Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra)
Aller à la page: 1, 2  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cesare Jarak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Mar - 15:22 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Avec le printemps était revenu le moment de retourner à la capitale pour veiller à la bonne marche de certaines des affaires de la maison Jarak. Les négociations s'étaient passées aussi bien qu'il pouvait le souhaiter et à la satisfaction qu'il en avait retiré s'était ajouté le réveil de certaines idées. Il ne pouvait pas décemment dire que les dernières tentatives avaient été couronnées de succès mais Cesare était un fervent partisan de la doctrine qui affirmait qu'il n'était pas nécessaire de réussir pour persévérer. Il en était là de ses réflexions quand il réalisa que ses pas l'avaient machinalement mené vers le marché destiné au commerce des esclaves. L'odeur en était caractéristique et il réprima une bordée de jurons en portant à son visage un morceau de tissu imprégné de parfum. Peut être qu'un jour les trafiquants d'esclaves réaliseraient qu'il faisait fuir des bénéfices potentiels en laissant s'instaurer une telle puanteur dans le quartier.
Le seigneur finit par hausser les épaules : Il n'était pas chargé de la gestion de la ville et même si il l'était, il doutait que ses théories soient capables d'intéresser qui que ce soit. Il avait plutôt intérêt à profiter de son passage dans le quartier pour voir si par un quelconque hasard (certains auraient sans doute parlé de miracle) il pouvait trouver une esclave susceptible de l'intéresser.
Se concentrant sur l'instant présent, il commença à déambuler lentement parmi les étals, regardant à droite et à gauche sans rien trouver de remarquable jusqu'à ce que son attention soit attirée par les boniments d'un marchand plus loquace que les autres.
Revenir en haut
Isabella Cabréra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Mar - 15:39 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

La voilà plaquée au sol, sur de la terre boueuse, les pieds enchainés et entourée d’autres personnes tout aussi enchainées. Elle se collait contre sa voisine se demandant ce qui allait lui arriver. Que voulait tous ces gens, et cette joue lui faisait encore un mal de chien, sans compter ce beau coquard qu’elle avait hérité de ces mécréants qui l’avaient kidnappée de son village. D’ailleurs, tout ce dont elle se souvenait, c’était ce massacre et le dernier cri de sa mère. Par chance ou pas, ils ne l’avaient pas touché, si ce n’est ce coup qui l’avait littéralement assomée. Rien qu’à y penser, elle baissa instinctivement la tête en posant sa main sur cette joue rougie.


Non elle ne se débattait pas. En tout cas, pas cette fois. A quoi cela pourrait lui servir, elle n’irait pas très loin avec ces fers au pied. Mais l’envie de fuir loin, très loin, était ancrée dans son esprit depuis quelques minutes, en voyant ces gens s’approcher d’eux et d’elle pour les regarder au plus près. D’ailleurs l’un d’eux eut la surprise de recevoir un bon coup de ses deux pieds de notre brune. Elle aurait bien voulu les lui mettre un peu plus haut, juste pour voir quel effet ça ferait. Mais les chaines l’en avait empêché.


Elle faillit d’ailleurs recevoir une bonne gifle de l’individu lorsque leur marchand s’interposa.  Comme si de rien n’était, elle se blottissait posant son dos contre celui de sa voisine, espérant que ce cauchemar s’arrête. Elle resta ainsi muette, replaçant ses cheveux derrière son oreille.




