Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Et la vie continue dans la Nord...

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Soeur Hermine Sagni
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 18:03 (2014)    Sujet du message: Et la vie continue dans la Nord... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
De long mois c’étaient écoulés depuis l'arrivé de la sœur a la demeure du Sire Tobias.
Depuis la première nuit qu'elle passa en tant qu'amant du Seigneur, ils ne s’étaient plus
 séparés. Et il eu été rare que Soeur Hermine passe ses nuits dans la chambre qui lui fut
attribué, soit car elle
était dans un village alentour pour pratiquer des soins, sois car elle
 les passent dans les bras de son amant.

Elle n'y dormait que lorsqu'elle n’accompagnait pas le Seigneur de Vitgenstein en
déplacement hors de sa maison.

C’était probablement les seule nuit bien reposante dont elle disposait, car si les heure a
 veiller les malades
pouvais être fatigante, ce n’était rien quand au folle chevauché
  
nocturne que lui faisait subir notre Seigneur !

La douce perversité dont il faisait preuve était a la limite entre la bienveillante vertus et
 le vice salace. Comme lorsque l'on se rapproche assez de la
flamme d'une bougie pour en
 sentir la chaleur, mais presque un peu trop a en sentir la
picotement de la langue de feu
 qui mord doucement notre paume...



Ce matin était un des rare ou elle se réveillait donc dans sa propre chambre.
Une vague roulante dans son ventre la tira du lit, la nausée la prenant tôt ce matin. Se
dirigeant vers un sceau un peu plus
loin, elle vomi le peu qu'il lui restait de son repas de
 la veille. Sans doute avait-elle mal
digérer en l'absence de son bien aimé. De plus, la
 vielle Volva dont Tobias lui avait demandé de s'occuper a son arrivé était décédé il y avait
 tout juste une semaine, et la mort de la pauvre femme les avaient beaucoup affecté tout les
 deux....
. Sans plus s'en inquiété et se lava comme a son habitude, et revêtit un habit propre.

Le Seigneur de Vitgenstein devait revenir peu après le levé du soleil, et elle voulait être prête
 a l’accueillir pour le déjeuné.


Lorsqu'on annonça la venue du Seigneur, notre bonne Sœur vérifia une dernière fois que la table
 était prête pour le repas et attendit l'entrée de Tobias et de ses hommes.
Revenir en haut
Tobias De Vitgenstein
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 07:06 (2014)    Sujet du message: Et la vie continue dans la Nord... Répondre en citant

Comme toujours, les voyages au sein de sa seigneurie était des plus éprouvant, que ce soit pour lui ou bien pour son escorte.
Mais c'était une tâche qu'il entendait accomplir de lui même et surtout par surprise, afin de s'assurer qu'aucun de ses bourgmestres ou autres hommes de pouvoirs ne profitaient justement pas trop de leur prérogative et pouvoirs.
Toujours est-il qu'il se sentait le coeur plus léger maintenant que le château était en vue et qu'il savait qu'il pourrait enfin se reposer convenablement, prendre un bain et dormir dans son propre lit et avec sa merveilleuse petite croupe à côté pour le contenter lorsqu'il en aurait l'envie. Un instant il repensa à toute ces perversions qu'il lui avait fait subir seul ou en groupe et il ne pu s'empêcher de sourire.
Aux portes de la ville, il fit claquer ses éperons sur les flans de la monture afin de forcer le pas et de passer au galop pour arriver plus vite à son illustre demeure, son escorte suivant en silence. Il faut dire qu'ils étaient eux aussi bien fatigué, fourbu et ils avaient accumulés les ecchymoses et autres égratignures désagréables.


