Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Retrouvailles...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Tristan Cross
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 10:26 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Toujours inconscient, il sentit de l'eau sur son visage et bougea un peu... il ne savait même plus ce qui lui était arrivé. Mais apparemment on s'occupait de lui. un peu sonné il ouvrit les yeux, mais des cris lui vrillèrent les tympans. On se jeta sur lui pour l'attacher, Loki ne comprenait plus ce qui se passait, tout allait trop vite. Il sentit qu'on lui mit quelque chose dans la bouche, il ne pouvait que respirer avec le nez. Il était déjà attaché, et sa tête lui faisait terriblement mal. Des coups, des rires, puis il fut trainer sur une longue distance, il n'en pouvait déjà plus. Pendant la route, il avait perdu connaissance. En arrivant, il entendit une voix fort désagréable. Encore entre la réalité et l'inconscience il ne comprenait pas, puis enfin, il se rendit compte devant qui il était cette voix...on lui pinça le nez pour le faire cesser de respirer à cause de ce qu'il avait dans la bouche. Quand enfin on le lâcha, il essaya de respirer calmement. Il essayait de comprendre comment était il arrivé là. puis se rappela sa balade, puis la chute et enfin ceux qui avaient voulu l'aider. Il avait voulu faire demi tour mais son cheval en avait décidé autrement. Loki paniquait déjà

Il ferma fortement les yeux en sentant qu'on lui étalait quelque chose sur le visage. Puis le petit discours de Cross fit son effet, Loki se mit à hoqueté. Il était seul cette fois. Et pourtant, il n'avait pas désobéi à Montferrand il avait laissé tombé sa vengeance mais à croire que tout le ramenait vers cet homme . Il reconnaissait les lieux. Ils avaient changé, c'était rénové. Il n'eut pas le temps d'en voir plus. on attrapa ses cheveux, et il fut littéralement trainé dans les escaliers, étant sonné chaque fois que sa tête heurtait les marches. Il avait peine à respiré, il allait tourner de l'oeil avant l'heure si ça continuait. Une fois son périple dans les escaliers fini,  il fut jeter dans un cachot, humide..Comme l'endroit de la dernière fois . Loki ferma les yeux, mais son corps était tendu alors qu'il cherchait sa respiration comme il pouvait. Attaché comme il était, il ne pouvait pas faire grand chose. Le garde le regardait avec une certaine satisfaction, Loki quant à lui cherchait un moyen de retirer ce tissus d'entre ses lèvres pour tenter de respirer correctement, ça devenait intenable.

Il avait les idées de plus en plus clair, et voyant le regard du chambellan s'illuminer quand il l'avait vu lui donnait froid dans le dos. Loki, plié en deux sur le sol fini par attraper un bout du tissus qu'il avait dans la bouche, le tirant pour le retirer, il eut un haut le coeur avant de respirer bruyamment, encore grogui sur le sol. Il toussa et ferma les yeux. Il se demandait comment il allait s'en sortir cette fois. Il était terriblement seul à la merci de ce malade. Il n'avait que sa folie et son audace pour le sauver. ça l'avait bien sauvé une fois, ça pourrait lui faire gagner du temps...Et rien que ça c'était déjà un plus . Le chambellan allait surement bientôt arrivé...Depuis que celui ci avait découvert ce qui faisait craquer Loki, le chevalier ne le craignait que plus.

Comme il put, il se reculat pour se coller à un des murs et s'asseoir. Ils avaient tellement serré les  liens qu'il avait l'impression que les cordes le brulaient ce qui n'était pas faux, surtout au niveau de ses poignets. Il entendit des pas...des pas lourds, qu'il ne connaissait que trop bien. Il retint son souffle et ravala ses larmes. ça lui ferait trop plaisir de le voir pleurer.

-J'ai dut beaucoup vous manquer pour que vous soyez si content de me voir. Vous m'aimez autant ?

Loki était loin de faire le fier, il cherchait déjà ce qui pourrait l'aider à s'enfuir pour le moment, aucune ouverture, il craignait déjà ce qu'on allait lui faire... comme il l'avait si bien dit, Cross tenait toujours ses promesses...Et il en savait quelque chose. Enfin, il leva la tête et vit la silhouette qui le terrifiait, mais il garda la face bien qu'il déglutit, et qu'il tremblait déjà. 
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 11:28 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Le batard fut jeter en cage, une tout aussi sombre et humide qu'il avait déjà connu mais cette fois ci elle était dument surveillée 4 gardes et l'homme de main de Tristan, un homme lourd tout aussi gros que lui, paradant torse nu exposant une masse de graisse et muscle impressionnant, crane rasé et peu bavard. Les cinq hommes regardait le jeune homme riant sur lui et son sort. Tous semblait parié sur la façon dont Tristan allait traité son "invité".
Le chambellan déambula dans le cachot, tous se levèrent sourire aux lèvres et Tristan posa une grosse part de tarte sur une table avant de se diriger vers Loki.

La larve commença à parler, Tristan le regarda de haut, sourire béant aux lèvres
ce n'est pas toi que j'aime... mais briser des sous être comme toi.... je laisserais ta langue sauve le plus longtemps possible mais ce n'est pas l'envie qui me manque de la couper dès à présent... mais je vais te faire pleurer tes paroles, je vais te faire parler Lukou, ou Lika, ou je ne sais quoi... ton nom n'a plus d'importance, tout comme toi, ton batard de maitre à voulu t'en donner te faisant parader en chevalier, toi, un sale petit assassin, un sale batard qui tue ses frères, humilie sa famille, je vais te faire réaliser ta réalité sale petite raclure moi... et je peux lire dans tes yeux que tu crains déjà, regardes toi tu trembles comme une petite chienne, garde regardez ce qu'est un ... un quoi??? chevalier de Montferrand Gnihihihihihih, une pucelle qui va perdre sa virginité c'est tout! tu vas être mon chien !

Le chambellan était moins excité qu'à son habitude mais beaucoup plus sur de lui et sec, il ne criait et n'utilisait que peu son rire strident, Tristan ouvrit la porte de la géole et s'approcha de l'homme ligoté.
à cet instant tu n'es qu'un vulgaire ver de terre qui ne demande qu'à éclore en un petit chien docile émasculé... et je vais t'aider à te métamorphosé gnihihihihih

Le chambellan shoota dans le visage, en visant le nez, de Loki un "crac" se fit entendre suivit d'un gros saignement de nez.
ne pleures pas encore petite chienne mais j'imagines à quel point ca doit être douloureux.... peut être pas autant que la mutilerie que m'a fait ton ancien maitre à ma main mais.... ça doit piquer gnihhihi
Il agrippa les cheveux de Loki et lui montra ses moignons de doigts
sauf que moi c'est pas les doigts que je coupe! sale petit bâtard! un gros glaviot bien gras fut craché sur le nez du jeune homme.

Amènes moi notre invité dans la pièce de réception.... et fais donc chauffer le four... nous devons le recevoir comme il se doit! dit il à l'homme rasé qui attrapa Loki comme une fétu de paille et le transportant sur son épaule comme un vulgaire sac de farine.