Revenir en haut
Cesare Jarak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Mar - 16:00 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Le discours du trafiquant de chair humaine était particulièrement bien rodé, peut être même trop bien rodé au goût de Cesare mais il devait bien reconnaître qu'il témoignait d'une habileté certaine. Il venait de s'approcher négligemment quand il se retrouva aux premières loges pour voir une des esclaves envoyer un coup de pied bien asséné à un badaud qui s'était sans doute montré trop curieux. Un léger sourire vint flotter sur les lèvres du seigneur face à ce spectacle. Il continua à observer l'étal, notant avec un hochement de tête approbateur le comportement du marchand qui semblait au moins désireux de protéger son investissement. L'esclave s'était apparemment réfugiée parmi les rangs de ses compagnes d'infortune.
Sa décision était prise mais il prit quand même le temps de réfléchir un minimum. Il ne lui fallut qu'une poignée de minutes pour envoyer un gamin porter un message à sa maison de ville pour demander qu'on lui envoie deux gardes et une mule. Satisfait de ce qu'il avait vu, il se dirigea à grandes enjambées vers l'étal et apostropha le marchand, montrant du doigt l'esclave qui l'intéressait.
"Salutations. Qu'est ce que tu peux me dire sur cette esclave ? et combien en demandes tu ?"
L'esclave lui plaisait mais ça n'était certainement pas une raison pour acheter n'importe quoi et surtout pas à n'importe quel prix. Avec de la chance le marchand reconnaîtrait les armes de la famille Jarak et réagirait de façon intelligente en évitant de demander une somme trop élevée. Cesare n'avait rien contre la pratique du marchandage mais il y avait des limites à tout.
Revenir en haut
Isabella Cabréra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Mar - 16:29 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

"Salutations. Qu'est ce que tu peux me dire sur cette esclave ? et combien en demandes tu ?"
 

L’individu scruta du regard l’individu qui venait de l’accoster. Un seigneur ! Ces yeux se mirent à briller de joie. Un très bon client potentiel pouvait-il se dire en le voyant.

La brunette aux yeux bleus ! De la fraîche, mon seigneur. De la fraîche ! Venu du Nord ! Du robuste, je vous l’assure ! Et en très bonne santé ! Un peu maigrichonne mais bon, il y a bien pire… Tenez, regardez ces deux-là !

De son bras, il montra les deux gueuses se trouvant non loin d'Isabella. Et Pour venir du Nord, pas aussi sûr que cela. Mais bon, comment pourrait-il savoir qu’il mentait sur sa provenance. Qui plus ait, elle ne parlait pas, la brunette.

Pour le prix…

Il hésita. Allait-il faire monter le prix ? Pour sûr qu’il tentera de faire diminuer son prix, le seigneur… Il tenta un tarif. Et puis il voulait également se débarrasser de ces maigrichonnes qu’il aura bien du mal à revendre. Aussi, eut-il une idée.

Si vous me prenez ces deux gueuses maigrichonnes, je vous ferais un prix pour la brunette… Que pensez-vous de 700 pièces d’or pour l’ensemble ! C’est de la qualité pour sûr !

D'ailleurs il oubliera de dire que la brunette ne parlait pas et qu'il serait possible qu'elle soit muette. Pendant ce temps, notre brunette veillait à ce qu’on ne la toucha pas, se servant de ses petits poings voir de ses deux pieds si l’un des passants se rapprochait trop près d’elle.
Revenir en haut
Cesare Jarak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Mar - 16:49 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Cesare se permit d'afficher un fin sourire qui s'élargit lentement. Si le marchand voulait jouer à ce jeu là, il était prêt à se montrer conciliant.
"700 pièces d'or ? Me prendrais tu pour un jeune prêt à acheter n'importe quoi si la fille est pas mal ? Elles ont l'air tellement maigre que je doute qu'elles arrivent à marcher jusque chez moi. Et l'autre semble plus proche d'un chat sauvage que d'une esclave. Je ne vais quand même pas dépenser une telle somme pour deux moribondes et une rebelle."
Les arguments étaient peut être spécieux et sans nul doute légèrement exagérés - même si il doutait vraiment et sincèrement de la capacité des deux gamines à être capable de travailler sans mourir à la tâche - mais il fallait bien dégonfler les arguments hyperboliques du commerçant. Il ne laissa pas le temps au marchand de répondre et enchaîna immédiatement.
"Montre moi donc ta Nordique. Ta Nordique brune. Je pensais qu'elles étaient principalement blondes ou rousses dans ces régions là. Enfin ça n'est pas la question. Amène la devant que je puisse juger de la marchandise."
Il n'avait pas l'intention de payer une telle somme mais d'un autre côté, il avait peut être quelque chose à tirer des deux gueuses. Ne serait ce que leur donner une chance de gagner leur vie autrement qu'allongées sur le dos. Il garda fermement ce genre de pensées parfaitement dissimulées derrière un masque impassible et attendit que son interlocuteur lui montre son achat potentiel. Les réactions de l'un et de l'autre lui fourniraient sans doute des informations intéressantes.
Revenir en haut
Isabella Cabréra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Mar - 17:06 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Citation:
"Montre moi donc ta Nordique. Ta Nordique brune. Je pensais qu'elles étaient principalement blondes ou rousses dans ces régions là. Enfin ça n'est pas la question. Amène la devant que je puisse juger de la marchandise."



