Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé)
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lucio Montero
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 24 Jan - 15:02 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le donjon du château de la dame de Fontenay était décidément spacieux et accueillant pour organiser des bals et des fêtes, l’intérieur était évidemment mieux décoré que l’extérieur qui ressemblait à une forteresse classique. Ce soir les nobles et les riches marchands s’y été donné rendez-vous à l’occasion d’une fête donné en l’honneur de l’anniversaire de la jeune nièce de la seigneur.

En tant que commerçant récemment établit en ville Montero avait bien sûr été invité et s’était chargé de vendre quelque tapisseries à la propriétaire des lieux pour décorer la grande salle en vue du banquet qui s’y préparer. Sa présence était indispensable étant donné que la quasi-totalité de sa nouvelle clientèle serait présente. Les réunions huppées étaient souvent l’occasion de tisser des alliances ou des partenariats commerciaux et Lucio était quasiment sûr qu’on lui poserait plein de question sur sa région natale et sur l’évolution de la mode à la capitale.

La plupart des nobles et chevaliers étaient venu accompagnés de leur dame ou d’une courtisane pour les plus dépravés. Personne n’avait amené d’esclave probablement pour éviter de froisser la maitresse des lieux. Depuis un mois qu’il était en ville le jeune négociant avant déjà entendu quelques histoires croustillantes sur Eleonore de Fontenay, laquelle aurait capturé et torturé l’assassin de son premier mari après que ce dernier l’ait épousé de force. Certaines jolies femmes surement jalouses d’elle allait même jusqu’à prétendre que la dame serait une veuve noire du genre à faire fouetter les amants qui la décevait.

Le jeune marchand du sud n’avait de toute façon pas prévu de se trouver une compagne pour la soirée tellement il était probable qu’il serait harcelé par de vieux riches et leur femmes dépensières qui voudraient toutes se renseigner sur les étoffes exotiques qu’il vendait. Il y avait de toute façon peu de femmes célibataires aux seins de la noblesse et celles qui le restaient avaient souvent la réputation d’être de mauvais partis. Le fait que la reine ne se soit jamais mariée était d’ailleurs une des principales préoccupations de la haute société et de nombreux nobles complotaient pour savoir qui lui succéderait sur le trône si la lignée des Danzerchust venait à s’éteindre.


Dernière édition par Lucio Montero le Sam 15 Fév - 09:50 (2014); édité 2 fois
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 25 Jan - 22:14 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant


Même si son cœur était devenu noire avec la disparition de son mari et la mort de son « second » époux, il lui restait un peu de bonté que son tout premier mari  avait su préserver malgré sa mort. Cette bonté elle la gardait pour son fils et sa nièce. Une nièce qui avait autant d’importance à ses yeux que son fils pouvait en avoir. À la mort de sa mère et son père, c’était Éléonore et Hector Fontenay qui avait pris l’enfant sous leur toit afin de l’élever. Elle avait fait le tour des marchands afin de donner un air moins sinistre au donjon de sa demeure. Venu ensuite le tour des couturières et encore, elle n’y a pas laissé un petit pris.

Heureusement pour elle, la soirée semblait passée sans encombre. Elle observait les gens à travers la salle, offrant parfois des sourires ou de simple regard. C’était presque effrayant que la pièce soit ornée de couleur vive.  Avant même que le bal soit lancé, les invités et marchands quelconques avaient offert chacun un cadeau à sa nièce. Pour la plupart des marchands, ils essayaient avant tout d’acheter la Seigneure. Éléonore n’était pas dupe, en voyant les soieries et les orfèvreries que l’on offrait à sa nièce. Ils cherchaient tous en quelques parts à soudoyer sa protection sur ses terres.

Elle se cala dans son fauteuil, remarquant toujours avec un sourire les cadeaux offerts. Parfois, elle glissait des regards vers son capitaine de sa garde personnelle, connu aussi à travers la maison comme un de ses amants officiels. Son regard avait fini par glisser sur le nouveau marchand qui se présentait devant sa nièce. Un nouveau venu, il n’était que depuis quelques semaines et il rendait facilement jaloux  tous les commerçants de la ville.  Elle ne l’Avait pas oublié. Il avait eu les plus belles tapisseries. De quoi rendre jaloux les autres marchands qui n’avaient pas vu la Fontenay dépenser son argent chez eux.
Revenir en haut
Lucio Montero
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Jan - 14:58 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

Les affaires allaient bon train pour Montero qui avait rapidement eut assez d’argent pour être à l’abri de la misère. Il avait fini par acheter une demeure en ville qui lui tiendrait lieu de boutique, c’était quand même plus pratique que se trimballer un chariot sur les routes avec un stand qu’on devait monter et démonter à chaque marché. Il n’était plus un petit colporteur itinérant et n’aurait probablement plus besoin de recourir à la contrebande pour bien gagner sa vie avec la nouvelle clientèle qu’il était en train de se faire dans la région.

