Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une langue un peu trop pendue se rétracte

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 01:42 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Enfin après un long trajet Montferrand, Loki et le nouvel achat arrivèrent aux portes de la forteresse, toujorus aussi sombre et grise malgré un printemps bien amorcé.
Le seigneur sauta et comme durant tout le trajet ne dit mot, il sembla que Loki puisse lire dans ses pensées car immédiatement il passa à l'arrière et tel un vieu sac de jutes plein de patates il balança son amant de quelques soirs sur le sol, celui ci tomba et ne put retenir le choc avec la terre car complètement lié.

Montferrand pouffa de rire
regarde moi cette larve amorphe au sol... tu ouvres moins ta grande gueule petite imbécile fourniqueur!! te voici dans ta nouvelle demeure et si tu connais pas ma réputation tu va vite la connaitre!!

Le pied de Sebastian vint écraser le visage du jeune homme, Loki restait non loin regardant la scène, la chausse appuyait et frottait le visage sur le sol caillouteux, le rapant et l'égratignant tout en maintenant une pression terrible dessus.

je ne sais pas ce qui me retient d'écraser cette sale face de tout mon poids... murmura Montferrand
D'un geste de la tête et avec un rictus malfaisant il s'adressa à Loki.

on va lui faire faire une petite visite de la forteresse...coupe lui les liens de ces pieds
Au regard et à l'intonation de la phrase il était clair qu'il se préparait autre chose, Sebastian avait une autre idée que de ne faire qu'une simple balade, il agrippa le jeune homme par ses cheveux gras et le souleva arrachant quelques mèches et un petit cri risible.
Il malmena la tête du pauvre homme dans tous les sens sans relacher prises et la lui secouant violemment, Loki coupa les liens et le seigneur le fit marcher en le guidant par sa tignasse devant lui, Loki suivant en arrière.

Voici la superbe forteresse de Montferrand qui n'a jamais été prise à ce jour, hauteur admirable... meurtrières fines et stratégiquement très bien placées, tu peux voir le précipice en son arrière qui permet qu'une attaque frontale... et aucune évasion de ce coté... tout en avançant il entreprirent la traversée du pont levis.
Comme d'habitude l'odeur des douves remontait directement dans les narines et le cerveau de ce qui n'y étaient pas habitué.

les douves de Montferrand... dans le royaume tout le monde en a entendu parler langue de vipère! elles sont un savant mélange d'eau... d'excréments et de sang et cadavres tués récemment... ou pas...ce qui explique cette teinte noiratre et cette odeur que beaucoup juge incommodante... tu peux y voir des morceaux flottés.... regarde là ...

Il pointa du doigt tout en poussant la tête de Gailen dans la direction, un excrément ... ou bout viscère... impossible à faire la différence vu la décomposition, mais sans que celui ci ait le temps de se faire une idée, il reprit un violent coup de pied dans le derrière avec la pointe de la chausse qui frappa directement son coxisse, il tituba se retenant de tombé dans l'affreux mélange, mais une petite poussée du seigneur le fit complètement basculer dans cet ignoble bouillon.

Sebastian éclata de rire et s'en alla vers la grande porte d'entrée, il entendit le souffle lent et profond de Gailen lorsqu'il ressortit la tête de sous .. l'eau?
Halletant et prit de violent hoquet? le bruit était inaudible mais nul doute qu'il allait participer à la confection de ce bouillon.

Montferrand le regarda se mouvoir la dedans et d'une voix sèche parla à Loki
laisse le se démerder pour sortir de là et tu le laveras toi qui a tant apprécié ce corps... ca te fera réfléchir à toucher et te faire prendre par cette petite merde! Zehahahaha

Envoyant un dernier crachat en direction de Gailen il rentra dans la cour
Revenir en haut
Gaïlen Oswy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Sep - 03:10 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

