Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Oct - 14:39 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?

 Laure s’était levée avant même le chant du coq.  La petite fenêtre très haute, avait laissé la lumière entrée et Laure n’était pas certaine ce qu’elle avait fait de sa soirée tant elle se souvenait s’être effondrée sur son lit en entrant la veille.  Comme à son habitude depuis plusieurs semaines, ses pas l’avait mené `la cuisine où elle passait une bonne partie de la journée.  Elle ne restait rarement à rien faire, sauf lorsqu’elle était demandé dans la chambre de son maitre et encore, depuis quelques jours, concordant avec leur retour de chez sa cousine, elle ne l’avait pas beaucoup vu. Peut-être croyait-il qu’elle avait abusé quelques peu. Tant pis, elle en profitait pour faire connaissance avec un autre, soit le livre qu’il lui avait prêté lors de leur retour. Laure le trainait presque partout et comme elle était dans la lune, elle ne manquait pas par se faire sermonner par les domestiques plus âgés.

Elle avait été déçue de  savoir que son maitre était partie pour la journée, mais d’un autre côté, elle était heureuse de pouvoir explorer ce vaste territoire. Elle avait enfilé les chausses et avait pris la direction des couloirs. En sortant discrètement du château, elle tomba sur le garçon d’écurie et ne put l’éviter. Ce dernier l’aida à se relever et il lui tendit le bouquin mal à l’aise. Laure eut un léger sourire à son attention et remarqua que ce dernier la regardait bizarrement.

Je … tu …. Vous sortez?

La petite esclave aurait presque envie de rire de voir le jeune homme rouge comme une tomate en la regardant. Elle se hissa sur la pointe des pieds déposa un baiser furtif sur la joue du jeune homme et continua son chemin avant de se retourner.

J’ai des choses à explorer.

Elle continua son chemin d’un pas rapide et s’enfonça plus loin dans une petite forêt. Elle trouva vite un perchoir qui fut le sien. Elle savait qu’Elle ne pourrait tarder longtemps, mais assez pour ne pas être enfermée dans le château plus longtemps.  Elle avait grimpé dans un arbre et écoutait attentivement la petite chute qui tombait contre les roches. Le son lui était agréable et sa lecture l’était toute autant.  Son oreille s’attarda sur les sons qui provenaient des bois. Une tête qu’il lui semblait déjà avoir vu.

Tu sais que s’il te trouve ici, il se fera un plaisir.

Elle parlait en connaissance de cause, car elle venait de reconnaitre la personne qui se trouvait ci bas.
Revenir en haut
Eve Yaelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Oct - 17:14 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

Eve retournait depuis quelques semaines vers l'ouest. L'odeur iodée de la mer, le cri des mouettes, l'ambiance marine, tout ça manquait a la rouquine. Elle avait délaissé son amant, Raziel le chevalier fou, et les connaissances faites dans les terres, l'appel de la route se faisant toujours plus fort a mesure que les jours passaient.
Les regards étranges des autres serfs la laissaient froide. Elle s’était habituée dès son séjour ici a ce qu'ils la prenne de haut, parce que vivre seule lui plaisait.

Eve n'avait pas ses moutons aujourd'hui. Ils étaient restés sous la garde de Logan dans le Nord. Lui même était retourné dans les domaines de sa maitresse. C'est le chagrin qui avait poussé la rouquine a partir, aussi.

Sans vraiment s'en rendre compte, la jeune femme marcha jusqu'aux terres de Montfaucon. Un air rebelle s'afficha sur son visage. Elle ne le craignait pas.
Des pas résonnèrent dans la foret, et pourtant Eve bondit dans les buissons. Même si Géralt ne lui faisait pas peur, la rouquine ne voulait tout de même pas se retrouver nez a nez avec lui.

Curieuse, elle observa tout de même qui passait par la. La tignasse brune la fit sourire et elle ne tarda pas aller s’appuyer en bas de l'arbre ou Laure s’était réfugiée. Eve rit quand Laure l'avertit.


"Encore faut-il qu'il me mette la main dessus."

Revoir l'esclave ici, Eve en était surprise.