A leur arrivée, ils se précipitèrent tous dans l'écurie et sautèrent à bas de leur monter pour les laisser aux palfreniers. L'escorte prenant congée dans les baraquements sur ordre de Tobias, qui ne fut plus suivi que par Kevan. L'homme d'âge mûr ne cessait de l'étonné. Il avait passé toute sa vie avec lui, depuis sa naissance et pourtant son aîné semblait toujours en forme, empreint d'une vitalité des plus déroutante. Le seigneur ne pouvait qu'admirer ce fait et espérer être aussi robuste arrivé au même âge.


Toujours est-il qu'il fini par entrer dans la grand salle et sourit faiblement en voyant sa belle nonne bien droite qui l'attendait. Il vint à elle sans plus attendre et lui déposa le plus doux des baisers sur la joue, en montrer plus devant quiconque aurait été inconvenant. Il ne pu néanmoins réprimé une moue embarrassée à la vue de la table qui avait été préparée avec soin pour lui.


- Je suis vraiment désolé ma Dame, mais ma faim a été coupé par ma fatigue je le crains. En revanche mes hommes auraient grands besoin de vos talents salvateurs. Je ne crains qu'ils ne soient dans un état encore plus lamentable que le miens.
Revenir en haut
Tobias De Vitgenstein
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 07:03 (2014)    Sujet du message: Et la vie continue dans la Nord... Répondre en citant

(HRP: En raison de problèmes internet, Hermine m'a demandé de poster à sa place )




Posant sa main délicatement sur son bras pendant qu'il l'embrassait, Sœur Hermine sourie du plaisir de le retrouver. 
 
 
Il paraissait fourbu et fatigué. Tout les homme était déjà partis au baraquement, eux aussi devait être éreintés.. Seul Kevan le suivait, elle le salua en s'inclinant poliment, car elle appréciait beaucoup le compagnon d'armes du seigneur. 
 
 
-" Ne vous en faites donc pas mon Seigneur, nous feront porter le déjeuné a vos hommes pour qu'il puissent se rassasier après ma visite. Aller dont vous reposer, je vais faire porter un plateau pour votre réveil au cas ou votre estomac aurait reprit appétit." 
 
 

 
 
 
Sans plus attendre elle se dirige vers le baraquement pendant que les domestique s'affaire a récupérer des parts de nourriture sur la table pour les homme revenu, et le reste du château se met ensuite a manger ensemble comme a l'habitude. 
 
 

 
 
 
A peine eut-elle mis un pied dans la salle de repos, que les gardes l’accueil a grande exclamation, les plus jeune n’hésitant pas a usée d’exagération : 
 
 
-"Ha ma Sœur, vous voila enfin !" 
 
 
Les plus vieux saluait poliment la nonne 
 
 
-"Sœur Hemine soigné moi j'ai mal !" En montrant une estafilade le long de son bras. 
 
 
-" Moi d'abords Dyrech voyons ! Regardez ma sœur je me meurt !" Dit en riant un des hommes allongé jambe nu sur une couche, montrant un bel œdème bleuâtre s’étalant sur sa cuisse. 
 
 
Elle se dirigea vers celui ci et je penchant sur lui en regardant son sexe au repos. Elle avait l'habitude du peu de pudeur des hommes dans leur quartier, et les avait déjà presque tous soigné une fois ce n'est pas ce qui allait la gêner.. 
 
 
-" Malheureusement pour toi, je ne peux rien faire pour ça. Se moqua t'elle en attrapant du bout des doigt le pénis de l'homme avant de partir vers la blessure d'un autre. 
 
 
Sa boutade provoqua l'hilarité des hommes autour. 
 
 

 
 
 
En tout, il n'y avait rien de bien méchant, quelques coupures facile a gérer, un peu de fièvre soignable par des bouillon chaud et surtout beaucoup de bleu a garder sous une poche d'eau glacé. 
 
 



***** 


 Il y avait là une bonne trentaine d'hommes à cette heure-ci dans les baraquements. Et tous dévoraient la bonne soeur du regard, s'amassant petit à petit autour d'elle afin de lui parler, de la reluquer sans même s'en cacher tandis qu'eux même étaient pour la plupart soit nus soit en pagne. 
 