Gailen se trouvait sur le sol. Il tenta de se relever, mais un pied rageur vint écraser son visage sur le sol. Gailen ne put retenir un gémissement de douleur, les cailloux égratignaient son visage et la pression exercé sur sa tête lui faisait un mal de chien. Il fermait fortement les yeux, jusqu’à ce que la pression soi moins forte. Il soupira, puis sentit qu’on le détacha et la encore, il se fit malmené, on le tira par les cheveux pour qu’il se lève, ce qu’il fut obligé de faire, puis il gémit à nouveau de douleur, jusqu’à ce qu’on l’entraine vers un endroit qui sentait réellement la mort. Il eut un mouvement de recul stoppé par Montferrand. Il voyait Loki derrière qui ne disait rien du tout. En même temps c’était son maitre, il y semblait complétement soumis ! L’odeur était insupportable, un haut le cœur prit Gailen, puis il tenta à nouveau de se reculer. Il avait bien entendu parlé de ses douves, mais il ne pensait pas que c’était vrai. Avec un soupir dégouté, il ferma les yeux.

-Mais c'est...

On le poussa, il tenta de garder son équilibre, hors de question de tomber dans ce truc! Mais un coup en traitre le fit tomber dedans. Il heurta la surface de qui avait été de l’eau et y entra tout entier. Il tenta de s’en dégager et put en sortir, du moins à moitié. L’odeur et le fait de se retrouver dans ça, lui retourna l’estomac, il ne put retenir un hoquet et vomis dans ce bouillon atroce. On pouvait chopper n’importe quelle maladie la dedans. Il essaya de s’en dépétré tant bien que mal. Loki l’attendait sur la berge. Si on pouvait appeler ça comme ça. Gailen le regarda en colère. Comment pouvait il laisser faire ça ? Une fois sortit Loki le conduit à un endroit, il était avec quelques trucs dans les mains. Gailen ne savait pas ce que c’était, et il ne voulait pas savoir. Toujours avec une certaine rage, on lui ordonna de marcher, sortant du château. Il avait bien entendu Montferrand dire à Loki d’aller le laver. Mais pourquoi pas à l’intérieur ? En même temps, il fallait avouer que vu l’odeur c’était mieux  de le faire dehors.

Une fois arriver à une petite rivière, on l’y poussa dedans, encore une fois l’esclave fut surpris, mais déjà, ça le débarrassait de quelques petites choses non identifiés qui lui étaient resté sur le corps. Ainsi, il ne montra aucun signe d’opposition et se laissa faire. Des onguents, et un long moment dans l’eau lui permirent d’être propre à nouveau et de ne plus avoir cette odeur nauséabonde qui semblait lui coller à la peau. Il s’était mit nu bien sur, mais ne pensait nullement à faire quoique ce soit, il était bien trop content de pouvoir être propre. Il ne sortit de l’eau que quand on le lui dit. Avec un sourire taquin, il s’approcha de Loki:

-Je ne te fais plus envie alors ? Serais tu bien trop soumis pour céder à la tentation ?

Il s’approcha de lui et posa ses lèvres sur sa joue, puis caressa son torse passant une main sous son haut:

-Loki, tu ne peux pas me dire que tu n’aimerais pas qu’on remette ça ? Et puis ton seigneur ne te considère même pas. Qu’est-ce que tu fais encore avec alors que tu as l’occasion de t’en aller ?

Il connaissait un peu Loki et le savait impulsif et parfois un peu fragile d’esprit…mais  à la vitesse à laquelle il avait changé, il se doutait en même temps que plus rien ne semblait l’atteindre. Mais il pouvait tout de même tenter, après tout, Loki avait bien céder une fois alors pourquoi pas une deuxième fois. Gailen savait que Loki aimait les rapports charnels qu’ils avaient put avoir. Et en plus, Gailen en avait un peu pincé pour lui.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 25 Sep - 04:41 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

Loki regardait la scène. Il jubilait, mais en même temps, il n’aimait pas du tout voir ce qui se déroulait, ça lui rappelait quelques mauvais souvenirs…Mais Gailen le méritait. Il restait en arrière laissant son maitre faire ce qu’il avait envie. Parfois, il détournait le regard, et surtout quand ils s’approchèrent des douves. Loki se doutait de ce que son maitre allait faire, mais il ne disait rien, regardant la scène. Gailen devant les douves, un air dégouté, alors que son maitre se trouvait derrière. Loki était à peu près sur qu’il allait atterrir dedans, et ça ne rata pas. Gailen fut pousser et tomba dedans. L’esclave frissonna d’horreur, après tout, il avait déjà été dans ses douves et ça ne l’étonna même pas de voir son acolyte vomir dedans. C’était absolument abominable.