"Il te laisse sortir sans laisse et sans chien de garde maintenant? Ou il s'est trouvé un nouveau jouet?"
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Oct - 20:37 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant


La réponse ne tarda pas à fuser dans sa direction. Laure referma sa lecture et regarda au sol en direction de la rouquine. Elle aurait pu la reconnaitre d’Entre mille. Elle espérait vivement que personne ne l’avait suivi sinon, elle serait certainement cuite. Montfaucon ne lui pardonnerait certainement pas. C’était aussi le hasard des choses.  Elle eut un sourire et escalada un peu l’Arbre pour descendre. Elle avait toujours aimé les hauteurs et cela lui permettait de ne pas e faire prendre par n’importe qui ou n’importe quoi. Elle se posa sur une branche plus solide en bas de l’Arbre et regarda la rouquine.

C’est vrai et ce n’est pas aujourd’hui qu’il va venir se pointer ici. Mais certains gardes se feraient un plaisir de t’attraper cette fois-ci.

Elle avait rarement vu son seigneur furieux, mais elle doutait qu’il n’avait pas apprécié le court séjour d’Eve dans ses quartiers.  Laure était bien tranquille et ne cherchait pas se faire sermonner. Elle restait peut-être une esclave, mais elle avait gagné un peu de liberté avec son nouveau maitre.

Je ne vaux pas assez cher pour qu’il me mettre chien de garde aux trousses et il ne sait même pas où je me trouve, et il doit peut-être s’en moquer. Je ne sais pas.

*Et encore, ils préféraient me sauter que me protéger. *

Elle voyait bien les regards que certains avaient. Elle appartenait au seigneur jusqu’à ce que lui dise qu’elle pouvait être leur possession. Laureline grimaça à l’évocation d’un nouveau jouet. Elle n’avait pas tort. Elle avait entendu dire qu’il allait chercher une esclave au marché.  Eve retournait sa jalousie contre elle? Plutôt futée, mais Montfaucon n’avait pas de compte à lui rendre. D’accord, s’il découvrait qu’elle avait quitté le château alors qu’il la demandait, elle serait certainement punie, mais elle doutait qu’il ne revienne avant la fin de la journée.

Qu’il fasse ce qui lui plait. Je ne suis qu’une esclave je n’ai pas à discuter de cela.

Elle s’en fichait bien, même si elle ne voulait pas être remplacée si vite. Elle se savait apprécier par le seigneur, car elle se montrait parfois avant-gardiste, mais qu’il aille voir ailleurs, elle n’en avait cure.
Revenir en haut
Eve Yaelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 30 Oct - 16:58 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

Eve eu un sourire triste en écoutant Laure. Elle le lui avait pourtant dit, lors de leur dernière rencontre. Le noble était volage, il bondissait littéralement d'une femme sur l'autre, ne se souciant pas des cœurs qu'il brisait et piétinait. Que Laure ne souligne pas l'envie qu'elle inspirait chez les troupes de l'Oiseau, Eve n'en avait pas besoin. Elle avait vu leurs yeux briller, leur désir enflammer leur corps, le jour ou elle avait faillit finir putain dans les draps de Monfaucon. Les gardes avaient le même état d'esprit que leur maitre, et cela rendait la rouquine encore plus sévère sur son jugement.

"Tu as raison, et j'avoue ne pas avoir vraiment envie de parler de lui."

Eve dansa d'un pied sur l'autre, jetant des regards alentours.

"Il y a une source non loin. Je t'avais promis un plongeons la dernière fois, tu viens?"

Eve ne voulait pas rester près du château, le risque de se faire pincer et passer une laisse a son tour augmentait a mesure qu'elle restait dans les parages. Sans attendre, elle saisit la main de Laure et la tira vers les arbres.
Elle se mit bientôt a courir, tirant toujours la brune, la tirant vers une partie de la foret qu'elle même ne connaissait pas. Ses oreilles la guidaient, elle se dirigeait d'un pas sur. Et après dix minutes de course, les deux jeunes femmes arrivèrent près de l'eau en mouvement.

"Il y a une légende sur les sources" murmura Eve "Elle dit que l'eau qui bouge, qui coule, est dangereuse pour les sorcières, car elles ne savent pas nager."

Elle eu un petit rire et s’avança, entra ses pieds dans la source.

"Quand je vivais près d'ici, on me nommait "Sorcière", tu te souviens?"
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 30 Oct - 21:14 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant


Laureline pouvait comprendre qu’Eve ne voulait pas parler de Montfaucon. Elle, elle l’aimait bien, car elle trouvait son compte dans son lit et ne se sentait pas torturée Elle n’avait jamais vécu en liberté et ce mot arrivait lui faire craindre bien des choses. Elle avait même demandé à ce dernier de ne jamais la libère, car, elle se sentirait encore plus démunie que maintenant.  Elle avait un toit, un lit et des vêtements. Elle ne pouvait pas demander plus. Le seigneur Montfaucon lui autorisait même de lui emprunter quelques livres. Elle n’allait pas se plaindre, mais elle respectait la rouquine de ne pas vouloir parler de lui.

