Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Aprés l'effort...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 27 Oct - 16:57 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Loki avait vidé, son sac, et franchement, voir le chambellan livide lui allait parfaitement mais surtout de voir le sourire de Montferrand. C’était bon, Loki avait fait ce qu’il avait à faire ne restait plus que le chambellan voit cette marque, et le tour serait jouer. Mais tout se passa assez vite. Malgré le fait qu’il pensait que tout serait terminé ,non. Le chambellan vint pour montrer sa marque mais il n’en était rien. Celle de Montferrand était fierement sur sa poitrine. L’ancien esclave était fier, mais un cri lui échappa en sentant la marque encore fraiche griffé par les soins du chambellan. Mais ça n’était rien encore alors qu’il se reculait, il tomba à la renverse, et sentit une lame s’enfoncer dans son arrière train, puis deux autres coups dans sa cuisse.. Déjà les coups qu’il avait reçu l’avait déjà sonné mais là, il perdait du sang, un peu trop, et il vit la lame au dessus de sa gorge, puis un bruit, et le chambellan à terre. Loki ferma les yeux, puis vit une lame à côté de lui. Il s’en saisi, mais à dire vrai, il ne savait pas quoi en faire. Son esprit était ailleurs. Toutes les douleurs qui assaillaient son corps le rendaient faible.
 
Cependant, il tenta de se lever, repoussant de justesse un garde , alors que la garde royale voulait maintenir l’ordre, ce qui était bien difficile, Loki enfonça sa lame dans la cuisse d’un garde du chambellan, mais se prit un coup sur la tête, alors qu’un garde le regardait, se mettant au dessus de lui, tenant fermement sa gorge comptant surement en finir avec lui. Loki tentait de se débattre atteignant son visage, mais une dague se ficha dans son épaule, alors que le garde lui faisait déjà des promesses indécentes. Loki avait vu son maitre défair en plus, il se sentait perdu, ayant complètement oublié les serfs mais bientôt ils arrivèrent, et l’assaut fut repousser. Le garde au dessus de lui, fut abattu pour le plus grand plaisir de Loki. Il se leva tant bien que mal aidé par un  par un serf. Salvagine était au sol avec Montferrand, qui était gravement blessé. Malheureusement, Loki ne pouvait pas le porter ni quoi que ce soit. Salvagine était en larme. Il fallait soigner Montferrand de suite. Il appela deux serfs qui se trouvaient en arrière :
 
-Ramenez Montferrand à l’intérieur vite , il faut qu’il se fasse soigner!
 
La garde royale, et les autres serfs tenaient en respect les combattant. Ils était au sol, il y avait des corps inertes. Loki s’en voulait terriblement, et Salvagine aurait une raison de plus de le détester. Sans son arrivé chez le chambellan, rien de tout ça ne serait arrivé. Loki s’en foutait royalement du chambellan, alors qu’on s’occupait de lui . Les serfs s’occupaient de transporter Montferrand au plus vite, s’adressant à Salvagine pour savoir quoi faire. Un serf maintenait Loki, lui avait fait un garrot à la cuisse, le rassurant sur son état…comme quoi il pouvait le soigner sommairement. Loki était donc pour. De toute façon, Salvagine devait s’occuper de Montferrand en premier lieu. Tout ce petit monde fut emmener à l’intérieur, Montferrand disposer sur la table centrale. Il avait perdu beaucoup de sang.
 
Loki n’osait pas regarder se sentant défaillir. Il s’inquiétait terriblement, et son état n’était pas des meilleurs son pantalon était imbibé de sang, la couleur naturelle ne se voyait quasiment plus. Il se contenta de soupirer, on le posa sur un banc. Les autres devaient surement s’occuper du chambellan tant mieux. Loki lui regardait autour de lui, nauséeux, perdu, ayant mal partout regardant les serfs s’activer autour de Montferrand, d’autres étaient dehors. Loki essayait de rester éveillé. Ce qui devenait difficile…Tout ne se passait jamais comme prévu…
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 28 Oct - 03:52 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Des serfs portèrent Montferrand à l’intérieur. Elle profita de ce moment pour aller se rafraichir au puits et se ressaisir. Elle ne lança aucun regard à l’endroit où s’était déroulée l’émeute. Après tout les serfs s’en occupaient.  
Elle remonta, lança juste un regard invitant à sortir à ceux qui avaient monté Montferrand dans la grande pièce. Elle avait mis de l’eau à chauffer, sorti de nombreux bouts de tissus.  
Tout à sa peine, un sentiment de colère bouillait en elle contre le Chambellan, contre Loki, contre Montferrand. Voilà où ça l’avait mené. Pas le temps pour s’apitoyer. Elle finit de le déshabiller coupant ce qui restait de vêtements. Le sang par endroits coulait abondamment. Elle lava les plaies. Heureusement qu’il était inconscient. 

 
Elle fit quelques points de suture sur les plaies de son dos. Elle n’avait jamais fait ça mais tentait de reproduire les gestes qu’elle avait pu observer par le passé. 
  
