Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Seul ... ou pas.

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Astre Sombresang
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Mar - 07:26 (2014)    Sujet du message: Seul ... ou pas. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Depuis combien de temps errions nous? Allant de ville en ville, de marché en marché. Et toujours je restait seul, jamais on ne m'achetait. Il faut dire que j'y mettais pas beaucoup du mien. Tirant une sale gueule de six pieds de long, montrant les dents et toisant de tout mon haut ceux qui pouvait potentiellement être tenté par ma personne, je faisait fuir la clientèle.
Il faut dire que quasiment 2m de muscle pour presque 100kg, il ya de quoi impressionner.

Non pas que je cherche a me mettre en valeur. Mais sachez que je suis bien plus heureux a faire couler le sang que de me tourner les pouces là, en train de regarder un couple de pervers se disputer le cul d'une gamine.

Je soupirais, et me laissait aller a fermer les yeux. Aujourd'hui je ne serais pas présenté, ou sinon en coup de vent. Il est prévu de me vendre au marché ou dans une espèce de Colisée. La dedans, les esclaves doivent se battre a mort, et comme j'ai la carrure qu'il faut, le recruteur est déjà passé donner un acompte. N’empêche que ces salauds d'esclavagistes ont réussis a lui faucher pas moins de cinquante pièces d'or a ce couillon. Une fort belle somme.

Je ne sais pas si je peux m'en vanter ou m'en offusquer. Mine de rien je suis tout de même un ancien chevalier.
En laisse, certes, mais ca me reste dans la peau.

Tiens? Que se passe-t-il? Pourquoi le marchand arrive vers moi et me tire vers la foule, par mon joli collier tout de fer? Ahhh, le connard, il cherche a entuber le recruteur en me vendant avant qu'il ne revienne avec la somme promise. C'est que les enchères peuvent plus vite monter que lors d'une négoce.

Tiens, ca fait foule aujourd'hui. Je vois des mains qui se lèvent, plus que d'habitude. On crie des prix.
Je frissonne de rage, pris pour une bete, en pantalon devant toute cette foule.
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 1 Mar - 22:11 (2014)    Sujet du message: Seul ... ou pas. Répondre en citant


Il était rare de voir la Fontenay se présenter dans ce genre d’endroit et encore plus de se rendre dans la capitale. Elle était une femme solitaire qui avait tendance à rester tout près de chez elle. Le marché des esclaves était un endroit qu’elle visitait rarement et c’était bien ainsi.  Tout le monde connaissait son penchant pour créer des esclaves et non en acheter. Si l’on omettait ceux qu’elle cachait dans ses oubliettes, il y en avait peu qui trainaient dans le château de la dame. Elle était dure de caractère et n’appréciait pas l’incompétence et encore moins la fourberie.  Autant dire qu’elle détestait les esclaves depuis qu’elle était toute jeune.

Déjà de mauvaise humeur, comme si cela changeait des autres jours, elle avait dû se débarrasser de deux de ses esclaves. Elle avait fait une longue morale à un des marchands et avait fini par faire le tour des autres marchandises.  Elle marchait à travers les allées, jouant avec une pomme qu’elle tenait entre ses mains, pour voir les différents spécimens qu’il y avait sans que rien ne l’intéresse vraiment. Du moins, jusqu’à ce que son attention soit retenu par un esclave qu’on exhibait. Elle croqua dans sa pomme et s’avança. Cela lui prit un temps de réflexion, elle serait bien mieux d’oublier ce genre de chose. Elle finissait toujours par avoir des soucis. De plus il n’avait pas l’air cocasse.

Elle écoutait attentivement les prix dérisoires que donnaient les autres personnes.  Elle avait envie de briser un peu l’ambiance. Elle avait entendu, des soixante-quinze pièces. Déjà le montant était élevé pour ce genre d’esclave qui ne semblait pas très loquace. Peut-être arriverait-elle à occuper certaine de ses journées avec ce dernier.  Levant la main, elle proposa son prix faisant taire du coup la foule.

Je vous en offre quatre-vingt dix.

Elle avait souri avant de croquer de nouveau dans sa pomme.
Revenir en haut
Astre Sombresang
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 5 Mar - 11:35 (2014)    Sujet du message: Seul ... ou pas. Répondre en citant

Il est des jours ou je regrettais de ne pas être sourd. Ça m'aurait évité d'entendre les prix merdique que ces clampins friqué gueulaient, histoire de s'amuser un peu. Ah si seulement je pouvais leur foutre a chacun deux claques dans la gueule ca leur remettrais les idées en place et bien comme il faut.


Cependant tandis que je m’apprêtait a retourner dans mon trou a rat et a crever dignement dans un pitoyable Colisée, une autre voix, plus claire celle ci, me fit relever la tête. Une femme, devant l'estrade, venait de donner un prix …
J'avais rêvé n'est ce pas ? Elle n'allait tout de même pas sortir quatre vingt dix pièce d'or ? Et pis elle les sortirais d’où ? De ses nichons ? Ah ! Elle se croit maligne avec sa pomme. J'ai envie de la lui enfoncer dans le gosier et bien profond.