Discutant avec un chevalier fortuné qui désirait lui commander un drapeau et plusieurs tabards pour sa suite. Lucio ne remarqua pas tous de suite que la dame de Fontenay le regardait et fut surpris de croiser le regard de la veuve qui était connue pour être une femme sévère depuis qu’elle avait perdu son premier mari et fait exécuter le second. Les chevaliers du château lui apprirent que cela faisait plusieurs années que le donjon n’avait plus accueilli autant de monde et que leur dame semblait en avoir fini avec l’austérité du deuil.

Voir ses tapisseries et ses nappes brodées décorer la salle était une belle récompense pour le commerçant qui fit un bref sourire à la seigneur, il fallait surtout éviter que ses concurrents croient qu’il avait bénéficié d’un passe-droit en comptant fleurette à Dame Eléonore. Les gens jaloux étaient souvent prêts à lancer de fausses rumeurs sur leurs concurrents pour récupérer des parts de marché. Il fallait dire qu’il avait travaillé dur pour se tisser un réseau de fournisseur dans le sud et l’ouest du pays de manière à avoir facilement accès à des marchandises exotiques.
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Jan - 23:28 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant


C’était presque pathétique de les voir offrir des choses qu’elle pouvait largement offrir à sa propre nièce. Elle n’allait pas se plaindre, au contraire. Si pour eux c’était moyennement un moyen de l’Acheter, ils devaient revoir leur priorité. L’important restait avant tout de faire plaisir à sa nièce et surtout de surveiller la jeune peste qu’était son fils. Le seul homme du château était bien cette enfant qu’elle avait eu de son premier mariage. Il était tout ce qu’elle avait qui lui faisait penser à son mari. Il était en quelques sortes l’homme de la maison. De son jeune âge, il était aussi rusé que le renard et un bon manipulateur avec les domestiques. Il n’osait pas utiliser cela contre sa mère ou même sa cousine, car il savait les conséquences trop grandes. Elle ne l’élevait pas comme un enfant, mais comme un homme et le réprimait comme un adulte. Il l’avait rejoint à ses côtés, probablement après s’être empiffré de gâteaux aux cuisines. Éléonore avait pris sa petite main dans la sienne et lui offrait des sourires. Au bout d’un moment, lasse de tous ses grands discours, elle se leva et descendit la marche qui la séparait du parterre.

Je suis heureuse de voir tous ici, ce soir. Ne tardons plus et profitez de cette soirée.

Question de lancer le bal, ce fut le chevalier de la seigneur qui invita la nièce. D’une manière ou d’une autre, cet homme avait été le père que la petite Constance n’avait pas eu. Ce fut un marchand fort apprécié de la dame qui lui demanda la première danse, mais Éléonore ne quitta pas d’un œil le nouveau marchand qui s’était installé, de façon permanente, sur ses terres.

Je n’aurais pas cru revoir ce sourire, qui jadis avait fait chavirer le cœur d’Hector Fontenay. Jadis c’était mes tapisseries qui ornaient cette salle.

Vos tapisseries me convenaient parfaitement, mais il me fallait quelques choses de nouveaux, de plus frais. Quelle tante aurais-je fais de ne pas lui laisser choisir.

Je crois plutôt qu’il a essayé de vous acheter. Hector Fontenay aurait davantage eu de suspicion. Je n’ai jamais vu de tissus ainsi, je suis certains qu’il s’agit de contrebande. Il ne peut pas …

Suffit … Mon époux repose en paix auprès des siens et s’il avait eu un soi-disant de suspicion, il serait encore en vie.  Je suis une grande fille, Fabrice. Mes agissements me regardent uniquement à moins que vous ayez envie de me reprocher quelques choses ? Je ne suis pas Hector et je supporte encore moins vos petites querelles personnelles.  J’ose espérer que vous passerez le message à vos amis. Je n’aimerais pas à devoir agir contre vous.

