet homme et ne compterait sans doute jamais. .

Laureline fit taire ses instincts et se concentra sur la femme qui se faisait saillir à son tour comme elle l’avait été la nuit dernière.  Elle devait rester entièrement concentrée sur le couple, même si elle sentait son tour venir un peu plus tard. Laureline redoutait à prendre les devants et d'à son tour lècher et mordiller, mais encore, elle attendrait que sa maitresse lui demande. Elle ne voulait en aucun cas détruire cet acte qui semblait enfin plaire au seigneur. Ses mains continuaient tout de même leur caresses entre et sur les cuisses de Manon qui semblait prendre plaisir avec son amant. Savait-elle au moins combien Laureline l'enviait ?!

Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 27 Sep - 03:33 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

 La situation était de plus en plus torride et Manon se faisait monter comme une pouliche sous les yeux de la nouvelle esclave qui devait surement être un peu jalouse. Laure allait devoir faire des efforts pour être plus partageuse car le seigneur n’appréciait pas les filles qui en demandaient trop surtout quand il s’agissait d’une simple esclave soumise à ses désirs lubriques. Manon gémissait fort désormais et se cambrait sous les coups de reins de son amant.

« Haaaaan…Mmh..Haaan, Geralt …Nom de…HAAAAAN ! »

Le noble la baisa encore pendant de longue minute, il était loin d’en avoir fini avec elle. Malaxant d’une main les globes de chair rebondis, son autre main agrippa la chevelure brune de la servante  pour lui relever le visage et la forcer à se cambrer davantage. Dans cette position, elle pouvait sentir ce chibre gonflé lui racler ses chairs internes. Sa maitresse était désormais chaude comme une jument en chaleur et répondait à ses assauts par des cris de plaisir obscènes, elle avait l’habitude d’être braillarde quand elle prenait son pied et le couloir devait surement être remplis de garde et de servantes qui écoutaient en riant leur seigneur s’amuser. Cela devait même donner des idées à certains des autres couples du château qui sait ?

« Haaan…Déf…Défonces-moiiiiiii ! …Mmmh… »

Hurlait Manon tandis que les hanches du noble venaient claquer, dans un bruit humide et pervers, contre les fesses rougies de la demoiselle. Pour augmenter le plaisir de son amant elle se mit à onduler du bassin, dans une danse érotique. Le plaisir grandissant, son esprit brouillé par les ébats, la servante souhaitait clairement qu’il l’achève, sentant ses membres flancher.

« Mmmh…Remp…Remplis-moi, putain ! »

La petite esclave devait être pleine de jalousie mais elle aurait intérêt à faire des efforts pour s’habituer à devoir partager son maitre avec d’autre femmes, c’était une des rares exigences de son maitre et Montfaucon ne tolérait pas qu’elle fasse des scènes de ménage ou manque de respect à celle qu’il aimait. Elle n’était qu’une pauvre esclave n’ayant pas le droit de se plaindre et qui devait se contentait de ce qu’il lui offrait, après tous d’autres seigneurs l'auraient donné à leurs hommes pour la dresser et la punir eux ...
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 27 Sep - 06:53 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant


Elle arrivait très bien à contenir sa jalousie cette fois-ci. Elle n’allait pas faire la même erreur une seconde fois même si elle savait que la favorite du seigneur n’allait pas déguerpir  comme ça. Si elle démontrait un signe quelconque nul doute que son maitre lui ferait passer un sale quart d’heure lorsqu’il aurait fini sa besogne avec sa vraie amante. Laure se répétait mentalement qu’elle n’était qu’une esclave, ainsi, elle préservait sa jalousie bien loin du seigneur de Montfaucon qui profitait bien de sa servante. Laure ne fermait pas les yeux sous cette scène. Elle venait même à se demander si son maitre lui permettrait de tel cri obscène. Jusque-là elle avait été plutôt timide dans ses ébats avec lui. Elle se connaissait plutôt entreprenante, mais avec le seigneur, elle était toujours à sa merci. Du moins, elle lui en glisserait un mot à ce sujet si elle y repensait, car même si la pouliche de son maitre était prise entre elle et lui, elle n’oubliait pas la petite esclave. Du moins ses caresses se faisaient moins insistantes, mais le spectacle était toujours plus édifiant. Laureline savait son entrejambe humide. À force d’entendre la dame hurler et regarder son maitre la saillir, il n’aurait pu être autrement. Elle était fière cette fois-ci, elle n’avait pas fait de mauvais coup. Elle avait été obéissante et elle avait réussi à refouler la jalousie au plus profond de son être.  Laure se décida enfin de donner un peu plus de frisson à la dame et l’embrassa dans la nuque presque offerte, puisque le seigneur de Montfaucon la tirait afin qu’elle se cambre. Ses mains caressèrent les seins offerts de la dame, tout en évitant le contact des mains de son seigneur. Elle ne voulait pas le frustrer et lui laisser l’entièreté de Manon. C’était lui qui avait tous les droits et c’était elle qui devait obéir. Elle ne voulait simplement pas rester passive, pour se faire réprimander par la suite, ce qui pourrait occasionner une punition quelconque.  
Revenir en haut
Geralt de Montfaucon
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 27 Sep - 09:54 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