D'où la rareté mon seigneur !

Il sourit intérieurement, n'ayant pas penser à cela. Mais bon, l’affaire s’annonçait quand même bien, le seigneur voulant voir la marchandise. Ni une, ni deux. D’un pas de géant, il attrapa la brunette sans quelle le vit venir. Aussi, elle se mit à tirer dans l’autre sens pour l’empêcher d’avancer.

Vas-tu venir par ici ! Non mais ! Et arrêtes donc tes singeries !

Isabella tenta de lui mordre la main du marchand pour qu’il la lâche. En vain, il lui serra encore plus le poignée la faisant lâcher prise.

Puis s’approchant de son client…

Un vrai pur sang mon seigneur. Comme vous pouvez le voir. Vous allez pouvoir bien vous amuser avec elle, je vous assure. Enfin si vous aimez le domptage, bien entendu. Mais je sens mon seigneur un brun joueur, non ?

Puis il se tut et empoigna de sa grosse main sale la gorge de la brunette plaquant son dos contre lui pour qu’elle se calme et arrête de gigoter. Chose qu’elle fit afin de pouvoir continuer de respirer. Aucun son ne sortit de sa bouche. Même pas un cri d’ailleurs.

Alors, mon seigneur, un jolie petit lot, non ?

Notre Isabella vit l’individu qui se présentait devant elle. Que lui voulait-il ? La peur pouvait alors se lire dans son regard azur. Elle tenta de l’empêcher de s’approcher d’elle par des coups de ses pieds enchainés.
Revenir en haut
Cesare Jarak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 09:39 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Il connaissait les règles du jeu. Il pouvait parfois en déplorer l'inutilité mais il les connaissait et était on ne peut plus disposé à les utiliser si cela se révélait nécessaire. Impassible il se rapprocha de l'esclave que le marchand maintenait solidement et la regarda de haut en bas, le visage et le regard aussi expressifs que ceux d'un golem sculpté dans la pierre. Elle avait manifestement du caractère et était mignonne, c'était déjà deux points positifs. Le seigneur accueillit la menace des coups de pieds avec un mince sourire glacial mais prit soin de se tenir suffisamment à l'écart pour ne pas risquer de la voir actuellement réussir à le toucher.
Elle n'est pas mal je le reconnais. Les dents sont saines ? Elle est vierge ? Totalement ?
Le ton se voulait tout aussi chaleureux et accueillant que le regard. Pour être tout à fait honnête avec lui même, cela lui donnait plus envie de rire qu'autre chose mais il avait après tout des apparences à garder. Et une leçon indirecte à donner à l'esclave. Il pouvait la deviner pleine d'idées de liberté ou de choix et plus vite elle accepterait sa nouvelle situation, moins il aurait à recourir à des méthodes disciplinaires qui l'ennuyaient profondément. Dissimulant soigneusement son amusement, il décida d'ailleurs d'enfoncer le clou.
Difficile à dire avec les haillons qu'elle porte. Tu peux les lui enlever que je juge directement ? Ou elle est trop rétive pour ça ?
Se retrouver nue sur le marché servirait de leçon à son futur achat. Reconnaître qu'elle était trop rétive serait lui donner un argument pour faire baisser le prix. Dans tous les cas, il était gagnant.
Revenir en haut
Isabella Cabréra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 12:50 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Voyant qu’il ne se rapprochait pas trop d’elle, elle arrêta ses coups de pied, se préoccupant plus de la main serrée de son marchand. Jusqu’alors, elle n’avait pas trop fait attention à ce qui se disait sur elle bien occupée à faire en sorte qu’on ne la touche pas. Aussi, les questions qui venaient de défiler commençait à l’interpeller comprenant qu’elle était le sujet de leur conversation.

Elle n'est pas mal je le reconnais. Les dents sont saines ? Elle est vierge ? Totalement ?