-Bien

Il répondait par des mots, ou des phrases courtes. Il attendit patiemment que l’autre daigne enfin sortir de cette eau. Il fallut un petit moment avant qu’il n’y  arrive ainsi Loki eut tout le loisir de prendre des vêtements, qui se résumait à un pantalon, et des onguents pour le nettoyer. Il revint ensuite, voyant Gailen sur le sol, semblant complétement dégouté et écoeuré. Il lui ordonna de le suivre sans faire d’histoire et le mena à une rivière. Il ne pouvait pas le laver à l’intérieur c’était tout à fait hors de question de toute façon. L’odeur qu’il dégageait était bien trop nauséabonde pour amener ça à l’intérieur. Il le poussa dans la rivière et lui donna onguents et autre pour qu’il puisse se nettoyer correctement. Quand il sortit de l’eau. Il avait meilleur allure mais surtout, il sentait l’odeur des onguents et non celle des douves. Il le regarda. Il était nu.

Son regard se déposa sur lui, le détaillant. Ses cicatrices, ce corps, toujours aussi bien et attirant. Il aurait presque voulu s’y coller pour ressentir sa chaleur et pour le toucher et en profiter. D’ailleurs, il fut tenter, quand Gailen s’approcha et déposa ses lèvres sur sa joue, tout comme quand il posa sa main sous son haut pour le caresser. Loki frissonna et le regarda. Pendant quelques secondes, il fut tenter. Il n’avait rien fait depuis un mois, se contentant de s’entrainer et de faire ce qu’on lui disait de faire. Il voyait Salvagine se coller à Montferrand, et parfois même, il les entendait copuler joyeusement, ce qui faisait un mal fou à Loki, mais il ne disait rien et prenait sur lui. Parfois en regardant son maitre, il avait envie de lui, qu’il le prenne comme il l’avait prit dans la salle d’eau, que ses attentions envers Salvagine soit dirigé vers lui. Une frustration sans nom s’était emparé de lui depuis un mois, mais il prenait sur lui, et s’occupait l’esprit comme il  le pouvait. Mais s’il n’avait eut aucune fierté et surtout aucune parole, il se serait surement jeter sur Gailen pour qu’il assouvisse ses bas instincts. Au lieu de ça, il le repoussa dans l’eau:

-Je ne suis pas là pour coucher de nouveau avec toi. Je suis fidèle à mon maitre et je m’en veux assez comme ça de l’avoir déçu une nouvelle fois. Alors ferme là et contente toi de faire ce que je te dis…

Il le fit sortir, lui balançant de quoi s’habiller, puis il l’attrapa fermement par les cheveux et retourna au château. En rentrant, il força Gailen à avancer, et quand il vit son maitre, il fit l’esclave s’agenouiller de force.

-Que devons nous faire de lui ?

Demanda-t-il tout simplement. Lui, n’avait aucune envie de faire quoique ce soit, il voulait juste que Gailen disparaisse. Mais celui-ci semblait continuer à faire le malin lançant des regards entendu envers Loki.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 02:27 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

Loki mena la larve puante loin de là, visiblement bien choquée cette sale vipère fut prise de hoquet et vomi lamentablement sa bile
Zehahaha c'est plus facile de vomir tes paroles odieuses n'est ce pas!!!

Se moqua le seigneur avant de rentrer un peu plus dans la cour, Loki lui ne bougeait que très peu visiblement encore choqué de la baffe qu'il s'était ramassé il se contenta d'obeir aux ordres et d'accompagner l'homme couverts d'immondices vers la rivière la plus proche, l'odeur du bouillon remué par cette chaleur printanière et ce misérable était encore plus exécrable.

Après de longues minutes voir une petite heure, le duo revint Loki l'air toujours aussi maussade et l'homme derrière lui toujours aussi énervant avec son petit air de fouine, décidément sa tête lui revenait pas! Montferrand comprenait mieux comment Loki avait put se faire rouler par cet homme, il lui faudrait trouvé un plan immédiatement pour mieux tenir ces deux là.