Arrivé dans la salle, les 4 gardes prirent place, et les 2 responsables de la capture arrivèrent derrière eux, suivit du chambellan qui ferma la porte à clé.
il n'y aura personne pour te sauver cette fois ci, pas de garde royaux, pas de Corbeau et pas sa batarde... tu as devant toi mes plus fidèles serviteurs et le Chambellan Cross pour te desservir...
L'homme de main jeta violement Loki sur le sol, balanca un grand coup de pied dans le ventre

bon dieu, charles! laves lui donc tout ce sang qui coule! tu sais ... à ta manière gnihihihihi
le gros homme, charles, regarda le chambellan et grommela un heuuuuu l'homme était complètement demeuré incapable d'aligner deux mots, il baissa son pantalon et pissa sur le visage et le nez de Loki en rigola tout aussi bêtement.
La garde le chambellan rigolèrent à plein poumon du spectacle mais le chambellan reprit son sérieux.

Charles voyons... déshabilles le à ta manière exposes son sa virilité tant qu'il en a gnhihihih
Encore une fois et avec les même grognements Charles arracha les beaux habits de Loki, balançant quelque coups de poings toujours bien placé pour coupé le souffle, Charles délia la corde des cuisses, et des bras uniquement

pas plus avec ce chien on ne sait jamais... installes le...et fais chauffer le four...
Charles prit la tête de Loki et plia le corps en le menant vers une table en bois, une grosse claque sur son visage, et il le fit basculer sur le dos dessus, un coup de poing dans le ventre fit plié le jeune homme et le Charles continua son travail méthodiquement basculant le corps à plat ventre, il écrasa le visage contre le bois et lia les poignets au pied de la table, les genoux recroquevillés, les pieds liés aux pieds de la table, Charles attachait le jeune homme avec précision et il avait véritablement l'air d'avoir l'habitude de cette tâche.

c'est bon.... va chauffer le four mon bon gros... je vais prendre moi même les guides pour briser ce petit chien....
Tristan ouvrit une bouteille de vin qu'il bu à moitié, il se posta devant le visage de Loki et recracha une partie du liquide chauffé en sa bouche

je ne t'en proposes pas, ça pourrait te faire oublier la douleur..., j'imagines que tu sais ce qui t'attends dans une telle position... alors à partir de maintenant tu vas bien dire ce que je te dis si tu veux pas m'attirer mes foudres....
Il passa sur le coté de Loki et caressa la courbe de ses fesses frôlant son petit orifice, puis il attrapa les couilles déjà bien rétrécies et les serra
elles pourraient y passer alors soit magnanime, maintenant devant mes gardes et mon ami Charles... dis nous... dis nous ce que tu es... sale petite salope!

Le chambellan serra sèchement les bourses du jeune homme
il me manque des doigts mais j'ai toujours de la poigne fais moi confiance!
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 12:10 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Enfin, il vit celui qui le terrifiait et celui ci parla. Loki ne dit rien...Cross avait raison, il avait peur de lui et de ce qu'il pourrait lui faire. Ni Montferrand ni Salvagine. Loki aurait voulu disparaitre hélas c'était impossible. Il écoutait son discours et ferma les yeux, comme si ça pouvait changer quelque chose. Mais au moins, il ne le voyait plus. ça ne l'empêcha pas d'entendre la porte s'ouvrir et surtout d'entendre ce que lui réservait son tortionnaire. Un premier coup l'atteignit au visage. Loki jura en entendant le craquement et la douleur vive qui se diffusan dans son visage. Du sang coula sur ses lèvres. Il frissonna, la respiration rapide. Il savait que ça n'était face à ce qu'il allait surement enduré. Il restait silencieux,  crachant le sang qui s'infiltrait entre ses lèvres. Il n'avait pas raté son coup...Si Loki avait toujours pensé que Cross était un homme sans force...Il réalisait qu'il s'était trompé et ce lourdement. Mais comme le disait si bien le chambellan, Loki n'était pas prêt à lâcher ne serait ce qu'une larme et il ne put retenir un sourire en voyant les doigts sectionner du chambellan. Un acte dut à Montferrand qui lui faisait plus que plaisir. il ferma les yeux quand Cross lui cracha au visage, toujours silencieux.

On le transporta dans une autre salle. L'histoire du four inquiétait sérieusement le jeune homme. qu'est ce que c'était encore que cette histoire. Quand ils arrivèrent dans la salle, Loki était déjà tendu, mais il se disait qu'il pourrait peut être s'en sortir...mais un bruit, un seul fit battre son coeur un peu plus vite. Un petit bruit peut être sans importance. Mais il entendit le son que fit la clé dans la porte, quand Tristan la ferma. Avant même que Loki n'ai le temps de lever la tête, on le jeta au sol et un coup dans le ventre le fit se plier en deux. Ils était 8 les quatre gardes, plus les deux de sa capture, plus le chambellan et cet homme...Qui n'avait servit à rien jusque là.

Quand il entendit le nom de charles, Loki se redressa vivement. Pour lui, Charles était son frère et personne d'autre...Mais comment pourrait il être là...il l'avait tué. ça lui fit plus mal que les coups qu'on lui avait donné auparavant. La solitude...Un liquide chaud et odorant se déversa sur son visage. Le fameux charles semblait complètement con. Mais tellement obéissant. On détacha les bras et les cuisses, des coups pour le garder docile, puis il fut solidement attacher à la table, nu, complètement exposé. Loki ne pouvait pas garder son calme, il essayait mais c'était difficile. La caresse sur ses fesses le fit frissonner violemment alors qu'il entendait à peine ce qu'on lui disait. Il savait ce qui l'attendait.

Il lâcha un gémissement de douleur en sentant Cross serrer ses bourses...en effet il y tenait . Il essaya de se dégager des liens mais il était solidement attacher :

-Je vois bien oui...

Enfin, il le sentait surtout. Il ne voulait être la chienne de personne et surtout pas de Cross mais dans cette position, il ne savait pas quoi faire encore...c'était terrible:

-Montferrand finira bien par se rendre compte de mon absence et ne pourra que comprendre que c'est vous le responsable...

Loki essayait surtout de se rassurer...ce qui fonctionnait moyennement:

-Je ne serais pas votre chienne, je suis le chevalier de Montferrand...

Après tout il lui avait dit de dire ce qu'il était. Loki n'était pas une salope, et trouverait ça terriblement dégradant de le dire...déjà qu'il était humilié à être attaché nu:

-Vous m'avez déjà à votre merci vous n'avez surement pas besoin que je répète tout ce que vous voulez...

