Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Retour de noces
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 08:39 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Son regard était toujours fixé vers la forêt et plus loin encore...il entendait à peine ce que lui disait le seigneur Montferrand. Il tourna son regard vers lui et baissa la tête. Sebastian connaissait bien le jeune homme, maintenant. Sachant qu'à la moindre contrariété, Loki pouvait faire n'importe quoi. Mais là ça n'en était pas une petite. C'était toute sa fierté, cette envie de voir cet homme vil mourir qui le tenaillait, tout comme la peur qui tenaillait ses entrailles. Loki n'arrivait plus vraiment à réfléchir. Il sentait les mains puissantes de son maitre sur ses épaules. Il leva les yeux vers lui. Il aurait voulu se rassurer dans ses bras, mais il n'arrivait même pas à bouger. Il ne pouvait pas se faire justice lui même Montferrand avait raison. Un violent frisson le parcouru alors qu'il rentrait d'un pas précipité, il regarda à peine Montferrand et Salvagine près du puis, il alla dans la salle d'eau se rincer le visage et essayer de se calmer mais rien n'y faisait. Tristan était la cause de tout ça c'était terrible, le chevalier était complètement perdu, et peut être que si Montferrand était resté quelques secondes de plus avec lui et avait vu le regard de Loki, il l'aurait surement enfermé dans une salle. Le jeune homme était déconnecté, et la peur mélangée à la colère le dévorait. Le jeune homme essayait de lutter, restant dans la salle d'eau réfléchissant, essayant de penser à autre chose. Mais c'était comme si on lui disait de faire ce qu'il avait envie. Il décida d'aller prendre l'air pour se changer les idées. Resté enfermé, ne servirait à rien.

il alla vers les écuries et s'occupa des chevaux, pendant une bonne heure, les nourrissant, nettoyant leur box, et les brossant. Il s'était calmé, un peu. Le sourire revenait sur ses lèvres. Montferrand avait raison. ça ne servait rien de faire tout ça. Et pour une fois, Loki se félicita. Pour se récompenser rien de tel qu'une petite balade. il était de nouveau serein. De toute façon, personne ne pouvait l'atteindre sur les terres de Montferrand. Il équipa alors son cheval, et s'avança dans la cours avec lui... Annonçant qu'il allait simplement faire un tour, il avait reprit des couleurs et souriait. Et puis d'ailleurs, il avait eut  un projet pour Montferrand, peut être irait il demain. En effet, le chien qu'il avait, depuis sa mort, manquait tout de même au chevalier, peut être qu'un autre serait bien. Il fallait qu'il vérifie ça. Ce fut donc avec le sourire qu'il grimpa sur son cheval et fit sa promenade. Tout d'abord au trot, puis bien heureux de se sentir bien, Loki décida de lancer son cheval au galop parcourant les terres avec une certaines satisfaction, ne voyant pas le temps passer. Au bout d'un moment il s'arrêta, pour laisser son cheval se reposer, il fit de même regardant la paysage avec une certaine sérénité.

il chercha quelques fruits de saison et les mangea, puis remonta sur son cheval, un peu distrait, il pensait à Montferrand...maintenant que les fiançailles n'avaient plus lieu... Il l'aurait peut être pour lui. ça l'enchantait d'un certain côté mais en même temps peut être que Montferrand voudrait reprendre avec Salvagine. il ne pourrait pas s'y opposer après tout, ça n'était pas ses affaires...Même si ça le laisserait sur sa faim, il pourrait toujours obtenir de temps en temps quelques faveurs. Il eut un rire amusé en pensant à ça. Et repensa au moment ou, bien trop provocateur, Montferrand et Loki avait couché ensemble dans la cours. Les joues du chevalier rougirent. ça avait été rude mais tellement bon. Il soupira pour calmer ses ardeurs. Seulement cette sortie en avait valu la peine. Il était temps de rentrer maintenant.

Loki sortit enfin de ses pensées, et son sourire se fana bien vite lorsqu'il remarquait qu'il était un peu trop au sud. Trop proche de Cross, son sang ne fit qu'un tour, son coeur s'emballa, et il paniqua faisant demi tour. Mais vu son état, son cheval était dans un autre état, et ne faisait rien de ce qu'il demandait, Loki avait beau le diriger lui hurler de faire demi tour, rien n'y faisait, il fini par cabrer et simplement jeter Loki au sol, sa tête heurta le sol et il perdit connaissance tandis que son cheval partait au galop retournant là ou il était partit, alors que Loki se trouvait à la frontière des terres de Montferrand et de Cross, caché par quelques arbres, un peu de sang se faisait voir sur le bois qu'il avait heurté de plein fouet.
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 09:43 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

[Ce fut des noces bien distrayantes gnihihihihi , ne pouvait s'empêcher de pouffer de rire au seigneur de Maurin le Chambellan, malgré la colère et la honte du seigneur, Tristan profitait de sa position de force pour enfoncer un peu plus le clou.
vous voyez quand on donne un morceau de viande à un chien enragé ce qu'il se passe... regardé ce que ce malade a fait de mes doigts lorsque j'ai capturé celui qu'il fait passé pour son chevalier! un terrible assassin qui a sévit dans les terres du sud soit dit en passant! ce fou de Montferrand m'a sectionné 2 doigts! cet homme devrait être écartelé lentement avec sa batarde et son chien! Croyez moi de Maurin, votre fille à échapper au pire

Profitant des quelques restes épargnés d'une chute, il profita pour prendre le morceau de viande le pus gras à même les mains et le dévorer avec appetit, buvant à foison, et se resservant alors que la pluparts des invité partaient ou consolaient la jeune ex mariée.
un jour ou l'autre je trainerai ce seigneur indigne de ce nom dans sa fange je le rayerais de sa carte et qu'il n'ai point descendance m'aidera dans ma quête!

Il jeta l'os sur le sol, rota, s'essuya sur la nappe et partit en ricanant si votre fille ne se terre pas dans un couvent faites moi signe je serais donner grande descendance malgré ses gouts douteux gnihihihi
La voiture de l'ignoble petit gros partit en trombe escorté par sa douzaine de garde royaux et personnel.
La vue de son château noirci, le faisait cependant toujours enragé et lui rappelerait pendant longtemps les pertes massives pécuniaires.

corbeau de malheur, je t'étriperais de mes mains et empalant ton chien et ta chienne de mes mains par leur fion! grommela t il en regardant tristement les murs noirâtres.

