Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Où l'on découpe du bandit

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Armand d'Estalie
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2014
Messages: 65
Statut hiérachique: Seigneur
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Sam 17 Mai - 05:29 (2014)    Sujet du message: Où l'on découpe du bandit Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Armand observait les cartes de la région. La situation était un petit peu compliquée et il fallait faire quelque chose. Mais décider d'agir était plus compliqué que de le faire. Les contrées du nord du royaume avaient toujours été les plus sauvages et si tout le monde ici reconnaissait l'autorité de la reine, il n'était pas rare que les seigneurs s'attaquent entre eux, se livrant de véritables guerres. Tant que ces conflits restaient relativement discrets et ne mettaient pas en danger la sécurité de la frontière, la reine ne semblait guère en préoccuper et c'était sans doute sage.


Les Estalie avaient de tout temps été une seigneurie puissante dans le nord. Pas la plus importante, mais une avec laquelle il était important de compter. Les mines dont la seigneurie disposait l'avait mise relativement à l’abri du besoin. Sans être richissimes, la seigneurie parvenait à maintenir un certain équilibre dans ses comptes, bien que se soit parfois un peu acrobatique. Mais ce n'était pas le cas de plusieurs de ses voisins. Les Monrefort en particulier n'avaient pas pour eux l'avantage de disposer de mines et les montagnes sur lesquels ils régnaient étaient désespérément rocheuse et stériles. Ils arrivaient à vendre un peu de bois et des peaux d'animaux, mais cela ne rapportait que peu d'argent. Dans ce genre de cas, on se procurait les marchandises là où on pouvait les trouver.


Les Mornefort avaient des relations assez étroites avec plusieurs bandes de bandits. Ceux-ci écoulaient la marchandise volée en la vendant au seigneur trop heureux de la trouver à un prix bien inférieur au cour du marché habituel. Armand comprenait cette démarche. S'il avait été un Mornefort, il aurait très certainement fait de même. Mais il était un Estalie et les marchandises que ces bandits volaient, c'était à lui qu'elles étaient dérobées.


« Il faut leur envoyer un message clair, fit-il entre ses dents. »


Un message qui s'adresserait aux bandits, mais aussi aux Mornefort. Armand n'avait aucune envie de débuter une guerre entre leurs deux seigneuries. Même s'ils étaient diminués, les Mornefort comptaient encore une solide troupe et les murs de leur castel n'étaient jamais tombés depuis les presque deux cents ans qu'ils l'occupaient. Un assaut inconsidéré risquait de lui coûter beaucoup trop cher en hommes et avait de bonnes chances de se retourner contre lui.


Sans compter le fait que son image en patierrait s'il venait à attaquer le premier.


Non. Si guerre il devait y avoir, il fallait pousser les Mornefort à ouvrir les hostilités.


Mais avant la guerre, le message.


Il fallait faire comprendre aux bandits qu'ils ne devaient plus cibler ses terres fautes de quoi on les retrouveraient éparpillés et en petit morceaux. Mais leurs attaques étaient bien préparée et ils évitaient les piège avec une redoutable efficacité. De plus, une fois leurs méfaits accomplis, ils s'en retournaient en quatrième vitesse de l'autre côté de la frontière, bien loin hors de la portée d'Armand.


« Sans envoyer nos propre troupes je suppose, grinça Aetius. »


Armand hocha la tête à la remarque de son vieil ami.


Impossible d'envoyer une colonne portant ses armes franchir la frontière et écraser les bandits. Ces hommes dépendaient des Mornefort et de leur justice. Agir de la sorte reviendrait à violer leurs droits et à commettre un véritable acte de guerre. Mauvaise idée.


D'un autre côté, ne rien faire était également impossible. Les gens qui vivaient dans son domaine avaient besoin de sa protection et ne pas agir risquait à terme de créer des émeutes. De plus, les voisins d'Estalie se diraient certainement que puisqu'Armand laissait faire les bandits, c'était qu'il n'avait pas la capacité de les arrêter. Et si c'était le cas, alors eux aussi pouvaient s'en prendre à ses terres.


Le règne d'Armand commençait tout juste, il fallait envoyer un message fort et clair à tout ses voisins pour leur montrer qu'il n'avait pas l'intention de se laisser faire.


« Il nous faut des mercenaires, décida le jeune homme. Aetius, fait passer le mot discrètement que je cherche de bonnes lames. »
Revenir en haut
Eorah Vif Argent
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 26 Mai - 10:17 (2014)    Sujet du message: Où l'on découpe du bandit Répondre en citant

« EH toi ! Avec l'armure. »

Eorah soupira avant de se retourner. La demoiselle aux cheveux noirs se trouvait dans une taverne, en route pour le nord. Ses aventures avec la Reine et le Sire Amauric n'ayant rien donné, la jeune femme avait décidé de rentrer au castel de son père, bredouille de gloire certes mais en vie, et heureuse de retrouver ses sœurs.
En attendant de retrouver la neige éternelle de son trou paumé, la demoiselle avait choisi de passer la nuit dans une auberge sur les terres d'Armand d'Estalie, suzerain de son père.