Ne parlons pas de lui, alors ou de tout ce qui en découle. 

Elle vint pour refuser, mais la jeune femme se saisissait de sa main et l’amena dans son périple. C’était mieux de s’éloigner des chemins. On ne savait pas qui pouvait passer par là.  Elle aurait voulu freiner la rousse, mais celle-ci semblait connaitre un chemin plutôt pratique.  Un sourire s’illumina sur ses lèvres et elle déposa son livre sur une grosse roche. Elle retira ses chausses et entra ses pieds  dans la source d’eau. L’eau était froide, mais cela lui faisait du bien.  Elle trouvait dommage que la jeune femme se soit replié devant Montfaucon. Elle se serait bien entendu avec elle. Peut-être même davantage qu’avec les autres, mais les choses étant autrement, elle ne bronchait pas non plus.

C’est un peu ridicule, selon moi.  Tu sais nager, cela prouve que tu n’es pas une sorcière.  Les gens disent parfois n’importe quoi, surtout envers ceux qu’ils croient différents ou ne connaissent pas. 

Elle n’avait jamais cru que la jeune rouquine était une sorcière. Même le plus convaincant des hommes n’arriveraient pas à la persuader. Cela lui rappelait les mensonges qu’elle avait entendus sur sa mère très jeune. Elle avait vécu recluse longtemps dans la forêt, enfant. Sa mère soignait les malades après avoir été renvoyée de la seigneurie quelques mois avant sa naissance et celle de sa jumelle qui ne vit jamais le jour.  Enfin …

 
Revenir en haut
Eve Yaelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 1 Nov - 05:38 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

Eve sourit et entra dans l'eau. Elle ne portait pas de chaussures, ni quoi que ce soit aux pieds, c’était trop cher et puis elle aimait être nue a cet endroit la.
Elle écouta Laure qui lui parlait de différence et de méconnaissance. Elle soupira. Oui, le bas peuple était bien cruel avec son ignorance.

"Ce qui leur plaisait pas aussi, c'est que je vivais seule, et recluse. Ils pensaient que j'allais leur jeter des sorts. Mais quand ... il m'a capturée le temps d'une nuit, ils se sont pas gênés pour venir me voler."

Elle laissa passer un silence, et repris :
"C'est une des raisons pour laquelle je suis partie."

Puis elle s'étira et lança une gerbe d'eau froide sur Laure. Avant de la regarder et de s’esclaffer.

"Allons on ne vas pas pleurer tout de même. Si Dieu et le destin a fait qu'on se retrouve c'est pour s'amuser et non pas déprimer."

Eve se pencha un peu en avant, accroupie au sol, pour boire a la source. L'air était vif, on sentait que l'hiver approchait. Les feuilles des arbres voisins se teintaient de jaune et d'orange et de rouge. Eve adorait le printemps, car la nature devenait rousse comme elle. Et en même temps, la jeune femme l'appréhendait car ça signifiait que le monde mourrait une nouvelle fois.
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 1 Nov - 08:19 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

 
Laureline était désolée de ce qui était arrivée à la rousse. Elle n’arrivait pas à en vouloir à son maitre, mais c’était peut-être de sa faute, si cela était arrivé ainsi. Au moins, elle était encore en un morceau. Les gens étaient cruels parfois et ce n’impliquaient pas uniquement le bas peuple. Les nobles étaient parfois maitre dans ce genre de chose. Mais les nobles étaient avant tout des profiteurs, pour la plupart.
 
Je suis désolée … 
 
Elle sursauta lorsque la rouquine lui lança de l’eau. Bon sang, elle était froide, mais c’était bien mieux que cette eau chaude qui vous brulait la peau sans cesse.  Relevant les pans de sa robe, elle s’avança un peu plus avant de lancer une bonne vague sur la rousse, avant de rire.
 
Une autre concerne Montfaucon, j’imagine? Si jamais tu le croise, ne va pas lui raconter que j’étais heureuse pour toi que tu puisses fuir ses soldats. Il a beau être gentil, je n’ai pas encore testé les limites de sa patience et j’aurais eu peur qu’il t’ait fait mal.
 