Il pouvait déjà faire ce qu'il voulait de Loki dans cette position. Loki faisait tout pour ne pas craquer. Il aurait put hurler et supplier Cross de le laisser tranquille;..Mais il ne voulait pas ressembler à son frère...Il voulait garder un minimum de fierté. 
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 13:57 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Les frissonnements du jeune chien à chaque touché étaient un pur régal, il faisait le fier mais la taille de ses bourses et son pénis indiquait bien qu'il était terrifié son petit bout était tout dur et recroquillé sur lui même, le chambellan ne manqua pas l'occasion de le railler.
je ne sais même pas si je vais pouvoir le couper tant il est petit, gnihihi tu m'etonnes que Montferrand le prenait pour une vide bourse cette petite fiote! d'ailleurs en parlant de ce vieux débris, merci de m'avoir indiqué que tu es venu de toi même te jeter dans la gueule du loup pauvre con! je pensais qu'il t'avais commandité de venir m'espionner mais même pas! ce vieux débrit doit attendre sa mort et de léguer ses terres au seigneur le plus puissant du secteur gnihihi, moi

il relacha l'emprise sur les bourses les claqua du revers de la main d'un coup sec
une chevalier... pfff de Montferrand ... laisse moi rire... à quatre pattes sur une tables prête à se faire labourer! tu es une chienne soumise voilà tout! coopère et tu seras un chien soumis voilà tout mais avant tu vas quand même morfler car je dois rendre la monnaie sur mes doigts et mes biens perdus!

il prit le pénis tout rabougris de Loki entre ses doigts, son autre main agrippa le cul de l'ancien esclave les 2 doigts restant du chambellan s'approchant dangereusement de son anus.
où en étions nous.... haaa oui.... tu es quoi donc? ta blague sur la chevalerie était bien bonne mais tu n'es pas ça! un fils de batard, d'une famille sans couille ne peux pas être chevalier, tu le sais au fond de toi, ton couard de frère se faisait passer pour un chevalier... c'est une salope lui aussi, vous êtes des salopes de père en fils voilà tout...

Le chambellan regarda l'assistance amusée... montrez lui ls gars ce que c'est que des hommes!
Tout ne prononcant ceci le chambellan indroduit un de ses doigts dans l'anus du jeune homme entièrement et sans prendre le temps bien serré comme une pucelle gnihihihih les gardes eux se défroquaient tour à tour donnant des coups de bite sur le visage de l'esclave, l'insultant de trainée et de tour à foutre.
Seul le gros Charles resta en arrière

espèce de gros débile! Charles si tu sais pas te servir de ta trique! fais moi chauffé un large couteau de cuisine! il est temps d'enlever un petit morceau et de lui mettre dans la bouche! gnihihihi
Le gros s'exécuta, docilement alors que les gardes s'amusait essuyant et se frottant sur le jeune homme.
Il passa 3 minutes avant que le gros Charles ramène une lame rougit

gniiiiiiiiiiiiii mais attention gros débile tu as faillit me bruler!! donne moi ça!! il arracha la lame dans les mains du demeuré, la passa devant les yeux de Loki et la plaça juste au dessus de la base du pénis de Loki, la chaleur dégagée par la lame pouvait se sentir sur son ventre.

alors... enclin à me dire ce que tu es? et que tu te dévoues à être MON chien? ou dois je te forcer à être MA chienne à vie dans cette salle?
Il appuya furtivement la lame sur la peau à la base du sexe de Loki, un bruit de brulure rapide se fit entendre, le doigt profondément plongé dans le jeune homme était bien serré.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 14:35 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Il soupira de soulagement quand il lacha ses bourses. Seulement ça n'était pas fini. Loki se détendit...le temps de quelques secondes... Quand il lui parla de son frère, Loki  se mordit la lèvre. Il ne voulait pas lui ressembler, mais dans cette situation, il se voyait mal faire la forte tête. Sebastian ne laisserait jamais ses terres à cet homme et  Loki l'espérait de tout coeur. Cependant , pour le moment il n'était pas prêt à perdre son pénis, même si...ce qu'il allait devoir dire semblait beaucoup plus douloureux que tout...mais il tenait à son intégrité physique et ne voulait pas perdre ce qui faisait de lui un homme. Quand il sentit une main sur ses fesses il tressaillit et tira sur ses liens. Sa respiration était déjà hasardeuse, mais il ne cessait de tirer ses liens, même si la douleur sur ses poignets commençait à se faire sentir, il essayait de voir s'il pouvait sortir. Il était désespéré et voulait que tout cela cesse. Il se mordit la lèvre inférieur à sang, en sentant un doigt en, et les gardes s'amuser à l'insulter et à frotter leur sexe sur son corps.

Quand l'histoire du couteau parvint à ses oreilles, il comprit ce qu'allait faire le gros lard, et regarda autour de lui paniqué avant qu'on ne lui mette sous le nez un couteau chauffé. Il en sentit la chaleur sur son ventre. Son regard était hypnotisé par ce couteau, alors qu'il sentait cette chaleur se déplacer vers son pénis. La brulure, le fit gémir de douleur:

-Attendez !!!

Il ne pouvait décemment pas renoncer à sa virilité. C'était trop pour lui. il ne voulait pas ressembler à son frère mais...la situation était beaucoup plus grave qu'un simple interrogatoire. Hors de question d'avoir son sexe dans la bouche, d'être un eunuque ou quoique ce soit dans le genre. Loki se rendit  à l'evidence. C'était dur pour lui de se dire ça...mais il préférait garder son intégrité physique et être un chien...plutôt qu'une chienne.

-Je...

 Il déglutit un silence c'était installé, le couteau menaçait toujours, alors que Cross avait garder son doigt bien ancré en Loki. Son corps était tendu, il hésitait même à respirer de peur qu'un geste malheureux ne vienne sectionner son pénis:

-Je suis une salope...Et je suis votre chien.

Il regardait ailleurs. Il savait que même en disant ça on ne lui foutrait pas la paix. Mais il avait peur que Montferrand pense qu'il était allé se faire justice lui même alors que non, Loki ne lui avait pas désobéi il avait simplement été distrait:

-Vous ne vous en sortirez pas comme ça...

II allait finir par payer toutes ces choses qu'il faisait. Loki trouverait bien un moyen de s'en aller, et puis le cheval retournerait à l'écurie, Montferrand trouverait ça surement bizarre. Ce doigt en lui le dérangeait fortement, tout comme les frottement de ses hommes sur lui. L'un des gardes trouva amusant de mettre son sexe devant les lèvres de Loki , sans trop réfléchir il lui lança un regard menaçant et plein de haine. Celui qui recommencerait ça se retrouverait surement sans pénis. Apparemment le message était passé puisque le garde se recula et s'acharna autre part .
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 02:17 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Le petit cri de panique fit sursauter le chambellan, alors que sa garde se masturbait sur le jeune homme celui ci était, semble t il car avec les assassins et les bâtards il ne faut laisser aucune confiance, enfin enclin à être plus coopératif.
Enfin ce petit enfoiré de Loki avouait ce qu'il était, c'était jouissif, Cross maintenant toujours la peau du prépuce fermement, l'envie de la lui coupé était présente surtout lorsqu'il le menaca, soit!
gnihihihi oh ouiiii une belle salope!! et un sale chien désobeissant qui va vite apprendre à respecter son maitre et ses ordre! je ne suis pas Montferrand moi ! moi on fait ce que je dis! vas y répète encore... tu n'es plus un bâtard de Montferrand, tu n'as rien d'un chevalier, tu n'es qu'une salope lopette qui aime sucer des queues et se faire prendre, une salope!! tu es le petit chien discipliné de Cross!!! dis ou je te la coupe!!! tu vas voir si je vais pas m'en sortir comme ça gnihiihi c'est ton bout qui ne va pas s'en sortir!!