Ceci fait, elle l’installa le plus confortablement possible sur le sol recouvert d’épaisses fourrures.  
Elle mourait d’envie de courir rattraper Cross et sa suite pour achever ce qui avait été commencé. Seule ou avec l’aide des serfs… Cependant, elle en pouvait se résoudre à quitter Montferrand. On ne savait jamais. Pour apaiser sa colère, elle s’affaira.  
  
Elle trouva Loki prostré contre un mur : 
  
 
Il y a un bain chaud, si tu veux…  
  
Elle lui tendit la main pour l’aider à se lever. Ensuite, elle prépara une soupe épaisse avec de la viande. Elle écrasa le tout. Il fallait à tout prix que le Seigneur reprenne des forces, et puis ça profiterait à tous. Elle réussit à lui faire absorber quelques cuillères et un demi-verre de tisane de saule : contre la fièvre et la douleur. Ne pouvant faire autre chose, elle alla vérifier sur les remparts les alentours : le calme semblait revenu. 

 
Epuisée, elle revint près de Montferrand. La fièvre était présente, normal, elle resta à ses côtés pour le veiller, pour le rafraîchir, lui donner à boire.
 

 
Cette journée n'en finissait pas. Elle passait son temps à surveiller les alentours et les hommes blessés.
 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 28 Oct - 09:02 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Montferrand sentait qu'on le manipulait, entendait des voix, et sentait une grande activité autour de lui, des douleurs vives, des piqures, il semblait être dans un autre état ou monde dans un sommeil très léger mais impossible d'en sortir, mais c'est une boisson chaude et peu agréable qui lui fit reprendre doucement conscience, cette boisson mélangé à un goût de sang dans sa bouche donnait un goût fort désagréable, il sentait à présent de l'humidité des gestes d'attention. Il finit par ouvrir les yeux, Salvagine était là à s'occuper de lui, plus un bruit, plus de gardes, plus de Cross et plus de Loki.

Il tourna la tête, la bouche pateuse, regardant à droite puis gauche, il avait un mal de tête terrible, Il ôta les fourrures le recouvrant et se redressa mais il serra les dents, des violentes douleurs le frappèrent dont une puissante dans le dos, sa tête résonnait également et il sentait autre chose le tiré. il ne se plaignit pas mais plissa les yeux de douleur, tout en prenant appui contre la table.
Il toussota du sang, ce n'était pas vraiment bon signe, et regarda Salvagine
non.... qu'est ce qu'il s'est passé... Cross? j'ai réussi à le tuer? où est Loki? il est vivant? et ?? et toi??
Il s'avança avec précipitation vers Salvagine pour l'inspecter et se ramassa par terre, il tenait peu sur ses jambes, malgré tout dans un effort violent il se releva à moitié vouté et s'approcha de la jeune femme inspectant son visage et ce qu'il pouvait voir de son corps, visiblement elle était indemne.

heureusement tu es restée cachée...je ne voulais pas ça... je sais pas qu'elle mouche l'a piquer .... il s'écroula sur le sol, cherchant sa respiration, comme prit d'une violente angoisse, sa respiration était profonde mais très saccadée et il cherchait l'air de plus en plus

je voulais pas .........haann.... ça...... j'ai cru..... qu'il allait tué..... loki........ je voulais....... le tuer.... de.... mes mains..... rhaa.... rhaa...... respirer.....
Le seigneur paniquait, l'air lui venait de moins en moins, si c'était ça la mort il la sentait proche, d'un mouvement violent il se redressa de toutes ces forces, il sentit ses jambes flagolées, de ce qu'il lui restait de lucidité il défoncé la porte d'entrée d'u ngrand coup d'épaule et en tournant la poignée comme un malheureux et sombra lamentablement à l'extérieur, il n'y avait plus d'activité et encore moins le cadavre de Cross, il espérait que ce salaud crève des blessures qu'il lui avait asséné.

Respiration de plus en plus lente mais il retrouvait néanmoins un rythme normal pour inspirer et expirer... il restait là le regard dans, il sentait du frais sur lui, sa main passa sur la zone c'était du sang... beaucoup de sang... il cracha du sang... et attendit... de retrouvé son souffle ou trépassé.
Sa déception était trop grande... de ne pas avoir put voir ce crane s'exploser sous ses mains... quelle déception... il prit la tête dans ses mains et sombra dedans en la hochant de chaque coté.
La seule satisfaction aura été de voir le chambellan exploser de colère et qu'il n'aurait pas Loki... mais encore une fois il y avait eu beaucoup de perte pour le résultat... il avait pourtant été si près du but et il était décidé à le faire...

Sébastian balança la tête en arrière, respira comme il put et murmura
il y a moyen de les rattraper encore? si je crève je veux pas que ce soit en vain.... je dois le rattraper et en finir aujourd'hui ....


ordre peu importe
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 28 Oct - 13:48 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Elle était assise à côté de lui adossée au mur, ses jambes repliées et ses bras enserrant ses genoux. 
Elle ressassait et retournait la journée dans sa tête. Elle n’avait rien vu venir, elle était en colère, contre elle, contre Montferrand, contre le monde entier. Elle n’interrompait ses pensées que pour aller s’occuper de Montferrand.  
  
