Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire]

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mara Menille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 1 Nov - 04:37 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
C'était une belle journée ensoleillée, Mara le voyait a travers les planche de la carriole.
Le voyage a été long, ils ont arrêté de la battre, ils sont dans cette ville depuis quelques jours, Mara n'a pas entendu ou ils étaient...
Enfermé dans une sourde torpeur depuis de long jours, elle ne montre pas sa douleur ou sa peur a ces esclavagistes, elle est trop fière...
Quand soudain ils ouvrent et la force a sortir. Ils l'a déshabillent et lui verse un seau d'eau froide sur son corps pour la "laver", puis ils la jette dans une file d'autre hommes et femmes.



Un des marchands d'esclaves monte sur les estrades, lui, il avait beaucoup battu Mara.... Il était petit et malingre, les yeux vicelard et le teint gris. Mara l'avais vu emmener un jeune enfant un soir ou ils l'avait laissé gisante dehors.. Ce n'etait qu'un couard incapable de travaillé, tout juste bon a enlever les gamines et ne réussissant qu'à fourrer sa minable queue dans des enfants. Si ses gros benêts avait réussi a la prendre par surprise, lui, il était faible en tout point, Mara le détestait de toute son ame.
Devant elle il y avait une grande place en bois légèrement sur-élevée permettant de les exposer à la vente. Tout le monde pouvait participer, seigneur, comme commerçant cherchant de la main d'oeuvre, ou autres marchant connaissant a qui revendre certaines types de marchandise a des particulier.... La foule se rassembla lentement alors que le vendeur criait sur l'estrade, faisant porter sa voix jusqu'à l'autre bout de la place pour qu'on l'entende bien.

"Bonjour Messires et Mesdames ! Approchez, la vente va débuter avec un lot de grande qualité !"

On amena plusieurs filles qui se vendent en quelques instants. Un adolescent androgine fut ensuite bataillé, et emporté par un seigneur ventripotent. Ceux frustrés de ne pas remporter la vente allaient pouvoir se venger sur la nouvelle vente. Le marchand savait comment tirer profit des personnes qu'il capturaient et Mara était sans doute la plus jolie du lot. Après tout, on ne vend pas des vierges tout les jours.



"Et maintenant, pour vous faire rêver, une magnifique Nordienne aux cheveux de feu, et a la pureté intacte de surcroît ! Approchez, venez voir la qualité de cette créature !"

On pousse alors la jeune femme, les poignets enchaînés avant de lui relever la tête avec violence, dégageant son visage et sa poitrine encore tendu par l'eau froide. Elle serre les dents devant la foule qui la regarde. Le marchant se met derrière elle et pelote sa poitrine tendre sans ménagement,. Elle tente de le mordre, le traite de lâche de la pire espèce, mais avant qu'elle ne put le qualifié d'autre nom d'oiseau bien de chez elle pour qualifié la faiblesse, un des gros bras lui file un coup derrière la jambe pour la calmer. Elle plia a terre, mais se releva inexpressive, lançant un regard sévère a la foule qui la répliquaient sans ménagement, elle, la jeune esclave dans son page sale...
*Vend-moi si tu veux, mais n'espere pas que je me soumette a une charogne aussi faible que toi...*pensa-t-elle.
Elle se jura de l'emasculer a la première occasion.

"Regardez cette magnifique femelle, une vrai tigresse a dresser. Allez allez ! Faites-moi vos offres. Vous la voulez, alors battez-vous !"
Elle dévisage la foule, hargneuse, la tête haute et le buste droit, sa blanche poitrine outrageusement exposé, puisqu'elle ne peut la cacher, attendant de voir quel vieux seigneur gras jetterais son dévolu sur elle...
Revenir en haut
Vaellar dit Lahire
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Nov - 13:43 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

Arrivé au marché par ce qu’il convient d’appeler une belle journée, Vaellar déambulait au milieu d’une foule avide. Il y avait tout ce que des acheteurs de délice pouvaient avoir la folie de chercher. Il poussa son destrier au milieu des badauds. Certains s’écharpaient pour quelques lambeaux de viande fraîche, d’autres faisaient sonner leurs pièces dans l’espoir d’acquérir la meilleure marchandise à vil prix. Il passa d’un air vaguement désintéressé sur ces étals de piètre augure avant de trouver un autre endroit bien plus animé, bien plus intéressant. Un marchand brutalisait une jeune femme à la chevelure flamboyante. Celle-ci se démenait avec vigueur et violence. Elle défiait une assistance amusée et excitée par la vue de la tendre chair.