Que devons nous faire de lui ?
Dit son premier esclave en arrivant devant lui.

A vrai dire c'était une bonne question... Montferrand avait eu un achat compulsif pour faire taire ce sale type mais il n'avait absolument pas besoin d'un fornicateur d'esclave dans ses rangs, il scrutait le visage de ce sale type qui restait là toujours désinvolte avec un espèce de sourire provoquant aux lèvres, ceci avait le don de le faire fulminer.
De toute ses forces Montferrand balanca une grand claque dans la tête du jeune homme, une première en revers avec sa belle chevalière bien tendue et serrée et la deuxième vint s’abattre en véritable coup droit.

Le deuxième coup le sonna littéralement et il s'effondra sonner sur les genoux, seul Loki put sentir la colère que le seigneur contenait et qu'il ne continue pas de s'acharner dessus tel qu'il l'aurait fait à l'époque.

ça c'est pour le manque de respect... l'argent dépense inutilement... la tarte que tu m'a fais mettre à Loki... et je me retiens...
La chevalière avait abimé la pommette à l'impact, celle ci pissait maintenant le sang.

et putain en plus il n'est même pas solide! qu'est ce qu'on va en faire de ça?? j'en sais rien!! il semble bon à rien à part dresses sa queue!!!
Finalement la colère éclata ou du moins se relacha un peu et un grand coup de pied bien sec vint s'abattre sur les parties intimes du pauvre homme maintenant scotché au sol.

Un sourire satisfait aux lèvres le seigneur se dressa devant Loki
j'en sais rien de ce qu'on va ne faire!! mais je n'en veux pas dans mes quartiers! tu vas lui aménager une couche dans ... la pièce de la rousse tient ca fait longtemps qu'on l'a plus utilisée! et puis non tu vas en aménagée deux! tu dormiras avec lui les premiers temps pour me le surveiller! tu vas l'attacher à une lourde chaine au pied et dès ce soir on le marquera au fer, mon fer spécial esclave

A nouveau il cracha sur le jeune homme toujours au sol
et hors de question qu'il mange ma nourriture! pas envie de nourrir sa langue de vipère! s'il a faim qu'il creuse dans e sol et bouffe des ver j'en ai que foutre!! pas de repas de la journée donc!! et demain si tu veux le nourrir tu le feras Loki! ca t'apprendra à réfléchir, tu vas assumer ta connerie!

Il écrasa encore une fois le visage du malheureux qui se dandinnait sur le sol se tenait les bourses.
dis moi sous merde... quel est ton nom que je le fasse oublié à jamais!

Le seigneur regardait écrasant de son poids le profil de l'esclave ligoté et remuant telle une larve sur le sol, malgré des efforts sa colère le submergeait mais n'éclatait pas encore.


ordre: peu importe
Revenir en haut
Gaïlen Oswy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Sep - 17:29 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

Gailen était devant Montferrand, il pouvait sentir la colère de celui-ci, et ce ne fut pas sans surprise, qu’il se prit une première claque. La deuxième…l’avait littéralement jeté par terre, sa pomette saigné, et il était complétement sonné incapable de faire quoique ce soit. La force mise dans cette claque était assassine. Gailen ne disait rien, complètement ailleurs. Un mal de tête atroce le prit alors qu’il essayait de se reprendre. Pourvu que le seigneur en ai fini avec lui . Il avait faim d’une part, ce qui le rendait faible et d’autre part, il n’avait pas encor envie de se prendre des coups. Il essaya de se relevé, mais un coup de pied entre les jambes le firent hurler de douleur. Il se tint l’entre jambe, incapable de faire quoique ce soit, il avait les larmes aux yeux, il les lui avait complétement  broyer l’entre jambe. Gailen était plié sur le sol, il ne pouvait même plus se relever tant son sexe lui faisait mal. Il en avait la tête qui tournait.