A un moment, le Seigneur se réveilla brusquement et brutalement, posant mille questions, les yeux hagards. 
  
Oui, Loki est vivant, il doit se reposer. Il en a besoin lui aussi. 
  
Elle tenta avec pas trop de réussite de le calmer. 
  
Oui, je vais bien… je n’ai rien… j’ai suivi vos conseils… ça va… 
  
Elle était désemparée, comment le calmer, elle lui appliquait de nombreuses compresses d’eau fraiche sur le visage, ses épaules, en vain. Il se rua vers la porte qu’il ouvrit d’un seul coup… Du sang maculait la porte où il l’avait poussée. Il titubait. 
L’air frais du soir arrivait, elle espérait que ça lui rendrait les idées plus claires. A priori ça a eu un autre effet. 
  
il y a moyen de les rattraper encore? si je crève je veux pas que ce soit en vain.... je dois le rattraper et en finir aujourd'hui .... 
  
Elle le regarda, tout d’abord étonnée. Elle savait qu’il avait de ‘endurance et de la ressource. Puis devant son insistance, elle se mit en colère : 
  
C’est ça, vous délirez complètement… dans votre état, il n’aura rien à faire pour vous achever, vous vous serez vidé de votre sang avant de l’atteindre ! Si c’est ça que vous voulez… Allez-y ! 
  
Depuis la fin de l’échauffourée, quelques heures s’étaient déjà passées. A ce moment là, Cross devait être dans sa somptueuse demeure.  
  
Je vous avais aussi demandé d’être prudent… Je sais que je n’ai aucun ordre à vous donner… Je vous ai écouté malgré mon envie d’être à côté de vous…  
  
Il restait là, le sang coulait de son front. Elle le lui essuya doucement tout en lui lançant des regards qui ne disaient rien de bon. 
  
C’est la mort du Chambellan que vous voulez et qu’importe le prix ! C’est bien ça ? Si oui, et bien libre à vous ! 
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 20:19 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Il était assit contre un mur, alors qu’un serf s’occupait de lui. Mais il le repoussa. Déjà il avait mal partout, il ne voulait pas qu’on le touche plus que ça. Il soupirait…Il était vivant. Montferrand l’était et heureusement. Il ferma les yeux, et déglutit, complètement ravagé. Cette altercation, était peut être de trop pour lui. Déjà en mauvais état, les promesses des gardes l’avaient marqués, tout comme les actes du chambellan. Sa marque sur son torse, était massacré à coup de griffures. Il soupira, et ferma les yeux, encore sous le choc. Les railleries, l’attaque contre Montferrand et contre lui-même. Il était épuisé, ses vêtements étaient imbibés de sang. Il soupira encore une fois avant qu’une main lui soit tendue, il releva la tête et prit la main de Salvagine pour se relever, puis alla boitillant jusqu’au bac qui l’attendait avec de l’eau chaude. Loki se déshabilla de façon un peu maladroite, puis entra dans le bac, fermant fortement les yeux, l’eau chaude s’infiltrait dans ses blessures. Celle à l’épaule, n’était pas bien grave, seule les deux à la cuisse saignait encore. Il ferma les yeux et apprécia l’eau chaude sur sa peau. Il était à fleur de peau, ayant peur pour Montferrand. Il resta un moment dans l’eau, puis a voyant plus rouge que transparente. N’ayant pas la force de vider le bac, il en sortit, se vautrant à moitié, puis laissa les vêtements au sol, désinfectant les plaies comme il pouvait…sauf bien sur celle de ses fesses ne pouvant pas y faire grand-chose.
 
La douleur était vive quand il marchait, le chambellan et ses gardes, n’avaient pas lésiné sur les coups contre son derrière déjà bien martyrisé. Malheureusement. Il aurait bien voulu de l’aide pour se soigner, mais se voyait mal demander à Salvagine d’inspecter son anus…C’était un peu honteux. Et puis elle ne voudrait pas. Montferrand l’aurait surement fait mais celui là encore…était en mauvais état. Pendant quelques minutes, Loki avait cru le perdre en voyant cette lame s’enfoncer dans son dos…un violent frisson le parcouru. Mon dieu, il ne manquait plus que Montferrand claque…ça serait la fin de tout pour le jeune homme.
 
Après voir essayé de se soigner, il regagna la salle du banquet avec des vêtements propres des bandages sur ses blessures, et Montferrand en fort mauvais état, qui apparemment, voulait tuer le chambellan…Non il ne fallait pas il était bien trop faible, et Salvagine avait raison. S’il y a allait, il allait droit à la mort, surtout dans cet état. Mais Loki avait le cœur au bord des lèvres, et ne savait pas quoi faire. Il n’arrivait même pas à parler…Ce sang, le voir faire une crise d’angoisse…La situation était vraiment grave, et Loki s’en voulait terriblement. C’était sa faute tout ça…Encore. Enfin bon, il n’en pouvait plus de tout ça et voir Montferrand dans cet état était trop pour lui. Il alla se caler dans la chambre de la rousse histoire de se reposer un peu. Bien que le sommeil ne viendrait surement pas de si tôt.
 