Il n’avait pas spécialement besoin d’une esclave mais il lui fallait avouer qu’il aurait bien besoin de bras supplémentaires pour lui assurer quelques menues charges. Evelyn lui détachait parfois quelques-uns de ses gens mais Vaellar aurait apprécié une âme sur qui compter pour de longues chevauchées.

Il fut lui-même surpris par ces pensées se bousculant dans sa sale caboche. Surtout devant une femme exposée à demi-nue devant une large assemblée. Il entendit les cris et les joies de la foule endiablée. Il descendit de cheval, l’harnacha et s’approcha de l’estrade. Un homme, que Vaellar reconnut comme étant un pourvoyeur de plaisir et de femmes légères, s’approcha de l’estrade et proposa un prix ridiculement élevé. Vaellar s’approcha de l’homme, le tira violemment par le col vers l’arrière. Il monta sur l’estrade et s’adressa directement au marchand.

« Je te propose pour cette fille la moitié de la somme ridicule de ce proxo. »

C’eut pu passer pour une blague si l’expression de Vaellar n’était pas aussi sombre et profonde. Plutôt que de se concentrer sur la jeune femme, il ne quitta pas des yeux le marchand et ses colosses. Le négociant sourit sous cape :

« Vous savez, les enchères ne se font pas dans cet ordre : le montant a préséance ... »

« Tout comme le chevalier a préséance sur le roturier. »

Vaellar sortit une bourse contenant la somme annoncée : « Rendez-vous service et évitez les ennuis. »

Il finit enfin par regarder l’esclave. Elle était certes très belle, sans doute redoutable et une flamme toute particulière brillait dans ses yeux. Au moins l’achat semblait-il en valoir la chandelle.
Revenir en haut
Mara Menille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 3 Nov - 15:02 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

Les enchères commençaient. Un premier homme monta et proposa un prix, il était du même acabit que son geôlier actuel, vicieux et puant de médiocrité. Elle s'appretait a lui bondir dessus, histoire de lui arraché une oreille... Mais au dernier moment un autre homme le dégagea et fit face au marchant.
Celui la, Mara ne se risquerais pas....
Grand, son visage a l'apparence aussi dure que les muscle qui gonflait sa peau, il impressionnait déjà plus Mara qui le regardait avec méfiance.Elle n'etait pas folle a s'attaquer a plus fort qu'elle....
« Je te propose pour cette fille la moitié de la somme ridicule de ce proxo. »

L'homme de la regardait pas, le marchant non plus. Elle savait qu'elle ne s'enfuirait pas, ne sachant même pas ou elle se trouvait, mais elle aurait quand même voulu détaler d'ici...
Le marchant, a demi-amusé, rappela les règles a l'homme qui s'avera être un chevalier.

« Tout comme le chevalier a préséance sur le roturier. Rendez-vous service et évitez les ennuis. »
Mara regardait cet échange d'un air suspect. Bien que satisfaites que cette limace se face remettre a sa place, elle n'en rester pas moins la marchandise dans l'histoire. L'homme la regarda enfin, dans les yeux, se qui lui semblait bien être la première personne a faire cela depuis son enlèvement.