 Les plus jeunes tentaient d'attirer les faveurs de Soeur Hermine en usant de ruses et en la pelotant brièvement soit disant par accident.  
 
Leurs aînés, eux, usaient d'un peu plus de courtoisie déjà et aussi de petits présents choisis avec soin pour lui plaire.  
 
Mais tout ces guerriers la voulaient ostensiblement et la fixaient avec excitation. La détaillant de la tête aux pieds, le déshabillant du regard en s'imaginant déjà ce qu'ils allaient lui faire.  
 La pauvre bonne soeur, entourée par trente mâle en rût aux corps musclé façonnés par le combat et la rigueur du climat, pu bien assez vite constater que les pagnes tombaient les un après les autres pour libérer des membres palpitant fièrement dressé tel une demande silencieuse à son encontre, et il faut avouer qu'il y avait de sacrés morceaux.   
 
 
Finalement, alors qu'elle était assise sur le rebord d'un lit, l'homme dont elle avait empoigné le sexe au repos quelques minutes auparavant, vint se mettre juste devant elle.  
 
Son braquemart dur et raide comme un mât de bateau pointé vers le visage de la bonne soeur alors que le guerrier lui adressait un sourire plein de malice.   
 
 
- Et maintenant ma soeur? Je ne suis pas dans les conditions nécessaire à ce que vous vous occupiez de moi...? 
 
 
 
 
Revenir en haut
Soeur Hermine Sagni
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 12:17 (2014)    Sujet du message: Et la vie continue dans la Nord... Répondre en citant

Bon, il devenait évident qu'elle ne ressortirait pas tout de suite de cette pièce....
Pas le moins du monde choqué par leur attitude, Hermine avait l'habitude de prendre soin des guerriers de cette manière également. L'acte d'amour et le plaisir étaient de bon remède afin d'aider a la guérison. Et avec l'approbation du Seigneur des lieux, qui adorait la regarder prendre du plaisir avec d'autres hommes. Ils étaient tous aimable avec elle et elle les appréciait beaucoup, comme des amis pour les plus âgés, et presque maternellement pour les plus jeunes.
Elle rangeait au fur et a mesure les présent des soldats dans sa sacoche,  ils savaient gâter leur petite soigneuse...
Elle s'attendait a "passer a la casserole" pour leur retour, se qui ne la dérangeait vraiment pas. Si elle ne voulais pas, personne ne la forçait, la plupart du temps elle refusait quand elle était en période de fécondité, car même si sa déesse accueille avec plaisir les actes sexuels, elle demande a se que l'identité du père soit toujours connu si il a conception. Et aujourd'hui, elle n'était plus féconde depuis plusieurs jours et  ses saignés menstruelles seraient la dans les jours a venir, alors autant régaler tout le monde !

Quand elle se tourna vers le jeune en érection en face d'elle, elle savait que la partie était lancé. Elle attrapa d'une main experte son sexe comme pour donner le signale du départ...
-"Notre cas est en effet bien plus intéressant a présent jeune homme.."

L'homme qu'elle soignait sur se lit quelques instant plus tôt se redressa derrière elle et commença a caresser la généreuse poitrine de la nonne a travers sa robe, son sexe durci collé dans son dos.
Ils commencèrent a l'entourer, un autres homme s'assit sur le lit et ils commencèrent a la déshabiller, tendis que deux autre se placèrent devant elle. Elle attrapa l'un de sa seconde main pour le branler, et prit le troisième entre ses lèvres charnues.
Les autres les entourant en se masturbant devant ce spectacle.