Une fois dans la chambre, il s’allongea sur les draps posé au sol, et se recouvrit. Son cœur battait encore à tout rompre. Mais déjà, Cross était loin, tout comme les gardes de la garde personnelle de cross et la garde royale. Comment la reine pouvait elle s’encombrer d’un homme comme ça. En espérant qu’un jour elle s’en rende compte. Tout les mensonges qui étaient sortis de sa bouche..Loki n’y avait meme pas cru…Qu’il ai osé dire que Loki avait dit qu’il l’aimait, et toutes ces conneries, il avait été perdu en voyant le regard de Montferrand, mais avait fini par tout lâcher…enfin pour le moment, il ne voulait pas penser à ça.Il était épuisé et complètement ailleurs.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 3 Nov - 08:21 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Sa respiration était encombrée, il n'avait jamais eu d'asthme mais il comprenait ce que c'était, un goût de sang dans la bouche constant, refoulé par sa gorge, et une quantité d'air qui arrivait en trop petite dose à ses poumons.
Salvagine était visiblement en colère et le lui faisait savoir, malgré qu'elle s'occupe de lui il ne sentait guère de compassion, ça n'arrangeait pas l'état d'esprit de Montferrand qui bouillait de rage tant la situation c'était soudainement détériorée et que tout était aller bien trop vite sans qu'il puisse agir comme il l'aurait voulu.
Avec un regard brillant de larme de rage il fixa Salvagine d'un air terrible et prononça tout en s'essoufflant.

prudent... prudent... c'est pas moi qui me suis jeté sur Loki! ........ hann...... si j'étais pas intervenu il le tuait ........ ce bâtard!
Sébastian se laissa glisser sur le sol s'étalant de tout son corps et écartant les bras.
Ses blessures le lançaient mais ne lui provoquait pas une douleur terrible, cependant le sang pissait, il n'avait aucune idée de si un organe était touché ou non, heureusement que sa cote de maille était portée car les lames l'auraient sans doute transpersé.

Il regarda le ciel s'assombrir pour laissé place à la nuit... la fraicheur de la nuit et son état lui provoquèrent un frisson, ses yeux et sa gorge gardaient par fierté des larmes de rage mais il était hors de question qu'il se lache devant la jeune femme.

si j'étais sur de pouvoir y arrivé......... j'irais l'achevé oui.... mais je peux pas..... je suis plus en état ......
elle avait raison, il n'arriverait même pas à sortir de son chateau .... Il sentait la fatigue ou l'accumulation de douleur l'envahir.
Avec un dernier effort plein de fierté pour tenter de prouver qu'il n'était pas vaincu et s'aidant des pierres du mur il se redressa bien lentement et mollement, entrapercevant Loki rentré dans ce qui était sa chambre à présent.
Il voulait l'appeler... lui parler mais il n'avait même plus la force d'hurler .. et puis quoi lui dire... Il revoyait le gros bonhomme fondre sur Loki, le pantalon et le derriere de ce dernier en sang et les coups de poignards... puis il revoyait sa visage gras et rond se déformer sous l'impact des coups qu'il avait donner... c'était son unique bonne pensée du jour.

Heureusement la jeune femme n'avait pas été touché par cette pagaille, c'était la deuxième satisfaction également... le reste l'était moins et le futur s'annonçait pas rose.
S'appuyant sur la porte, respiration sifflante il posa son avant bras contre la pierre et posa son front dessus vissant son regard sur le sol et murmura

.. tu ... t'es penses quoi .. .de tout ca.... qu'est ce qu'il va se passer maintenant....t'as ... une ....idée??
La jeune femme en colère n'était jamais très magnanime mais il espérait que leur rapprochement l'emporterait.


ordre: peu importe
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 3 Nov - 14:23 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

De le voir aussi mal lui donnait un grand sentiment d’impuissance. Si elle avait su, elle serait venue à ses côtés… Mais trop tard pour les regrets, place à l’avenir. 
Pour l’instant l’essentiel était d’apaiser Montferrand, qu’il puisse se reposer. Et puis ils verraient. 
  
Elle tentait de le calmer le soutenait dans ses mouvements. Elle jetait un coup d’œil à Loki. Des deux, on ne pouvait dire lequel était le plus marqué.  
Peu à peu sa colère envers Montferrand se transforma en tristesse. Celle de le perdre surtout. Il n’était pas raisonnable et chaque mouvement entrainait de nouveaux saignements. 
  
Calmez-vous, rentrez vous reposer… 
  
En vain, il ne semblait pas l’entendre. A la question qu’il lui posa, elle avait des réponses, des solutions, mais savait qu’il ne les trouverait pas à son goût.  
  
Des solutions, on pourra en discuter… Mais vous avez vu votre état… Pour rejoindre les douves vous êtes sur le bon chemin. Vous avez vu l’état de Loki ? Je suis la seule valide. Ous voulez que j’y aille ? 
  