Il entendait à peine ce qui se disait, trop concentré sur la douleur qui envahissait son corps entier. Il entendit juste qu’il n’allait pas manger aujourd’hui. Son ventre cria famine à cet instant. Tout les muscles de l’esclave étaient bandé, mais il se détendait au fur et à mesure. La douleur semblait s’estomper petit à petit. Mais il ne pouvait toujours pas se relever. Quand il entendit aussi qu’il serait marqué au fer, il se tendit et ferma les yeux. Il ne voulait pas.

Un pied rageur vint s’écraser sur son visage de nouveau et Gailen grimaça. Ça faisait mal ça aussi. Son sexe allait un peu mieux, mais il avait toujours mal. Il essaya de se dégager mais sans succés. Il soupira:

-Je…je ne suis pas une sous merde. Je m’appelle Gailen Oswy

Il se dégagea comme il put, mais ne put se décider à se lever. S’il se levait il avait l’impression que ses bourses allaient se faire la malle. Ou encore que son sexe allait tomber ou encore remonter dans son estomac, c’était l’un des deux. Son regard se dirigea vers Loki, masi celui-ci semblait simplement spectateur. Il ne valait bien auprès de son maitre. Il se redressa et s’assit, alors que son entre jambe semblait lui laisser un peu de répit. Puis il fini par se lever, prit de vertige il dut s’appuyer contre un mur pour ne pas tomber. S’il avait put, il se serait barré en courant, mais il ne pouvait pas. Déjà être debout était un effort sur humain…
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Sep - 01:02 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

Ayant subit ce traitement, Loki ne regarda pas Gailen se faire frapper ainsi. Il savait que la chevalière de Montferrand…était dur et douloureuse. Il put entendre quelques gémissements de douleurs de la part de son ex amant. Un cri plus fort se fit entendre, et Loki compris en voyant Gailen se tordre de douleur en tenant son entre jambe. Montferrand était réellement en colère. Loki suivait tout de même ce qu’il disait pour le faire. Il regarda la suite de la scène et soupira quand Gailen répondi. Il l’attrapa par le bras:

-Tais toi un peu…

S’en était lassant. A croire qu’il était obligé d’ouvrir sa bouche chaque fois. Déjà, Loki allait devoir le surveiller et dormir avec lui, ça ne lui faisait pas spécialement plaisir, alors il ne fallait pas qu’il abuse trop non plus. Il l’obligea à faire quelques pas, mais celui-ci grimaçait, marchant doucement. Et oui, se prendre un coup de pied pareil dans les parties…ça faisait réellement mal.

-Je ferais tout ça
, dit il tout simplement à son maitre

Il tira Gailen jusqu’à la chambre de la rousse, ouvrant la porte à la volée, il le poussa à l’intérieur et alla chercher des chaines pour l’attacher. Il en trouva bien vite, et revint. Il les attacha au pied de Gailen. Il put entendre que celui-ci avait faim…mais il ne pouvait rien faire pour lui. Il ne pourrait le nourrir que le lendemain s’il le pouvait et s’il en avait envie d’ailleurs. Il le ferait, il ne le laisserait pas crever de faim de toute façon. Après l’avoir attaché, il alla chercher de quoi faire les couches. Celle de Gailen serait à l’opposée de la sienne. Hors de questions qu’ils soient trop proche. Dans un soupir de lassitude, Loki fini son travail et regarda Gailen. Il faisait le fier, mais il pouvait voir de la crainte dans son regard, mélangé à de la fierté et tellement d’orgueil.

-Si tu n’avais pas fait tout ça, tu ne serais pas ici et Montferrand ne voudrais pas te marquer au fer, ce qui t’arrive est ta faute, on aurait put éviter tout ça ! Maintenant dors fais ce que tu veux, mais je t’en conjure…Ferme là.

Vue comment Loki avait attaché le jeune homme, il ne pouvait pas s’enfuir. Enfin quoique, quand Loki y pensait, il avait été attaché presque de la même façon et il avait tout de même réussi à s’enfuir, mais il doutait que Gailen fasse quoique ce soit avec son entre jambe encore douloureuse:

-Je reviens

Il lui lança quelque chose sur les épaules. Étant torse nu, la nuit était tout de même fraiche, il ne voulait pas d’un cadavre pour le lendemain. Il redescendit vers son maitre:

-Il est attaché et j’ai installer les couches pour la nuit.