Le lendemain matin, le chambellan fit réunir toute sa garde, ceux attribué par la reine et sa garde personnelle, fidèle, ELLE!
Gardes! comme vous le savez nous avons été ciblé par le seigneur de Montferrand dernièrement, sa vile attaque fourbe a provoqué cet incendie irréparable et la perte de nombreuse pièces estimables! si en effet nous ne pouvons officiellement pas prouvé qu'il a mit le feu... je pense fortement à des complices à lui... son chien et lui étant en ma présence lors du départ de l'incendie je pense fortement à sa batarde de chienne ou l'un de ses serfs, ainsi, j'ordonne que toute personne vue sur les terres de Cross soit immédiatement capturée et menée à mes pieds, faites savoir à mes serfs, mes gens et tous mes serviteurs qu'aucun étranger des mes terres ne sera tolérer tant que je n'en ai pas donner l'ordre!!! je veux que la garde royale explore chaque parcelle de frontière avec ce chien de Montferrand, empoisonné ses terres, déféquer chez lui, jeter les cadavres d'animaux et les morts chez lui, je veux que sa frontière ressemble à un charnier! que l'odeur qui s'en diffuse rappelle à tout un chacun où il s'aventure! ses serfs qui trainent par chez moi ramenez les moi, je me serais un plaisir de les torturer et de jeter leurs cadavres sur ses routes!

il mangea un gros morceau de viande saignante à même la main et hurla EXCECUTION!!!!!

Les gardes royaux s'ne allèrent laissant la garde personnelle interrogative sur son rôle
ces chiens dociles ne feront pas la moitié de mes désirs! aventurez vous un peu en bordure de Montferrand espacés et sans bruit, liquidez tout le gibier, les serfs, femmes et enfants, discrètement... laisser les cadavres pourrir... ramenez moi que les fortes têtes, fouillez les maisons des serfs pendant qu'ils sont dans les champs... persécutez la frontière!! vous savez que pour de belles pièces je serais me montrer généreurx.... Excécution!!!!

Sa garde personnelle était aussi tordu que le gros bonhomme et c'est sans trainé qu'ils se postèrent un peu partout en avant poste sur les terres de Montferrand et ne mirent que peu de temps à respecter avec grand plaisir les plans, prenant malin plaisir à tuer pour tuer chaque gibier rencontré, cassant, exterminant tout ce qui pouvait être vivant et sur la frontière.

Non loin de là un homme gisait avec son cheval broutant tranquillement l'herbe autour. Un serf des terres de Montferrand repéra l'animal et s'en approcha, puis découvrit l'homme avec un hématome conséquent sur le front et encore évanouï, aidé de ses deux fils ils portèrent la dépouille près d'une rivière ainsi que le cheval.
Ils allongèrent le jeune homme et l'arrosèrent d'eau, tapotant sur sa joue
monsieur... monsieur... réveillez vous ...

Le jeune homme machait des mots dans son demi coma mais ne semblait pas être en état ou prêt de sortir de cet état.
C'est à ce moment que la garde personnelle apparu, 2 hommes de Cross, brandissant un épée et une lance qu'ils plantèrent sur la gorge du viel homme, l'autre garde tenant en respect les enfants

qu'avons nous là!!! 3 bâtards détroussant un messager??? méthode de Montferrand e n'est pas une surprise!!
pointant leurs armes sur le trio ils arrachèrent leurs nippes à la recherche de pièces ou de butin

rhaaa ce n'est que des paysans sans un sous et sans valeur! excécutons nos ordres et balaçons les cadavres au soleil qu'ils empoisonnent l'air
les enfants se mirent à hurler, pleurant et implorant, le vieil homme lui se jeta à terre implorant pardon, c'est sur ce rafut que le jeune homme ouvrit lentement les yeux et bougea

non celui là est encore vivant !! mais.... att.. c'est...
un des gardes s'approcha et reconnu ce fin visage blanc, c'était le chien du corbeau, le même qu'ils avaient vu lors de cette embuscade dans les bois alors qu'ils avaient enfoncé un pieu dans la chatte de sa chienne! c'était lui que Montferrand avait amené à leur maitre! c'était une pièce de choix!!

C'EST LUI !!! LE COUARD DU CORBEAU LE LAISSES PAS FILER
l'autre garde sauta sur Loki les enfants en profitant pour s'échapper, le meneur dut relâcher la pression sur sa lance et jeter une dague en plein arrière de tête d'un des marmots fuyant, le père hurla et sauta vers son fils mais ne l'atteignit jamais alors que la lance le transperça, seul le 2eme enfant put échapper à cette garde.

merde!!! ce petit batard risque de tout colporter, partons vite, nous avons droit à une magnifique récompense pour cette tête, regarde le comme il est laid!
L'autre garde avait solidement attaché Loki pieds et poignets liés, les bras et cuisses tout aussi bien attaché, ils enfoncèrent un épais tissus dans la bouche le rentrant quasiement dans la gorge, et se mirent à cracher sur l'homme saucissonner et remuant comme un ver au sol, quelques coups de pieds dans la tête, le ventre et les burnes volèrent.