Un haussement de sourcils pouvait se voir montrant son étonnement, sa surprise aux questions posées. Elle resta toujours muette, tout en le fixant du regard. Elle était immobile et surtout bien tenue par la gorge. D’ailleurs ses mains avaient rejoint celui du marchand afin permettre de laisser un peu d’air circuler entre cette immense main et son cou. Qui plus ait cela lui permettrait de mieux respirer. Chose qui lui était vitale et ne voulait sûrement pas mourir aussi jeune. Quand au marchand, un sourire se fit plus grand voyant que l’affaire allait dans le bon sens pour lui.


Et bien, mon seigneur, regardez donc ! De la bonne qualité, vous dis-je !

Ainsi, de son autre main, il tenta d’ouvrir la bouche d’Isabella afin de lui montrer la qualité des dents. Bien trop jeune encore pour avoir des dents pourries. Celle-ci, n’a pu s’empêcher de lui mordre la main tout en grimaçant car l’odeur et le goût lui paraissait infecte. Mais une fois fait, un sourire de satisfaction se fit sur son visage, comme triomphante. Le marchand s’empêcha de crier ou de lui asséner une bonne correction surtout devant le client. Il ne faudrait pas abîmer la marchandise pour permettre au seigneur de baisser son prix. Sûr que si ce client ne l'achetait pas, il s'occuperait d'elle et s'en souviendrait.Et concernant la virginité, il était sûr que ses hommes ne l’avaient pas touché depuis l’attaque du village. Pour avant, il ne pouvait bien entendu, en donner la certitude. Seule Isabella aurait pu lui répondre.


Et vierge, mon seigneur, Vierge, je vous dis ! Pensez-vous qu’un homme l’a déjà dompté ! Le destin, mon seigneur, le destin !!! Elle est faite que pour vous, si si !

Isabella scruta du regard de nouveau l’individu se trouvant face à elle et hors de portée de ses coups de pied. Elle remarqua les armes de l’homme en face d’elle et compris le statut de l’individu lui faisant repenser quelques secondes au décès de son père causé par l’un deux. Elle ne bougeait pas, préférant écouter ce qui se passait cette fois-ci. Tant qu’on ne s’approchait pas d’elle, elle n’avait pas à se défendre. Et fuir, à cet instant, elle ne pouvait pas. Et à quoi bon se dépenser inutilement.

Difficile à dire avec les haillons qu'elle porte. Tu peux les lui enlever que je juge directement ? Ou elle est trop rétive pour ça ?

Autre demande du seigneur qui la surprit à un point où au lieu de se débattre, elle resta immobile, presque inerte alors que le marchand de sa grande main, déchira le bout de tissu de coton qu’elle avait sur elle. Quelques secondes passèrent qui lui sembla long avant de reprendre ses esprits et apercevoir sa robe dans la main du marchand qui se mit à la jeter sur le sol. Ce n’est qu’à ce moment là, qu’elle posa instinctivement son avant-bras pour cacher sa poitrine. Son autre main lâcha celui du marchand pour cacher son intimité.

Pas de soucis, mon seigneur. Alors qu’en pensez-vous ? De la bonne marchandise, n’est-ce pas !

De sa main libre de la robe, il prit le poignée d’Isabella qui venait de cacher sa poitrine afin de permettre à son client de mieux encore apprécier la vue qui s’offrait à son client.

Vous acceptez mon offre, mon seigneur !?! Vous voyez, de l’excellente marchandise !