Sauf que les autre truands, ben ca leur chante tant d'or. Ca leur doublerai presque leur prix sur mon dos, en comptant ce qu'ils avaient volé au recruteur. L'homme a ma droite croisa les bras et toisa la brune :


« Cent ! Pas moins ! »


Je soupirais. Vas y du con, fait lui passer l'envie de me sortir de ce trou a rats, tu as tout a fait raison.
Alors je poussais un soupir a faire fendre la pièce et m'adressait directement a la brunette.


"Hey fillette, si j'assomme ce marchant, tu m'prends a ton service?"
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 5 Mar - 23:08 (2014)    Sujet du message: Seul ... ou pas. Répondre en citant

Déjà qu’elle avait maudit que les offres soient déjà si haute, elle n’allait pas mettre dix pièces supplémentaire.  Les marchands avaient toujours envie de s’amuser lorsqu’ils pouvaient retirer un peu plus, aux nobliaux. C’était presqu’exaspérant par moment. Heureusement qu’elle ne venait pas souvent. Éléonore aurait bien pu mettre un peu plus avec le prix qu’elle avait eu de ses deux esclaves, mais il n’en valait pas le prix. Déjà s’il aurait pu avoir l’air misérable cela lui aurait donné de quoi payer, là, il faudrait qu’elle y aille à coup de bâton.   Elle le dévisagea quelques minutes et soupira.

Les passants commençaient déjà à faire demi-tour. Il semblait qu’elle était destinée à avoir cet esclave. Elle n’avait pas l’intention de s’obstiner. Quatre-vingt-dix était une somme assez payante pour ce genre d’esclave. Elle avait haussé des épaules, comme si elle jetait la serviette. Elle adressa un dernier sourire au marchand avant de faire un pas et se faire traiter de fillette.

Elle resta un moment interdite, se souvenant que le dernier qui l’avait traité de fillette s’était retrouvé les pieds en l’air, pendu par son frère. Douce époque d’innocence… Un sourire amusé qui tirait davantage sur un sourire mesquin apparut sur ses lèvres.

Quatre-vingt cinq, c’est à prendre ou à laisser. Dans votre position je dirais oui …

Elle avait baissé son prix surtout parce que d’une manière ou d’une autre, elle obtiendrait cet esclave. S’ils n’acceptaient pas, elle risquait de répliquer au défi de l’esclave. C’était une forme de chantage comme les autres. Surtout que l’esclave avait certainement envie de mettre une raclé à ces ordures depuis un bon bout. Elle lui rappellerait les manières une fois à elle, mais pour l’instant elle attendait la réponse du Marchand. Elle n'avait rien contre un petit spectacle non plus. Ce serait une leçon pour tous les arnaqueurs.
Elle ne quittait pas l'esclave des yeux prêts à lui offrir sa réponse, si celle du marchand ne lui convenait pas.
Revenir en haut
Astre Sombresang
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 12:25 (2014)    Sujet du message: Seul ... ou pas. Répondre en citant

Je roulais et haussais les épaules. C'était a prévoir que la linotte me snobe, pète cul qu'elle semblait être. Elle devait se pense maligne et super subtile a ruminer sa pomme devant ma chaire.
J'avais juste envie de lui rire au nez, de broyer la gorge du mec a coté de moi et …


« Quatre-vingt cinq, c’est à prendre ou à laisser. Dans votre position je dirais oui … »

Et là, j'ouvre de grands yeux tout rond. Alors la, la gamine elle me scie les jambes. Déjà de un, elle se fourrait un doigt dans l’œil et bien profond, si elle pensait que le con de marchand lui céderai ma personne a cette somme la. On lui avait promis autant pour me faire étriper, pourquoi se casser la tête alors ?

D'ailleurs il se torturait les mains le gigot, a ne pas savoir quoi dire. Aussi je pris les devants. Nous étions actuellement seuls. Il était l'heure du déjeuner d’après la position du soleil. J'était très grand, une tête de plus que le marchand. Je m'approchait de lui et fit rouler mes muscles en me raclant la gorge. Malgré mes liens, je pouvais aisément enrouler mes mains autour de la gorge de ce nain.

« Ma Dame a demandé une réponse … Pour ma part, je suggère que tu me laisse partir avec elle et sans payer. Qu'en dis tu ? Ou je peux te buter, la de suite, et pis c'est réglé. »

Mes yeux noirs devaient etre effrayant car le marchant se tourna vers la femme et lui lanca :


« Donnez moi vos fichues pièces. Si ce géant vous tue, je ne veux rien savoir. »

Pieces et laisses changèrent de main. Je me renfermais et suivit la femme devant moi. Mes yeux se mirent a fureter, cherchant l'occasion de fausser compagnie a la linotte.
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 21:34 (2014)    Sujet du message: Seul ... ou pas. Répondre en citant


Il était clair qu’il était mécontent, mais elle se fichait bien que son prix soit ridicule. Elle ne prenait pas plaisir à attendre et tapotait du pied avec insistance. Qu’ils pouvaient être chiants ces marchands à la con. Elle attendait toujours une réponse qui allait certainement être positive si le marchand ne voulait pas se faire démonter par l’esclave.  Du même coup Éléonore comprit qu’elle aurait du fil à retordre avec cette chose qui lui servirait d’esclave. Elle jeta sa pomme par-dessus son épaule et fit venir un de ses gardes près d’elle lorsque l’homme abdiqua suite aux menaces de l’esclave. Qu’il ne s’avise pas de lui faire ce genre de menace, car il trouverait le temps bien long.