ça c'est pour te préparer à ce que tu vas recevoir! bâtard!!!
Il portèrent le corps discrètement à travers bois, l'attachèrent à un cheval et le trainèrent au pas à même le sol ainsi ligoter.
Les deux hommes se vantèrent de leur capture pendant tout le long trajet, jetant des regard amusé sur Loki, l'insultant ou trottant pour voir sa peau saignée encore plus, ils se rappelaient leurs grands exploits lorsqu'ils avaient tendut l'embuscade, fait avorter Salvagine, crevé l'œil de Montferrand et joué avec le minable attaché.

après des heures de trajet, les sabots claquèrent sur le pont levis et se stoppèrent enfin.
Une voix grinçante se fit entendre dans la cours
vous vous foutez de moi !!! vous devriez être à votre poste à ruiner les terres du batard et ses chiens!! incappables!!

les gardes descendirent coupèrent la corde reliant le cheval et l'homme saucisson et le relevèrent montrant son visage à Cross, visage qui s'illumina instantanément.
je n'y crois pas.... je crois rêver debout.... le chambellan en laissa tombé son bout de fromage tout en s'en approchant et pincant le nez de Loki seul moyen pour lui de respirer

c'est bien lui... aucun doute... cet air minable, ces cheveux insurtes, ce teint pale... il va cesser de respirer notre air j'en fais le serment... j'espère que tu n'as rien oublié de ce que je t'ai dit aux noces de ton batard de maitre, tu vas y avoir droit et là tu es seul !!! je vais t'user lentement et je vais faire en sorte que tu ne meurres qu'après bien d'ignobles souffrance! je vais te briser! GNIHHIHIHIHIHIH
Il relacha le nez, écrasa le fromage sur le sol, le ramassa et étala la mixture sur le visage

oui.... rien du tout.... tu ne seras plus rien du tout... un chevalier... non .... une merde, un cadavre pourrissant et démembré vivant! je vais voir les limites d'un corps humain sur toi gnihihihi, quand à vous messieurs.... vous pouvez resté ici votre mission est terminée, dès demain votre récompense pour cette prise vous sera offerte! des terres et de l'or!

Une homme de forte stature arriva sur un signe du chambellan empoignant Loki par les cheveux et le trainant dans le château, prenant un plaisir certain à lui faire heurté la tête sur chaque marche d'escalier



ordre: mon petit Loki je te laisse soin de créer un post sur mes terre à présent gnihihihi dit au adios le taré et la batarde!
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 10:30 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Elle le regarda un instant : 

 
Frugal, oui, rien de mieux après une vraie indigestion, non ? 

 
Elle affichait une moue qui prouvait qu’elle n’était pas dupe. 

 
Pour ce qui est de… du chambellan, je doute qu’il nous laisse en paix. Il faut en finir avec lui et définitivement ! Mais bon, ça ne regarde que vous !
 

 
Sa moue se transforma en grimace. Mais elle changea bien rapidement de sujet : 

 
Avec ce que Loki a attrapé, il y a de quoi reprendre des forces… depuis disons… votre jeûne forcé ! 

 
Elle rit. Pour la première fois depuis longtemps, elle apprécia de converser avec lui.  
Elle observait ce corps musclé et ses cicatrices que ses doigts connaissaient par cœur. Elle chassa toute nostalgie en s’ébouriffant ses cheveux. Après tout, leur histoire était finie. Il lui avait parfaitement fait comprendre, c’est ainsi. 

 
Loki la tira de ses pensées. Inutile de lui recommander la prudence, les paroles de Montferrand avaient été claires. Elle savait intuitivement pourquoi il sortait : il avait besoin d’évacuer sa peine. Rien de mieux qu’une sortie pour faire le point sur ses actions futures. Elle hésita à en faire de même, mais choisit de rester auprès de Montferrand.  

 
Elle puisa seau d’eau. 

 
Allé, rafraîchissez-vous. Je vais aller vous chercher vos habits… Pas votre déguisement de la veille. 

 
Sitôt dit, sitôt fait. Les bras chargés, elle déposa les habits noirs sur le banc près du puits. 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 01:45 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

L'avait elle cru sur le fait d'avoir mangé le déjeuné ? il en était pas sur mais en tout cas elle n'avait pas relevé.
oh oui bien mieux, plus aucune douleur, je pense pouvoir manger normalement rapidement d'ailleurs gloussa t il, n oubliant presque la nervosité de Loki qui lui avait coupé sa bonne humeur.
Salvagige rajouta sa couche sur Cross, Montferrand posa les mains sur le rebord du puit, et souffla faisant goutté l'eau sur son torse et par terre.


putain... vous avez que ce nom à la bouche ce matin décidement... vous avez tenu une conférence sur lui dans la nuit? Cross ne viendra pas içi, j'en suis quasiment certain il est bien trop froussard et la garde royale ne tolère pas tout non plus car c'est le chambellan, il a des règles et engagement à respecter! qu'il ne fasse pas plus d'esclandre comme ca pendant.... hier... prouve bien qu'il n'a aucun intérêt à venir mettre la zizanie içi, qu'il me fasse des coups tordus ça par contre je m'y attends... cependant je te rejoins sur un point on serait tranquille sans lui ... mais la peine pour le liquider serait capitale pour moi et même si j'ai renoncé à tous mes projets je teins à vivre le plus tard possible pour continuer un bout de chemin avec vous.


Elle préféra changer de sujet, et Sébastian répondit à son sourire franc par un même, Zehahaha oui tu me connais... tu sais que le jeûne ce n'est pas vraiment ma tasse de thé... Si je puis dire Zehahaha
Salvagine ébouriffa les cheveux, il la regardait mélancoliquement, s'en allant à repenser à de bons souvenirs, il resta ainsi à la regarder la dévisageant et regardant sa fine silhouette, ca lui manquait, attrapper ce petite bout de femme contre lui.
Elle rompit ce moment de quiétude apporte un autre seau d'eau et proposant d'aller récupérer ses habits, il rigola sur le déguisement.
le déguisement tu peux le mettre au feu.... vraiment... je ne compte plus jamais jouer une telle comédie... dit il en versant directement le seau sur lui


Il avait envie de la rejoindre dans sa chambre, l'étreindre, sentir à nouveau le gout de ses lèvres contre les siennes, mais il connaissait que trop bien le caractère de la jeune femme, depuis l'histoire de la vengeance, l'avortement et ce mariage, tout avait été brisé, et il ne se faisait plus d'illusion, il secoua la tête pour s’ébrouer de l'eau et chasser ses pensées... il s'était dit de tirer un trait sur ses projets et le voilà qui repensait à avoir une compagne, non ! il n'était pas fait pour ça! pas fait pour ça! il se cogna la tête pour faire rentré le message [/color]