Il offrit alors son plus beau sourire à son client espérant qu’il prendra le lot. Isabella, quant à elle, était quelque peu honteuse de s'exhiber ainsi sachant que du monde les entourait et pouvait de ce fait la mater du regard. Et l'on pouvait non pas la voir se débattre pour s'extirper des mains du marchand, mais juste baisser son regard légèrement vers le côté. L'emprise de la main du marchand sur sa gorge était tel qu'elle ne pouvait plus trop bougé de peur de s'étouffer.
Revenir en haut
Cesare Jarak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 14:44 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Il prit tout son temps pour admirer le spectacle, notant mentalement avec satisfaction que l'esclave semblait avoir gardé ne serait ce qu'un minimum de volonté à en juger par sa façon de mordre le marchand. Quant au corps qu'elle était contrainte de montrer, il lui semblait tout à fait satisfaisant. Il ne doutait pas que des bains et des repas réguliers feraient le plus grand bien à la jeune femme. Ostensiblement, il se contenta toutefois de ne montrer qu'une hésitation flagrante.
"Je ne sais pas.. tu demandes une grosse somme marchand. La marchandise n'est certes pas mal mais elle demandera du travail. Elle me parait bien silencieuse, tu l'as droguée ? Et les deux autres ne sont pas du tout dans la même catégorie comme tu le sais très bien. Je t'en offre 300 pièces d'or le lot."
L'offre était nettement en dessous de la valeur réelle mais il fallait bien marchander et ramener le trafiquant à une plus juste estimation de ses clients. Intérieurement, Cesare estimait qu'il pourrait sans doute faire baisser le prix d'au moins 200 à 300 pièces par rapport à la demande originelle mais il était curieux de voir la réaction du marchand. Certains se contentaient d'accepter le prix indiqué par un seigneur sans oser sourciller alors que d'autres avaient le cran de chercher à négocier plus ou moins âprement. Bénissant une nouvelle fois l'éducation qu'il avait reçu, aussi désagréable qu'elle ait pu être au moment où il l'avait reçue, il adopta la mine du noble blasée qui a déjà vu mieux et ne se sent pas prêt à dépenser autant.
Revenir en haut
Isabella Cabréra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 15:02 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Le marchand était quelque peu déçu de l’offre seigneuriale. 300 pièces d’or…. Il trouvait cela peu. Il regarda le visage de celle qu’il l’empoignait… Soupira quelques secondes… Regarda de nouveau le client et se demandait si il allait prendre le risque d’énerver un seigneur au péril de sa vie. D’ailleurs le visage du client ne présageait rien de bon.

300 pièces d’or, c’est peu vous savez… La marchandise en vaut à elle seule plus que cela. Et moi qui vous faisait un prix d’ami…

Isabella écouta sans sortir de son de sa bouche. Elle aurait bien voulu crier et leur dire « Ohé !!! Suis pas à vendre, moi !!!! », mais non... L’envie n’y était pas non plus à cet instant, où elle comprenait l’échange qui venait d’avoir lieu sous ses yeux. Pensait-elle aux conséquences que cela engendraient ? Non pas encore...

L’homme devant elle, venait de l’acheter à ses ravisseurs. Hier, elle était encore libre d’aller et venir où bon lui semblait, de discuter avec sa mère. Et là, en quelques fractions de secondes, cela l'avait amené sur cette place public, et achetée par un individu qu’elle ne connaissant ni d’adam, ni d’eve.

Ne voulant perdre la vie, ni ce client. Il finit par accepter la vente à seulement 300 pièces d’or.


Je m’incline, mon seigneur… Je vous la vends pour 300 pièces d’or…. Vous faites une énorme affaire, ça je peux vous l’assurer… Vous prenez mes deux gueuses maigrichonnes, n’est-ce pas ?

 
Revenir en haut
Cesare Jarak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 15:50 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

La capitulation du marchand le surprit un peu au premier abord mais il devait bien avouer qu'il pouvait comprendre le raisonnement : même avec un bénéfice inférieur à ce qu'il devait sans doute espérer, il devait se faire une marge confortable. Et éviter de heurter les désirs d'un client puissant était une forme de sécurité pour ce genre d'individus. Il se garda toutefois de manifester quoi que ce soit du mépris qu'il ressentait et se contenta de hocher une nouvelle fois la tête.
"Entendu, les trois pour 300 pièces d'or. Deux de mes gardes viendront les chercher tout à l'heure. Je prends celle ci avec moi de suite."
Il ne jugea pas utile de préciser que ne pas livrer la marchandise se révélerait une très mauvaise idée pour la santé du responsable, le marchand semblait on ne peut plus conscient des réalités de la situation.
Se retournant vers l'esclave, il la parcourut une nouvelle fois du regard, notant les chaînes, fronçant inconsciemment les sourcils en réfléchissant.
"Libère lui les jambes. Et installe lui un collier.. tu as sans doute de quoi attacher une chaîne au cou pour que je puisse l'avoir en laisse ?"
Chaque mot était choisi pour indiquer à l'esclave qu'elle n'avait plus désormais qu'une valeur plus que modeste, plus proche de celle d'une tête de bétail qu'autre chose. Elle semblait indifférente mais Cesare aurait juré qu'elle était capable d'entendre ce qu'il disait. Il espérait juste qu'elle n'était pas muette. La mésaventure tragique qui était arrivée à la bergère quelques mois auparavant était restée gravé dans sa mémoire.
Revenir en haut
Isabella Cabréra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 16:15 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Le marchand également hocha la tête en guise de réponse. Il aurait bien voulu en avoir plus pour la brunette, mais bon, il ne l’avait pas acheté et c’était tout bonus tout de même pour lui. Et en plus, il se débarrassait des deux maigrichonnes.

