Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Une visite de courtoisie
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Tristan Cross
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 05:38 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
La porte s'ouvrit, 2 gardes en tenaient les poignées, c'était donc içi la pièce principale du chambellan... pas besoin de guide pour le devinner... de l'or, des dorures, du bois poli, des meubles l'argent tant désiré par cet homme était exposé à la vue de tous tel des trophée de chasse, l’appât du gain de Tristan était exposé ainsi.
Le gros était assis sur un trône, baillant et mangeant avec une feignantise et une boulimie sans faille.


Alors que Montferrand allait poser un genoux au sol, Loki balbutia encore quelques mots dans son dos


Je suis désolé de vous avoir tant déçu…
Me tuer aurait été un cadeau…plutôt que de m’emmener ici. Je sais que je le mérite surement…mais cette sanction est bien la pire que vous m’infligez…


Enfin le seigneur se retourna vers Loki son unique oeil noir comme l'ébène, les sourcils froncés, concentré, malgré un semblant de larmoiement dans celui ci il assena un violent coup de poing dans la machoire du jeune homme


fermes la !!! couard!! assassin!! bon à rien!!


et tout en maintenant la chaine bien fort dans sa main il posa un genoux à terre en direction du chambellan.


Seigneur Cross, Digne chambellan du royaume, je viens içi en paix, et en quelque sorte racheter mes erreurs, ce qu'il s'est passé dans cette forêt... vos actions vont ouvert l'esprit, mon esprit a été pervertit par cette putain qui a tenté de se faire engrosser pour avoir un statut et cet homme qui avec ces courbettes et sa manière de courber l'échine n'avait que pour objectif de prendre mon bien et devenir un chevalier...


il se tut un instant et reprit
cette balafre, cet oeil perdu, vous m'avez fait redevenir l'homme que j'etais, solitaire, mais fort et impassible, après notre ...rencontre.. dans la forêt... j'ai chassé ces deux larves qui n'ont cessés de roder autour de ma citadelle, si la putain m'a échappée... j'ai réussi celui qui vous a manquer de respect, à voulut vous tuer et vous a échapper. Ainsi pour prouver ma bonne foi je vous livre Loki Elstreate et vous offre une bourse d'or que voici, en reconnaissance de ce que vous avez fait pour moi


Montferrand qui avait gardé la tête basse la releva et fixa le chambellan d'un air sincère et certain.




ordre: Tristan> Loki <> Salva
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 09:21 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Des semaines étaient passées depuis que cet immonde Montferrand avait poignardé le doux fessier de Tristan, il arrangeait depuis de cette petite blessure mais elle était passée rapidement, certainement plus rapidement que les maux qu'il avait infligé à cette petit équipe de larves!
L'œil de Montferrand lui avait été ôté et il avait reçu une belle correction, la sorcière avait vu son petit fœtus extrait de son trou de purin et le petit assassin et salopard de Loki avait vu le début de son membre coupé comme un petit saucisson.

Les gardes venaient donc de lui annoncé cette visite plus que surprenante... Le corbeau sur ses terres avec une tête ... et de l'or... autant cette tête il n'e navait que faire mais l'or... l'or... tout ce qu'il aimait... la seule chose qui le motivait dans ce bas royaume!

Les gardes revinrent et sur ses ordres ouvrirent la porte.
Il eut un haut le cœur en voyant le visage horrible de Montferrand sans son œil mais surtout à la vision de la petite charogne maigrichonne derrière lui!! ainsi c'était ça la tête???? s'il tel était le cas ce cadeau était finalement plus intéressant.

Tristan écouta le bavardage du seigneur voisin, et se régala de la mandale envoyé en pleine mâchoire du résidu.
Il mâchouillait son gras de jambon laissant que peu de chair à dévorer, ce même gras suintait sur ses lèvres, enfin le corbeau cessa son croassement incessant
Le chambellan daigna se lever de son trone pavanant dans ses riches habits et se dirigea vers Montferrand et tendant la main.

vous n'aurez nul doute à embrasser la main de votre chambellan alors Montferrand! à moins que tout ceci ne soit qu'une jolie comédie pour vous venger! même si je dois avouer que votre résidu est en bien piètre état...
tout en tendant la main, il balanca un grand coup de pied dans les parties de Loki

Gnhihihihi je vais te les faire remonter jusqu'à la gorge petite saloperie! cette fois ci tu es bon pour y passer ... lentement gnihihihi
Puis il regarda Montferrand dans son œil quoi que gêné par l'horreur de l'œil perdu à coté.

vous semblez de bonne foi Montferrand, et j'espère vous avoir mit dans le droit chemin mais néanmoins j'ai quelques doutes sur cette soudaine rédemption, de plus je ne vois malheureusement pas la putain qui vous accompagnaient et que vous fourniquiez régulièrement...je suis déçu... même si ... vous me ramenez uen belle tête je dois l'avouer....

Tristan regarda Loki dans les yeux de toute sa haine et son sourire grimacant et sournois.

que diriez vous en guise de bonne foi de m'accompagner dans mes catacombes avec votre prise... je compte la chatouiller un peu afin de soutirer quelques vérités et oter ses pulsions malsaines sur les autres hommes! vous m'avez empêchez de l'emasculer je pense qu'il est de votre devoir de réparer votre intervention ...

il fit un signe de main aux deux gardes
gardes otez lui ses armes et fouillez sa besace!