Salvagine redescendit et lui porta ses habits, sa cape noire et ses habits noirs, voilà une tenue qu'il portait bien plus à l'aise. 
Il ota la toge et s'habilla sans pudeur aucune devant la jeune femme, se courbant il vit Loki s'affairer à s'occuper des cheveux... pourvu qu'il calme ses nerfs ainsi, le voir dans ce genre d'état ne lui disait rien de bon.
Le seigneur fini et se redressa bombant le torse
voilà ça c'est de la tenue! manque que mes épées! il réajusta le bandeau sur son oeil et mit ses cheveux en arrière.


je pense qu'il vaut mieux laisser Loki faire ce qu'il veut dans son coin, il est envahi de démons là, je n'aime pas le voir comme ça mais ça lui passera seul et sans notre présence... j'espère. Si nous allions faire le tour des remparts voir un peu sir les système de défense sont toujours chargé? après un déjeuner rapide et une petite balade? on essaie de rentrer pas trop tard et je vous prépare de bons civets? le programme plairait il à Dame Salvagine? dit il en pliant légèrement les genoux et mimant d'écarter une robe sur les cotés.


Alors qu'elle n'avait pas répondu, Loki signifia de loin qu'il partait en balade à cheval, Montferrand lança un regard des plus noirs à Loki mais n'en dit rien, il repensait à la promesse faites par Loki quand il l'avait à nouveau pardonner, encore une fois, que ce dernier se tiendrait à carreau, qu'il voulait être chevalier... ce genre de belles promesses ne valait rien quand il était dans un état second de frayeur et colère... il se mordit nerveusement la lèvre espérant qu'il n'ailel pas faire justice lui même comme il lui avait interdit... la voix du jeune homme semblait être moins nerveuse et saccadée qu'une heure auparavant mais le seigneur ne pouvait s'empêcher de penser à une bétise.


Il regarda Loki partir tranquillement ce qui le rassure un tout petit peu mais pas assez pour oublier... Il soupira et regarda à nouveau Salvagine
pfff bon nous disions...
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 04:00 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Le départ de Loki les laissait tous les deux seuls. Depuis leur sinistre rencontre, ça n’était jamais arrivé. Elle avait toujours fuit ces moments. A cet instant, elle apprécia d’être à ses côtés. Les peines en elles s’étaient un peu évanouies à l’annonce du non-mariage. 

 
Même si elle grimaça à l’énoncé de « Dame Salvagine », titre qu’elle avait en horreur, elle acquiesça au programme de la journée. Elle regarda le bandeau d’œil : 

 
Ca, c’est une partie du déguisement ! Vous êtes plus jol… mieux sans ça… On fait le tour ? 

 
L’inspection débuta, tout semblait correct. Elle jetait des coups d’œil furtifs aux alentours : rien à signaler, si ce n’est un peu de poussière au loin : sûrement Loki… 

 
La vue est bien dégagée. Assurément, il serait fou de venir ici. et puis vous êtes chez vous !
 

 
En disant ça, elle tentait tant bien que mal de se rassurer, y parvenant un minimum. Son ventre s’exprima en grognant ! Malicieusement en riant : 

 
J’ai faim, si on allait manger… Vous aussi vous devez avoir le ventre vide depuis le temps ! Non ? 

 
Toute guillerette, elle lui saisit la main lui colla un bise sur la joue, comme autrefois et commença à l’entraîner vers la cour du château. Puis, comme saisie par un électrochoc, elle la lâcha brusquement : 

 
Pardon, désolée… ça m’a échappé… Je ne sais pas ce qui m’a pris… Je ne voulais pas… enfin si, mais… vous… 

 
Elle s’embrouillait dans des excuses confuses. Elle ressentait une grande gêne, baissa les yeux qu’elle sentait se brouiller de larmes. Elle renifla, passa son avant bras sur eux puis risqua silencieusement : 

 
On va suivre vos projets pour la journée… 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 09:22 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Malgré le compliment caché le seigneur n'appréciait guère qu'on parle de son orbite vide... il fit un sourire faussement amusé mais cet balafre lui rappelerait ce maudit jour où il avait tant perdu.
Il ravala sa salive sachant très bien les douleurs que Salvagine avait supporté depuis de se contenta de réajusté à nouveau le tissus sans un mot.


Le duo fit le tour des rempart analysant l'horizon, les armes prête à être déployée et armée, les chaudron d'huile prêt à boullir, tant était impeccable, le seigneur prenait certes pas attention à son apparence mais ces outils de guerre et défense étaient choyés.
Salvagine constata également la vue dégagé et qu'aucun mouvement massif était à craindre, il acquissa, sur de son fait. La famille de Maurin était une cate trop noble pour combattre quand à Cross... vu les menace à son encontre.. il doutait de la vaillance de ce dernier à oser s'aventurer.. mais sait on jamais!


Un grondrement se fit entendre et arracha un grand sourire de la bouche de Sébastian.... le ventre de Salvagine venait de faire un fracas du diable! comment était ce possible! il la regarda les yeux grand écarquillé avant qu'elle ne lui signale sa faim


je... je n'ai guère faim pour le moment mais je me ferais un plaisir de t'accompagner, par contre je passerais outre les légumes et tes tisanes pour ce midi mon estomac va beaucoup mieux Zehahaha il attrapa Salvagine par le cou par ses grosses mains et la ramena contre lui pour la charrier.
La présence de ce bout de femme à nouveau contre lui le tétanisa, un désir de envelopper dans ses bras  il relacha celle ci rapidement comme une chose interdite.
la prise de main et le baiser accorder n'arrangèrent rien à le trouble encore plus, son coeur battait à tout rompre comme un vulgaire gamin, tout ne desncant des rempart il luttait pour chasser toute idée et revenir sur ses bases de finir sans ses projets c'était ainsi.