"Libère lui les jambes. Et installe lui un collier.. tu as sans doute de quoi attacher une chaîne au cou pour que je puisse l'avoir en laisse ?"

Oui, mon seigneur… Vous faites une bonne affaire surtout à ce prix là !

Il interpella alors l’un de ses hommes et lui ordonna le retrait des chaines. Chose que l’acolyte ne se pria pas de faire.
Isabella ne bougea pas mais suivit du regard les individus, surveillant ses pieds du regard et ses chaines qui quittait enfin ses pieds. Le marchand lui tenant toujours le cou lachant la main qui tenait fortement le poignée de la brunette. D’ailleurs celle-ci se mit de suite à cacher sa poitrine. Puis profitant que le mécréant relacha sa prise sur son cou pour prendre non loin de lui une chaine pour lui mettre à son cou, et ses pieds enfin délivrés de ses chaines, notre brunette aux yeux azur tenta de fuir. Malheureusement, la fuite étant instinctive pour cette dernière, elle ne fit pas attention à la direction qu’elle venait de prendre. Et du coup, machinalement, tenta de courir devant elle. Malheureusement, elle n'eut fait qu'un pas, qu'elle se fit arrêter par celui qui venait de l’acheter.


Le marchand, voyant ce qui venait de se passer, se pressa sur la première chaine qu’il trouva et lui enserra le cou.

Voilà, mon seigneur ! Quelle fougue ! Désolée pour la bousculade... Je ne l'ai pas vu venir, la bougre est d'une rapidité !

Tend l’autre bout de la chaine à son client puis parti avec son acolyte se rinçant l’œil dans la bourse que lui avait tendu le seigneur.
Revenir en haut
Cesare Jarak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 16:42 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Son sourire se fit plus franc et beaucoup plus marqué quand l'esclave décida de fuir mais choisit de se jeter directement dans ses bras. Il attrapa fermement la chaîne que lui tendait le marchand et tira d'un coup sec pour empêcher la jeune femme de refaire une nouvelle tentative avant de lui parler doucement, maintenant fermement la tête pour la fixer dans les yeux.
"Je suppose que tu n'es pas sourde donc autant clarifier les choses. Tu es désormais ma propriété. Crois moi, c'est certainement moins pénible que d'être acheté par un bordel destiné aux marins ou aux soldats. D'un autre côté, si tu tiens à tenter de t'échapper, je peux en conclure que tu préférerais être dans un établissement de ce genre et je te ferais le plaisir de t'y envoyer. Personnellement, je te le déconseille. Est ce bien compris ?"
Sur ces mots, il finit par relâcher la jeune femme, ne gardant que la chaîne à la main et entreprit de reprendre le chemin de l'auberge où il avait pris une chambre, apparemment indifférent à la nudité de sa nouvelle propriété. Il gardait toutefois un oeil attentif aux actions de l'esclave, prêt à réagir si elle faisait mine de vouloir tenter de s'enfuir à nouveau.
Sur la route, il prit le temps d'expliquer à la jeune femme qu'elle appartenait désormais à la maison Jarak et que si le seigneur attendait une parfaite obéissance de sa part, elle n'avait a priori à obéir à personne d'autre et qu'elle était sous sa protection. Il jugea également utile de lui nommer les rues et de lui indiquer comment rejoindre l'auberge, affectant de croire que si elle se trouvait éloignée de l'auberge ça ne serait qu'à cause d'un quelconque accident et pas d'une tentative de fuite.
Revenir en haut
Isabella Cabréra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 17:02 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

La voilà dans les bras de son acheteur.