Laureline savait ce que c’était d’être châtiée par un homme mécontent. Elle l’avait testé plus d’une fois et son dos en gardait toujours les marques.  Du moins, voir qu’elle était en bonne état, lui suffisait à apaiser ses craintes. Elle aurait pu se retrouver dans les geôles de seigneur sans que celui-ci daigne  de lui dire. Après tout, elle n’était qu’une esclave. Il n’avait pas de compte à lui rendre. 

La petite esclave s'enfonca dans la source encore plus. Elle se fichait bien de se faire rabrouer par son seigneur s'il la découvrait trempée.

 
Revenir en haut
Eve Yaelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Nov - 14:26 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

Eve sourit d'un air complice a la brunette. Oui elle l'aimait bien, et était heureuse de ces instants avec elle. Avec un regard espiègle la bergère examina la robe de Laureline et tout a coup fit une grimace, prit une posture très droite et très ridicule.Puis elle mima une voix hautaine. Dans sa main, une branche rapidement enlevée a un arbre voisin en guise de faux fouet.

"Laure, ma soumise, je m'en vais te fesser car tu es trempée ... A quatre pattes manante!"

Eve imitait MontCuicui de toute évidence et elle s’esclaffa de sa blague. Elle se sentait heureuse et c’était le plus important.
Tout a coup elle prit conscience d'une chose. La robe trempée de Laureline lui moulait le corps. Eve avait toujours été sensible aux charmes féminins. Aussi elle fut gênée et détourna très vite les yeux, faisant semblant d'avoir entendu un bruit.

C'etait pas l'heure pour ce genre de chose, même si la rousse n’était plus niaise. Les joues toutes rouges, Eve se concentra sur la foret environnante, en priant pour que la brune ne pose pas de questions. Elle n’était pas sure de pouvoir mentir, ou dire la vérité, sur le coup elle ne savait pas ...
"Ne pose pas de questions" pensa Eve.
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 4 Nov - 23:16 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

 
Son maitre aurait certainement trouvé la jeune femme grotesque en la voyant l’imiter, mais Laure, quand bien même qu’elle aimait bien son seigneur, ne put s’empêcher d’éclater de rire en voyant la jeune bergère lui donner faussement des coups de fouet avec la branche.  Heureusement pour elle, Montfaucon n’était pas là, car Laure aurait peut-être eu une punition pour se moquer si ouvertement de son maitre qu’elle appréciait somme toute, beaucoup. C’était bon rire, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu quelqu’un avec qui discuter en dehors des serfs et esclaves de son maitre.

L’imitation est très bien réussie ….

Voyant que la jeune bergère se retournait pour observer la forêt, Laureline eut un doute quant à la nature du problème. Avait-elle entendu des cavaliers, ou quelqu’un s’approcher d’elles? Elle redoutait que ce soit quelqu’un de la maison ou encore même son seigneur, mais pourtant ils étaient bien loin de la route qui traversait la petite forêt.  La petite esclave s’approcha de la rousse et lui lança à voix basse :

Qu’as-tu entendu? Je ne voudrais pas que tu ais des ennuis à cause de moi.

La brunette ne voulait surtout pas qu’Eve retombe entre les mains de Montfaucon, car ce serait de sa faute, et elle doutait que la rouquine veuille faire affaire avec son maitre. Elle avait été claire la dernière fois, mais elle savait que Montfaucon avait une certaine frustration de ne pas avoir réussi à mettre la bergère dans son lit.
Revenir en haut
Eve Yaelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 5 Nov - 10:10 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

La voix de Laure était angoissée. Elle devait surement s’inquiéter pour la bergère. Non pas que ça l'aurait embêté qu'on la voie dans les parage, c'est l’idée de se faire attraper qui aurait a la rigueur put être gênant. Eve eu un petit rire. Elle fit un geste pour calmer Laure, secouant la tête.

"Je n'ai rien entendu."

Elle se mordit la langue, mais jugea plus prudent de faire des aveux :

"Je suis désolée, mais j'ai ... je ... en fait, j'aime les hommes ... et les femmes ... "

La rouquine tourna la tete, vers la brunette et eu un regard de coquer. "He oui, tu me plait ... "

Si ces aveux avaient ete fais il y a plusieurs mois, Eve n'aurait surement pas put se sauver comme elle l'avait fait. Montfaucon aurait jouit d'avoir une serf bisexuelle, et l'aurais forcée a faire des choses avec Laure. Eve soupira se soulagement, heureusement ca n'avait pas eu lieux.