Elle s'excusa de son acte, il ne savait pas ou regarder ni comment, éviter son regard c'était tout ce qui importait! trouver quelque chose à dire meme ridicule...
ham. hum ... bah un petit baiser à ton ancien maitre de temps en temps.... il n'y a rien de mal à cela... et c'est tellement..


il se tut.. reprit
bon... et appaisant...
ça l'était vraiment l'espace de quelque seconde il avait perdu 20 ans... oubliant tous ses soucis, il ne saivait pas quoi dire, quoi faire, mais pire que tout ne savait pas l'état d'esprit de la jeune femme, envie de l'avoir a lui contre lui était ce qu'il désirait plus que tout pour apaiser ses maux.


suivre les projets de la journée... elle venait de le chambouler... 
allons nous restaurer, tu as grand faim... et moi aussi... nous reprendrons le cours de la journée après ...
il avança puis ralentit, attrapant sans aucune sérénité la main de la jeune femme dans la sienne 


je ... peux?? ca te dérange pas....? crois pas que... enfin ....
son coeur battaitn à tout rompre comme un gosse et il ne se supportait pas dans cet état.

Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 00:57 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Qu’il ne se soit pas offusqué de ce baiser volé était une bonne chose. 
Une gêne palpable était présente entre les deux. Chacun tentant une approche puis reculant tour à tour. 

 
Oui c’est ça, allons manger. Mais je ne mange pas que des racines et des plantes si j’ai le choix. 

 
Pour se donner contenance, elle prêtait attention où elle mettait les pieds, comme si, marcher dans ce lieu était inhabituel et périlleux pour elle. 
Arrivés dans la cour, elle fut à son tour surprise en sentant une main saisir la sienne. Un flot de bonheur l’envahit. Elle répondit à ses avances avec un grand sourire. Certes, elle ne se faisait plus d’illusion sur leur relation, trop de choses avaient changées. Elle ne croyait plus possible de revenir « comme avant ». Mais qu’il était bon de se sentir à ses côtés. Elle l’avait trop longtemps évité volontairement pour ne pas lui sauter dans les bras dans un moment faiblesse préférant ainsi se murer dans le silence. 

 
Le repas se déroula entre mastication et échange de sourires timides.  
Elle avait rêvé de ce moment depuis longtemps en tête à tête, sans Loki dans les parages. Pour discuter… et là rien n’arrivait à sortir.   
Elle fut vite rassasiée. Elle se leva et rangea tout dans le garde-manger. Elle revint prendre place à table, et se lança : 
Je n’aurai jamais cru pouvoir rester de mon plein gré dans un endroit pareil... ni avec vous. Rien ne pourra être comme avant, je l’ai compris, vous me l’avez dit. 
Elle marqua une pause, cherchant ses mots pour exprimer au plus juste et sans ambigüité ce qu’elle éprouvait pour lui et qu’elle souhaitait depuis toujours. Ces mots là ne venaient pas aisément. Elle bredouilla un petit moment puis : 
[…] Enfin, tout ce qui est arrivé… Sachez que vous restez dans mon cœur et que je… je vous apprécie beaucoup..et … qui sait… peut être qu’un jour pour vous…une vraie femme...
 
A l’évocation de cette dernière phrase ses paroles furent coincées dans sa gorge, elle gardait toujours de secrets espoirs envers son projet. Elle ravala la salive et fit mine d’avoir une quinte de toux. Les mots lui manquaient de nouveau. Se dévoiler lui était toujours compliqué. Lui avouer ses sentiments : impossible. D’autant plus qu’elle se doutait qu’ils n’étaient plus partagés depuis… Et puis cette annonce de mariage qui avait fait envoler toutes ses illusions. Elle était heureuse que celui-ci ait échoué mais ressentait de la peine pour Montferrand qui y mettait tous ses espoirs et ne pouvait s’empêcher de compatir. D’un grand geste elle balaya des mouches imaginaires comme pour chasser sa peine. Elle le regarda et lui sourit, un sourire sincère.  
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 03:19 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Salvagine était vraisemblablement dans un bon état d’esprit ne ce jour, alors que le seigneur repensait à ce baisir furtif mais si bon pour lui, elle ne manquait pas d’humour quand au repas à venir.
oh tu sais moi et les racines… non j’ai de quoi nous rassasier comme il se doit, je préparerais les civets ce soir quand Loki sera de retour
 
Lorsqu’il se lanca à prendre la main de la jeune femme, son cœur battait à tout rompre, ce baiser lui avait été proposé mais ce n’était pas grand chose finalement, une petite preuve d’affection vers un ancien amant ou sans ancien maitre ? Il s’osa à prendre la main craignant un geste répulsif mais il n’en fut pas le cas, au contraire, à sa grande surprise Salvagine lui répondit par un grand sourire qui semblait sincère.
Sans un mot ou bruit ils montèrent les escaliers, il sentait la douceur de sa peau bien blotti dans sa main, il se rappelait sa discussion avec Loki de la veille sur sa relation avec elle, les grandes pertes qui avaient été occasionnées et son malheur, comme un idiot il se sentait replongé dedans impossible de lutter pour garder sa pseudo solitude, il était bien avec elle.
Le repas se passa tranquillement dans un silence profond chacun étant dans ses pensées visiblement ou troublé par ce qu’il venait de se passer.


La jeune femme se leva et s'affaira à nettoyer la table, Montferrand resta ainsi un peu encore une peu sonné par ce regain d'attention fort agréable qui venait de le toucher, soudain elle rompit ce silence.
Il resta bouche bée à la regarder et l'écouter attentivement, il la connaissait bien et un tel moment de sincérité avait dut être dur pour elle à sortir, elle en faillit s'étouffer d'ailleurs ne finissant pas sa phrase coincée dans sa gorge, il n'en comprit pas totalement mais le sens... il répondit par un grand sourire gêné et se leva s'approchant d'elle de toute sa stature.
Sa tête était complètement perturbée, ce qu'il s'était passé la veille, ses dires avec Loki sur cette relation avec Salvagine qui aurait put aboutir, il se devait de bien choisir ses mots... ils s'était tant de fois trompé en voulant exprimer ses sentiments.


Il arriva devant elle, respira profondément en la regardant avec un grand sourire
un tel ... plot de sincérité... ca peut que me toucher tu sais... je...  ..je...
mais que c'était dur! trop de choses devait sortir de sa bouche mais il n'y parvenait pas., il prit les mains de Salvagine dans les siennes.
J'ai fait un trait sur mes projets, mes désirs... il n'y aura jamais de mariage et d'enfant Montferrand, je me suis laissé éboulir... ces projets m'ont obsédés et ont bien faillit me faire devenir quelqu'un que je ne suis pas... je ne veux pas d'un mariage entre seigneur, et je n'aurais pas de descendance... c'est ainsi...