Elle s’était arrêtée de danser et s’était inclinée avant de s’éloigner du vieux marchand. Que les hommes pouvaient être des idiots à vouloir toujours être le meilleur. Ça devenait lassant parfois. Les musiciens eurent le droit à une ovation alors que se terminait la première danse. Éléonore refusa la deuxième danse à son amant officiel, préférant faire mourir sa rage dans un verre de vin.
Revenir en haut
Lucio Montero
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Jan - 05:31 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

Montero dansa la première avec une belle chevalière à la chevelure rousse laquelle lui faisait les yeux doux alors qu’elle était mariée à un vieux noble vassal de la dame Fontenay qui surveillait sa femme en lui lançant de regard noirs. A vrai dire la guerrière lui avait déjà volé un baiser lors de leur rencontre ou elle était venue lui acheter une robe, histoire d’être présentable lors du bal. Ce n’était pas pour rien que de nombreux seigneurs méprisaient les femmes portant l’épée qu’ils considéraient comme des garces déconcentrant leurs soldats.

- Vous êtes charmante ser Arielle mais je crains que votre époux ne fasse un scandale si j’osais vous embrasser si publiquement, ce serait cher payé vous ne trouvez pas ?


- Oh ne vous en faites pas pour cela mon époux sait très bien que je l’ai épousé par intérêt puisqu’il a quinze ans de plus que moi. Mais soit je m’arrangerais pour venir vous acheter quelque chose lorsqu’il sera à la capitale …

Prenant congé de cette guerrière un peu trop entreprenante lorsque tout le monde changea de cavalier pour la suite du bal, le marchand fut surpris de voir la maitresse des lieux repousser son capitaine pour aller danser avec d’autres marchands et se demanda ce qu’elle pourrait bien vouloir lui dire lorsqu’il se retrouverait à danser ensemble. Lucio espérait que les regards qu’elle lui avait lancés étaient désintéressés car il pourrait difficilement se permettre de refuser si elle en venait à lui faire des avances.

Au vu de la réputation peu flatteuse de la veuve. Lucio était presque certain qu’elle serait du genre à lui faire du chantage pour le faire se soumettre à son droit de cuissage dans l’idée de rendre jaloux son amant. Contrairement à ser Arielle, Eléonore de Fontenay était connue pour être une femme exigeante qui ne se contenterait pas d’une simple aventure discrète … Le marchand frissonna quand la vieille morue avec qui il dansait lui fit un commentaire méchant, sans doute parce qu’elle était jalouse de sa jeunesse.

- Vous devriez vous méfier mon cher, la châtelaine est une tigresse aimant fouetter les hommes qui osent la repousser …

Ne préférant ne pas répondre à cette commère, le jeune homme termina sa seconde danse avant de sourire quand la maitresse des lieux l’invita pour la troisième. Le sourire charmeur qu’elle lui lança en disait long et le négociant se demandait si elle n’allait pas lui demander de la satisfaire de manière plus personnelle. Vu comme il avait attiré son attention en faisant plaisir à sa nièce laquelle avait été heureuse d’avoir pu choisir la nouvelle décoration de la salle.
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Jan - 11:57 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant


La troisième, elle ne la laissa pas passer si facilement. Ce fut au tour du nouveau marchand. Son capitaine n’en était pas surpris, à voir comme elle dévorait ce dernier depuis le début de la soirée. Il n’avait pas à se plaindre. De tous les amants qui avaient eu la folie de se trouver dans la couche du seigneur, il était le seul dont on pouvait encore parler. Éléonore offrit un sourire à son nouveau partenaire

Vous faites sensations auprès de tout le monde. Du moins plus aux nobles qu’aux marchands. Je vous conseille de faire attention à ces derniers. Ils sont peut-être vieux, mais ils sauront trouver un moyen de vous mettre hors d’état de nuire. Pour leur commerce. 

Comme une enfant, elle arrivait souvent à ses fins et obtenait ce qu’elle désirait. Sa réputation la suivait de très près. Mais quand vous avez écorché le frère de votre époux, qui vous a pris en second mariage, uniquement pour prouver sa supériorité, la clémence et la pitié n’étaient pas en vous. Les gens le savaient et colportait un peu n’importe quoi. Éléonore s’en fichait quelques peu, même si elle avait des gouts particuliers. Les femmes ne l’aimaient pas particulièrement. Certaines l’appréciaient, mais elle ne faisait pas la moyenne.

Moyennant un accord je pourrais vous offrit ma protection. Jamais ils n’oseraient contestés mon autorité. À moins de vouloir subir ma colère.