On dénoua ses vêtements, lui laissant comme a l'habitude et sous les ordres de Sire Tobias sa coiffe. Sa robe et sa sous-chemise étaient tombé sur ses hanches, les deux hommes lui massant avec applications les seins de part et d'autre.
Elle passait d'un sexe a un autre entre ses mains, certains venait assez vite et se retirer pour laisse un compagnon prendre s place.
Un des soldats plus âgés qui avait pour habitude de ramener des herbes en cadeau a Hermine se mit a genoux devant la nonne. Il releva ses jupes et commanca a caresse son entre cuisses de la langues habile...
Revenir en haut
Tobias De Vitgenstein
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 17 Sep - 12:08 (2014)    Sujet du message: Et la vie continue dans la Nord... Répondre en citant

Il y avait maintenant foule autour de la bonne soeur et les vigoureux gaillard lui arrachèrent les vêtements qui étaient tombé à sa taille, quitte à les déchirer si nécessaire.
Hermine, les lèvres brillante d'un mélange de salive et de liquide pré-séminal, se faisait peloter comme jamais et tout particulièrement sa croupe ainsi que ses seins généreux.
Plusieurs de ces mâles en rût se succédant pour venir la téter avidement en ne s'arrêtant que pour en sous-peser, en malaxer lascivement l'opulente poitrine.


Pendant ce temps, un des plus vieux du baraquement s'occupait, se délectait, du con de la nonne avec une attention toute particulière.
Lapant la vulve comme si c'était de la glace qui fondait au soleil, commençant de l’extérieur pour se diriger vers l’intérieur tout en venant suçoter le clitoris d'Hermine par intermittence.
Enfin il y plongea sa langue autant qu'il pu pour l'y agiter comme il savait si bien le faire, pressant fortement ses lèvres contre l'intimité pour ne pas perdre une goutte de ce nectar des dieux.


Les choses suivaient son cours et dégénéraient doucement vers la direction à laquelle tous s'attendaient.
Petit à petits, les gestes se faisaient plus envieux, sulfureux, faisant ressortir le côté primaire de ces beaux spécimens qui bandaient tous comme des ânes.
Finalement, alors qu'Hermine se faisait furieusement lécher le con, un homme derrière elle la força à relever sa croupe pour venir l'embrocher sur son chibre turgescent.
Empalant lentement l'anus de la nonne pour ne pas la faire souffrir alors même que deux autres membres emplissaient les joues de la belle.
Revenir en haut
Soeur Hermine Sagni
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 1 Oct - 17:02 (2014)    Sujet du message: Et la vie continue dans la Nord... Répondre en citant

A présent nue, entouré comme jamais, elle se laissa aller au grès des mains des hommes comme une feuille emporté par des vents des plus lubrique.
Le gémissement de la nonne lorsqu'on entre entre ses engreneuses fesses fut étouffé par une imposante queue que s'occupait de caresser avidement sa langue. Elle avait les yeux qui papillonnais et se délectait de plaisir : avoir du plaisir pour elle était une actions on ne peux plus honorable au yeux de sa déesse.
La mains droite malaxais une paire de testicule bien gonflées tandis que la gauche était un train d’être somptueusement lécher et sucé par les bouche de deux jeunes apollons encore un peu habillés.
Au bout d'un moment la langue fut remplacé par, bien qu'elle ne puisse vraiment le voir, le paumons en cuire d'une épée, qui venait frotté contre la paroi et se mouvais a l’unisson avec l'autre glaive qui lui limé le cul.
Après quelques moment ainsi, un robuste Nordique a la virilité plus qu'imposant fit faire place face a la sœur. Il fit basculer Hermine et l'homme sur lequel elle était assise qui s’attelait a sa tache en se mordant les lèvres de désire sans ce cul chaud et serré, et couché sur le dos il posa ses mains de par et d'autre de leur deux corps et pénétra la nonne d'un coup puissant !
Elle subit cette double pénétration a grand cris de plaisir, délectant les oreilles des autres participant, jusqu’à ce que certains viennent a nouveau activé ses mains et prendre place dans sa bouche rougie...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:10 (2017)    Sujet du message: Et la vie continue dans la Nord...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com