Et voilà qu'on l’alpaguait telle une fille de joie. Le rouge montait déjà aux joues pales d'Eorah qui serra le poing sur la garde de son épée tout en se retournant. Ses yeux couleur bronze croisèrent ceux brun merde d'un soldat. Sur le visage de l'homme pas de sourire lubrique, pas de regard concupiscent, pas de rire grivois et pas de blague salace. C'est déjà ça. La poigne se relâche un peu, Eorah desserre les mâchoires 
:

« Que voulez vous ?
vous avez une épée, vous savez vous en servir ?
Vous voulez essayer ? »
La lame jaillit de son berceau de cuir, illustrant parfaitement le surnom de Vif Argent de la jeune femme et ne laissant dans son sillage que l’éclat fugace d'un rayon argenté.

Tout de suite l'homme d'arme suivit et pendant quelques instant il n'y eu dans l'auberge que les bruits rythmés des deux combattants. Jusqu’à ce que le soldat pose la pointe de son arme au sol, un sourire sur les lèvres.

« Ok fillette tu sais te battre, le Seigneur d'Estalie a besoin de toi. »

Ce fut a tour de la lame d'Eorah de retourner a son fourreau.

« Pourquoi ?
Ca ne je peux pas te le dire ici fillette, c'est que notre maitre qui pourra répondre a tes questions. »

Et il fut convenu que la Chevalière suivrait le groupe d'hommes déjà constitué. Certains rirent en la voyant paraître parmi eux, et lui conseillèrent de rentrer chez son père en bonne fille, d'autres lui proposèrent de réchauffer sa couche le soir même. Mais Eorah ne daigna répondre a aucune des piques et a aucun commentaire.
Il neigeait légèrement. Ils marchèrent longtemps. Enfin juste le temps de se geler les orteils au fond des bottes gainées de cuir et de métal.

Et enfin tous parurent devant le seigneur des lieux. Eorah se prit a le détailler de haut en bas, jugeant de son pouvoir et de son comportement, de son emprise sur les hommes présents. La fille du froid se savait par avance et par les serments prononcés par son père, soumise (plus ou moins) a cet homme et se devait de lui obéir, enfin ca dépendait de ses ordres.
Revenir en haut
Armand d'Estalie
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Mai 2014
Messages: 65
Statut hiérachique: Seigneur
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Juin - 06:24 (2014)    Sujet du message: Où l'on découpe du bandit Répondre en citant

Plongé dans l'expectative, Armand observait la petite troupe qui se trouvait devant lui.


Certes, il avait demandé à Aetius de lui trouver des combattants dont il était impossible de penser qu'ils auraient put être envoyer par le seigneur d'Estalie au cas où ils se feraient prendre en territoire ennemis. Mais enfin bon, quant même...


Parmi cette bande disparate de bic, de broc et de bras cassé, on pouvait trouver un ou deux repris de justice avec un goût prononcé pour le dépucelage forcé, un vieil homme qui arborait fièrement l'insigne d'une division dissoute de l'armée royale (allez savoir s'il l'avait déserté ou s'il en était le seul survivant), deux jeunes niets qui avaient été refusés à l'entrée de la milice et deux femmes en armure. Heureusement que le sort de ses terres ne reposait pas sur leurs épaules. Cela aurait été particulièrement inquiétant.


Et pas sur que les bandits aient de véritables raisons de s'inquiéter en fait.


« C'est tout ce que tu as put trouver, marmonna-t-il à son bras-droit ? »


Celui-ci se contenta de hocher les épaules.


Bon, il allait falloir faire avec et prier pour que les bandits s'étouffent de rire en les voyant arriver. Parce que si le jeune homme ne s'était jamais sentis une fibre très religieuse, il aurait put la développer en ce moment précis pour implorer un miracle. Mais si miracle il devait implorer, se ne serait pas pour eux. Après tout, il avait de meilleurs usages pour son joker miracle et la vie de ces mercenaires ne lui importait guère.


« Soyons bref. Mon temps est cher. Ce que je vous demande de faire, c'est de vous rendre dans les cols, de localiser la base depuis laquelle les écorcheurs attaquent mes caravanes et mes villages et de tous les éliminer. Une bourse de pièce d'argents par personne à tout ceux qui reviendront avec la preuve que la mission est remplie. Des questions ? »
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:28 (2017)    Sujet du message: Où l'on découpe du bandit

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com