Elle donna un violent coup de pied dans le tibia du marchant qui la tenait toujours par une corde et lui cracha :
"Tu as entendu espèce de lâche ! je t'appartient plus"
Il plia comme elle toute a l'heure, accueillit par les rires de la foule, elle préfèrent ce chevalier a n'importe lequel de ces vendeurs de sexe.
Le marchant pris docilement la bourse et, ne pouvant battre la rousse devant son nouveau maître dit amèrement:
"Merci chevalier, je vous souhaite bien de plaisir avec cette sauvage" Il attrapa courte la corde de Mara et l'ammena près du chevalier.
''Tu as de la chance que je n'ai pas eu le plaisir de te casser quelques os de plus après cela ma belle'' lui sussura-t-il a l'oreille.
Mara vit rouge ; Une fois qu'il s'arreta devant son acquéreur, ces mains toujours lie devant elle, elle attrapa les bourses du marchant et lui dit a son tour en le faisant couiner de douleur : "Et toi je te jure que j'aurais le plaisir de t'arracher le peu qui fait de toi un homme sale charogne !"

Elle lâcha les bijoux de famille de l'homme qui avait sévèrement pâli et se tient bien sagement a coté du chevalier, savourant de quitter l'estrade.
Revenir en haut
Vaellar dit Lahire
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 12:37 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

La transaction n’était pas terminée que déjà la gueuse se mettait à ruer. La pouliche ne manquait pas de répondant, le chevalier devait en convenir. Ni de force apparemment, puisqu’elle venait de faire plier par deux fois un marchand d’esclaves. Dure profession que celle-ci d’ailleurs. Vaellar suivit d’un oeil amusé la flamboyante vociférer comme une sorcière. Lorsqu’elle revint se tenir à ses côtés, Vaellar lui agrippa les cheveux et l’obligea à le regarder dans les yeux.

« Pour ta santé, ne refais jamais ce genre de choses sans que je ne t’y autorise. Tu veux continuer à montrer ta force et à servir la chevalerie ? Réfrène tes ardeurs. Prends garde : je déteste me répéter. »

Assuré que le message fût bien transmis, Vaellar conclut la vente sans rien omettre et invita sa nouvelle acquisition à quitter l’estrade. Ils traversèrent une foule envieuse et ahurie, mais dont aucun ne souhaitait manifestement s’interposer. Arrivé à son destrier, Vaellar regarda la rousse et lui parla d’une voix profonde, emplie de calme.

« Je suis Vaellar, de mon surnom Lahire. Je sers la Seigneur Bénito et nous nous rendrons dans son château sitôt qu’on aura trouvé des vêtements décents pour toi. »

Le ton était ce qu’il fallait d’autoritaire. Il n’avait pas quitté les yeux de la rousse alors que sa tenue faisait manifestement tourner têtes et esprits. La place était toujours bondée et les cris des marchands avaient vite repris après la petite altercation qui avait eu lieu un peu plus tôt.

« Comment tu t’appelles ? »
Revenir en haut
Mara Menille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 13:53 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

L'homme qui l'avait acheter, ne mis pas longtemps a réagir une fois qu'elle fut près de lui. En encore heureuse dans un sens d'etre débarrasser du marchant, elle ne s'attenda pas a se qu'il fit...
La tête en arrière, elle regardait le chevalier sans colère, du a sa surprise.
Au moins, le message était clair, elle hocha comme elle pu la tête, d'un coup plus docile, elle sentait que la claque qu'elle prendrais ne serais pas du même calibre avec lui.... Mais il avait signifié qu'elle était forte, lui aussi l'était, ça lui allait. Elle lui suivit sans un regard en arrière ou la vente reprenait sans soucis.
Il arrivèrent devant un cheval, une belle bête toutes en muscles a l'allure aussi sauvage que le propriétaire. Il se présente et lui décrit se qui allais se passer. Et lui quand il parla, l'idée de lui mettre un coup de pied ne lui vint même pas a l'esprit !