Il n’avait pas envie de remonter pour surveiller ce vaut rien, alors il resta un moment dans la grande salle, puis ce ne fut qu’en fin d’après midi, qu’il revint, et Gailen semblait assoupi. L’était il seulement ?
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 30 Sep - 08:24 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

Ce malingre désinvolte osait quand même relevé de sa voix...
Je…je ne suis pas une sous merde. Je m’appelle Gailen Oswy osa t il balbutier

Montferrand ricana, pas une sous merde... sous son pied il ne valait pourtant pas mieux, le voir se tordre de douleur et tenir ses petites bourses l'amusait fortement, le voir de déplacer main entre les cuisses lentement et faiblement, voilà une bonne première petit correction pour cette langue de vipère.

Même Loki semblait fatigué par cette bouche bien trop bavarde, ce dernier demande à la fiotte de se taire avant de déclarer qu'il allait s'occuper du sale type.
Le seigneur regarda Loki amener l'esclave dans ses nouveaux... quartiers, d'un air méfiant et s'en remonta dans sa salle de banquet.
Salvagine avait aller faire une de ses balades habituelles, il n'y avait personne a part son chien.

Il prit un large morceau de jambon et le dévora, tout ceci lui avait donné grand faim, mangeant à pleine dent il regarda avec attention la porte de la chambre de la rousse, et l'activité qui pouvait s'y passée.
Sebastian vit Loki faire quelques aller retour mais sans le mauvais comique qui devait être bien arnacher dnas la salle.

Puis enfin il revint vers la salle du buffet
Il est attaché et j’ai installer les couches pour la nuit.

le seigneur le regarda
bien.... mais bon sang que t'es t il passé par la tête le jour ou tu t'es fait prendre par cet imbécile!!! je me retiens de lui percé sa langue! voir même de la couper ou la bruler! écoutes moi tu veux devenir chevalier?? ben va falloir me le matter ce con et s'est toi qui va t'y coller! et si ca va pas comme je veux c'est moi qui m'occuperait de vous!

Sebastian posa de la charcuterie sur la table, et fit un signe de tête à Loki de manger
il est bien malingre et semble crever de faim, alors ce soir tu prendras à boire à manger mais surtout tu lui donneras pas! tu mangeras bien devant lui et seulement demain tu lui donnera quand il sera bien affamé et bien décidé à faire ce que tu lui dira! je veux entendre son estomac hurler d’ici Zehahaha

Loki resta ainsi à errer dans la pièce avec son seigneur puis se décida à descendre.


ordre: Loki > Gailen
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mar 1 Oct - 13:01 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

En revenant, Loki regarda son maitre, qui s’apprêtait à s’attabler . Que lui était il passé par la tête ? Il n’en avait absolument aucune idée. Si le désir de sentir quelqu’un contre soi, à défaut de la personne qu’on aime. Montferrand ne se rendait peut être pas compte, mais se retrouver à côté de la personne qu’on aime sans pouvoir la toucher, ou même faire quoique ce soit c’était terriblement frustrant. Bien qu’en ce temps là, Loki était encore dans les bonnes graces du seigneur…Et encore…Enfin Il haussa les épaules. Oui il voulait être chevalier et ferait tout pour. Ce fut ainsi, qu’il hocha de nouveau la tête.

-Je ne sais pas ce qui m’a prit…Mais je le regrette. Je m’y attélerait

Il s’approcha de la table pour manger. Gailen était en effet insupportable quand il s’ y mettait, il avait la langue trop pendue et Loki était sur que ça lui couterait cher…et réellement ? Loki ne ferait rien pour dissuader son maitre de faire quoique ce soit. Quelle idée…Sur le marché des esclaves. À dire vrai, Loki avait toujours du mal à réaliser, que Gailen ce soit permit de faire ça en publique. Mais bon. C’était un inconscient apparemment. Loki écoutait les ordres de son maitre et prenait de quoi manger. C’était un peu cruel de faire ça. Ayant connu cela, Loki trouvait ça un peu osé. Ça pouvait être risible comme ça, mais manger devant une personne affamée…c’était juste trop. Mais Loki ne dit rien:

-J’y vais de ce pas

Une fois qu’il prit assez de nourriture, il retourna voir Gailen, qui était toujours dans la même position, le ventre hurlant sa faim. Loki s’asseya sur sa couche et mangea lentement. C’était vrai que c’était bon en plus. Il prenait bouché par bouché, voyant Gailen le dévisager, le supplier presque du regard de lui donner quelque chose à manger, même un petit morceau:

-Tu mangera demain..peut être, si tu fais ce que je te dis et si tu parle moins…

Il continua de manger impunément, croquant dans un fruit à la fin. Il soupira, étant rassasié, puis s’allongea quelques minutes. Son regard se tourna vers Gailen qui semblait crever d’envie de lui arracher tout les membres de son corps et à dire vrai, cela fit rire Loki.

-Si tu as faim, plie toi à ce que je te dis…et tu verras-tu sera récompenser.

Comme on le dit souvent aide toi, toi-même et le ciel t’aidera, si Gailen voulait avoir ce qu’il voulait, il devait faire ce qu’on attendait de lui ni plus ni moins. Alors il ne tenait qu’à lui d’être récompensé ou d’être puni. Enfin pour le moment son ventre ne demandait qu’à être récompensé. Loki lâcha un petit rire, avant de soupirer. Pour une fois, ça n’était pas lui qui était dans une telle situation. Ça faisait du bien d’échanger un peu les roles. Mais Loki ne s’amuserait pas non plus à torturer qui que ce soit. Pour l’avoir vécu, il se voyait mal le faire sur quelqu’un d’autre.
Revenir en haut
Gaïlen Oswy
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Oct - 02:19 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

Attaché comme un vulgaire animal, Gailen était en colère. Il détestait ça et pour cette raison, il ne serait surement pas des plus aimables. Il tira sur les chaines qui le retenait et lâcha un grognement de mécontentement. Il était partit ce con. Il n’avait même pas cherché à l’aider. Il lui en voulait. Pourquoi il le laissait là ? En plus il mourrait de faim. Complétement épuisé, il s’allongea, essayant d’être confortablement positionné pour ne pas trop tirer sur ses chaines et se faire mal. Il se mordit la lèvre et essaya de dormir. Il fermait les yeux pendant quelques minutes, puis les rouvrait, complétement en rage ! Il essayait de ne rien faire voir, mais c’était dur. Cependant, il se calma un…même beaucoup et attendit patiemment le retour de Loki. Mais finalement, Loki aurait dut rester avec son maitre. Il était revenu avec des vivres. De la nourriture. Ça sentait bon et Gailen en voulait. Son ventre se manifestait de plus en plus alors qu’il regardait Loki manger lentement:

-Loki ste plait.

Il ne mangerait que le lendemain ? C’était une blague ? Il était entrain de crever de faim et ce petit con de Loki lui qu’il mangerait que le lendemain s’il était obéissant :

-Je ne suis pas un chien !

Enfin là, il avait l’impression de l’être, mais il essayait de ne pas trop s’emporter. L’autre mangeait doucement devant lui semblant savourer son repas. Il avait envie de l’étriper… réellement. Il serra les poings et tenta d’avancer mais les chaines le retinrent et il lâcha un autre grognement de mécontentement. Ces maudites chaines…

Qu’il se plie ? Loki n’était qu’un esclave, il n’obéirait pas à un autre esclave ! Il ne manquerait plus que ça tiens ! Une lueur assassine naquit dans le regard de Gailen alors que son acolyte finissait son repas. Il s’affala sur sa couche et soupira. Son ventre gargouillait bruyamment, alors qu’il essayait d’oublier sa faim.

-tu paiera ça…

Dans sa condition, il ne pouvait pas faire payer grand-chose à Loki, mais ça viendrait. Il ferma les yeux, mais n’arrivait pas à dormir. Il frissonnait, et son ventre criait sa faim.

-Je n’obéirais à un esclave, tu peux compter la dessus !