Pfff se disait-elle… Le froid des chaines lui fit comprendre que ce n’était plus ses pieds qui étaient enchainés mais son cou. De ses mains, elle tenta de desserrer la chaine qui lui faisait mal.

"Je suppose que tu n'es pas sourde donc autant clarifier les choses. Tu es désormais ma propriété. Crois moi, c'est certainement moins pénible que d'être acheté par un bordel destiné aux marins ou aux soldats. D'un autre côté, si tu tiens à tenter de t'échapper, je peux en conclure que tu préférerais être dans un établissement de ce genre et je te ferais le plaisir de t'y envoyer. Personnellement, je te le déconseille. Est ce bien compris ?"

Puis deux mains se saisissa de son visage, et elle put voir le vert des yeux de celui qui était devenu son maitre. Il est vrai qu’il n’était pas trop mal physiquement, mais pour l’instant, elle n’y prêtait nullement attention. A ses mots, elle se mit à déglutiner sa salive dans sa gorge. Sa propriété… Mais que ce cauchemar se termine pensait-elle. Mère !!!! Réveillez-moi !!!

Elle baissa instinctivement ses yeux à ses dires. D’ailleurs elle ne put s’empêcher de répondre négativement lorsqu’il lui indiqua qu’elle préfèrerait peut-être être dans un bordel. Mais à la dernière question, elle ne fit aucun signe de la tête.

La chaine se mit à moins serrer lorsqu’il retira ses mains de son visage. Mais à peine eut-elle eu le temps de s’en apercevoir, qu’il commença à la tirer pour qu’elle le suive. Le problème pour notre Isabella était qu’elle était toujours dénudée et qu’elle n’avait pas l’habitude de fanfaronner ainsi devant de total inconnu. Aussi elle garda une main sur sa proitrine et l’autre sur son intimité. Pour sûr qu’elle n’avait qu’une envie, se dépêcher de se trouver dans un lieu fermé. Aussi s’était elle rapprochée un peu plus de ce qui était devenu son propriétaire et l’écouta silencieusement

La famille Jarak, elle ne connaissait pas. Il lui parla d’une auberge et lui nomma les rues afin qu’elle puisse s’y repérer en cas de besoin. Elle tentait de mémoriser ses rues pensant que ça lui servirait autrement. Pour l’instant, elle espérait que cette auberge ne se trouvait plus trop loin.

Les regards des passants la gênaient au plus haut point. D’ailleurs à un moment tentant de se retourner pour que les manants cessent de reluquer ses fesses, se mit à bousculer l’homme qui tenait sa chaîne.
Revenir en haut
Cesare Jarak
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 11 Mar - 17:48 (2014)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra) Répondre en citant

Il était parfaitement conscient des regards que la nudité de la jeune femme attirait mais choisit de faire comme si de rien n'était, se contentant de continuer à parler doucement, affectant de ne pas remarquer le malaise de l'esclave. Quand celle ci le bouscula dans une vaine tentative de se dissimuler aux regards, il finit par se décider à agir. D'un geste prompt et ferme, il tira sur la laisse pour attirer sa récente acquisition dans une ruelle où personne ne passait, se plaçant négligemment entre la rue principale et la jeune femme.
"Ma chère, c'est le moment de ta première leçon. Tu es mon esclave. Un objet qui m'appartient. Et si je veux que mon esclave soit nue, elle obéit et ne se soucie pas de l'opinion ou du regard des autres personnes. C'est moi que tu dois satisfaire. Donc on va faire quelque chose de simple. Je te laisse le choix. Soit tu t'engages à garder tes mains le long de ton corps sans dissimuler quoi que ce soit. Soit je te menotte les mains dans le dos. Que choisis tu ? "
Un fin sourire vint jouer sur son visage alors qu'il attendait la réaction de son interlocutrice, se demandant brièvement ce qu'elle pouvait bien penser face à cette situation qu'il supposait nouvelle pour elle. On pouvait évidemment discuter de la justice d'un choix aussi orienté mais après tout, il fallait voir les vertus pédagogiques de la situation. Bien évidemment, il ne faisait ça que dans le but louable et altruiste d'éduquer son esclave. N'est ce pas ?


Dernière édition par Cesare Jarak le Mer 12 Mar - 04:04 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:19 (2017)    Sujet du message: Un achat imprévu (pv Isabella Cabréra)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com