Le seigneur se releva et obtempéra, les gardes fouillèrent mis ne trouvèrent rien, les armes furent confisquées et le seigneur prix la besace et la large bourse d'or.
on est jamais trop prudent avec les gens de votre espèce.... suivez moi et donner moi cette chaîne

Tristan sans vraiment donner le choix à Sébastian arracha la chaîne tout heureux de tenir Loki ainsi.
tu es bien entravé hein vermisseau!!! Gardes!!! mettez le nu!!!! et flanquez lui quelques coups par la même occasion!

les gardes obéirent dénudant Loki, arrachant ses habits et appliquant les ordres à la lettre flanquant quelques coups dans le ventre et les parties intimes du jeune homme
Qu'il est agréable de te voir ainsi Deltrate!!! nu et impuissant!!! gnihihihihihihihi Montferrand suivez moi vous allez assister à un spectacle de choix gnihihihi


ordre: Louki Dousttate > la femelle > le borgne
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 09:47 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Loki attendait devant la porte…puis celle-ci s’ouvrit, un frisson d’horreur le parcouru alors qu’il voyait enfin l’homme qu’il détestait le plus au monde. Il eut un mouvement de recule, mais ne pouvait pas grand-chose entravé de la sorte. Après quelques insultes bien sentit…Et un coup de poing dans la machoire. Surpris il soupira et ne dit rien baissant les yeux n’osant pas regarder Montferrand..

Il avança donc malgré lui entendant les deux hommes parlementer. Voir Montferrand s’agenouiller devant cet homme…lui dire qu’il lui avait ouvert les yeux etc…Loki se disait que la vengeance du seigneur avait interet d’être à la hauteur pour s’abaisser ainsi devant le chambellan…

 La dernière fois, il avait bien failli égorger le chambellan, il aurait dut le faire pendant qu’il en avait l’occasion. Il regardait Montferrand, bien que son espoir s’amenuisait, il se rassurait un peu en se disant qu’il ne lui arriverait rien de bien grave. Il regarda le chambellan avec la même haine que celui-ci lui vouait. Et comme d’habitude, il fallait dire que Loki s’y habituait à force, on lui mit un coup de pied entre les jambes.  Il tomba à genoux sans pouvoir tenir sur ses jambes. Bien qu’il était habitué à ce qu’on s’attaque à ses parties intimes…nul doute que c’était toujours aussi douloureux. Pendant ces quelques minutes, il n’entendit quasiment rien, trop occupé à attendre que la douleur se calme. Il fini par se redresser. Il était sur qu’à la fin de la journée, son entre jambe serait surement broyer à force de prendre des coups.

Il se sentit tiré en avant et cette fois, c’était le chambellan qui tenait la chaine. Il avait l’impression d’être un chien en laisse. Il détestait cela. Entravé…C’était le cas de le dire , Montferrand avait bien fait son travail. Loki avait encore en tête les paroles précédentes du chambellan… Lui ôter ses pulsions malsaines envers les autres hommes ? Comment ça ? Loki fronça les sourcils. Sans même qu’il ne puisse faire quoique ce soit, il fut attrapé dénudé et on lui balança quelques coups bien placés. Il ne lacha aucun cri, ni même une plainte, alors qu’encore une fois on martyrisait ses parties intimes. En plus ce chien avait l’air de ne pas retenir son prénom…ne le saurait il jamais ?!!

Ça énervait d’autant plus l’ancien esclave qui fini par se lever forcé, il jeta un regard à Montferrand…la colère et la crainte pouvait se lire sur son visage.  Il suivit le mouvement, n’ayant pas trop le choix. Et Loki mit un point d’honneur à rappeler à Tristan Cross qu’il ne s’appelait ni Larki ni Louki Delstate, mais Loki Elstreate…ça n’était pas bien compliqué à retenir

-Un jour prononcerez mon nom et prénom correctement…

Il n’avait plus rien à perdre de toute façon. Ce qui était le plus humiliant dans tout ça, c’était que Montferrand allait assisté à…enfin à ce que le chambellan allait lui faire subir. Seul c’était déjà assez dur, face à un homme qu’il aimait…c’était impossible. Déjà il était nu et commençait déjà à voir du mal à marcher. Il avait l’impression que ses testicules étaient remontés jusque dans sa gorge. En plus il était exposé et le chambellan se délectait de cette image. Est-ce que cela faisait plaisir à Montferrand ? De le voir traiter ainsi ? Loki ne savait trop quoi penser…mais il redoutait déjà ce qui l’attendait. Il ne pouvait même pas se dire qu’il allait prendre quelques coups de fouets qu’on allait le passer à tabac et que ça serait finit non . Le chambellan avait un sadisme qui dépassait l’entendement du jeune homme.