Elle le regarda. Puis autoritairement, l’incita à se lever et le soutint le temps qu’il regagne sa couche.  
  
Vous vous remettez, tous les deux, on avisera ensuite. C’est ce qu’il y a de plus urgent pour le moment. Il vous faut reprendre des forces. Je vous porte de quoi manger un peu et boire. 
  
Sans lui laisser le temps de répondre, elle intima la même chose à Loki. 
  
C’est pas le moment que tu lâches ! Alors toi aussi tu te reposes ! 
  
Ses sentiments étaient un mélange de colère et de peine. Elle s’affairait à porter aux blessés leur pitance.  
  
C’est pas à votre goût, je sais, de toute façon, vous seriez incapable d’avaler autre chose. Buvez !  
  
Elle essuya le sang qui commençait à sécher. Elle ne put s’empêcher de le gronder : 
  
Continuez comme ça ! Ainsi, je n’aurai plus personne à m’occuper ! 
  
En guise de conclusion, elle l’embrassa délicatement sur le front puis sur ses lèvres.  
  
Bonne nuit, je reste par là ! 

 

Après avoir fait un tour sur les remparts, pas forcément pour scruter l'horizon en ce début de crépuscule, elle profita des dernier relents de chaleur sur le haut des marches du perron, puis rentra.
 
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 3 Nov - 21:57 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Il entendait Salvagine et Montferrand de loin. Ils ne savaient pas de quoi ils parlaient. Mais la pression redescendait, la tension dans son corps s’en allait au fur et à mesure, et un mal de tête le fit froncé les sourcils. À s’en arracher les cheveux. Mais ça, Loki se doutait bien que c’était parce que sa tête avait heurté le sol bon nombre de fois. Loki se demandait d’ailleurs comment ça se faisait qu’il n’était pas encore débile. A dire vrai, dans toute sa vie, sa tête avait heurté tellement de chose que s’en était affolant. Mais bon, le principal était qu’il était toujours vivant…Et que Montferrand aussi que Salvagine soit entière. Avec des dégats mais tous vivant. Les douleurs semblaient plus fortes maintenant qu’il se détendait. L’adrénaline s’en allait, ses muscles se refroidissaient. Il hoqueta, alors qu’il voulu changer de position. Non, il décida de rester sur le ventre. Ses fesses étaient bien trop endommagé, tout comme ses cuisses. Mais sur le ventre, ça n’était pas super confortable non plus. Sa marque avait été griffé à sang, on lui avait fiché une lame dans l’épaule, et son arcade en avait prit un sacré coup, cependant, c’était la position la moins douloureuse.
 
Il essayait de dormir, mais des flashs le réveillaient. Comme le chambellan avec sa lame se jetant sur lui, les gardes lui faisant des promesses salaces, l’autre qui avait fourré sa main dans son pantalon, ou encore…ce qui s’était passé chez le chambellan. Ça avait été une véritable épreuve de faire face à ses tortionnaires sans craquer. Mais Loki avait tenu bon, parce qu’il faisait confiance à Montferrand, et surtout qu’il voulait lui prouver qu’il ne l’avait pas dupé. Pour tout dire, il aurait voulu se retrouver dans ses bras à ce moment là. Pour se détendre, peut être même y pleurer, ou simplement s’y réfugier.mais il était mal en point aussi. Heureusement, il restait Salvagine, et Loi ne dirait pas non à ses mixtures, qui pourraient les sauver, tout deux. Bien qu’il n’avait pas faim, il fallait qu’il mange. Il verrait ça plus tard. Un long soupir, et il commença à s’assoupir enfin.
 
Mais une voix le fit sursauter, et pourtant, il en fut plus que rassurer, la voix de Salvagine qui lui ordonnait de prendre du repos. De toute façon Loki n’avait pas vraiment le choix, mais il sourit, enfin tenta un sourire et hocha la tête avant de fermer de nouveau, les yeux, sans pour autant dormir, entendnant les pas de Salvagine et sa voix…Elle lui apporta de quoi manger et boire. Loki fit un effort, il le fallait, il se redressa sur ses coudes, grimaçant, mais but quelques gorgées et mangea un peu. C’était déjà mieux que de ne rien avoir dans l’estomac.
 