« Je suis Vaellar, de mon surnom Lahire. Je sers la Seigneur Bénito et nous nous rendrons dans son château sitôt qu’on aura trouvé des vêtements décents pour toi. »

Ha oui ! c'est vrai qu'elle était un peu a demi-nue, voir même plus que ça en faite. Elle remonta ses bras sur sa poitrine comme elle put, bien que cela ne semble pas intéresser le moins du monde le chevalier. Elle avait tout de même retenu qu'il était sous les ordres d'une Dame, elle qui pensé que seul les homme avait le droit de possession de terre ! Elle aussi devait avoir une sacré autorité !

'' Oui Sire... ''dit-elle avec un peu d'hésitation n'etant pas sur d'énoncer le bon titre "Tout se que vous voudrez plutôt que de retourner la-bas"
Elle avait comprit qu'elle ne s'enfuirait pas, vu les tenues, vu la température, elle était loin, bien loin du Nord. Et elle savait que même si elle réussissait a s'enfuire, elle mourrait de faim avant d'arriver, se ferais re-capturer ou même tuer alors....
Puis autant travailler pour un chevalier, plutôt que dans un bordel ! Mais meme calmé, ses cheveux en bataille et ses muscles un peu plus saillant par le manque de nourriture de ces derniers jours lui gardé son coté sauvage.
Le chevalier la regardait toujours dans les yeux, elle le regardait aussi mais avec bien moins de défit, plutôt une légère méfiance, ne sachant pas trop se qu'elle avait ou non le droit de faire maintenant, elle qui était si têtu et faisait la fière chez elle.

Avant.

Il reprit la parole.
« Comment tu t’appelles ? »

Elle decida de garder la même formule de rang, histoire de. De toute manière elle le saura bien vite si ce n'etait pas la bonne.....

"Mara Menille, Sire Vaellar"
Elle ne rajouta rien, elle se doutait qu'il ne faudrait parler que quand on lui demandé, plus vraiment le temps de jouer les fortes têtes. Elle regardait les autres passant avec réserve et méfiance, avec lui, elle essayait d'etre plus attentive, elle ne connaissait rien de cette région et préférer ne pas faire de gaffe, après tout, il était pour l'instant le seul être qu'elle connaissait ici, et dépendait de lui...
Revenir en haut
Vaellar dit Lahire
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 14:09 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

Et voici qu’elle lui donnait du « Sire » à présent. Pourquoi après tout. Il n’était pas habitué à ce qu’on l’appelle par son rang mais cela n’était pas forcément pour lui déplaire. Il remarqua sur son visage et son corps une certaine fatigue. Elle avait vécu une malnutrition assez sévère et on n’avait pas pris soin de s’occuper d’elle. Apparemment, les marchands pouvaient n’être que peu regardant sur la valeur de leur marchandise. Elle se soumettait déjà à ses paroles. Au moins, il n’était pas utile de lui infliger dès maintenant des châtiments.

Il prit son cheval par la bride et amena son esclave à marcher auprès de lui. Ils traversèrent la rue pour arriver à une échoppe de tailleur. Des robes et des vêtements divers étaient déjà présentés. Ce n’était pas un luxe, mais c’était sans doute plus enviable que la tenue d’Eve qu’elle portait jusque là. Vaellar attacha son cheval à l’extérieur et fit entrer son esclave. Apparemment, le marchand était habitué à recevoir des femmes de basse extraction peu vêtue. Il leur présenta des modèles de vêtements.

« Choisis-toi quelque chose. »

Peu au fait des goûts et de l’esthétique, Vaellar laissa son esclave se vêtir à sa guise. Peu lui importait la couleur ou la coupe du vêtement tant que tout était réglé vite et sans un bruit.
Lorsqu’elle se présenta enfin habillée devant lui, il reprit la parole :

« Nous allons nous mettre en route. On en a pour plus d’une journée de marche. Si tu te comportes correctement, tu n’auras tes liens que pour la nuit. Je te déconseille fortement tout acte stupide ou irréfléchi. »

Il ne lui sourit pas et sonda son regard.