Plus brutal, plus vite. Le seigneur prenait plaisir à accélérer constamment son rythme, tout en prenant bien soin d’aller aussi profond que possible. Cette sublime femme l’avait poussé à bout pour qu’il lui fasse ressentir toute l’ampleur de son instinct de domination. Pas de répit pour elle. Quelques fois, les coups de bassin s’arrêtaient, laissant place à quelques ondulations sensuelles de ses hanches, que Montfaucon tenait collées contre le fessier de sa pouliche.

Dur de retenir son propre orgasme alors que les chairs de Manon  se resserraient autour de son membre, mais le noble tint bon. Le guerrier pouvait sentir son gland racler l’agréable cannelure intime de la donzelle. Soufflant son plaisir, de sa voix rauque, l’homme était parcouru de spasmes au niveau du bassin, signe que l’orgasme était proche. Entendre son amante le supplier de la remplir ne faisait qu’attiser cette flamme de désir, cette envie brûlante de la traiter comme sa soumise.

Voilà ce qu’il aimait, l’amour bestial, sauvage et violent. Il se sentait embrasé, fondant presque tant la chaleur de la scène lui faisait perdre la tête. Quel régal de la sentir faible entre ses mains, quelle vue magnifique. Mais on ne peut repousser l’inévitable indéfiniment, et bientôt Geralt sentit les augures de la jouissance se présenter à lui. Son gros gland chaud palpitait plus que jamais, agréablement logé dans cette intimité chaude et accueillante. Elle ne se séparerait pas de lui sans un cadeau, un épais tapissage de foutre onctueux.
 
« Han tient ma belle, voilà pour toi ! Laure viendra lécher ton cul crémeux après m’avoir nettoyé la trique ! Régales toi de mon foutre ma coquine d’esclave !»

Lança fièrement le noble en jouissant dans l’intimité de sa belle puis il se retira pour venir fièrement présenter son mandrin plein de sperme et de mouille devant le visage de sa soumise tandis que Manon pleine de sueur bougea péniblement pour aller s’affaisser sur le tapis à côté de l’esclave qui était toujours couchée sur le dos avec son jouet préféré à portée de langue ...
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 27 Sep - 15:09 (2013)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt- Répondre en citant

Laure aurait aimé  être à la place de la favorite du seigneur. Elle était loin de dire non lorsque ce dernier la prenait elle-même comme une pouliche. Elle se demandait même si le couple changeait les positions parfois ou seulement Manon profitait de dominer uniquement les esclaves que Montfaucon mettait dans son lit. Elle n’était pas friande des jeux à trois car partager n’était pas vraiment son fort, mais elle ne détestait pas cela non plus. Elle se demandait même si cela lui prenait de nouveau, le ferait-il uniquement avec ses deux esclaves. Elles seraient au moins de même rang et aurait certainement à gagner, l’une comme l’autre ses faveurs.

Elle ouvrit la bouche lorsqu’ils terminèrent leur petit jeu, espérant que ce se serait à son tour et le supplier. Elle voulait pouvoir jouir de nouveau de cet honneur, mais elle se retint lorsqu’il parla. C’Était bien loin de cela ce qu’il avait en tête. Laureline jura contre elle lorsqu’elle entendit sa petite voix lui rappeler à quelle classe, elle appartenait. Elle était une esclave, rien de plus, rien de moins. Sa petite voix intérieur lui assenait même d’obéir, car la punition serait plus grave qu’elle le croyait.

La jeune esclave se releva légèrement et regarda son maitre avec un sourire qui n’exprimait rien. Seulement le contentement qu’il lui donne sa queue. Cette fois-ci, elle ne prit pas quatre chemin et s’enfila sa verge jusqu’au fond, laissant sa langue faire le reste du travail. Elle n’était pas de mauvaises humeurs ou de mauvais poil. Elle lui donna un peu de rythme, laissant sa langue faire le travail nécessaire. Elle se retira lorsque la mouille et le foutre furent lavés et nettoya aussi ses bourses. La voilà qu’elle était toute propre.

Elle connaissait bien la suite des choses. On lui demanda de s’occuper de la dame.  Elle se releva et se présenta devant la favorite de son maitre pour lui lécher de nouveau le mélange de mouille et de foutre. Une parfaite petite chienne n’aurait pas fait mieux et elle s’employait à le faire pour ne pas se faire punir, mais il arrivait toujours à trouver une raison pour la punir. Elle faisait ce qu’il voulait, ou devrait-elle dire ce qu’ils voulaient.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:25 (2017)    Sujet du message: [Terminé] L'on ne pourrait espérer mieux -pv Geralt-

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com