C’était tellement rassurant, et il fallait dire que la voix de Salvagine l’empêchait de trop réfléchir. Cependant, le silence lui fit froid dans le dos. Plus un mot plus un bruit. Il lacha quelques sanglots silencieux…il voulait de Montferrand près de lui. Il avait l’air d’un gosse blessé, mais à dire vrai, il avait tout donné aujourd’hui. Il avait bien le droit de laisser libre court à ce qu’il ressentait maintenant. Il voulait du réconfort de la chaleur. Des mots rassurants. Il se savait en sursis. Il savait que tout le monde était en sursis dans cette batisse. Mais pourtant, il se sentait en sécurité, seul ses souvenirs le tenaient prisonnier de sa peur et de ses craintes. Le silence, le mettait mal à l’aise mais en même temps, c’était signe d’accalmie. Cependant, entendre une voix connue le rassurait. Il essaya de dormir, et somnolait plus qu’il ne dormait, se réveillant au moindre bruit, à la moindre contrariété. D’habitude, il faisait tout pour se relever, et montrer qu’il allait parfaitement bien mais là, il n’avait pas la force de faire semblant. Son corps était à bout de force. Et son mental aussi. Bien trop éprouvé ces derniers temps. Il lui fallait un moment pour récupérer….
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 03:21 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Salvagine préféra botter en toucha lorsque le seigneur lui demanda son avis.. ou ses idées, elle en avait c'étai certain mais de là à ce qu'ils aient assez de temps pour les appliquer c'était tout autre chose... Le chambellan porterait surement toutes les histoires devant la reine, et même si la garde royale venait à témoigner qu'il y était grandement pour quelque chose aux derniers évènements il ne se faisait guère de doute sur celui qui prendrait au final.
Si malgré tout il pouvait éviter à Loki et Salvagine d'être mêlé à une possible mascarade et jugement tel qu'il l'imaginait il le ferait.

Tout comme la rage du seigneur, la colère de la jeune femme semblait descendre, il pouvait voir dans ses yeux de la pitié mêlée a de l'inquiétude.
Il était clair de toute façon qu'avec deux plaies béantes, une marque sur le torse et une fatigue forte il ne serait guère utile à quoi que ce soit, il devait bien se résoudre à rester alité, Montferrand ne put s’empêcher de faire la moue à la vision et l'odeur de la tisane que Salvagine lui tendit, essayant de dédramatiser il murmura avec un léger sourire aux lèvres tu veux vraiment ma mort

Se le goût n'était pas agréable comme d'habitude, il eu l'avantage de faire disparaitre celui du sang qui restait au fond de son palais depuis le début, les plaies saignaient moins, et la tisane mêlée à la nuit commencait à faire effet sur les nerfs de Montferrand qui se sentait se relacher.
Salvagine vint lui baiser le front et les lèvres et il lui répondit faiblement

tu dois penser que tu aurais dut être à là, à mes côtés, quand l'autre fou à sauter sur Loki et que c'est partit en vrille, mais heureusement que non... si on avait tenté de te touché ou pire encore... je crois que tout serait fini là....ne t'en veux pas de m'avoir écouté...

Il imaginait ce qu'il aurait put se passer, vu l'esprit tout aussi tordu des gardes du gros lard, ces derniers l'auraient surement violé avant de la torturer, ce qu'il s'étai passé lors de l'embuscade l'avait marqué et il revoyait les sévices que ces derniers lui avait fiat subir... l'avortement... tenter de la faire prendre par Loki.... définitivement... vu le nombre qu'ils avaient contre eux... Salvagine aurait subit le même sort que Loki avait dut subir chez Cross.

Salvagine quitta la pièce, Montferrand resta dans son lit, sur le dos à penser encore et encore, il voulait trouver le sommeil mais beaucoup d'idées funestes venaient et allaient... il regrettait la tournure des événement même si le visage de tristan Cross devait et resterait marqué également, il avait sentir ses os se briser...
et Loki.... finalement ce dernier n'était pas un chien de cette enflure, il fallait bien l'avouer Sébastian avait des doutes, jusqu'à ce que Loki se déchaine, rien n'avait prouvé qu'il n'était pas lié ou en "mission" pour cet infame individu.
La rage de ce dernier à la vue de la marque et aux dires de Loki avaient scellé les suspicions.

Cependant malgré son état Montferrand se demandait quel était celui du jeune homme, il revoyait son pantalon plein de sang sur les fesses, cet air agard, Physiquement Loki était marqué, très marqué, mais c'est mentalement que le jeune homme semblait avoir été le plus brisé, à part un sursaut aquand il fut acculé devant Cross il ne semblait plus en état de se battre ou de se redresser, ca pouvait se comprendre, car en effet son calvaire avait été réel, les messes basses des gardes et leurs insinuations en avait dit très long sur les viols répétés qu'il avait dut encaissé.

C'est avec ses sombres pensées sur les évènements de ces derniers jours que Montferrand sombra dans le sommeil, habituellement il préférait voir son amante nue dans ses pensées mais aujourd'hui c'était impossible.
Etait ce l'effet de la tisane? de la fatigue? ou son corps qui avait perdu trop de sang qui était à un point d'énergie au plus bas. il dormit d'un trait jusqu'à tard le lendemain.