Il fusillait l’homme du regard, alors qu’il ne pouvait calmer sa respiration déjà rapide. Loki avait déjà évité d’être eunuque, il voulait au moins que ça dure. Il tenait à sa virilité…qu’on lui laisse au moins ça. Mais déjà que le chambellan s’en était donné à cœur joie avec son sexe, surement allait il inventer d’autres choses. Loki bougea doucement la tête de gauche à droite. Autant ne pas y penser. Il préféra penser à autre chose. De plus agréable…hélas…ça lui paraissait bien difficile dans cette position de faiblesse. Il avait peur, mais encore une fois, il ne le montrerait pas. Il était impassible.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 10:13 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Ainsi cachée, elle vit Montferrand parlementer puis entrer dans l’enceinte entraînant Loki à sa suite. 
Elle n’y irait pas : ce serait se jeter dans la gueule du loup. Avec précaution, elle fit le tour de l’immense château : il était évident que c’était celui du Chambellan, elle reconnut les armoiries qui flottaient. 
Elle scrutait la muraille : aucun défaut, aucune faille… En admettant qu’elle puisse s’en approcher sans se faire remarquer et qu’elle puisse grimper jusqu’aux ouvertures, nul doute que des gardes armés l’y attendraient.  
Elle jugea prudent de rester tapie dans les maigres broussailles. Elle ne pouvait pas y pénétrer, même à la faveur de la nuit : les abords étaient dégagés pour plus de sécurité et de visibilité. 
Elle attendrait donc, il y aurait bien des sorties de gardes ou du chambellan sous faible escorte… et là… elle arriverait à avoir ceux qui… Elle était dotée d’une grande patience et le temps clément lui permettrait de rester dans les abords. 
Vint un moment où elle songea à Montferrand et Loki. Elle espérait qu’il n’arriverait rien de mauvais à ce dernier et que ses entraves n’étaient qu’un subterfuge du corbeau pour approcher le personnage plus que méfiant.  
Comment ferait-elle ? En attendant elle épiait attentivement. Et refit un tour plus lentement notant chaque détail. Il devait y avoir de grandes caves, des soupiraux en témoignaient, là aussi, pas moyen de s’approcher, des gardes en arme surplombaient les lieux. 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 10:39 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Il l'avait voulut il l'avait ... le chambellan profitait de la situation comme il s'en serait douté, avec autant de dédain qu'il en aurait eu à embrasser la main de la reine il déposa un baiser signe de soumission à Tristan, ceci lui arrachait le coeur mais pour avoir les bonnes graces de ce gros lard il fallait bien ravalé sa fierté.
Ses épées lui furent otées, il s'en était douté également, il récupéra sa besace et la bourse d'or, il ne la céderait pas sans avoir eut ce qu'il voulait de toute manière.


Inconsciemment ou non son oeil le tiraillait, le stress? ou ce rire qui lui tapait sur le système? le chambellan n'était qu'un gras abject mais il avait un rang un peu plus supérieur, il fallait faire avec. 
Loki lui fut arraché et le chambellan continuat son activité favorite, le lattage de couilles de Loki tout en écorchant son prénom.
Montferrand évitait de regardé quoi que ce soit rivant ses yeux sur le sol.
Le peu qu'il avait croisé les yeux de Loki, il avait vu haine et peur mêlée, le plus mauvais cocktail connaissant son instabilité, ça n'avait rien de bon mais il avait bien entravé le jeune homme.


Il restait en arrière regardant avec haine le chambellan utilisé Loki comme un vulgaire toutou, il entendit Loki répondre sans trop comprendre le sens, il était trop plongé dans ses propres pensées toujours muré dans un silence absolut laissant uniquement place aux ricanements du gros.


Assister à un spectacle? Cet homme était puéril, et ses délires obsènes d'homme mur pervers en manque de sensation étaient imprévisibles et sordides.
Il ne pouvait que suivre le cortège entouré des deux gardes qui le suivait à la trace.
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 11:03 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Montferrand était docile comme un agneau, enfin il semblait que cet homme las de guerres et de ses esclaves détraqués ait abdiquer devant la puissance de sa personne, il eut un semblant d'érection lorsque le seigneur lui embrassa la main, un sourire sinistre et sadique figé sur les lèvres avec une sensation de légèreté, il avait plié Montferrand et en ferait ce qu'il en voudrait, il savait le desamour de la reine du corbeau et il l'utiliserait comme bon lui semble à ses fins.

avance sale chien dit il en attrapant les cheveux de loki et le plaquant sur le sol afin de se mettre à 4 pattes
tu dois avoir l'habitude d'exhiber ton cul à tous les hommes que tu rencontres! tu aimes tant les hommes soit disant! sodomite!! regardé sa rondelle toute ouverte gnihihihihih il est déguelasse!! gnihihihi et regarder son petit bout pendre! t'en as perdu un bout on dirait gnihihihi

les railleries étaient bien entendu accompagnées de geste dégradant comme des tapes sur le tapes ou coup de pied dans le derrière.
Lorsque le cabot interpella le chambellan, ce dernier regarda Montferrand
vous me parlez Montferrand?? à non c'est le cabot peut être?