joignant le geste à la parole il plante le bout du couteau à la base de la verge et traça un trait profond d'un bon millimètre dans la chair au dessus du petit pénis rabougri.
ALORS???? qui ne va pas s'en sortir???? Gnihihihihi, Charles va chercher l'écarteur de machoire !!!
Le gros s'excécuta mollement alors que les gardes riaient de cette annonce se mastiquant le manche plus rapidement.

et du boyaux de chèvre, ramène moi ça aussi!
Toujours aussi abruti le gros costaud ramena avec un filet de bave sur le coté les ustensiles demandés.

merci Charles, tu peux te masturber sur lui si tu vuex mais tiens toi loin de moi gniiii
Le Chambellan sorti le doigt plongé dans les entrailles de Loki d'un coup sec et relacha la pression de la lame, l'odeur de poule grillée envahit la pièce tant les poils du malheureux Loki avaient brulés.

Tristan semblait lutter pour metter sa main et ses moignons de doigts dans le boyaux de chèvre séché, enfin après de multiples petits essoufflements il sembla être arrivé au bout de sa peine
chose promise! chose due! Gnihihihihihi je vais te laisser ton gros clitoris! par contre je vais faire de toi une vraie femelle couinante et réclamante Gnihihihi

les deux derniers doigts de sa mains forcèrent brutalement l'entrée du petit cul de Loki, il serrait tant qu'il pouvait mais le chambellan n'y allait pas de main morte, c'était le cas de le dire, poussant comme un damné en son derrière
Gnihihih relaches toi !!! détends toi !! tu aimes ça !!! plus tu forces plus tu vas le sentir passer gnihihi à moins que tu le fasses exprès!!! salope!!!!
Les deux doigts étaient disparut, le boyaux de chèvre enveloppant la main de Cross qui malgré cela continuait de forcer essayant à présent de rentré ses moignons de doigt

Charles !! l'écarteur de machoire c'est moi qui vais le mettre sombre crétin???? et il poussa un coup sec et violent, nerveusement s'acharnant sur le cul de Loki.
Charles pinca le nez du jeune homme soumi, et enfourna un attirail de métal froid dans sa gueule lui déformant la machoire et la maintenant bien ouverte, Tristan insérait à présent son deuxième moignon en plus deux 2 doigts valides.
tu peux chialer tant que tu veux et prendre ton pied petite salope! mes gars vont te remplir la bouche de sperme!!! gniii
Il forcait encore plus fort et la peau s'écartait à tel point que les comissures de son anus se mirent à saigner, il tambourinait de toute ses force fermant le poing et tirant en lui pour le faire rentré, ce qui fini pas arrivé lors d'un ultime assaut les 4 phalanges passèrent, la grosse main du chambellan était pratiquement en lui , seul le pouce n'arrivait plus à ses faire une petite place malgré qu'il tente.

Regardez!! REGARDEZ !! la belle salope que nous avons!! je lui ai quasiment mis le poing dedans!! gnihihihihih on va voir s'il aime il fit de petit vas et viens en lui, agrippant son petit chibre et le masturbant, certains garde éjaculaient souillant le visage et visant l'intérieur de la bouche du jeune homme!

Que brave chien vous avez trouvé gnihihihi et ca se croyait chevalier gnihihihih ta vie de chien commence aujourd'hui!!
la fin de phrase s'était faite haineuse et il poussa violement dans l'anus du jeune homme cherchant à y rentrer son pouce
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 03:32 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Loki tentait tant bien que mal de garder un peu d'espoir qui se trouvait être diffcile au fur et à mesure des minutes. Il venait de dire ce que ce malade voulait et pourtant, ça ne semblait pas le satisfaire plus que ça . une vive protestation se fit entendre alors que le chambellan approchait de nouveau le sexe du plus le jeune, le plantant d'un mm, un hurlement échappa à Loki, alors qu'une odeur de brulée s'élevait dans la salle. Tout son corps était tendu, la douleur et l'appréhension. Quant enfin, il ne sentit plus le couteau, il ferma les yeux. Il tremblait comme une feuille, la douleur le terrassant mais un certain soulagement quant à la sauvegarde de son sexe déjà assez martyrisé. L'écarteur de machoire, il se doutait de ce que c'était. Il en avait déjà fait les frais cependant, il se demandait encore ce qu'il allait faire avec les boyaux, puis le voyant l'enfiler autour de sa main, Loki tira fortement sur ses liens et garda les yeux clos, sentant déjà deux doigts supplémentaire en lui. Il se mordait la lèvre à sang, même si la douleur était vive, il voulait éviter de hurler à la mort mais ça devenait de plus en plus difficile, le chambellan forçait comme un damné. Bien sur le jeune chevalier, ne se détendait pas. Tout son corps était tendu.

Vint ensuite le demeuré qui lui pinça le nez, Loki lâcha un gémissement de douleur avant qu'on insère un objet de métal froid maintenant sa bouche outrageusement ouverte. Comme ça, il ne pouvait retenir ses cris, et les gardes avaient tout les loisir de se soulager dans sa bouche. Loki essaya d'éviter ça, mais un violent frisson le traversa, alors qu'il sentait son anus céder sous l'acharnement du chambellan. Un autre cri lui échappa alors qu'il essayait de se dégager comme il pouvait, sentant un liquide chaud et épais couler sur son visage et parfois dans sa bouche.

Tristan pouvait bien le toucher, comme il pouvait, Loki ne banderait surement pas, ça le dégoutait plus qu'autre chose, de plus, il essayait toujours d'ajouter son pouce alors que du sang dégoulinait entre les cuisses de Loki. S'il arrivait à mettre son pouce, aucun doute que Loki tournerait surement de l'oeil...ça le déchirerait surement. Un violent hoquet le prit, alors que des larmes coulaient sur ses joues. Sa poitrine se soulevait à un rythme irrégulier. Ses poignets et ses chevilles étaient devenus rouges et sanguinolent  à force de tirer sur ses liens. Loki espérait tout et n'importe quoi, que la garde royale arrive, qu'il y ai un effondrement, du feu, tout mais quelque chose qui le sauverait.

Quand il sentit l'autre vouloir mettre son pouce, Loki pencha sa tête vers une de ses mains voulant enlever ce truc de fer entre ses lèvres. Du bout des doigts il put l'atteindre, mais l'enlever ne fut pas chose facile, du sang envahi sa bouche, une vive douleur, puis c'est un ustensile ensanglanté qui retomba sur la table. Un second hurlement lui échappa lorsque le pouce passa. Son coeur semblait vouloir s'échapper de sa poitrine.

-Arrêtez...