Elle donna les quatre-vingt cinq pièces et fit signe à une de ses gardes de prendre la laisse. Il était trop costaud pour qu’elle l’oblige à le trainer à travers le marché des esclaves et cela évitait qu’elle soit trop près de lui.  Elle n’avait pas envie de fini étriper par cette bête qu’elle venait d’acquérir. Elle ne lui adressa pas de regard ou encore moins de parole et se tourna vers une jeune femme qui gardait un petit kiosque où elle lui trouverait d’autres vêtements que les haillons qu’il portait.

Elle ne se tourna pas en sa direction, mais lui fit comprendre  qu’elle ne chercherait pas longtemps à l’endurer s’il se montrait peu coopératif.

Prends des vêtements à ta taille et enfile-les.

C’était bien loin des vêtements de noble, mais il aurait l’air moins pouilleux avec des habits propres. Nul ne doute qu’elle l’enverrait dans une grande barque pour le décrasser une fois à la maison, mais pour l’instant, il n’avait pas besoin de ressembler davantage à un souillon. Elle veillait à ce que ses gardes ne le lâche pas une seconde, elle ne payerait certainement pas pour le voir s’enfuir.

 
Revenir en haut
Astre Sombresang
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Avr - 12:37 (2014)    Sujet du message: Seul ... ou pas. Répondre en citant

« Prends des vêtements à ta taille et enfile-les. »

Oh chouette, on va faire du shopping ( a s'imaginer sur un ton ironique et avec une voix de connasse pimbêche). Insoumis jusqu'au bout des ongles, je croise les bras et choisi une tunique sans manche, assortie a mon pantalon, vêtement typique du guerrier. Et toc pour toi ma belle seigneur, vois un peu la mouise que tu t'es choisi.
Remarque c'est ta faute, j't'ai rien demandé moi. J'pensais casser ma pipe bientôt, au change ch'ui gagnant.

Une fois la loque passée sur mes épaules et l'oeil Seigneurial bien rincé sur mes abdominaux (ah! elle s'est crue discrète, mais j'te l'ai grillée direct!), je me penche en avant, comme un ogre qui se penche sur un enfant.


« Voila fillette, contente maintenant ? »

Zut, le garde, en bon chien chien tire sur ma laisse. Je me tourne et le toise, et dans cet échange, il sait que je suis tout a fait capable de lui arracher mes liens des mains et de tordre le cou de sa Dame.
Elle doit s'en douter elle aussi d'ailleurs car elle tiens une belle distance entre elle et moi, la maligne.


« Bon c'quoi la suite ? »

J'ai pas envie de soigner mon langage pour une hypocrite, la flemme me taraude ...
Revenir en haut
Eleonore Fontenay
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Avr - 22:13 (2014)    Sujet du message: Seul ... ou pas. Répondre en citant

 Elle allait avoir du plaisir à le dompter un peu, même si elle le classait facilement dans les  plus difficile cas qu’elle avait eu. Elle avait toujours apprécié les défis, mais là elle devrait faire attention à ne pas trop le défier au risque de prendre un coup par ses mains. Quelle se fichait bien de son air grognon. Elle pouvait bien regarder ce qu’elle voulait, il était à elle.



Il lui appartenait avant tout, maintenant qu’elle l’avait payé. Elle n’allait pas le menacé, mais il était claire que s’il prononçait encore le mot : fillette, il allait le regretter. Elle n’était pas d’humeur à jouer et encore moins avec ça.  Elle ne lui fera pas le coup de la petite seigneur en colère, il en profiterait pour se moquer d’elle.



Ne jetant pas un regard à ses hommes et encore moins, à lui, elle lança :
 
« Attachez le avec les fers derrières la litière, peut-être que ça lui arrangera l’humeur de courir un peu. Dans le cas contraire, il se laissera trainer, mais je ne donne pas cher. »
 
Elle lui accorda un regard sans émotion. Elle ne le craignait pas plus qu’un de ses ennemis. Il n’était pas non plus le premier avoir lui refaire le portrait. Plus d’un l’avait espéré.  Elle s’était approchée de lui, même si son garde désapprouvait son geste.
 
«Gaspille ta salive comme tu veux, tu n’es pas le premier à me menacer de fracasser le crane! » »
 
Elle se tourna vers son garde pour s’assurer qu’il ne lui ferait pas faux bonds, mais à moins d’être magicien, il ne pourrait pas se défaire de ses liens.  Montant à bord, la litière se mit en direction de l’est. 



Désolée du délai, semaine chargée. Tu peux ouvrir chez Éléonore, sinon je le ferais mardi ou vendredi. A moins que tu ne trouves quelques choses à redire.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:47 (2017)    Sujet du message: Seul ... ou pas.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com