Tristan sortit un gant et attrapa le penis et les bourses du jeune homme d'une main les écrasants et tiraillant telle une pi de vache.
Louki, loku, Deltrate, Dolsete ou que sais je !!! on s'en fout de ton nom!!! maintenant jusqu'à ce que je te fasse passer lentement dans l'autre monde ca sera chien! et puis qui se fout de connaitre ton nom? une famille de gueux? un assassin? un frère traitre? moi j'apelle ça une famille de parasite donc il me reste le dernier à écraser!compris saloperie!!! alors que je prnonces ton nom comme il faut un jour tu m'as comprit gnihihihih il relacha son emprise sur la partie intime et la fouetta sur les bourses d'un revers de main

ohhhh ... hé oui le cabot... ca fait mal hein... et encore ce n'est rien.... j'en profites tant qu'elles sont encore là! gnihihih
Il regarda ses gardes, escortez nous jusqu'aux catacombes et laissez nous, je vous appellerais pour que vous veniez à tour de role vous vider les couilles dans ce fumier! gnihihihi et je tiens à ce que toute ma garde se fasse du bien gnihihihi [/color]

Montferrand semblait se désintéressé du spectacle
allons Montferrand vous boudez car je joue mieux avec votre jouet que vous avouez gnihihihihi, je vais faire ne sorte que nuisible ne tourne plus jamais autour de chez vous, je vais vous montrer comment on matte chez les Cross!!

Un escalier en colimassion de plus en plus humide déboucha sur une simple porte vermoule et puant l'humidité
ce n'est pas la suite royale forcément gnihihihannonca le chambellan fier de sa blague en ouvrant la porte.

La pièce puait l'humidité, de l'eau suintait à travers les mur et une unique petit sortie d'air qui semblait donner sur l'extérieur de la forteresse, des chaines, des barres de fers, fouets, piques, baton, massue, battoir... tous es ustensiles ici présent semblait avoir déjà servit à des prisonnier d'infortune avant Loki.

tu es ici chez toi Leki le cabot gnihihihih
le seigneur le regarda et en lui pincant fort le nez et le tirant en arrière lui fit ouvrir la bouche tout en attrapant une bouteille d'eau plus que saumatre

aller ouvre ta grande gueule chien et bois, c'est de l'eau bien croupie mélangé avec du batracien bien écrasé, ce sera ton diner!! gnihihihi
L'odeur de la concoction se déversant à moitié dans la bouche de l'esclave et sur le sol rappelait l'odeur des douves, le pauvre esclave débattait la tête mais suffocait en évitant du mieux qu'il pouvait de boire ceci mais en vain le chambellan lui arrachait presque le nez pour lui tenir la bouche bien ouverte

gardes!! toi!! va harnacher ce chien à 4 pattes, toi va rassemblé les gardes dans l'armurerie, dis leur qu'ils lèvent la garde pour une heure, dis leur qu'ils se masturbent bien et qu'un petit anus bien ouvert les attends ghihihihi

Le garde malmena le jeune homme et attacha ses chaines à un pilier poings liés, jambes écartées sur les genoux
Tristan excultait malgré que le visage fermé de Montferrand lui faisait perdre sa joie.

allons Montferrand gnihihihihi ne faites pas cette tête, vous pourrez en profiter si vous le voulez aussi gnihihihi dit il en allumant un grand four et attisant les flammes
Nous allons le faire danser pour nous exciter en attendant gnihihihih[/color] dit il en regardant la braise des flammes

ordre: le cabot > la sorcière > le corbeau
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 13 Mar - 11:33 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

C’était tellement dégradant…le chambellan l’avait mit à quatre pattes, l’insultant avec des gestes dégradant, Loki était de plus en plus en colère, il avait envie de se dégager pour l’égorger comme il aurait dut le faire. Il se mordait la lèvre se sentant honteux d’être dans cette position devant Montferrand…c’était ce qui le blessait le plus au fond. Il aurait voulu cracher au visage du chambellan. Mais Montferrand l’avait tellement bien attaché qu’il lui semblait impossible de faire quoique ce soit. Il ferma fortement les yeux quand le chambellan attrapa son sexe dans son entièreté et pour le serrer avec force, il essayait d’expirer, mais il n’arrivait plus à respirer ça faisait un mal de chien ,il avait les lèvres entrouverte dans une plainte muette. Il prenait soin de ne pas crier ou quoique ce soit d’autre. Alors qu’il pensait qu’il en avait enfin fini avec son sexe, le chambellan le fouetta d’un revers de main. Loki sursauta et se mordit la lèvre. Puis son cœur manqua quelques battements…quoi il comptait l’émasculer ? Loki fut bien obligé de se relever, alors que le chambellan lui promettait que sa garde allait lui passer dessus.

Loki se débattait comme il pouvait ne pouvant rien faire. Il descendait vers les sous sols ça sentait l’humidité…de l’eau suintait. Un violent frisson le parcouru. Il regarda la piéce et s’il s’était écouté, il aurait surement hurlé pour qu’on le laisse s’en aller. Il n’en fit rien. À peine arrivé, le chambellan trouva extrêmement drole de faire une blague, Loki lui ne l’écoutait même pas. Il déglutit et fut surpris lorsqu’on lui pinça le nez pour lui faire avaler une mixture horrible. Il tenta de ne pas en avaler, mais le fait qu’on lui pince le nez…il fut forcé d’en boire contre son gré. Il toussa bruyamment. De l’eau croupi. Il allait attrapé il ne savait quelle maladie. Il voyait les ustensiles et il déglutit de nouveau.

Un garde le malmena et le mit dans une position peu confortable exposant son intimité à qui voulait la voir. Loki toussait parfois à cause du liquide qu’il venait d’ingérer et lançait un regard haineux au chambellan. Se faire violer devant Montferrand…était la pire chose qu’on pouvait lui faire. Il aurait voulu supplier le chambellan de faire sortir Montferrand au moins…mais il était sur que le chambellan ne ferait que le contraire et forcerait Loki à regarder son ancien maitre dans les yeux pendant que la garde royale le prenait.