« Nous nous sommes compris ? »
Revenir en haut
Mara Menille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 14:59 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

Il leva légèrement le sourcil.
*Aie, Sire c'est peut être pas ça.. Enfin il ne me reprend pas, je vais en rester la....*
En même temps lui elle allait pas le traiter de limace, il avait encore un ou deux cheveux a elle dans le poing.
Sans monté sur l'animal, il prit la bride d'une main et la corde de Mara de l'autre, elle marchait juste derrière lui, ça elle le savait au moins ! Ils arrivèrent devant une boutique? Le chevalier attacha sa monture et emmena Mara a l'interieur.
Le tailleur, pas le moins du monde surpris, les accueille d'un ton neutre. Son Nouveau Maître, *ouf, c'est dur a dire*, lui ordonna de choisir des vêtements plus acceptables.
Elle hocha la tete et s'approcha des étagères. Rien de bien clinquant, des vêtements modeste mais résistants. Sans coquetterie, elle pris directement une paires de brais assez moulante marron. Les jupes, non merci, c'etait pas pratique pour courir ! Elle rajouta une tunique lui arrivant aux fesses sans manches pourpre foncé, retenu a la taille par un simple ceinture de cuir, histoire de pouvoir bouger, ne sachant pas trop se qu'elle aurais a faire comme tache. On lui donna également un paire de chaussure simple. Rien de plus, il ne neigeait pas ici, contrairement au Nord ou le froid sec de l'été vous obligé a porter des vêtements plus épais.... Elle aurait bien aimé un ruban ou quelques choses pour attacher ses cheveux, a cause de la chaleur, mais il n'y avait pas cela. Temps pis, elle se trouverais de quoi plus tard.

En a peine 5min, car elle était plus habituer au feuillages pour se camoufler a la chasse qu'aux jolies toilettes de demoiselles, elle avait fini. C'etait sobre, fonctionnel, vu son statut, cela lui semblait déjà pas mal.... Bon un peu serré au niveau des seins, ça, c'etait pas sa faute ! Puis ça faisait du bien après temps de temps sans vêtements d'avoir un peu de matière sur le dos.
Le tailleur l'aida a mettre les habits avec ces liens, jeta le pauvre bout de tissus qu'elle portait autour des hanches et renvoya la jeune rousse a son propriétaire en demandant son du.
Le Chevalier paya, Mara le remercia un peu mal a l'aise, puis ils ressortirent, comme ils furent rentré. Devant le cheval, le seigneur Vaellar dit :
« Nous allons nous mettre en route. On en a pour plus d’une journée de marche. Si tu te comportes correctement, tu n’auras tes liens que pour la nuit. Je te déconseille fortement tout acte stupide ou irréfléchi. »

Mara regarda ses poignets, rougit et irrités par les cordages. En y pensant, la peau delicate de sa gorge la démangé aussi...
*Stupide ou irréfléchi ? Comme si je faisait des choses pareilles moi...* Pensa-elle avec ironie, car elle s'etait bien rendu compte que tant la balade qui l'avait fait capturer que son excès sur la place avaient bel et étaient des actes stupides et irréfléchis.

« Nous nous sommes compris ? »
Elle faillit lui répondre 'Oui m'sieur chef', comme elle faisait avec son père quand il lui faisait la morale, mais se retint. Elle eu un pauvre sourire fautive en rentrant un peu la tête dans les épaules, mais déclara sérieusement qu'elle avait comprit et ne referais plus la furie comme avec le marchant d'ou il l'avait tiré.
Revenir en haut
Vaellar dit Lahire
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Nov - 14:12 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

« Garde ta furie en réserve. Elle te sera utile lorsque l’occasion se présentera pour toi. »

Vaellar lui sourit quelque peu, semblant satisfait de son comportement. La jeune flamboyante semblait déjà accepter sa vente. Ou peut-être redoutait-elle la force et les châtiments. Peu lui en importait au final, tant qu'il obtenait satisfaction.