Son sourire s’était transformé en quelques choses d’autres. Elle ne voulait pas des tapisseries ou des belles étoffes. Elle voudrait en somme autre chose, mais le jeune marchand allait-il voir Claire dans son jeu? Elle était connue pour désirer bien des choses, mais une lui importait plus que l’autre. Bien sûr, le jeune marchand aurait à lui offrir par moment quelques services, mais elle ne lui en révélerait pas le contenu dans l’immédiat. De manière sensuelle, elle approcha ses lèvres près de son oreille pour lui demander :

Alors, qu’en dites-vous, demanda-t-elle d’une voix suave.
Revenir en haut
Lucio Montero
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Jan - 13:15 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

Le regard de tigresse que la gente dame lui lança quand ils entamèrent leur danse fut assez éloquent et confirma au marchand qu’elle avait bien des vues sur lui ce qui avait tendance à confirmer sa réputation de femme fatale. Elle passa directement à l’attaque en laissant entendre que le jeune marchand venait de faire des jaloux en ayant l’honneur de lui avoir vendu les tapisseries qui décoraient à présent la grande salle.

- Vous ne m’apprenez rien ma dame, je suis presque sûr que le vieux Fabrice vous a déjà raconté des calomnies sur mon compte. Cet avare n’est pas du genre à apprécier la concurrence.

Jouant le jeu le négociant lui répondit à voix basse sur un ton aussi aguicheur que celui qu’elle avait employé. Il voulait éviter de la frustrer car elle serait bien capable de le faire jeter en prison si elle se sentait insulté par un simple marchand auquel elle faisait du chantage. Evidemment le marché qu’elle lui proposait ne porterait pas que sur le commerce d’étoffe, elle lui montrait qu’elle le désirait en lui laissant entendre qu’elle pourrait lui éviter des ennuis s’il acceptait de devenir son amant.

- J’en dis que vous êtes une manipulatrice prête à tous pour avoir un homme dans votre lit et que cela me convient. Je ne suis pas fou au point de vouloir vérifier si ce qu’on dit sur les hommes qui vous ont offensé est vrai.

Sur ces bonnes paroles Lucio lui sourit et continua sa dance pour que la bande de jaloux ne remarquent pas le petit manège de la seigneur. Ils se moqueraient surement de lui s’ils apprenaient qu’elle le forçait à devenir son amant et il avait déjà assez de problèmes pour ne pas pouvoir se permettre le luxe de compter la dame dans ses ennemis. Lucio se sentait pris au piège et allait sans doute devoir marchander le prix de ses faveurs à une noble séductrice qui au contraire de sa première cavalière de la soirée voudrait surement plus qu’une petite aventure.

Désormais le commerçant comprenait mieux pourquoi l’amant de la châtelaine ne lui lançait pas de regards noirs, le pauvre devait bien connaitre les exigences impérieuses d’Eléonore et devait surement penser que le nouveau venu subirait le même sort que les pauvres bougres qui avaient osé dire non à sa suzeraine. Pourvu que cette vicieuse n’ait pas idée de lui passer le collier, il n’avait pas envie de devenir son petit chien …
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Jan - 14:05 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant


Éléonore ne put s’empêcher de rire alors qu’il lui parlait du vieux Fabrice. La jalousie des hommes était amusante et la dame Fontenay aimait en profiter. Il n’appréciait pas non plus que la dame fasse du favoritisme, mais elle n’Avait jamais était autrement. Même avec son époux, elle était assez volage question de faire craquer les cœurs pendant les bals qu’il donnait régulièrement. Les dernières tapisseries qu’elle avait achetées au marchand Fabrice étaient lors de la mort de son mari. Elle savait que ce dernier avait toujours préféré les étoffes de ce dernier, mais Éléonore restait encore jeune et elle avait besoin de nouveau.

Surtout qu’il ne supporte pas d’être relégué par un plus jeune. Voyez-vous, il était le marchand préféré de mon époux, mais il faut savoir parfois innover pour garder les yeux d’une femme sur vos étoffes.

Un second rire fusa entre ses lèvres, mais plus léger. Elle aimait les jeunes hommes et encore plus quand ils n’étaient pas aussi bêtes que leurs pieds. Manipulatrice, elle l’Était et elle aimait cela. Il était rare qu’Elle ne puisse pas avoir l’homme qu’elle désirait. Certes dans les derniers la sélection avait été décevante, car il ne lui en restait qu’un seul.