Il fut prit d’un haut le cœur, et hoqueta, se sentant déjà mal après avoir avalé cette mixture bizarre. Loki n’avait déjà plus envie de cultiver cette haine. Il commençait déjà se résigner, bien qu’une lueur dans son regard montrait toujours sa haine envers le chambellan. Il le regardait, puis ferma les yeux essayant d’oublier la présence de Montferrand. Il savait ce qui allait se passer par la suite . Mais il se demandait…pourquoi avoir allumer le four derrière lui ? Ça rendait l’atmosphère encore plus inquiétant .

Puis Loki lança un regard à Montferrand, de la colère…mais surtout, il lui disait tacitement de ne pas le regarder. C’était déjà assez humiliant pour lui-même, il n’avait pas besoin d’un regard en plus sur lui. Ce regard ne dura que quelques secondes, alors que Loki tirait sur ses liens s’énervant sérieusement. Il n’arrivait plus à réfléchir. Trop de sentiments se mêlaient en lui, il ne savait plus quoi faire. À force de tirer sur les liens, sur ceux de ses mains, il n’arrivait qu’à se blesser, se faisait saigner. Il maudissait tellement Tristan…il souhait qu’il attrape une maladie, qu’on le viol et qu’on lui fasse subir tout un tas de choses horribles. Sebastian…vengeance…s’il devait y passer…il voulait que le chambellan souffre soit humilier. La mort serait une punition bien trop douce pour lui. Il le regardait attiser les flammes et ferma les yeux essayant de garder son calme pour ne pas se mettre à hurler.  
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 14 Mar - 04:31 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Elle se posta de manière à avoir une vue sur l’entrée, espérant secrètement voir ressortir Montferrand et Loki… Le temps lui sembla une éternité.
 

 
Soudain de l’agitation, les gardes tournaient la tête et semblaient tous quitter leur poste… ça ne présageait rien de bon… Est-ce qu’il y avait besoin d’eux à l’intérieur pour une bataille entre les hôtes… Elle attendit que le dernier quitte son poste et s’enhardit… A moins que ce ne soit une ruse : et si le Chambellan l’avait aperçue ? et si c’était pour l’attirer dans un piège. Elle pesa le pour et le contre. Elle avait l’avantage de la vitesse en terrain aventureux, les hommes en armure ne pouvaient pas facilement courir entre les arbres ni gravir les collines… Mais en terrain découvert, leurs chevaux auraient tôt fait de la rattraper. 

 
Elle osa néanmoins s’avancer, dague au poing ! Elle franchit le pont levis : personne, la cour était vaste et tout semblait désert… Elle longea le mur intérieur jusqu’à arriver face à la lourde porte ouvragée qui était entrouverte. Elle glissa un œil à l’intérieur : elle n’avait jamais rien vu de semblables, ornements, tapisseries, dorures, coffres, victuailles, fauteuils ouvragés… Elle ne voulut pas aller plus loin, se doutant d’un piège, et puis si les hommes d’armes avaient disparus, les domestiques ne devaient pas être loin. Elle repéra encore une dernière fois les lieux pour se les mémoriser. Elle aurait une autre opportunité d’y entrer. Jouant de prudence, elle repartit d’où elle était venus longeant cette fois la muraille. En passant au dessus d’un soupirail, elle entendit l’affreux rire-couinement du bonhomme. Son sang se glaça tant il faisait remonter des souvenirs. Elle n’entendit rien d’autre : le rire et des paroles arrivant trop assourdies. Prenant garde à ne pas faire d’ombre, elle tenta de regarder… rien… Elle ne s’y attarda donc pas. 

 
A toute jambe et hors d’haleine, elle gagna le couvert des arbres. Elle parvint à grand peine à retrouver ses esprits. Il fallait agir. Etaient-ils prisonniers ? En fait, si tel était le cas, Montferrand avait agi comme Loki : avec impulsivité… tant pis… il s’était tout seul jeté dans la gueule du loup ! L’heure pour elle était à la vengeance… 

 
Elle but à un point d’eau… Des idées lui venaient !!! Elle se posa dans un lieu sûr et réfléchit calmement, ou du moins le plus calmement possible, à la suite qu’elle allait donner.  
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 04:53 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Le jeune homme continuait à être malmené via les ordres du gros, il lui firent boire une mixture peu ragoutante qui rappelais les douves du corbeau.
Il ne regardait que peu intéressé les sévices pratiqués sur Loki se détournant volontairement de la scène avec un air complètement évasif et loin de ce qui se passait et aller se passer.
Sébastian entendit Tristan parlé de four et il comprit ce qui se passerait par la suite, le seigneur garda sa ligne de conduite et observait la pièce, les ustensiles, tout les outils de torture du petit gros était stocké donc içi.