« Allez, allons-y. »

Ils laissèrent là le marchand. Vaellar payant rubis sur ongle les quelques frusques de grossière facture qu’il avait laissé à la jeune esclave. Sans être vraiment mauvais, les vêtements ne mettaient pas vraiment en valeur la beauté sculpturale de la demoiselle. Qu’importe, il hocha la tête et les voici quittant la ville, se dirigeant vers l’Est et le domaine Bénito. La foule n'existait plus pour lui désormais. Ses pensées étaient accaparées par les affaires en cours à la seigneurie. Il était bien curieux de savoir ce qui avait changé depuis qu'il avait quitté le Castel.

Ils marchèrent toute l’après-midi dans un silence relatif. Ils croisèrent marchands et paysans, Vaellar les saluait parfois. Fidèle à sa parole, il avait dénoué les liens de la jeune femme et la laissait marcher à sa guise près du cheval. Ils avaient parcouru un bon bout de chemin. Les chaussures de cuir devaient maintenant être faites au pied de la demoiselle.

« On va s’arrêter là. Prépare le feu. »

La surveillant du coin de l’oeil, Vaellar prépara les quelques éléments pour le frugal repas du soir. Ils auraient du pain, quelques fruits, un morceau de jambon fumé. Il s’assit ensuite prêt de son cheval, commençant à préparer les deux portions pour la soirée. Lorsqu’elle revint, il lui tendit son écuelle avec la pitance.

« Tu ne rechignes pas à l’effort, c’est déjà ça. »

Ca devait valoir lieu de compliment. Dans un autre monde, peut-être...
Revenir en haut
Mara Menille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Nov - 16:26 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

Le chevalier semblait se détendre un eu. Mara ne baissa pas sa garde pour autant. Bien qu'elle ai choisi de rester "sage", elle ne savait pas trop a quoi d'attendre pour autant....

« Garde ta furie en réserve. Elle te sera utile lorsque l’occasion se présentera pour toi. Allez, allons-y. »

Ils partirent donc et se dirigèrent vers la sortie de la ville. Le chevalier resta silencieux, Mara ne prit pas la paroles. Elle aussi réfléchissait a tout se qui c'etait passer, pesait le pour et le contre de tenter de s'echapper, et il s'averrait qu'il y avait bien plus de contre au final !
L'apres midi se passa, surtout sous les pieds de Mara. Le cuir de ses chaussures avait bien chauffé, elle marchait sans difficulté, habituées au longue journées de chasse, même si c'était bien plus long aujourd'hui....
Elle regardait le paysage qui défilait lentement autour d'eux. Vu l'heure de la journée, l'emplacement d soleil, et la direction qu'ils prenaient, Il se dirigeait vers l'Est.
On lui avait raconté beaucoup de chose sur les Terre a l'Est du royaume, sur des peuples toujours plus barbares, toujours plus étranges.... Les Seigneurs de l'Est était la pour défendre le royaume. Le peu de bataille existante avaient lieu de ce coté çi.
Mara marchait donc les mains libre, et regardait les bord du chemin, cherchant quels animaux vivait sur ces terres. Elle marchait a une allure constante, toujours a coté du chevalier, dont le cheval semblait trepigner plus qu'elle. Le soleil déclinait doucement a l'horizon, Le Chevalier tendit sa main pour intimer a Mara de s'arreter et lui montra un endroit a coté du chemin de terre.

« On va s’arrêter là. Prépare le feu. »