Vous êtes fin observateur, Montero.

Elle savait que les regards étaient en sa direction, mais avant qu’elle puisse tourner la tête, la chevalière qui avait été la toute première cavalière du marchand. Cette dernière ce donnait totalement en spectacle en chutant au sol. Éléonore, elle, en profita pour attirer le marchand derrière le grand rideau. Elle le plaqua contre le mur en posant son index sur sa bouche. Cela lui démangeait l’intérieur, mais il lui fallait un peu de retenue.

Certaines choses que l’on dit sur mon sujetsont fausses. Je n’ai pas de pitié pour la faiblesse et je déteste par-dessus tout que l’on me déçoive, lança-t-elle à l’oreille du marchand. Mais la plupart sont plus que vrai.

Ses yeux félins ne quittaient pas Montero. Elle pouvait être la plus attentionnée, mais la plus cruelle, cela dépendait de l’homme.

 
Revenir en haut
Lucio Montero
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Jan - 16:32 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

Les remarques du marchand semblaient faire rire la seigneur qui devait avoir l’habitude de profiter de la jalousie des hommes pour mieux leur faire du chantage, cette allumeuse l’avait dans le collimateur et elle n’allait pas le lâcher si la moitié de ce qu’on disait sur elle était vraie. Cette femme avait visiblement l’habitude d’être libertine et d’avoir tous ce qu’elle voulait en torturant les hommes qui lui résistait parce qu’on l’avait trop gâté au point qu’elle était devenue une vraie peste qui n’avait pas vraiment de limites.

Cette vicieuse semblait beaucoup s’amuser à se faire chanter en lui parlant de la jalousie du vieux commerçant de son époux, à vrai dire il ne comprenait pas comment un riche pouvaient être rapace

- Je sais et c’est pour ça que je ne suis plus tous les jours sur les routes, il m’a fallu un moment pour aller vous chercher vos marchandises dans l’ouest.

Evidement il cherchait à gagner du temps car la noble devait probablement s’en ficher des problèmes de ses serviteurs si elle était si cruelle qu’on le prétendait. Lucio craignait qu’elle le séquestre dans son château s’il osait tenter de se dérober, elle savait qu’elle avait le pouvoir de lui pourrir la vie, cela semblait l’amuser de le faire chanter pour bien qu’il s’imagine qu’il n’avait pas d’autre choix que d’accepter de sauter cette vicieuse. Elle devait être en manque la sournoise pour être si manipulatrice, cela promettait des discussions intéressantes.

- Oh mais je suis sûr que vous êtes dure dans ce genre d’affaire là, mais pourquoi moi alors que vous avez déjà de beau chevaliers à disposition ?

Apparemment la dame semblait déterminée à jouer avec lui et acheter ses faveurs contre des privilèges. Elle savait que son titre et son argent lui donnait un certain de cuissage et il allait devoir jouer serré pour éviter le pire.
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 28 Jan - 22:14 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