Loki réussit à regarder Sébastian, une lueur haineuse dans le fond de son oeil, il avait de quoi, Sébastian se contenta de répondre à ce regard qu'avec un petit rictus et encore une fois en se désintéressant complètement de lui, allant et marchant lentement dans la pièce en rond.


lorsque le petit rire désagréable du chambellan lui proposa d'en profiter, il acquiesça la tête avec un sourire enjoleur.
vous savez rien que l'idée de se faire passé dessus par toute votre garde doit déjà l'exciter intérieurement, ce petit pervers ne doit attendre que ça... Si vous saviez comme il aimait que je le défonce, alors une cinquantaine de garde...


Montferrand s'approcha de Loki et lui attrapa la verge le masturbant lentement
regarder ca lui fait déjà de l'effet...


Le Corbeau se redressa toisant Loki dédaigneusement et le poussant du pied
C'est un beau cadeau que va te faire Chambellan Cross n'est il pas raclure?


Il détourna immédiatement son attention sans attendre quoi que ce soit comme réaction et se dirigea vers le four.
alors chambellan vous m'avez remis dans le droit chemin en me rappelant toute la méprise que l'on doit avoir pour ces misérables gueux et pauvres... mais je ne voit rien qui surpasse mes méthodes... de plus pourquoi toujours avoir ce garde intermédiaire entre vous et le cabot? je prends réellement plaisir à torturer et soumettre quand j'inflige moi même les supplices... tel que vous l'avez fait pour moi.... êtes vous craintifs de ce petit assassin pervers? si c'est le cas laissez moi le, j'en ferais bon usage croyez moi...


Montferrand prit un tige de fer et la laissait inconsciemment rougeoyer dans le feu.
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 05:39 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

L'attitude de Montferrand était désagréable, ce dernier se désintéressant complètement des actes et paroles du grand chambellan.
Il asticota le chien à quatre pattes, le branlant légèrement et ventant ses envies perverses de se faire passer dessus par toute sa garde, Tristan grinçait des dents, ce sale petit pervers était là pour en baver et non pas pour prendre son pied, cependant l'idée que toute une armée ramone son petit anus pendant de longues heures il l'avait toujours en tête, car même si ca prendrais du temps il le ferais prendre sans cesse jusqu'à ce qu'il en saigne. Des idées les plus malsaines les unes que les autres allaient et venaient et sans y prendre garde Tristan se touchait instinctivement.

Le chan du corbeau borgne le fit sortir de son état végétatif qui bloquait sur la nudité de la larve au sol et de sa posture, le sombre bonhomme doutait de sa cruauté... et voulait prendre les rennes en sa demeure??? la réponse fut cinglante

allons seigneur corbeau! pour qui me prenez vous! je réfléchis uniquement comme garder ce Luki en vit assez longtemps avec tout ce que je lui réserve... je ne crains pas un ver sur mon chemin... et je suis capable de bien pire que vous pourriez imaginer!gnihihihih

Tristan s'avança vers Loki et baissa légèrement son pantalon sortir son petit pénis rabougri, et se mit à uriner sur Loki
gnihihihi ca rappellera des souvenirs à certains j'en suis sur gnihihihi
L'urine malodorante de Tristan coulait sur le jeune homme au sol, le chambellan se baissa et lance un gros pet tout aussi mal odorant sur le visage de Loki entravé.

gnihihi je vais en faire un homme purin cloitrer dans un trou à déjection gnihihihi
Il remonta son pantalon et fit signe au garde de se reculer, il attrapa la tige de fer que tenait Montferrand d'un geste rageur et en la tourbillonnant rapidement dans l'air, il dessina des formes avec la lueur rouge.

alors ou vais je introduire ceci??? dans sa bouche puante? son anus dilaté ?? non ceci le rendrait que trop purulent pour mes gardes... dans son urètre peut être gnihihihih?

Le garde se recula un peu plus se tenant le sexe en imaginant la douleur et Tristan flagella le chambellan les fesse de loki avec la tige de fer chauffée de toute ses force la faisant sifflée dans l'air.
il balança ainsi quatre coup sur le fessier offert à lui, rigolant à tout va puis il lacha la tige sur le corps du malheureux et donna son gant au garde

nous allons voir jusqu'à quel point peu se dilater le cul de ce sodomite, garde fourrez lui votre poing dedans et bien profond gnihihihihi

ordre: Loki > Salva? > Seb
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mar 18 Mar - 09:30 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Loki se sentait déjà assez humilié avec lequel actions du chambellan mais encore plus quand cela venait de.Montferrand qui ne se gênait pas pour continuer le travail de tristan. Ses dires étaient blessant. Le brun s'efforçait pour ne les écouter. Ce qui paraissait difficile maintenant. Il vint saisir son sexe pour bien montrer au chambellan que Loki était un sous êtres. Toutes ses histoire de fierté c'était du vent. De plus Montferrand encourageait le chambellan dans sa cruauté.

Loki ferma les yeux. Recevant l'urine du chambellan ainsi qu'un pet malodorant... ça n'était pas étonnant venant d'un homme comme lui. Déjà assez humilié il se demandait ce que lui réservais la suite. Il avait vue la tige de fer que tenais son ancien maître. Elle était maintenant chauffer à blanc et le chambellan se demandait ce qu'il allait en faire...

Loki ecarquilla les yeux quand il entendit les différentes propositions. Il voyait un des gardes se tenir le sexe puis reculer. ça n'était pas comme si c'était ce foutu garde qui était visé... Loki  lâcha un gémissements de douleur en sentant la tige de fer fouetter son corps à plusieurs reprises et être déposé sur son corps alors qu'elle était encore brûlante. Il se mordit la lèvre à sang pour ne pas crier.