Demanda t il dans un souffle alors que des larmes inondaient son visage. A ce moment là, Loki aurait aimé que son corps le lache et perdre connaissance mais apparemment, son corps ne voulait pas. Il hoquetait. ça faisait mal...mais peut être que maintenant que le chambellan le voyait chialer comme il le désirait il lui laisserait un moment de répis. Il avait du mal à respirer. Se retrouver face à cet être, lui infligeant ces sevices, pensant à Montferrand qui si ça se trouvait  pensait que Loki était aller se faire justice, et ne voulait plus le voir. Tout ça le mettait complètement hors de lui, la colère, la tristesse et la douleur le ravageaient. Après cette vive douleurn le corps de Loki c'était quelque peu relaché, bien qu'il n'était pas totalement détendu .De toute façon après ça. Loki voyait mal ce qu'il pouvait lui faire de pire. Ce genre de sévices corporels étaient ceux que Loki craignait le plus. Mais il ne sous estimait pas l'imagination du chambellan. 
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 08:09 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Quel dommage que la petite truite ne gémissais et n'hurlais pas plus, le sale petit chien, cette petite salope se retenait c'était sur ! malgré la douleur seul les profonds accouts lui arrachaient quelques gémissements.
Il recevait, du foutre des gardes, les phalanges du chambellan, la larve était bien pleine.

il commence à chialer! c'est bon signe gnihihihi grimaça Tristan alors que le pouce forçait tant bien que mal à se faire une place impossible à faire.
Le chambellan tambourina à nouveau sur le fessier poussant pour empaler le malheureux, le pouce lentement pénétrait déchirant lentement les chairs et la peau, raiche et sec et tout en force.

écoutes moi bien petite salope! maintenant si tu veux pas que je m'enfonce jusqu'à ta gorge et que je te la coupe, tu vas dire ce que tu es: dis clairement : je suis une salope, un chien, j'ai été dupé par Montferrand qui a vu en moi un chevalier, j'aime le foutre et je veux servir le chambellan Cross à vie
il donna un coup dans les entrailles du jeune homme et continua
répète ou je te la coupe, personne ne viendra te sauver cette fois ci! et tu le sais! le chambellan joignit le geste à la parole placant la lame moins chaude mais tout aussi coupante sur le pénis de loki appuyant le fil de la lame sur le prépus

je te le pèlerais comme une vulgaire banane, réfléchis saloperie...

les soldats continuait tour à tour à jouir sur le jeune homme, l'idiot de Charles restait en retrait, tout le spectacle semblait prendre fin, Seul Cross attendait son tombé de rideau théatral, son poing s'enfonçait lentement mais surement en l'ancien esclave.

tu vas le dire que tu n'as rien d'un chevalier mais tout d'une salope de père en fils???? Hurla cross arrachant les cheveux de Loki, tirant la tete fortement en arrière. si je n'ai pas coupé ta langue de salope c'est uniquement pour entendre ton repentir!

Le gras chambellan restait bien décidé devant ce corps souillé et brisé attendant ce qu'il souhaitait, il regarda ses gardes
il le dira, même si cela doit durer des mois il le sortira! dis le que tu renies ton maitre et je te laisse tranquille ! tu seras MON chien! écoutes moi clébard choisi bien tes prochaines paroles car aujourd'hui personne ne viendra te sauver je ne partirais pas sans avoir ce que je veux: ta couane!!
le grassouillet engouffrait à présent quasiement tout son pouce en Loki, poussant comme un forcené
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 08:52 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Il manqua de tourner de l'oeil en sentant le pouce être ajouté à son supplice, retenant un cri de douleur, même si son corps criait sa souffrance. Les gardes semblaient s'amuser de la situation continuant de lui jouir dessus. Loki voulait simplement qu'on le laisse tranquille que cet homme enlève sa main de son anus, et que tout cela cesse et pour tout dire, il était prêt à tout pour ça. Quand Le chambellan lui demanda de l'écouter, Loki l'écouta, bien qu'il avait du mal à tout comprendre, il ferait tout pour que tout s'arrête. Mais seulement, quelque chose était bien impossible pour lui. il pouvait bien s'humilier à répéter les conneries du chambellan si ça pouvait lui faire plaisir..Mais dire qu'il reniait son maitre, c'était au dessus de ses forces. C'était plus que des mots. Et puis servir le chambellan toute sa vie...un accout dans ses entrailles le fit sursauter et gémir de douleur. Pour le moment, il restait muet. Tout s'embrouillait dans sa tête. Il ne voulait pas dire qu'il reniait Montferrand, rien que d'y penser ça le mettait dans tout ses états, la douleur semblait bien plus présente maintenant. Il sentit la lame du couteau sur son sexe, il ne scillat même pas. Rien ne semblait plus avoir de sens.

Quand on lui tira les cheveux, il se contenta de regarder dans le vide, la machoire serrée, comme pour s'interdire de dire quoique ce soit. Un autre mouvement de la part du chambellan sembla le sortir de son mutisme:

-Je suis une salope, un chien et j'aime le foutre...et...

Dit il tout bas. Mais le reste ne voulait pas sortir de toute façon, il ne pouvait pas. C'était comme renoncer à tout ce que lui avait donné Montferrand, celui qui l'avait nourrit, avait eut confiance en lui, lui avait pardonné ses frasques les plus farfelues, l'avait prit sous son aile, lui avait donné de l'assurance, et l'avait estimé. Mais Loki ne pouvait pas renoncer à celui qu'il aimait. Il repensa à tout ce qui s'était passé, Montferrand lui avait toujours redonner sa confiance et son affection. Loki ne pouvait décemment pas dire le reste. C'était au dessus de ses forces.

-Demandez moi ce que vous voulez mais pas ça...

Bien qu'il commençait à pleurer, il essayait tout de même de garder un minimum de contenance. Rien que de penser au fait qu'il devait renoncer à Montferrand, le renier, le mettait dans tout ses états:

-Je ne peux pas faire ça...

Il était surtout désolé pour lui même. Il ne savait meme pas si en disant cela, le chambellan allait vraiment le laisser tranquille. Loki n'arrivait même plus à réfléchir, et le monde se mit doucement à tourner autour de lui alors que son corps retombait mollement sur la table. il était entre la réalité et l'inconscience, ne sachant plus vraiment ce qui se passait autour de lui, il semblait incapable de dire un mot, alors qu'il était en proie à la panique . Il entendait toujours le chambellan parler, les gardes rires, mais il ne comprenait plus rien. Ses yeux étaient mis clos. La douleur physique et mentale commençaient à avoir raison de lui . Déjà que sa tête avait heurté le sol une première fois , tout cela n'arrangeait pas les choses. Et puis il avait besoin d'air, respirer lui semblait difficile. Toute cette confusion n'était pas de bon augure pour lui...Montferrand le savait bien lui.  Un gémissements à peine audible lui échappa avant qu'un voile noir ne se dépose devant son regard, enfin, il avait ce qu'il voulait son corps avait lâché prise, peut être le temps de quelques minutes, il serait en paix. Il venait de perdre connaissance. 
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 12:59 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