ordre: peu importe.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 15:38 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Elle s’endormit sur le perron entourée d’une couverture. Les nuits commençaient à se rafraichir.  
Elle se réveillait de temps en temps. Le bruit des animaux nocturnes était rassurant ! Elle profitait de ces moments pour aller voir les hommes. Elle ne passait guère la porte de la chambre de Loki voyant celui-ci dormir.  
Par contre, elle s’attardait près du Seigneur, lui épongeant des gouttes de sueur et vérifiant ses plaies : le sang s’était arrêté. Au moins c’était une bonne chose. 
Il semblait dormir profondément, son visage détendu. Sa tisane avait donc fait son effet. Elle sourit satisfaite. 
Au petit matin, elle s’éveilla pour de bon. Montferrand dormait profondément. Elle n’osa pas le réveiller : au moins il ne s’agiterait pas dans tous les sens pendant ce temps. 
Elle prépara de quoi nourrir les convalescents, sans trop de nourriture riche et solide qui pourrait fatiguer les organismes usés.  
Après avoir fait le tour des remparts, elle se lança dans la confection d’onguents cicatriciels et reprit position en haut du perron 
N’ayant rien à faire, elle repensait à la veille. La prochaine fois, quoi que dise Montferrand, elle ne se tiendrait pas au loin. Elle avait l’impression d’avoir été lâche et de l’avoir abandonné dans cet instant. Certes, sa présence n’aurait rien changé à l’issue certainement, mais elle en voulait plus se contenter d’être spectatrice. 
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Nov - 01:51 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

La nuit, fut mouvementé, enfin Loki dormait, mais ses cauchemars le hantaient. Au petit matin, il était prostré dans une position de faiblesse. Etant complètement perdu, et apeuré. Il n’en pouvait décidément plus. Si jusqu’à maintenant, il se battait vaillamment contre tout ce qui pouvait lui arriver, il commençait à baisser les bras. Et ça l’énervait tout autant. Parce que pour tout dire…Il savait que Montferrand voulait d’un  homme fort, et pour le moment, il n’était pas à la hauteur. Alors Loki, réfléchissait…Mais il n’arrivait pas à se dire que ce qui s’était passé chez le chambellan n’arriverait plus, et qu’il devait se relever. Chaque fois qu’il fermait les yeux, il les revoyait, il les entendait lui murmurer des saloperies à l’oreille. Et pour tout dire, il avait l’impression de perdre la raison. Etant déjà d’une stabilité, bien fragile, il avait l’impression que c’était la fin de son esprit à peu près équilibré et que bientôt, il ne serait qu’un fou que Montferrand abandonnerait. Mais le jeune homme, en avait marre de se battre pour le moment, de résister de se relever, pour tomber d’encore plus haut. Avec le chambellan, il avait perdu le peu de fierté, et d’estime de lui-même. La veille encore plus. Et puis on avait failli le tuer. Si Montferrand n’avait pas été là , il serait soit la gorge ouverte dans les douves, ou pire, chez le chambellan, à quatre pattes, et complètement soumis à la volonté de ce malade. Mais il fallait dire une chose, Loki aurait presque voulu que le chambellan l’achève. Lache comme pensée. Mais il en avait ras le bol… ça devenait trop pour lui.
 
Un soupir lui échappa, alors qu’il essuya rapidement ses yeux d’un revers de main. Le chambellan avait fini par avoir ce que bon nombre de personnes avaient essayé de faire avant lui. Le briser. Si physiquement ça avait déjà été fait par une personne, mentalement, c’était une toute autre chose, et même si Loki avait fait le fier devant lui…Et bien, il avait réussi. Loki n’arrivait plus à songer, qu’il pouvait être une chevalier…Non. Il n’en était plus digne. Même Montferrand le lui avait dit.
 
Loki ferma fortement les yeux, son cœur s’affolant dans sa poitrine. Non pas maintenant, il n’avait pas besoin de ça. Il fallait qu’il se calme tout de suite…mais comment faire ? Trop de choses le faisaient dérailler. Il avait toujours été celui qui se relevait le premier malgré les blessures, mais là, il ne s’en sentait tout simplement plus la force. Était ce là sa pitoyable fin ? rester prostrer dans un coin, sans rien faire ? Complètement idiot, et peut être fou ? Loki ne voulait pas ça, il voulait rendre fier Montferrand, mais il s’en sentait incapable maintenant. Ce corps malade commençait à le lacher, il avait mal partout. Il avait lui-même tué ce qui lui restait de famille et la seule personne qui comptait à ses yeux, avait failli y passer. Quand il y repensait ça le rendait complètement malade. A dire vrai, Loki ne croyait plus trop en rien. Le chambellan avait foutu en l’air, ce qu’il avait réussi à faire.
 