Il se demanda réellement si Montferrand avait eut tant de mépris quand il avait couché avec... Pourtant ça ne s'était pas vue...enfin... Loki ne savait plus trop ou il en était maintenant. Tout se mélangeait, le mois dernier encore il était sur la plage avec Montferrand et celui ci lui donnait des baiser de ci de là, et maintenant, il participait à l'activité proposé par le chambellan...

Loki ne s'attarda plus sur cela, et sursauta de nouveau regardant autour de lui.  la folie du chambellan l'avait réagir...son poing!!!? C'était une blague!Loki commença à se débattre. Personne ne le toucherait!!! Et surtout pas pour mettre son poing...dans son anus.

À peine s'approcha t on de lui qu'il commença à bouger.

-NE ME TOUCHEZ PAS!!!

Il savait déjà ce que ça faisait. Ça lui déchirerais l'intimité il hurlerais de douleurs. Alors tant qu'il pouvait éviter ça...il le ferait. Il faisait tout pour garder le garde éloigné de lui. Celui ci s'approchait tout de même. enfin Loki attaché comme il était ne pouvait pas faire grand chose non plus. mais il essayait tant bien que mal .
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 01:52 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Elle repassa mentalement la configuration des lieux. Elle n’avait aucune idée où se trouvaient les hommes. Elle n’avait aucunement l’intention de se jeter dans un piège quelconque en les cherchant.  
Elle était désormais libre de ses mouvements et ne voulait pas courir le risque de se faire capturer. Ses sentiments étaient partagés : se venger et ne pas mettre en péril Montferrand et Loki, et partir loin d’ici.  
Avant, il lui fallait agir… Détruire cet homme. 
Les abords du château étaient toujours aussi déserts… C’était on ne peut plus bizarre. Elle avait vu le déploiement de gardes à son arrivée. Et si, à l’intérieur une guérilla était engagée ? Elle frissonna.  
Elle avança à nouveau vers la trappe par laquelle il lui avait semblé entendre le rire déplaisant, décidée à savoir plus avant ce qu’il s’y passait. Elle avait bien une idée pour agir… mais cette action risquait d’être aussi périlleuse pour Montferrand et Loki. 
Elle ramassa des choses qui lui semblaient pouvoir avoir une utilité. Toujours aux aguets, elle courut vers la muraille et colla son oreille sur la grille. Des paroles étouffées lui parvenaient mais les mots compris ne donnaient aucun sens… Toujours ce rire et ces petits cris du Chambellan… Que se passait-il en dessous ? 
Il lui sembla aussi entendre la voix de Loki qui par moment dominait celle des autres. Mais toujours rien de bien compréhensible. Seule certitude : les hommes se trouvaient là, juste en dessous. Et la garde ?  
Elle se posa, dos à la muraille songeant à l’intérieur. Les gardes étaient partis, mais qu’en était-il des serviteurs. Lors de sa première approche, elle n’en avait vu aucun… 
Une idée fusa : détruire ses biens ! Elle se leva et se glissa jusqu’à la porte, la cour était toujours déserte… A nouveau elle s’enhardit jusqu’à la grande porte entrebâillée et pénétra franchement dans cet univers cossu. 
Elle alla directement vers le foyer, fit glisser quelques braises vers les épaisses fourrures et les tentures : le feu couverait puis prendrait et ainsi, le Chambellan perdrait de sa fortune… Oui, elle détruirait ses biens avant de s’en prendre à lui.  
Elle ne s’attarda pas ne voulant pas être prise au piège des flammes. Elle repartit aussi silencieusement qu’elle était venue, retournant près du soupirail.  
Guettant les alentours et les fourrés voisins dans lesquels elle ne manquerait pas de se réfugier en cas d’alerte. 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 02:46 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Loki se mit à se débattre, l'idée de se faire foutre en poing dans le derrière l'avais sortit de sa torpeur et le jeune homme se débattait comme un beau diable sur le sol hurlant qu'on ne le touche pas.
Montferrand toujours stoique observait, un grincement de dent s'était fait doucement entendre lorsque le chambellan avait uriner sur le jeune homme et son poing s'était serré discrètement, le grassouillet continuait à rire de toute sa perfidie et de ses idées toutes aussi tordues les une que les autres.
Il avait prit la tige de fer et s'était amusé à flageller Loki, et maintenant il ordonnait à nouveau son garde d'être l'outil de ses tortures


je ne suis pas sur, Monseigneur Cross, qu'introduire un poing dans un anus soit le travail d'un garde... de plus je ne pense pas celà possible...mais soit si vous annoncer celà, vous devez avoir déjà tenter l'expérience sur d'autre...
Montferrand se ravisa de continuer sur le fond de sa pensée mais ne put s'empécher un dernier commentaire...


enfin je vois qu'encore une fois vous faites faire le travail à votre garde alors que vous prendriez un malin plaisir à le faire. moi personnelement je ne veut plus introduire quoi que ce soit dans ce sinistre individus, il m'a lamentablement déçu et ce n'est qu'un rebus inutile, incapable de bonnes choses...juste bon à attirer des ennuis... il m'a assez piégé comme celà! regardez le maintenant il est pathétique, un petit chien qui s'il le pouvait aurait la queue entre les jambes Zehahahaha