Et c’était apprécié du seigneur. Redonnez un peu de vie à son castel n’était pas un luxe loin de là. Elle avait aussi voulu faire un cadeau à sa nièce qui venait de perdre elle aussi un parent. Enfin deux, si l’on évoque que son second époux était son oncle. Elle voyait dans les yeux du marchand de l’incompréhension, mais aussi la peur qu’elle pouvait évoquer à l’ensemble de ses habitants. Elle eut un sourire que toute femme aurait eu. Elle le remerciait intérieurement d’avoir fait changé d’air ce donjon qui était devenue trop austère depuis quelques mois.
Je ne pourrais pas vous en vouloir, je suis très reconnaissante du résultat. J’Avais oublié que certain marchand ne racontait pas juste des histoires pour que les nobles achètent. Du moins, vos tapisseries font sensations, nul doute que vous voyez vos affaires augmentées
Elle était peut-être folle ou manipulatrice, mais elle savait reconnaitre le travail des autres quand il était bien exécuté. D’un côté, il l’amusait quand il semblait être le pauvre petit lapin qui tentait de se défaire d’un piège et d’un autre côté, elle avait l’impression qu’il se jouait d’elle et cela l’agaçait terriblement.  Il était chanceux qu’elle ait l’esprit à la fête, car elle aurait tôt fait de l’envoyer dans ses cachots devant ses invités.
Je suis très dure en affaire. Plus que vous ne le croyez. J’aime varier, dès que vous posez votre dévolu sur un chevalier, il se croit invincible. Alors qu’un marchand à tout à gagner.
Ou à perdre.  Elle avait assez de son capitaine, elle n’allait pas mettre des soldats dans son lit. Qu’il se dérobe, elle l’aurait un jour ou l’autre. Elle avait des droits sur les habitants qui habitaient son domaine.
Réfléchissez  de nouveau à ma proposition. Je les connais mieux que vous et je sais de quoi ils sont capables. Je vous donne jusqu’à la fin de cette soirée pour y penser, mais ne croyez pas pouvoir franchir les grandes portes sans que j’aie ma réponse.
 Elle lui offrit un baiser avant de sortir du rideau et s’incorporer dans la fête qui allait prendre la direction de la grande salle qui était aussi bien et richement décoré. À travers la longue table était disposé les plats diverses. Un autre mot de remerciement et les convives honorèrent la table de la dame.  Éléonore ne guettait pas les réactions du marchand, elle jetait des regards, quand elle savait qu’il ne regardait pas dans le cas contraire, elle avait un œil sur son fils qui voulait faire les cent coups et son amant qui lui parlait.
Quelle idée, elle avait eu de mettre les marchands ensembles. Le vieux Fabrice lui, n’y allait pas avec le dos de la cuillère. Si la dame Fontenay était bonne manipulatrice, le vieux marchand était un beau parleur. Ce dernier prenait l’initiative de lui parler de la dame, car il n’était pas fou. Il commençait à bien connaitre les intentions de la dame, et son petit doigt lui disait qu’elle tentait de mettre en garde le jeune marchand des plus vieux.


Dernière édition par Eleonore Fontenay le Mer 29 Jan - 11:27 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Lucio Montero
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Jan - 04:13 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

La dame semblait un peu trop contente de ses tapisseries au point de vouloir le marchand dans son lit pour la peine, elle semblait vouloir jouer au point de ne pas lui en vouloir par ce qu’il avait insinué qu’elle était une nymphomane qui ne se contentait pas de coucher rien qu’avec ses chevaliers. Eléonore le remercia pour son travail mais il n’était pas dupe, la noble voulait juste le tester pour l’amener à accepter son chantage. Elle ne prenait pas vraiment la peine de le courtiser sachant qu’il n’oserait probablement pas la provoquer en publique de peur qu’elle ne tente de le ruiner.

- Vous me voyez heureux que la décoration impressionne autant à vos invité que votre jeune nièce qui a su choisir mes plus belles marchandises.

Les paroles de la dame avait quelque chose d’agaçant, cette vicieuse semblait beaucoup s’amuser à le piéger et à prétendre qu’il aurait tous à gagner à la suivre sous les draps ce soir alors que c’était elle qui l’y amènerait par le chantage tout en lui montrant son décolleté pour le pousser à voir les bons coté du marché qu’elle lui proposait. Quand elle l’embrassa Lucio lui rendit son baiser pour ne pas lui montrer qu’elle avait réussi à le coincer avec ses menaces et ces manipulations perverses.

- Maintenant je comprends mieux pourquoi vous avez peu d’esclaves, vous aimez capturer vous-même vos proies comme une courtisane ...

Joueur il lui caressa les fesses pendant qu’elle l’embrassait pour lui faire comprendre qu’il n’aurait pas l’intention de se laisser faire une fois dans le lit de la noble dame avant qu’elle ne reparte en lui faisant comprendre que s’il osait essayer de se dérober, elle ferait tous pour le retenir de force dans son château. Montero ne doutait pas qu’elle serait du genre à faire jeter les hommes qui l’offensait dans un cachot pour mieux les violer alors qu’ils étaient enchainés. Il fut peiné de voir la chevalier tomber pendant une danse mais n’osa pas aller l’aider car la dame aurait été jalouse de le voir batifoler avec une autre.

Le jeune commerçant fut soulagée quand elle le laissa mais ce répit serait bien temporaire et il se sentait déjà piégé, cette bonne femme était une redoutable manipulatrice et elle avait fait exprès de faire souper tous les marchands ensemble pour bien que ces derniers se fasse des menaces durant la soirée. Fabrice semblait être un fourbe car il se montra hypocrite en parlant du fait que la dame en demandait toujours plus et qu’elle changeait de commerçant presque aussi souvent que d’amant.