C'était déjà une belle victoire, le petit cabot de Montferrand assumant son role de salope et de chien! malgré que son petit esprit étroit résiste à avouer qu'il était une cause perdue et qu'il resterait le chien, le gentil toutou docile d'un chambellan tout puissant, alors qu'il le laissait subjuguer par l'émotion Tristan écoutait avec jubilation.

tu peux pas faire quoi? tu crois que tu es un chevalier dans ta posture? petit ingras! pourriture! chien! tu va reprendre ta place, celle que tes chiens de parents t'ont offerte à la naissance, un esclave! que dis je un cabot docile et qua arreter de mordre sinon je te castrerais et te ferais péter tes dents une après l'autre à coup de tenaille! gniiiiiiii
Tristan avait le poing dans l'anus tapant et s'excitant en dedans frappant l'intestin du jeune homme qui venait de sombré dans l'inconscience. un cri strident se fit entendre

gniii ce chien n'a même pas tenu assez de temps quelle salope! il donna un dernier coup poussant dans l'estomac de Loki et sorti d'un coup sec, le sec dégoulina lentement entre les cuisses et l'anus mit un certain temps à se rétracter restant béant et sanguinolent.

si l'un d'entre vous à une maladie à lui foutre dans le cul qu'il lui la foute dedans!!! cria dédaignant Tristan en arrachant le boyaux de son bras.
deux gardes, ceux qui avaient capturés Loki défoncèrent le trou béant jusqu'au bout du plaisir en dedans le frappant pendant l'acte mais le corps ne répondait plus.
Le jeune homme était éraflé sur tout le corps et vraisemblablement brisé.

Tristan souleva sa tête hideuse par les cheveux
je vais te faire regretté d'avoir croisé ma route toute ta chienne de vie petite ordure... il cracha sur le visage et donna un dernier coup de poing dans l'œil.

je veux 2 gardes devant sa cellule, Charles, espèce de demeuré impuissant! tu vas resté dans sa géole! s'il bouge tu le défonce! c'est clair???? gniiii
beuhoo oh ouais oui dit l'homme hirsute arrachant les liens de toutes ses forces et prenant le corps tel un cadavre sur ses épaules.
Les gardes se moquèrent du Charles et du Loki, alors qu'ils sortirent de la pièce, Tristan se rembrailla et suivit le cortège jusqu'à la céllule, reprennant sa large part de gateau et l'engouffrant

quand il se réveillera faites moi appeler! je veux le voir marché ... je veux le voir ne pas pouvoir poser un pied l'un devant l'autre tellement il sentira son cul défoncé gnihihihi
Charles jeta le corps à même le sol la tête frappa la pierre froide, il donna une paire de coup de pied et se coucha dans un coin de la pièce, la stature de cet homme était impressionnant meme allongé.
Loki du moins son corps restait inerte sur le sol, nu, saignant et puant le foutre et la poussière.
Tristan s'en alla laissa manger, laissant sa garde aux aguets du réveil du futur chien docile.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 13:51 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Loki inconscient ne ressentait plus rien, son corps inanimé se contentait de subir les assauts des gardes et les coups. Ce qui était une bonne chose. La journée avait été rude, les émotions la douleur. Au moins il avait put échapper à tout ça le temps de quelques minutes...Des heures ? C'était plutôt quelques heures, épuisé n'en pouvant plus, Loki avait mit des heures avant de se réveiller. Il ne savait même pas si c'était le jour ou la nuit. Il ouvrit les yeux, mais ne bougea pas. Pendant un instant il se cru chez Montferrand, un instant seulement, avant qu'il ne voit une homme allongé à ses côtés. Son coeur rata un battement. C'était Charles. Ce mec était tellement débile et obéissant, qu'il ne pouvait même pas s'en servir pour sortir, et même s'il avait put, ses yeux se dirigèrent vers les barreaux. Deux gardes. Le corps de Loki était chaud, et douloureux. Une odeur fortement désagréable, il la connaissait bien...le sperme. On avait dut profiter de lui pendant qu'il s'était évanoui. Son oeil lui faisait mal. Il essaya de se redresser légèrement, mais l'effort lui parut pénible, pas question de s'asseoir ou de se mettre sur le dos. Ce fut honteux et humilier qu'il se rappela que le chambellan avait prit un plaisir certain à lui enfoncer son poing dans l'anus.

Il hoqueta posa une main sur ses lèvres pour ne pas faire de bruit, il était coincé. Courir serait son dernier effort s'il devait le faire. Il connaissait déjà...les conséquences du traitement du chambellan. Il cherchait encore quoi faire. C'était terrible. Quant à cet abrutit qui était face à lui, il aimerait bien s'en servir mais est ce qu'il pourrait. Pendant quelques secondes, il y pensa et s'avança vers lui. De plus, Loki était désarmé...Il essaya de rassembler son courage. Il avait déjà parcouru ce chateau il pourrait s'en sortir il fallait attendre le bon moment. Là il était enfermé mais une autre occasion se présenterait.

Il s'avança vers les barreaux pour s'aider pour se mettre debout, un fort gémissement de douleur lui échappa. ça n'était pas seulement son anus qui lui faisait mal, mais le bas du corps, tout son corps d'ailleurs. Il s'accrochait à un barreau histoire de tenir debout, d'un oeil il vérifiait si l'autre idiot n'était pas déjà debout.  Il avait un mal de chien à tenir sur ses jambes, mais essayait de faire abstraction de toute ça. Un des gardes c'était tourné vers lui, riant. Loki n'apprécia pas trop. Mais il pouvait en tirer quelque chose de cet homme, de tous en fait. Il préparait déjà de quoi s'enfuir, il avait une idée derrière la tête et espérait que ça marcherait, mais pas maintenant, il y avait le demeuré derrière lui...Quoique peut être...Tant que le chambellan n'était pas là. Mais il y avait tout un tas de gardes à l'extérieur. Plus tard, il fallait être patient. Epuisé il retomba mollement, et gémit de douleur avant de chercher Cross du regard :

-Il est ou le gros ? Il a décidé de faire une pause ?

Un des gardes passa sa main à travers les barreaux et l'attrapa par les cheveux. Loki ne se gêna pas pour l'insulter grassement de tout les noms  alors que le garde lui promettait de lui faire payer son arrogance. Et bien il devrait faire la queue comme tout le monde lui répondit le jeune homme en souriant, ce qui eut le dont d'énerver le garde. Si Loki comptait, les familles des gens qu'il avait tué, ou voler, le chambellan, et de Montfaucon qui avait voulu se faire justice, il fallait qu'il attende. Tout était plus clair dans la tête du jeune homme. Peut être que son maigre espoir de s'enfuir lui donnait de quoi tenir. Un sourire aux lèvres, le garde le poussa violemment au sol, et Loki décida d'y rester, surtout que le fameux Charles semblait vouloir lui en mettre une, le chevalier fit profil bas. Demeuré peut être mais c'était qu'il avait de la force... Un des gardes s'en alla...Surement pour prévenir le chambellan. Est ce qu'il devait agir maintenant ? Vu la posture de Charles, il se ferait casser en deux avant de pouvoir faire quoique ce soit...il n'aurait surement qu'une chance. ça serait la gaspiller que de la tenter maintenant...Il resta sagement dans son coin. Patient.
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 14:46 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Le chien était réveillé, et un des garde vint en courant porté les nouvelles à son tout puissant chambellan, malgré qu'il soit en plein repas il descendit dans le vestibule humide, mangeant un magret de canard plus gras que portant de la chair.
Il arriva devant les barreauxn Charles le gros se jeta vers son maitre en grommelant et soufflant, Tristan jeta le bout de magret à terre que le gros mangea d'une bouchée, gras compris.
je ne fais pas plusieurs gamelles pour mes chiens... donc si tu veux mangé va falloir que tu sois plus rapide et féroce que cet animal gnihihihihi, faites sortir charles et donner lui son demi mouton...