Le seigneur lança un crachat vers le jeune homme dans ses cheveux, ne portant pas un regard sur lui
Une agitation sembla prendre naissance à l'extérieur, les hommes hurlaient, on entendait les pas courir de droite à gauche, rien à voir avec les ordres du chambellan pour sûr, les cris étaient étouffés par l'épaisseur des murs mais certains mots étaient redondant.


on dirait que vos gardes sont pressés de venir se vider les couilles dans votre nouveau trou à purin... dit Sébastian d'un air narquois.
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 03:09 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Montferrand rabâchait et se permettait de reprendre les dires de Tristan, le chien lui se dandinait comme un ver sur le sol pour ne pas prendre son supplice dans le derrière, Tristan avait visé juste! il frotta son ventre amusé de le voir Loki enfin effrayé.

oh que si c'est possible Montferrand! ca saigne, ca pète, mais ca passe ca se déchire un peu certe mais qu'importe! il crevera d'une infection ou que sais je!gnihihihihi et vous ne pensez tout de même pas que je vais introduire mes divins doigts dans ça?? même si l'envie de lui taper le ventre de l'intérieur avec mon poing me titille gnihihihih
le garde s'avança avec dégout vers le jeune homme qui bougeait comme un damné hurlant de ne pas le toucher

Montferrand crachat sur son ancien esclave le dénigrant encore plus par ses paroles, que s'était il bien passé entre ses deux là? la perte du fœtus impur de Montferrand l'avait il à ce point rendu hostile?

gnihhaaaaa mais faites le baillonner, sa voix et ses cris me casse les oreilles!!!!
Le garde sembla souffler de soulagement lorsqu'il reposa le gant de crins destiné à s'introduire en Loki, il prit un grand bout de bois et forca sur la bouche et les dent à Loki pour qu'il le prenne en bouche, le bois raclait ses dents, arrachait ses lèvres et fini par prendre place sans douceur heurtant sa machoire.
Le garde lia le cordon pour le maintenir fermement dans la gueule du cabot et se recula

Voici maître
cependant un excitation peu commune tambourinait le plafond, toute la garde semblait active mais rien à voir avec l'ordre demandé avant, les visages des quatres hommes regardaient le plafond et le bruit sourd des pas qui traversait.

Montferrand croassa, cet imbécile ne comprenait rien, les gardes courant à cette allure.... ce n'était certainement pas pour venir sodomiser le chien... il n'était pas l'heure de toute manière, l'isolement de la pièce empêchait d'entendre ce qu'il se passait clairement mais l'activité des gardes était constante et rapide.

gniaaaa mais on n'est jamais tranquille!! Garde va vite voir ce qu'il en est et vient m'en rendre compte!!
Le garde, un jeune homme, esquissa un sourire de soulagement et sortit de la pièce.

puisque personne veut se taper le sale boulot! je vais te le foutre moi!! mon poing dans ton anus !!! Gnihihihi
Tristan enfila le gant de crin et regarda Loki d'un air odieux et malsain transpirant de haine.

La main du chambellan s'approchait de l'anus de Loki, malgré les mouvements de ce dernier, Tristan arrivait à glisser son index de temps à autre.
Montferrand ne restez pas derrière moi.... venez donc tenir cet animal afin que je l'introduise gnihihihi nuos allons voir jusqu'où je peux m'enfoncer!


ordre: Montferrien > Liko > Sale vagin > Sa sainteté Cross
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 19 Mar - 03:24 (2014)    Sujet du message: Une visite de courtoisie Répondre en citant

Le garde sorti de la pièce rapidement et visiblement enchanté d'aller prendre l'air.
lorsque la porte s'entrouvrit, il perçut que les gardes n'étaient en effet pas en train de se rassemblé pour sauter le jeune homme, ils semblaient prit de panique et bien trop occupé, c'était du pain bénit.


Tristan enfila le gant de crain, la sensation de cette chose sur la peau était déjà désagréable mais l'imaginer dans son intimité ceci provoqua de violents frissons, Le chambellan se baissa vers Loki et essaye de l'introduire avec un doigt, le jeune homme bougeait tant qu'il pouvait mais ce doigt arrivait à forcer l'entrée de son anus et s'y introduire par moment.
Sébastian profita de ce moment de concentration du Chambellan pour fermer discrètement à clé la porte que le garde venait d'emprunter, Montferrand se fit rappeler à l'ordre par Tristan visiblement agacé de ne pas arrivé à introduire plus qu'un doigt. Il houspilla l'homme "corbeau" de venir tenir Loki.


Sans un mot Sébastian s'avança vers les deux hommes saisissant la bourse d'or d'une main et la posant à sa droite alors que son genoux vint se poser également sur le sol.


allons Loki... ne bouge pas.... on va en finir de tout ça ... rapidement...
Sébastian daigna enfin regarder l'esclave intensément d'un air sur de lui, sa voix étant posée, monocorde, sans haine ni quoi que ce soit, au contraire... alors qu'il appliqua lentement ses mains sur les épaules du jeune homme pour le calmer, il respira profondément
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:55 (2017)    Sujet du message: Une visite de courtoisie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Tristan Cross Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com