Il reprit son souffle sachant très bien qu'il venait de dire qu'une partie de ce qu'il ressentait


pfff.... on a vécu trop de choses ensemble, j'ai faillait tout avoir avec toi, c'est passé si prêt, quand je me suis retrouvé à cette table de banquet, avec ce paternel, cette épouse, tout ce bordel... je n'étais pas à ma place. avec ce qu'on a vécu... sincèrement... je pouvais pas, je n'ai pas pété les plombs uniquement à cause des autres seigneurs, mais voilà je n'ai toujours pas digéré que ce soit fini entre nous, je ne m’empêche pas de penser à toi, nos sorties... nos nids....


Sa gorge était serrée mais il irait jusqu'au bout, il n'arrivait pas à la regarder dans les yeux en disant ce genre de phrases, il n'était pas du genre à raconter ses sentiments et là il déballait tout, il fallait tout laché, ses mains avançaient le long des avant bras doux de Salvagine.


quoi qu'il arrive je resterais seul avec vous mais je ... je t'aime toujours autant ... il ne faut pas, je luttes pour rester solitaire et réaliser que mes projets ne seront jamais possible mais en ta présence c'est très dur... le passé me rattrapes
Il la regarda furtivement de son unique oeil dans les siens


excuses moi...
Il enlaça la jeune femme dans ses bras, ses puissants bras la bloquant et serrant contre lui, il sentait sa chaleur, sa poitrine s'appuyer contre lui, c'était si bon, il l'embrassa d'un baise langoureux et fougeux avec passion et envie.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 09:34 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Quelques minutes de silence pesant puis à son tour, il s’épancha. Elle le regardait bouche bée. En fait, ils avaient les mêmes ressentis. Elle ne l’interrompit pas. Elle frissonna lorsqu’il saisit ses bras. Un flot d’émotion et de souvenirs remonta. Elle avait la gorge nouée. Un instant, elle resta pétrifiée… Pourquoi faisait-il ça ? Parce qu’il avait de la peine ou était-il sincère ? Elle suivit son instinct et à son tour, elle passa ses bras autour de lui, blottit son visage au creux de son cou, essuya au passage une larme qui coulait sur sa joue. Une larme de joie.
Depuis le temps qu’elle attendait ce moment, se forçant jusque là à l’éviter pour ne pas lui faire regretter sa décision de mariage.

Moi aussi…

Ce fut tout ce qu’elle trouva à dire dans un premier temps. Elle ressentait exactement ce qu’il venait d’exprimer : lutter pour rester distante. Se renfermer et garder son caractère maussade pour éloigner ceux qui seraient trop proches.

Il n’y a pas à s’excuser. Et puis peut être, qui sait…

A un moment, elle sentit qu’avec ses bras, elle le serrait fort y mettant tout son cœur. Elle desserra son étreinte et murmura quelques mots d’excuse. Ainsi enlacés, elle retrouva son odeur, et surtout cette impression de sécurité.
Elle lui rendit son baiser tout en lui enserrant son visage dans ses mains. Sans lui lâcher les joues, elle recula sa tête pour le regarder. Elle rayonnait, scrutant dans le visage face à elle tout signe. De tout son cœur, elle souhaitait que ce rapprochement ne soit pas que l’effet du dépit.
Elle resta là à savourer ce moment intense, souhaitant que rien ne l’arrête.  A ce moment là, plus rien n’existait, loin d’elle les pensées sombres concernant une intrusion éventuelle. Oui, il avait raison, ici, rien ne peut arriver.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 07:46 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Ils se regardèrent un moment dans les yeux l'un dans les bras de l'autre, Montferrand relâcha son étreinte et essuya la larme coulant sur la joue de Salvagine.
[colo=red] ce .. ce n'est pas trop mon genre de trop en dire tu sais... et de trop me dévoiler... [/Color]
il était encore honteux de tout ce qu'il venait de libérer, je ne suis pas trop fait pour ce genre de déclaration ....


mais les lèvres de la jeune femme, son corps, tout l'appelait et malgré que son esprit voulait lutter contre pour pas retomber dans les travers de ses projets il ne put s'empehcer de savourer à nouveau les lèvres de la jeune femme, ses mains appelaient à palper tout le corps de celle ci, toucher sa peau si douce, mais il se retint par pudeur et pour lutter contre les erreurs qu'il ne voulait pas refaire, mais l'envie que lui procurait Salvagine était bien présente.


Il s'en détacha à nouveau. 
que dirais tu d'aller faire un tour, pas chez mes serfs je sais que tu n'apprécies guère mais dans la forêt, il me faut du thym pour ce soir, tu en profiteras pour récupérer tes herbes maléfiques pour mon ventre Zehahaha
Il lui caressa la joue d'un air songeur et heureux sincèrement, elle venait de le chambouler et de lui faire dire des choses qu'il n'aurait jamais cru prononcer... malgré le bien que ca lui avait procurer de lâcher ses sentiments il s'en sentait honteux et comme affaibli, comme s'il avait baissé sa garde.