"Rassure toi, je ne tenterais rien. Et je tiens mes promesses."

Eve rougit et murmura :

"Il etait si frustré que ca le pépère?"

La lueur espiègle etait de retour dans les yeux d'Eve. Elle voulait le frustrer encore, l'Oiseau, mais comment s'y prendre sans que Laure prenne de punition?
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 5 Nov - 15:19 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

 
Laure se détendit lorsqu’il n’eut rien à signaler. Elle ne voulait pas se faire prendre par quiconque appartenait au Seigneur Montfaucon. Pour elle et pour Eve aussi. Personne ne savait qu’elle était partie sans permission, tous avaient cru que le seigneur de la maison laissait quelques libertés à son esclave. Elle était pourtant certaine qu’il ne lui en voudrait pas, mais elle ne voulait tout de même pas rentrer trop tard et se faire prendre la main dans le sac. Elle était certaine qu’elle aurait au moins l’autorisation de se promener dans les alentours, mais valait mieux rester sur ses gardes. Elle ne voulait pas non plus qu’il lui arrive du mal autant à elle, qu’à la rousse.  Les aveux de la rouquine ne laissèrent pas Laureline sans voix. Elle était peut-être jeune, mais elle avait vu et entendu bien des choses. Elle n’était pas aussi prude et elle avait vécu presque une année entière dans un bordel. Elle ne put s’empêcher d’éclater de rire.

Il ne faut pas que tu en sois gêné, Eve. J’ai vécu bien des choses que tu n’oserais pas imaginer. Contente de voir, que je peux plaire plus qu’à un homme.

Elle lui fit un clin d’œil et lui offrit un sourire. Elle se fichait bien de tout. Par contre, Laureline espérait fortement que personne et surtout pas Mont faucon passe par ici. Son sourire réapparut lorsqu’elle lui demanda s’il avait été frustré. Elle en ricana même.  Elle avait eu le droit à une nuit torride avec son maitre et elle n’allait pas se plaindre.

Oh oui! Il s’est calmé après une longue nuit. Si tu étais resté, tu lui aurais donné satisfaction.  Il a un penchant pour regarder deux femmes se donner du plaisir.

Nul doute, qu’Eve n’aurait pas apprécié donné satisfaction à son maitre.
Revenir en haut
Eve Yaelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 6 Nov - 12:47 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

Eve redressa la tete et regarda Laure d'un air dégouté.

"Nous regarder?"

Elle mima un frisson de dégout et fit mine de se protéger du froid. Elle imaginait le regard pervers s'attarder sur elle, sur ses courbes en train de se presser contre le joli corps de la brune. Eve fronça les sourcils. Non impossible de le laisser faire, même dans son imagination.


"Si je dois faire ça avec toi, ou une autre femme ce sera bien loin de ses yeux."

Ceux de Logan ne l'auraient pas dérangée. Ni qu'on puisse l'observer dans un moment intime d'ailleurs. C’était juste Montfaucon qui la répugnait ainsi. Elle ne put s’empêcher de rougir. Laure avait dut souffrir de sa fuite. Déjà, elle était seule, alors un peu de compagnie ne lui aurait pas fait de mal. Et puis ...

"Il ne t'a pas frappée, hein?"

Eve avait de plus en plus envie de quitter les lieux en emmenant Laureline avec elle. Une esclave de moins au Cuicui, il le remarquerait pas de si tôt, la pauvre brunette devait deja être oubliée dans un coin, a prendre des rides et la poussière dans le grand castel de l'Ouest. La rousse avait entendu dire que le Ser Tobias était gentil avec ses serfs, les deux femmes auraient put démarrer une nouvelle vie la-bas.




Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 6 Nov - 22:57 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

 
Laure regarda la rouquine et lui offrit un sourire. Montfaucon avait ses petits jeux et elle le laissait bien faire. Son avis ne comptait pas beaucoup, elle était une esclave.  En guise de réponse, elle hocha la tête et prit la direction du bord. L’eau était froide, mais cela ne dérangeait en rien la jeune esclave.  Laissant ses pieds dans l’Eau, elle prit place sur la terre ferme.  Elle eut uniquement un sourire lorsque la rouquine lui confirma ses pensées. Elle n’allait jamais faire plaisir à Montfaucon. D’un côté cela l’amusait. Même s’il était différent des hommes qu’elle avait connu, il n’en restait pas moins un noble qui croyait pouvoir tout avoir sans lever le petit doigt.