Elle hocha la tête. Ça elle savait faire sans problème : courant un peu pour detendre ses muscles, elle entreprit de chercher un peu de bois et s'installa a l'endroit indiqué. Le Seigneur Vaellar préparer le repas, elle commençait son travail.
Elle avait trouvé un belle branche assez épaisse, et fendu sur une longueur convenable. Elle y frotte alors une seconde branche plus fine, mais résistante. Elle enclencha donc un mouvement de va et viens régulier et vif. En fin de cours, un petit tas de braises fine se retrouva en dessous des herbes sèches qu'elle avait disposé. La fumé commença a apparaître et elle plaça les herbes dans une plus gros tas qu'elle avait préparé pour le vrais feu de camp. Elle souffla doucement dessus et il prit rapidement. Elle disposa des pierres autour afin qu'il ne s'effondre pas, et prépara un tas de terre meuble pour pouvoir l'éteindre plus tard.
Elle revient pres de son... Maitre.
'' Le feu est prêt Sire " dit-elle, ayant toujours du mal a appeler quelqu'un Maitre....
Le chevalier fit un signe de tête et lui tendit sa part. Elle prit l'écuelle a deux mains en le remerciant, elle aurait du attendre qu'il mange en premier mais son estomac criait désespérèrent famine. Avec plaisir, elle mangea le jambon et le pain, elle adoré les aliments fumés. Ensuite elle mangea les fruits plus doucement, un a un, en regardant l'oret de la foret prendre doucement vie avec le crépuscule.

« Tu ne rechignes pas à l’effort, c’est déjà ça. »
Elle regarda son Seigneur, plutôt interloqué.
"Sire, de la ou je viens, si on ne sait pas faire de feu, on meurt de froid. Et si l'on est pas endurant, on ne peut pas chasser, et l'on meurt de faim. "
Elle baissa les yeux et continua
"Et aussi on écoute toujours celui qui est plus fort que nous."
Oui elle l'admettait, se n'etait pas un déguisement pour mieux filé après, elle se disait jusque que ça ne serais Peut être pas si horrible d'etre a son services vu qu'il comptait lui faire utiliser sa furie ....
Revenir en haut
Vaellar dit Lahire
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Nov - 17:00 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

Mara ne se faisait pas prier, ni pour l’effort, ni pour manger. Il ne l’aurait pas parié, mais cette fille avait dû connaître quelques éléments peu recommandables dans sa chienne de vie. Au moins n’aurait-il pas besoin de lui faire reconnaître la rudesse de l’effort.

« Sire, de la ou je viens, si on ne sait pas faire de feu, on meurt de froid. Et si l'on est pas endurant, on ne peut pas chasser, et l'on meurt de faim. Et aussi on écoute toujours celui qui est plus fort que nous. »

Vaellar réfléchit, et sourit à nouveau. Il mastiquait un généreux morceau de jambon. Il réfléchit un petit instant.

« Tu viens donc du Nord. C’est le seul pays capable de te faire naître des hommes vigoureux et des femmes dignes de ce nom. »

Il lâchait un morceau de ses pensées. Il est vrai que le Nord était réputé pour sa rudesse. Il fallait sans doute y avoir été né pour apprécier la contrée. Le repas se déroula sans beaucoup plus de cérémonie. Vaellar passa sa gourde de vin à la jeune femme. Puis il alla chercher la corde encore accrochée à la selle. Il l’enroula autour du tronc et d’une branche de l’arbre et fit signe à la jeune femme de s’approcher.

Le soleil était bien en train de décliner. Apparemment, il devait être plus que temps de prendre un peu de repos après cette journée plus que mouvementé. Il apprécia les coures félines du corps de l’esclave qui profitait des dernières miettes du repas. Le même reps que lui d’ailleurs. Il n’était pas de ces chevaliers qui donnaient les règles aux esclaves. Il avait la force pour lui, comme elle l’avait dit. Mais cette force se dispensait des vexations ordinaires que beaucoup de veules seigneurs se plaisaient à infliger. Il la voulait en forme. Docile, mais en forme.
Revenir en haut
Mara Menille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 9 Nov - 18:33 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

« Tu viens donc du Nord. C’est le seul pays capable de te faire naître des hommes vigoureux et des femmes dignes de ce nom. »

Tudieu ! Sa dernière phrase ressemblerait presque a un compliment ! Elle n'ajouta rien, se disant qu'elle avait sûrement plus de respect que la plupart des esclaves. Il lui fit même partager son vin ; elle n'en avait jamais goûté, c'etait amer, elle grimaça, bu tout de même sa part. Mais pas a faire amis-amis pour autant !