Ce vieil hibou semblait jaloux que la dame ait accordé ses faveurs à son nouveau concurrent et devait sans doute espérer que la Fontenay transformerait Lucio en petit chien afin qu’il ne puisse plus le gêner dans ses affaires. La soirée passa dans une ambiance malsaine au point que Montero commença à se demander si la noble lui ferait payer cher sa protection cette nuit.
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Jan - 11:08 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

La soirée avait continuée avec de grande et petite discussion. Certaines femmes venaient parler à la seigneur, comme si elles avaient toujours été amies et Éléonore avait envie de leur cracher au visage tellement elle en était dégoutée. Elle jeta un regard sur le marchand s’en voulant de l’Avoir laissé trainer dans ce coin, puis sur son amant qui venait très certainement de dénicher de quoi occuper sa soirée. Son fils s’était assoupi dans sa chaise et elle n’allait certainement pas restée à bavasser comme une bonne femme. Elle se leva et prit le garçonnet dans ses bras avant d’embrasser sa nièce sur le front en lui souhaitant un bon anniversaire de nouveau. Elle avait à peine franchit la moitié de la salle qu’elle fit signe à son amant de venir la voir.
Ne laisse pas Montero sortir du château, il me doit une réponse. Oh et ne criez pas trop fort, j’ai le sommeil léger.
Un sourire amer traversa son visage alors qu’elle prenait la direction de la sortie. Elle lui laissait quelques libertés, mais quelle idiotie de lui avoir donné une chambre au côté de la sienne. Heureusement pour les invités qui restaient chez la Fontenay, l’aile des invités était loin. Elle cherchait encore le sens des gestes du marchand et de ses paroles. Elle avait toujours aimé que les hommes soient à ses pieds.
Le château s’était vidé graduellement, et Éléonore alla elle-même en juger l’état. La grande salle était vide et les domestiques s’affairaient à tout ranger et remettre en place. Elle se laissait bercer dans une petite nostalgie d’antan. Dans les couloirs, chacun partait, s’il n’était pas l’invité de la dame. Les marchands avaient pris la direction  de la sortie, mais les deux gardes qui les escortaient se présentèrent devant le jeune marchand.
Nous avons ordre de vous escorter jusqu’à Dame Éléonore.
Revenir en haut
Lucio Montero
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Jan - 11:48 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

Le marchand fut soulagé quand le repas ce termina et que la bande des marchands du temple cupides alla se coucher. Il savait que ces ennuis étaient loin d’être terminé et ne voulait pas qu’on sache que la dame allait le forcer à coucher avec elle. Cela nuirait sans doute à ses affaires si les gens s’imaginaient qu’il avait partagé la couche de la châtelaine pour qu’elle lui accorde les privilèges que tous convoitaient. Le fourbe Fabrice l’accuserait de lui faire de la concurrence déloyale s’il réalisait que la dame Fontenay comptait définitivement le replacer par Montero.

L’arrivée des deux gardes ne fit pas vraiment plaisir à Lucio qui n’avait de toute façon pas envie de s’enfuir, piégé le jeune marchant tenta de faire bonnes figure devant les deux chien de garde que la seigneur lui avait envoyé. C’était bien là une preuve qu’elle ne lui laisserait aucun choix et qu’il finirait dans son lit ce soir même s’il ne le voulait pas, cette salope devait sans doute déjà préparer les jouets avec lesquels elle comptait le dominer et le punir comme un pauvre petit chien s’il protestait …

- Je sais nous avons à négocier quelques points importants de ses prochaines commandes alors ne la faisons pas attendre.

De mauvaise grâce le jeune homme suivit les deux trouffions jusqu’aux appartements de la dame en espérant que les gens ne jaseraient pas trop quand ils apprendraient que la châtelaine lui avait mis le grappin dessus tellement qu’elle avait été satisfaite de sa marchandise. C'était humiliant de se voir ainsi rappeler qu'il était dépendant du bon vouloir des nobles ...
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Jan - 14:19 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant


Les deux hommes se regardèrent avec un sourire. Négocier à cette heure de la nuit? Nul doute que cela ne se ferait pas près d’un bureau. Éléonore avait tout d’abord pensé l’amener dans la salle où elle gardait ses chiens, mais elle avait vite désenchanté de son idée. Elle laissait Montero choisir. Même s’il avait réussi à provoquer quelques choses chez elle alors qu’il lui avait effleuré les fesses, elle le laisserait choisir. Elle ne savait pas ce qui avait pu attirer son regard sur lui, mais il provoquait ses plus bas instincts.