Il ne m’a pas frappé. Je ne crois pas non plus qu’il lèverait la main contre moi, ou même une autre des femmes qui sont dans ce château.

Elle attrapa quelques cailloux qu’elle jeta un après l’autre dans l’eau faisant des « plop » à chaque fois. Il n’était pas le pire des maitres qu’elle avait eu.  Elle avait vécu pire et elle s’attendait bien un jour à être remplacée par n’importe quelle autre femme.

Tu sais, je n’ai pas beaucoup à me plaindre de comment il me traite. Il  est plus gentil que certains hommes qui ont été présent dans ma vie. Il a quelques choses de différent, mais pareil à la fois.  Enfin je n’ai pas trop à me plaindre.

Elle était bien traitée et elle n’Avouerait pas le contraire. Elle ne faisait pas d’éloge sur son maitre, elle disait simplement ce qu’il était. Elle essayait de ne rien n’éprouver envers lui, mais parfois cela restait difficile.
Revenir en haut
Eve Yaelle
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 8 Nov - 14:46 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant

Eve hocha pensivement la tête. Il était vrais que Laureline n'avait pas a se plaindre. Elle était logée, nourrie et entretenue pas un des hommes les plus puissants du royaume. Elle mangeait tout les jours a sa faim quand d'autres devaient mendier des restes. Elle dormait au chaud quand des voyageurs s'endormaient pour toujours dans leur cape le long de la route. Et de plus elle pouvait faire des caprices pour des babiole quand des petites filles n'avait pas l'argent pour se dégotter un chiffon moisi pour s'en faire une poupée.

Eve regarda mieux l'esclave, sans méchanceté toutefois. Elle appréciait vraiment Laure, se disputer avec elle l'aurait rendue triste.
La bergère leva la tête vers le ciel qui devenait sombre.


"La nuit va tomber" fit-elle remarquer. "Tu devrais prendre le chemin du retour avant qu'on ne remarque ton absence."

Puis la rouquine s'approcha rapidement de la brunette, lui déposa un baiser sur les lèvres et la prit par la main.

"Viens je te raccompagne."

Eve connaissait bien la foret. Elle lui manquait d'ailleurs. Enfin sa foret a elle, dans le nord, avec sa maison, et Logan surtout. Eve soupira et entreprit de rebrousser chemin avant qu'il fasse trop noir. Ca l'enquiquinerai de devoir demander hospitalité a MonCuicui si il venait a faire nuit quand il serait l'heure de repartir.
Revenir en haut
Laureline Varna
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 8 Nov - 22:59 (2013)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve] Répondre en citant


Elle n’avait pas remarqué à quel point le soleil commençait à se coucher. Elle aurait pu rester des heures à parler avec la rousse. Elle n’Avait jamais eu d’amie et elle espérait que la rouquine ne lui en voudrait pas de vouloir rester où elle était.  C’était même rare que quelqu’un se soucie d’elle.  Elle était compliquée par moment et même le seigneur Montfaucon devait se demander si elle n’était pas folle. Elle n’avait jamais rien touché des babioles qu’il lui avait offert, tout ce qu’elle avait eu c’était ce livre et peut-être qu’il continuerait de lui en prêter.

Quelqu’un doit s’en être rendu compte et il doit être de mauvaise humeur. Etre plus en retard ne changera pas grand-chose.


Elle attrapa la main de la rouquine et la suivit. Elles étaient presque à destinations lorsque Laureline s’arrête un peu. Elle n’avait pas entièrement envie de rentrer maintenant. Elle était déjà en retard. Elle étreignit avec force la jeune femme, avant de déposer à son tour un baiser sur ses lèvres.

Merci de ne pas me juger, Eve. Tu sais où me trouver, si jamais tu as envie de parler.

La petite esclave sortit un linge qui enrobait un pain et quelques noix qu’elle avait piqué dans les cuisines.

Prends ça, au moins tu auras de quoi te restaurer pour la suite de ton chemin.

Laureline trouvait cela dommage. Elle aurait pu bien s’entendre avec Eve. Dommage qu’elle ne puisse supporter son maitre.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:30 (2017)    Sujet du message: Il y a des visages que l'on n'oublie pas. [pv Eve]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com