En parlant d'amie, voila corde qui revient.
Le chevalier Vaellar l'enroulla autour d'un arbre proche, Mara le regardant avec appréhension.... Il lui fit signe, elle s'approcha doucement.
Le voir ainsi l'attendre avec sa corde lui tordait l'estomac, refoulant la sympathie qu'elle pouvait avoir pour lui... Il lui sembla soudain extrêmement menaçant, le crépuscule coula des reflets mordoré sur valons de sa musculature, le leger vent frais annonçant la nuit faisant onduler leurs cheveux.

Devant lui, elle tendit les mains. Il enroula la corde autour de ces poignets encore endoloris. Ses grands yeux clairs était plus craintif, le souvenir de sa capture, de sa première nuit dans la caravane des marchants d'esclave.....
Elle baissa la tete, ferma les yeux en fronçant les sourcils après avoir regarder a moitié le chevalier, a moitier dans le vide. Chassant son moment d'hegarement, elle releva le visage vers le chevalier.
"Dois-je faire autres choses messire ?"

Elle se jurera d'enterrer au plus profond de son oublie cette honte, cette humiliation qu'on lui avais fait subir !
Revenir en haut
Vaellar dit Lahire
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 11 Nov - 14:14 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

Elle se laissait plutôt faire, même si elle avait visiblement une appréhension dans le regard. Au moins n’avait-elle pas la rage au ventre. C’était déjà ça. Vaellar lui attacha en silence les poignets et les chevilles. Le chevalier décida tout de même de lui laisser quelques brassées de corde pour qu’elle puisse se mouvoir sans se sentir trop entravée.

Elle semblait un peu perdue, rêveuse, percluse. Elle alla jusqu’à lui demander s’il fallait faire quelque chose. Vaellar se retint de rire, que pouvait-elle bien...

Oh.

Elle pouvait penser à cela. C’était mal le connaître. Pas maintenant, pas ici. Vaellar secoua doucement la tête.

« Fais-moi plaisir. Dors un peu et laisse la journée derrière toi. Il y a encore de la route à faire. »

Sur ces mots, il serra le noeud et vérifia la solidité de l’ouvrage. Une fois ceci fait, il s’en retourna à son cheval et prit une couverture. Il l’apporta à la jeune femme.

« Tiens. Bonne nuit. »

Et il s’en retourna près de son animal et du feu. Il laissa son regard se perdre sur les braises mourantes puis il s’enroula lui aussi dans une couverture. Il ne fit guère d’effort pour résister à Morphée. Il laissa au contraire la nuit se passer. Ils avaient encore de la route à parcourir. Il était néanmoins satisfait de sa superbe acquisition. Elle avait du potentiel qui lui serait fort utile.
Revenir en haut
Mara Menille
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 16 Nov - 17:00 (2013)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire] Répondre en citant

Elle n'etait qu'un automate.
Elle regardait ses mains liés. Sa colère avait était surplanté par le traumatisme de cette nuit. La tristesse du souvenir. La peur du lendemain.
Elle ne voulait qu'un chose. Elle en voulait même plusieurs, mais elle pouvait faire si peut de chose a présent. Elle ne voulait qu'une chose :
Dormir....
Oublier....

« Fais-moi plaisir. Dors un peu et laisse la journée derrière toi. Il y a encore de la route à faire. »

Elle acquiesça.
Elle se coucha entre deux des racines noueuses de l'arbre.
Il apporta une couverture qu'elle posa sur ces épaule.
Elle regardait le ciel, les nuages étaient peu nombreux, les étoiles étaient assez semblables a chez-elle.
Enfin, avant. L'endroit ou elle était né etait-il encore son chez-elle ?
Pour le moment, son chez-elle était l'emprise du Chevalier, et la route sous ces pas. Elle ne savait pas ou elle se rendait. Elle pria pour que rien ne soit pire que ces nuits dans la caravanes des marchants....
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:53 (2017)    Sujet du message: Un nouvel arrivage sur le marché.... [PV Vaellar dit Lahire]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com