Il sorti une gourde, qu'il remplit d'eau, quelques fruits et enfourna le tout dans une besace, il regarda tristement la place vide que son chien avait laissé, il ne les accompagnera plus de là où il était, il soupira et sortit après la jeune femme. 
le seigneur ferma la porte et descendit avec la jeune femme, hésitant longuement il se décida à prendre sa main dans la sienne, il ne disait mot mais dans sa tête tout y passait. que faisait il?? il replongeait dans tout ce qu'il s'était promis de ne plus faire et qui l'avait tant blesser ses derniers mois.
Etre avec elle était pourtant si doux.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 1 Sep - 11:53 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Elle le regardait avec envie, la passion pouvait se lire dans ses yeux. Lorsque fut proposée une sortie en forêt, c’était bien la première fois qu’elle avait envie de la refuser tant elle désirer se blottir au creux de ses bras. Elle accepta néanmoins avec joie. 
Alors qu’il s’affairait aux victuailles, elle alla lui chercher quelques armes : 
  
On ne sait jamais… C’est bien d’avoir pensé aux fruits, mais en cette saison, on en trouve partout dans les haies ou en bordure de bois… On ne mourra pas de faim… Enfin pas moi en tout cas…  
  
Elle se moqua, comme elle adorait le faire sans aucune méchanceté, juste pour avoir le plaisir de rire. Elle osa un baiser rapide sur sa joue en riant de plus belle. Sans en dire plus, elle lui emboita le pas. Lorsqu’elle sentit l’union des mains, elle sourit et la serra de peur de la perdre. Elle était tout à son bonheur d’avoir retrouvé une certaine complicité même si de la gêne subsistait de part et d’autre. 
Elle lui jetait des regards furtifs tentant de savoir le fond de sa pensée.  
  
Le thym le meilleur est en haut, près de la grotte, il a du soleil et le lieu lui plait… On y va ? 
  
Cet endroit était magnifique en tous points. Rempli de bons souvenirs et une place privilégiée d’où on voyait bien les alentours. Impossible de se laisser prendre par surprise. 
Elle se hâta vers ce lieu sans lui lâcher la main ni desserrer son étreinte. Le sentier était raide et étroit mais fut gravi à bonne vitesse. Arrivés au sommet, elle s’arrêta pour reprendre son souffle. 
  
C’est beau chez vous. Vous avez raison, il ne faut pas le laisser à n’importe qui… 
  
Seuls les insectes faisaient entendre leurs bruits. Le silence était là mais agréable. Elle lâcha sa main pour mettre son bras autour de lui et se rapprocher au maximum. 
 
Tout à l’heure je vous ai dit que je vous appréciais, mais c’est pas ça… (... ) en fait c’est plus que ça… beaucoup plus… J’aime être avec vous !
 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 03:29 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Le couple reconstitué s'en alla, Salvagine semblait retrouver toute la joie, le même sentiment de gaieté qu'ils avaient perdu il y a quelques mois, ça faisait plaisir de revoir els choses se remettre en place même si tout cela semblait très fragile.
Les mains liées ils partirent d'un bon pas, Salvagine proposa d'aller chercher le thym sur les hauteurs, près d'une des grottes où ils avaient eu pour habitude de roucouler pendant des nuits.


Avec un pincement au coeur et la gorge serrée, le seigneur acquiessa mais il redoutait de se retrouver devant cet endroit un flot d'émotions l'envahissait, son attitude solide était trop chamboulée de bon matin.
Le cheminement était très caillouteux, parsemé d’embûches, de ronces et de cavité souterraines dissumulées sous de fines plaques de pierre.
La jeune femme se hâtait, le seigneur lui suivant le rythme mais d'un pas plus prudent
fais attention, pas mal de plaque se dérobent sur cette partie du causse, c'est bon pour se casser uen cheville même pour une jeune fille et en pleine forme et pressée dit il en lui souriant mais en se laissant mener.


Il stoppa cependant l'ascension quelques secondes, pour reprendre un peu de souffle et regarder de son unique oeil si de ce point de vu il voyait une trace d'activité de Loki, il ne distinguait que les formes des serfs dans les champs, mais pas de cheval du moins en balade, après, de toute manière les distances étaient trop éloignée pour voir quoi que ce soit.


Montferrand souffla mais il n'était pas tranquille sur la motivation de cette balade, l'air tourmenté de Loki lavait inquiété et il redoutait qu'il soit aller se faire justice lui même... avec cette histoire de mariage et s'il venait à faire une bêtise... Les terres de Montferrand viendraient à ne plus l'être pour sur.


Il cacha tant bien que mal son inquiétude passagère et serra la main se Salvagine.
aller ne traînons pas! continuons! annonça t il avec un sourire qui se voulait rassurant et apaisé.


Enfin ils arrivèrent après une bonne heure de marche, le paysage était superbe la vue bien dégagée, l'entrée de la grotte était bien là, rien n'avait changé depuis leur dernière visite, les reste de cendre et de branche qui avait servit de matelas était toujours là.
Lorsqu'elle lui singnifia la beauté de ses terres le seigneur sourit, mélancolique, serra un peu plus fort la main de Salvagine et dit d'une voix monocorde 


un jour ou l'autre ca ne sera plus à moi ni à mon sang quoi qu'il arrive de toute façon alors oui.... autant en profiter de mon vivant... tant que ca ne revient pas à l'autre affreux ca m'ira... mais malheureusement ca sera entre ses mains... enfin!


Pensé à tout ce qu'il avait fait un trait le rendait trsite et il préféra chasser ces idées de sa tête, il n'y avait aucun bruit, Salvagine était heureuse et a ses cotés, autant profiter d'une fin d'après midi heureuse pour une fois.
Elle se faisait toujours aussi câline, très enjôleuse et féline et se lovait contre lui appréciant son contact, ca le rendait heureux tout simplement car elle ne semblait aucunement se forcer, encore une fois elle se confiait


il répondit à sa déclaration sur le ton de la rigolade
qui l'aurait cru une jour que tu sois autant heureuse d'être avec moi... je dois bien avoué que je n'aurias jamais cru également... mais ca me fait du bien d'être avec toi aussi...
il l'embrassa sur le front, la joue et descendit sur ses lèvres tout doucement et sensuellement, il accentua l'étreinte de la jeun femme en la serrant contre lui, son visgae frottant maintenant les cheveux de la jeune femme, en appuyant un peu de sa force il la fit se courber puis replier sur lui tout en s'asseyant et s'allongeant.
Ce n'était guère confortable, il y avait pas mal de pierres assez saillante, mais il s'y faisait il installa Salvagine sur lui, ses larges mains caressaient ses hanches et son dos glissant sous ses habits pour sentir cette peau si douce qu'il lui avait tant manqué.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 2 Sep - 12:06 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

La progression fut des plus agréables, échangeant jusque quelques mots ou quelques regards furtifs. Il tentait de modérer son entrain, malgré elle, elle répondit à ses craintes rougissant et modérant la fin de son discours de peur d’en avoir trop dit : 
  
Ce chemin, je le connais par cœur… tous ses buissons, ses cailloux… Depuis que… enfin, je venais souvent ici pour vous suivre des yeux, c’est même de là que j’ai vu que vous alliez chez le Chambellan et que j'ai pu vous rejoindre après vous avoir suivi… Enfin non... pas là pour vous regarder... mais pour profiter du paysage… 
  
Depuis longtemps, elle n’avait ressenti un tel bien être, elle en profitait. Profiter du temps présent, oui, c’est aussi ce que faisait Montferrand même si certaines pensées le rendaient triste et songeur. Elle aurait eu envie de le rassurer, de lui apporter des certitudes, de lui dire qu’un jour peut être… même avec elle. Mais elle n’en savait rien, fichtrement rien… et ça lui serrait le cœur. Elle se contenta donc de se lover encore plus contre lui. 
  