La pièce dans laquelle les deux hommes amenèrent le marchand était sombre, comme elle l’avait toujours été. Toutes les tapisseries qui ornaient jadis la chambre avait disparu. Seuls les draps pouvaient témoigner de la noblesse de la dame. La chambre en somme était simple. Du moins c’Était pour montrer qu’il n’avait rien à craindre. Les deux hommes quittèrent et le laissèrent seul. Éléonore attendit encore quelques minutes avant de se rendre dans ses appartements. Si sa voix avait été suave et aguicheuse, elle se fit plus directe lorsqu’elle entra.

Suivez-moi !

Elle fit passer le jeune homme devant elle et ne ferma pas la porte, qui donnait à un petit salon personnel. Elle savait bien qu’il n’était pas venu de son plein gré, mais elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle lui offrit un siège et prit celui d’à côté.

Vous savez pourquoi je n’ai aucun esclave? C’Est qu’ils sont déjà soumis et c’est agaçant. Alors que les hommes libres, ils ont plus de mordant. À mon grand regret, ils ont dû vous peindre un portrait peu attrayant de moi. Mais vous apprendrez que j’ai toujours été ainsi, à prendre ce que je voulais, même quand feu mon époux était vivant.

Elle posa sa main sur la cuisse du jeune homme et le regarda droit dans les yeux. Son regard n’exprimait pas son envie, mais sa main exprimait l’ensemble de ce qu’elle voulait.  Elle l’Avait retiré et s’était assisse correctement.

Me craignez-vous ? Vous savez que je peux abuser de mes droits, mais pourtant j’accepterai de ne pas le faire et comprendrai votre refus

Elle en serait agacer et trouverait certainement un moyen de le ramener à elle. Elle jouait les cartes de la sincérité, mais elle ne croyait pas avec la réputation qu’elle avait que cela fonctionnerait.  Il pouvait partir, elle saurait le reprendre.

 
Revenir en haut
Lucio Montero
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Jan - 15:22 (2014)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé) Répondre en citant

Les deux gardes devaient être habitués à aller chercher les mâles que leur perverse maitresse désirait dans son lit, ses deux petits mateurs semblaient être des jaloux qui s’amusaient de voir les hommes réduit à se faire humilier par la tigresse des lieux. A vrai dire il était soulagé qu’on l’ait amené dans le bureau de la dame et pas dans un cachot ou la Fontenay aurait pu abuser de lui comme elle l’entendait, sous ses airs de gente dame distinguée elle devait être une sacrée délurée. Si elle avait vraiment chassé ceux qui l’avaient contrarié après les avoir fouettés le pire était à redouter.

La dame l’attendait et lui ordonna sèchement de la suivre sur un ton qui proclamait que la noble ne tolérait aucune discussion et les regards qu’elle lui lançait étaient clairement ceux d’une prédatrice en manque de mâles vigoureux pour satisfaire ses désirs les plus bas. Tranquillement Lucio pris place dans un fauteuil, finalement Eleonore semblait lui laisser un certain choix vu qu’elle ne l’avait pas amené dans une salle pleine de cages avec des esclaves dedans.

- Vous avez raison, les esclaves sont souvent si misérables qu’ils lèchent les pieds des nobles pour être un peu moins puni et ils n’osent jamais dire non de peur de se faire délaisser.

Montero avait croisés quelques esclaves lors de ses voyages, notamment les larbins des riches avec qui il avait fait affaire ces dernières années. C’était affligeant de voir combien des pauvres pouvaient être ainsi réduits à l’état de vulgaires animaux de compagnie par des seigneurs sadiques et pervers. Le petit discours de la châtelaine ne le surpris pas vraiment, elle semblait aimer qu’on lui résiste et ne se gênait pas de lui caresser la cuisse comme une allumeuse. Osant prétendre qu’elle le laisserait partir alors que c’était faux, elle avait trop envie de lui pour le laisser partir.

- Vous êtes charmante, nous savons parfaitement que vous trouveriez une ruse pour me pousser à vous satisfaire. C’est assez flatteur à vrai dire de voir tous les stratagèmes que vous avez déployé pour me convaincre de devenir votre amant. Peut-être devriez-vous m’en dire plus sur les choses humiliantes qui risquent de m’arriver si je vous contrarie.

Tranquillement assis dans son canapé le marchand décida de la laisser passer à l’attaque, cette vicieuse devrait probablement se retenir de se jeter sur lui comme une lionne affamée ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:25 (2017)    Sujet du message: Une soirée animée [pv Eleonore] (Terminé)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com