La porte de la cage s'ouvrit et Charles se leva, il regarda Loki et se mit à en rire d'un air demeuré complet, et sans qu'un ordre soit donner il jeta tout son poids sur le corps de Loki encore au sol. Le jeune homme eu le souffle coupé et tout l'assistance riat, Charles allons bout en train! laisse donc ce ver tranquille j'ai pas fini de m'amuser moi non plus gnihihihi
Le gros lard sortit escorté par un garde se relayant avec un autre, les corridors étaient cette fois ci bien gardé.

Tristan s'approcha de la cage, et ordonna à un des gardes responsable de la capture, fais le dansé ... comme j'aime..! gniii
Le chambellan s'assit et regarda le garde sortir 2 larges lanières de cuir et fouetter de toute ses forces le malheureux, le chambellan lui applaudissait au rythme des coups criant des ses petits gniii si significatifs
ouiiii vide le de sa hargne de chien méchant, dresse le !! voir Loki se dandiner avec grand mal était un pur régal, l'homme était physiquement brisé mais le chambellan savait trop bien quel saloperie était Loki mentalement, il ne se laisserait plus duper!

tu m'as donc dit que tu ne pouvais pas dire que tu renier Montferrand n'est ce pas.... soit... puisque ces simples mots sont si difficile à dire... j'ai décidé d'abandonné sur ce point... cependant.... il claqua des doigts Charles réapparu suivit de 3 gardes portant des victuailles pour le gros, ce même gros qui avançait avec une tige de fer qui a son bout possédait une large plaque gravée, rouge incandescente.

oui oui tu as bien compris c'est mon sceau ! tu as toi même dit que tu était mon chien et ma salope hier! alors vu que tu veux pas renier ton maitre j'en veux la preuve! tu peux me comprendre! gnihihihih ceinturez le!!!!
les 4 gardes se jetèrent sur lui, le rouant de coup, agrippant ses testicules, les cheveux...

laisse toi faire! car sinon je te coupe la langue pour que tu sois un vrai toutou quand je te ferais défilé à 4 pattes, à poil devant les donzelles qui tu charmais petite merde!
Charles s'approcha de Loki fermement maintenu de toute part, lui fit reniflé la chaleur à quelques centimètre et lui fit bien voir la forme du sceau http://wir.skyrock.net/wir/v1/resize/?c=isi&im=/2815/84402815/pics/3107…] de faire chauffer ses poils de couilles et remonter vers son cœur, il rigolait de son air idiot regardant le visage terrifié.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 15:59 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Loki avait bien eut raison de s'inquiéter. Apparemment, un jour s'était déjà écoulé. Montferrand s'en rendrait compte. Loki avait confiance en lui . Enfin, il entendit la voix du chambellan, et leva la tête. Il serra les dents. il ne comptait pas se battre pour manger de toute façon, l'autre pouvait bien se jeter sur les morceaux de viande jeter au fameux Charles, Loki n'avait même pas faim...son estomac était totalement noué. Il regardait Charles se jeter sur la nourriture...un bon chien en effet. En tout cas il mangeait beaucoup et à côté Loki était bien chétif. Celui ci ne bougeait pas, restant dans son coin ne voulant pas attirer l'attention sur lui...Bien que toute l'attention était déjà sur lui. Charles lâcha tout son poids sur lui, Loki manqua de souffle essayant de le repousser. heureusement il fini par se lever, laissant un Loki complètement essouflé. Il se levait à peine que déjà un garde avait deux lanières en cuir dans les mains, le frappant avec rage, alors que Loki serrait les dents, ses mains crispées sur le sol, ne voulant lâcher aucun cri, ni gémissement de douleur.

Mais sans le vouloir parfois, un gémissement lui échappait. Il était épuisé de tout ça. Son corps commençait déjà à marqué, des striures, rouges vives parfois sanguinolente, marquaient son corps. Il s'était limite arrêté de respirer pour ne pas faire de bruit. ça devenait épuisant tout ça, bien que dans sa tête, Loki était encore décidé à s'en aller. Ce fut essouflé qu'il jeta un regard épuisé vers le chambellan. Il fronça les sourcils ne comprenant pas.

-Quoi ?

Il ne put s'empêcher de se questionner et de regarder autour de lui. Cependant quoi ? Il vit des gardes et Charles arriver avec une tige, et un sceau chauffer à blanc . Loki se recula vivement faisant non de la tête. Hors de question de le marquer. ça serait comme s'il reniait son maitre...bien que ça n'était pas conscentant...Une brulure ça restait. Il regardait le seau alors qu'il était prêt à se lever. Mais on le maintenait fermement au sol:

-Non ...

Il essayait de se dégager, mais le garde qui avait saisi ses bourses s'appliquait à les broyer entre ses doigts chaque fois qu'il faisait un mouvement. On avait tiré ses cheveux . La chaleur léchait son corps pour s'arrêter au niveau de son coeur qui tambourinait dans sa poitrine comme jamais.

-Vous pouvez faire ce que vous voulez je ne le renierais pas...

Il prit une grande inspiration attendant le pire . On ne l'avait jamais marqué au fer rouge, il se doutait que cette fois il ne pourrait surement pas garder son calme ou retenir un cri. Il respirait plus rapidement, mais avait les yeux clos. Il n'allait pas se débattre, il savait bien que ça ne servait à rien et avec la proximité du seau, il risquerait de se bruler lui même. Bien maintenu, il ne pouvait pas se dégager. Tenant à sa langue, il n'allait pas dire un mot de plus. Après tout, le chambellan allait avoir ce qu'il voulait en apposant son seau sur le corps de Loki. L'endroit semblait significatif, le coeur, il aurait put le marquer autre part, Loki aurait voulu qu'il le fasse autre part d'ailleurs. Le marquer ici montrait tacitement qu'il renonçait non seulement à Montferrand en tant que chevalier, mais son amour aussi. Loki ne put retenir ses larmes. Même si au fond de lui, il savait que jamais il ne renoncerait à cet homme, cette marque semblait montrer le contraire. 
Revenir en haut
Tristan Cross
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 54
Statut hiérachique: Chambellan
Localisation: Château de la reine
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Tous
Servant de qui :: Sa reine....