Elle restait concentrée sur le panorama épiant tout mouvement. Tout semblait calme dans la plaine. A sa déclaration, il répondit en riant, un instant, elle eut peur qu’il ne se moque d’elle et de ses sentiments toujours présents, il n’en fut rien, bien au contraire.  
Un long baiser lui fit accélérer les battements de son cœur. Il n’eut pas besoin de forcer pour amener les deux corps au sol. Avec bonheur elle retrouva immédiatement des sensations longtemps espérées. Elle profita de la situation pour lui glisser doucement ses bras autour de son cou et répondre à ses baisers. Toutefois, elle sentit le sol saillant. Sans plus de manière, elle se remit en position verticale et lui ayant attrapé les mains le tira également vers elle : 
  
Il y a plus confortable à quelques mètres venez.  
  
Lors des quelques mois passés, elle avait soigneusement entretenu l’intérieur de la grotte. D’ailleurs, c’est même là qu’elle avait passé une bonne partie de son temps lors de son escapade. Elle l’y entraina et repassant ses bras autour de son cou fit pression jusqu’à ce qu’ils reprennent leur position laissée quelques minutes auparavant. A nouveau sur lui, elle reprit l’initiative d’un baiser langoureux sur la bouche. Juste après lui avoir avoué qu’elle n’osait plus espérer un tel moment de bonheur. Ses mains caressaient son visage, son cou, son torse, ses hanches, retrouvant immédiatement les formes connues. Son cœur battait la chamade et ses yeux étaient embués de larmes de joie. 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 3 Sep - 02:25 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

La jeune femme dut se rendre compte à quel point la position n'était pas confortable pour Montferrand et malgré le bien être d'être ainsi, elle se remit debout et le tira en le prenant par les mains lui signifiant de se déplacer un peu plus loin.


Visiblement, elle avait pour habitude de venir régulièrement içi, l'intérieur de la grotte n'avait rien de sec et abandonné, elle le guida en ce lieu, et reproduisant les mouvements du seigneur fait quelques minutes plus tot s'allongea avec lui, sur lui.
Son baiser langoureux, sa langue flirtant avec celle de son amant, le seigneur sentait une pulsion d'envie qu'il croyait évanouie depuis longtemps la jeune femme le caressait profitant de son corps et sa carrure, lui passait ses mains sous les habits de Salvagine palpant cette peau si douce, ses formes féminines si agréable, l'evnie semblait réciproque et malgré ce qu'il s'était promis il succombait avec joie dans ce moment de bonheur.


Il décala un peu la jeune femme pour pouvoir passer sa main sur un de ses sein, la chaleur de sa douce peau l'envahissait, masser ce sein sentir le téton se durcir à ses caresses, il ne pouvait plus s'empêcher de faire de léger mouvement de hanche pour se frotter contre celle qui était sur lui, il ne savait ou donenr de la tête tant il voulait toucher l'intégralité de ce corps et lui faire du bien. 


Sébastian lacha le sein, caressant les flancs, les hanches, puis passa les mains sur les fesses, elles étaient rebondies... douces, tellement agréable à frôler, lentement il glissa ses mains vers l'intérieur de celle ci et se déplaçant vers l'intérieur de ses cuisses, il sentait son propre membre durcir et bien appliquer contre elle.
Les bouches ne se lachaient plus, s'embrassant avec toujours autant de fougue.
les mains du seigneur firent doucement baisser le pantalon de la jeune femme... 


je .. veux t'avoir nue contre moi... lui murmura t il dans l'oreille avant de la lui mordiller et descendre le long de son cou
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 3 Sep - 06:12 (2014)    Sujet du message: Retour de noces Répondre en citant

Avec délice son corps accueillit ces caresses de plus en plus pressantes. Les quatre mains redécouvraient avec passion le corps de l’autre. Ils en redemandaient et se rencontraient à l’unisson. Elle sentit ses seins se durcir et son envie monter. Au moment même où il en faisait la demande, elle commença à le déshabiller et ôta également ses habits. Les peaux nues frémissaient. Que c’était bon de retrouver de telles sensations. 

 
Lorsque les doigts de son amant se dirigèrent vers son intimité, une sourde crainte montait en elle et lui fit marquer un petit temps d’arrêt : les douleurs ressenties étaient encore présentes dans son esprit, et si jamais son corps ne voulait plus… Comme pour conjurer ce sort, elle se remit très vite à prendre avidement la bouche de Sébastian, à lui caresser ses hanches, ses fesses. Elle se délectait de pouvoir à nouveau contempler et toucher ce corps rassurant. Elle prenait son temps, passant d'une partie à une autre puis revenant.
 

 
L’excitation montait crescendo. Par tous les moyens, elle chassait sa crainte, l’envie étant plus forte. Elle se concentrait sur le corps de son amant, ne lâchant sa bouche que pour mieux se blottir tout contre lui. Le sexe durci de son partenaire venait flirter doucement avec son intimité. Son corps y répondait favorablement, ça la soulagea. 

 
Elle passa ses jambes de part et d’autre du Seigneur, toute crainte était pratiquement envolée. Les corps étaient maintenant unis par un même mouvement. Doucement, elle reprit goût à ce contact.
 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:58 (2018)    Sujet du message: Retour de noces

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com