Dit il en hurlant à moitié excédé. Il fini par se calmer un peu et trouva le sommeil, du moins, il somnolait entendant ce qui se passait autour, la respiration de Loki, les allers retours de Montferrand dans la salle principale et la nature au dehors. Il soupira de nouveau. Il serait libre, il trouverait un moyen de s’en aller de ce château. Il y avait toujours une solution à tout probléme.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Dim 6 Oct - 07:25 (2013)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte Répondre en citant

Il pouvait bien le supplier, Loki ne lui donnerait rien, il mangeait tranquillement sans se soucier des plaintes du jeune homme, ni même de  ses supplications inutiles. En tout cas pour le coup, il n’avait plus faim et avait tout mangé, sans en donner à Gailen bien sur . En plus celui-ci proférait des menaces… c’était de mieux en mieux, mais ça ne touchait pas Loki. Il pouvait bien hurler, crier ou pleurer, ça serait la même pour Loki, qui avait juste envie que son acolyte se taise et dorme. Qu’il fasse quelque chose d’autre que de parler tout le temps et sans réfléchir:

-Je ne paierais rien du tout, compte tenu de nos positions… Tu es celui qui va payer pour son affront au marché, et tu as intérêt à obéir. Je ne veux pas prendre pour ton entêtement .

Une fois fait, il s’allongea sur sa couche et tourna le dos à Gailen, qui lui continuait de parler. Enfin une phrase, qui fit se retourner Loki, il se redressa et s’approcha de l’esclave, l’attrapant par la gorge, serrant sa main autour de son cou au fur et à mesure qu’il parlait:

-écoute moi bien, moi je suis en passe de devenir un chevalier, pour en arriver là, j’en ai bavé, alors c’est pas un petit merdeux comme toi qui va m’empêcher d’arriver à mes fins compris ? Tu vas m’obéir et obéir au seigneur Montferrand, sinon… je te ferais comprendre ce qu’est une punition Est-ce bien clair ?

Il lui lâcha la gorge et fut lui-même surpris par ses dires. Il ne comptait pas torturer Gailen, ça n’était pas dans ses intentions et il n’aimait pas l’idée de le faire. Mais s’il le poussait à bout, il n’était pas sur de pouvoir se contenir longtemps. Déjà que la patience du jeune homme était mise à rude épreuve à cause de Montferrand et Salvagine, il ne fallait pas lui donner une occasion de péter un plomb. Il se retenait tant bien que mal de ne rien faire de déplacer et de se contenir, mais si Gailen continuait, il n’allait pas juste prendre pour ce qu’il avait fait, mais il paierait pour la frustration de Loki et sa jalousie. Alors il valait mieux pour lui qu’il fasse profil bas. Son poing s’écrasa pour une seconde fois, sur le visage de Gailen, qui poussa un gémissement de douleur. Loki était content, il était plus fort, ainsi Gailen ne pouvait pas grand-chose contre lui, même s’il était détaché.

-Maintenant dors et ferme là, je suis fatigué et tu dois l’être aussi.

Il ferma les yeux, et repensa à la fameuse journée, ou il avait cédé à la tentation. Il soupira longuement. En même temps, Gailen avait un corps à se damner. Le toucher, le sentir contre lui était un vrai délice. Il eut un frisson et essaya de penser à autre chose. Ça n’était pas le moment d’exciter ses sens, alors qu’à ce moment, il était sensé détester ce trouble fait…Diablement attirant. Loki se recroquevilla et ferma les yeux. Parfois, il pouvait entendre le ventre de son acolyte gargouiller, et l’entendre jurer. Mais il en faisait abstraction, il était épuisé et avait besoin de repos. Il se tourna vers Gailen et soupira avant de somnoler. Il espérait que le lendemain serait un peu plus doux que ce jour. Décidément, il y avait toujours quelque chose pour le destabiliser ou casser sa quiétude. Il espérait que tout cela se finisse bientôt, il ne voulait pas encore subir les foudre de Montferrand. Il l’aimait bien trop pour le décevoir à nouveau et pourtant, à chaque fois, il avait l’impression de le décevoir un peu plus. La gifle qu’il lui avait mise sur le marché, l’avait sonné. Cela faisait un bail que le seigneur ne s’était pas énervé par sa faute. Loki espérait simplement que ça serait la seule et unique fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:32 (2017)    Sujet du message: Une langue un peu trop pendue se rétracte

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com