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 17:06 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

tu chanteras moins sale bâtard quand tu auras mon sceau sur le cœur que arborera fièrement que je te demanderais de faire le beau au bout de ma laisse, nu devant les dame que tu as essayé de corrompre avec ta langue de vipère! marquer moi ce chien! il est mien à présent ghinihihihihi

Charles poussa de toute ses forces sur le cœur de Loki, un bruit de bouillonnement se fit entendre après le bruit de placage puissant porté par l'abruti. il appliqua 10 secondes le fer brulant et lorsqu'il le retira envoya un grand coup de manche dans la tête du jeune homme que les gardes relachèrent à son triste sort, Tristan lui jubilait!

Allons charles sois gentil avec ton compagnon de chambrée gnihihihi s'il est trop amoché pour paradé devant les demoiselles comment je vais faire pour ne pas les effrayer!! tu as de la chance chien bâtard! ce soir je donne une réception en ton honneur, bien des seigneurs et leurs dames vont venir voir ma dernière acquisition! un chien bien dressé qui saura donner la patte quand il faut sinon il sait que ses bourses lui seront ôter ! ce genre de spectacle amuse beaucoup les jeunes filles! peut etre te ferais combattre notre ami Charles même! mais vu que j'aime les pari et ne pas perdre... tu te contenteras de ramasser des coups gnihihihi

Il jeta un bout de bois sur le sol prêt de Charles et ordonna ramones lui son fion avec ca gnihihhihi et tant pis pour les échardes! défonces lui son petit cul qu'il ne puisse absolument pas faire un pas ce soir! gnihihihi je vuex le voir marché comme un canard gnihihih
les gardes écrasèrent le visage du jeune homme, le maintenant ventre à terre, 2 se placèrent sur ses jambes qu'ils écartèrent au maximum lui ouvrant ses cuisses comment jamais, le gros Charles ramassa le baton, s'agenouilla, cracha sur n'anus encore meurtri des assaut de la veille et planta tel un piquet le bois, le plçant sur l'anus et tapant avec la main tel un marteau, pillonant le pauvre orifice

gnihihihi ouiiiiii !!! déchires lui ca!!! que ma garde n'ai pas de souci quand il voudront se vider en lui gnihihihih, je sens que ce soir sera une belle soirée! ngihihihihi, attaché le et laisser le ainsi toute la journée, il réfléchiera à délier sa langue et me donner toute sa fidélité et à renier son bâtard de corbeau!

Charles exprima un grognement de mécontentement de ne pouvoir continuer son ouvrage, il frappa violement une dernière fois et saisi les tendon d'achille de loki broyant de toute ses forces ceux ci.
CALMES TOI CHARLES!!! il doit quand même pour voir se déplacer et faire le beau quand je lui demanderai! aller attachez le et sortez! mettez moi 2 gardes pour surveiller ce bâtard! j'espère avoir de bonnes nouvelles du rreste de ma garde personnelle! s'ils arrivaient à choper la batarde de Montferrand! cette putain engrossée! ce serait parfait! ces journées sont parfaites décidément gnihihihi

Les gardes achevèrent la corvée liant Loki telle une étoile sur le sol, bras et jambes écartelées son pieu de bois profondément planté en lui.

[/color=orange] chialles tant que tu veux ! salope!!! gnihihihihih [/color] hurla le chambellan en le laissant à son triste sort.
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 17:56 (2014)    Sujet du message: Retrouvailles... Répondre en citant

Un hurlement lui échappa lorsqu'il sentit la brulure du fer sur sa chaire, tout ses muscles étaient douloureusement tendus alors qu'il essayait de se débattre en vein. Un coup dans la tête le sonna, il resta au sol, perdu et essoufflé, sentant encore la brulure sur son corps. Il était marqué maintenant. Il était là, sans pouvoir bouger ne serait ce qu'un membre, il bougeait doucement la tête, la vision un peu flou, embuée par des larmes. Il toussa et ferma les yeux se sentant vidé de ses forces . Cette marque le rendait malade. Une réception ? Non, il ne voulait pas qu'on le voit en publique surtout comme ça. Nu et complètement brisé physiquement, les traces de tortures ressortaient clairement sur sa peau blanche. Des bleus, des égratignures des boursoufflures. Son visage était avait quelque peu été épargné. Il avait quelques bleus certes mais son corps était meurtri plus qu'autre chose. Se battre contre Charles ? c'était perdu d'avance, il se ferait laminer en un rien de temps...mais il y avait peut être une chance. Malgré sa condition physique peu avantageuse, un abrutit pareil, il pouvait arriver à quelque chose. Si on  le laissait tranquille d'ici là. Ce qui ne semblait pas avoir effleuré l'esprit du chambellan. un bout de bois fut jeter en sa direction, et Charles eut pour ordre de le lui enfoncer dans l'anus. Loki n'avait plus la force de bouger ni même de protester.

Il fut placer sur le ventre, telle une poupée désarticulée, et encore pour échapper ne serait ce que visuellement à son supplice, il ferma les yeux, mais un cri lui échappa alors que la bois rappait ses parois anales, et que Charles mettait toute sa force à l'ouvrage. Chaque accout tirait un cri à Loki. Quand ce fut fini l'autre brute, s'acharna sur ses tendons, mais le Chambellan l'en dissuada assez vite. Pour une fois, Loki put presque le remercier...mais ne le fit pas bien sur. on l'attacha, bras et jambes écartées tout en lui laissant ce bout de bois dans l'anus. Il avait assez pleuré pour aujourd'hui, ses yeux lui faisaient mal d'ailleurs.

Attaché ainsi, il se sentait mal à l'aise, la brulure le lançait et le démangeait. Ses liens étaient un peu trop bien attachés à son gout. Hors de question de se laisser abattre. Loki essayait de penser à autre chose. Après tout jamais deux sans trois. ça faisait la troisième fois que le chambellan le choppait et surement la dernière parce que Loki comptait bien s'en aller. Son corps tremblait, la fièvre le réchauffait quelque peu, bien que des frissons le parcourait. Il gémissait imperceptiblement des fois, mais ferma les yeux. il lui fallait du repos. Dans sa posture, ça n'était pas facile, il mit une heure pour trouver le sommeil. ce truc en lui le gênait, mais la fatigue prit le dessus. il dormit longuement. Méditer pendant la journée pour dire à ce taré ce qu'il voulait ? ça n'était pas le but du jeune homme. Il fallait qu'il s'en aille et qu'il prévienne Montferrand qu'il comptait attraper Salvagine.

Au bout d'un moment, il fini par ouvrir les yeux. Il ne savait pas combien de temps était passé. Mais il se sentait un peu mieux. Son corps ne frissonnait plus autant .La douleur était présente, mais il retrouvait des sensations son esprit était plus clair. Son regard parcouru les alentours. Il entendait un peu d'agitation. mais rien de concret. Apparemment, il avait dormi longtemps. 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:36 (2017)    Sujet du message: Retrouvailles...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Tristan Cross Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com