Prendre l’air lui aurait fait du bien…Mais Loki décida que non. De légères taches de sang s’étaient faite sur son pantalon, surement en bougeant pendant la nuit. Mais il ne voulait pas bouger, il voulait rester sous ses draps. Se reposer quand il aurait surement cesser de pleurer encore une fois.Il essuyait rapidement ses larmes mais elles ne cessaient de couleur. Depuis quelques jours, il lui semblait qu’il ne faisait que ça. Ça le foutait en rage. Le jour c’était levé. Loki prendrait l’air plus tard. Pensif, et hoquetant, il resta sous les draps, scrutant la chambre. Il n’arrivait pas à penser à autre chose. Epuisé et éprouvé, il se demandait comment allait Montferrand…puis Salvagine, et ferma de nouveau les yeux, cessant de pleurer, mais n’en étant pas moins blessé. La journée, qui s’annonçait semblait déjà être un calvaire pour lui. 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 5 Nov - 03:32 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Un tiraillement dans ses chairs réveilla Sébastian, le jour était levé et c'était la première journée de froid, l'humidité ambiante et fraîche le fit frissonné, il se recroquevilla dans le lit, les plaies lui arrachèrent une grimace de douleur.
A quoi bon rester dans ce lit, il n'avait jamais été un bon malade, Salvagine n'était pas dans la pièce, ni une ni deux, il s'assit sur le rebord du lit.
Les cicatrices laissées par les lames n'étaient guère jolie à voir mais la douleur se diffusait que quand le seigneur étirait son corps, prenant son souffle et agrippant une chaise il se leva non sans mal mais une fois debout ca allait, un tiraillement incessant dans ses entrailles supportable mais désagréable.

Montferrand s'habilla, il serait bien resté nu pour mais ce n'était plus l'été, son état et les températures extérieures le donnait la chair de poule, malgré qu'il dut se contorsionner pour enfiler ses habits après de longue minute et grimace il était prêt.
Direction la salle de banquet, aucune envie de se lava en ce jour, il n'y avait personne, pas de Salvagine ni de Loki, la faim n'étant vraiment pas sa préoccupation principale il décida de sortir, mais le froid ambiant l'agressa vivement, dans son état de fatigue et encore convalescent il n'était guère enclin à supporter les premiers brises glacées qui amenaient l'hiver.

Ne voyant toujours pas Salvagine, il descendit en prenant appui sur le mur, vers la chambre de la rousse, lentement il en ouvrit la porte, Il entrapercu le corps prostré de Loki, recroquevillé dans ses draps, ne bougeant qu'à peine, s'il n'avait pas eu une forte respiration on aurait put croire qu'il était mort.
Sébastian s'en approcha afin de voir son état, boitillant et prenant toujours appui sur un mur.

Loki était dans un état mental très inquiétant, Montferrand revoyait à nouveau son regard fou lorsque Cross et les gardes se rapprochaient de lui. Le peu de temps Chevalier qu'il avait été semblait bien loin, du bout du pied Sébastian tira les draps vers le bas pour signifier sa présence et voir un peu l'état de celui qui gisait par terre.
Le jeune homme n'avait plus rien d'un humain, d'un homme ou d'un chevalier, son cul perdait toujours du sang telle une femme en période, cette attitude prostrée et soumise était bien loin de celle qu'il avait arboré lors de ce foutu mariage.

Ca dégoutait, Montferrand, il n'était pas en état de le malmené mais ce genre d'individus prostré et soumis lui donnait qu'une envie : les frapper, malgré la compassion qu'il pouvait avoir et qu'il pouvait sans problème imaginer ce que le jeune homme avait subit, voir Loki ainsi le répugnait.
Il donna un coup du bout du pied visant délibérement les fesses de Loki, le coup n'était pas fort mais bien placé pour le faire sursauté de douleur, là ou ça faisait mal.

ho.... tu vas rester couché faire ta larve pendant combien de temps?
Sébastian serra le poing sur l'inactivité et l'état d'esprit affiché de Loki, en temps normal il aura agit certainement aussi mal que Cross... il aurait violé et tabassé ce genre d'être qui avait totalement lâché prise avant d'en finir.

Les nerfs et la colère du seigneur montait progressivement à la vision de ce jeune homme rampant et affichant des mouvements désinvolte sans aucune envie.
Dire qu'il avait sauvé la vie à ça et qu'il était marqué à son armoirie... et dire qu'il était censé la représenté avec fierté... Sébastian venait à le regretter et une violente envie de vomir le prit quand il repensait aux évènements de ces derniers jours... il était fou.. un esclave violé, tourmenté, instable... il avait relégué les emblemes familiaux, s'était marqué pour lui et lui avait évité la mort, et il était là rampant et gisant sur le sol.

Heureusement qu'a part une tisane de Salvagine le seigneur n'avait rie n dans le ventre, une gerbe de vomi atteignit Loki et le sol, Montferrand d'un revers de main s'essuya la bouche.
tu me dégoutes... lèves toi, à poil...
c'était dur, il le savait, Loki avait probablement plus besoin d'affection que de coups mais le voir ainsi plus mort que vivant lacher prise était trop. trop comparé au nombre d'ennui qu'il s'était attiré avec lui.

je vois que n'as plus rien d'un chevalier et que t'as perdu toute dignité et tes rêves. Apparemment l'autre gros lard à réussit à faire de toi un bon toutou, alors voilà t'as ta paté par terre...

Loki faisait peine à voir, en ville il se serait fait dépouillé et aurait été laissé à crever tel un vulgaire mendiant. Peut être etait ce qu'il voulait? ou son esprit avait peut etre tellement claqué qu'il serait la vulgaire lope soumise à son maîmaître[/color]

Toujours du bout du pied, il appuya sur la tête du jeune homme et le tendit vers la bouche en le regardant avec pitié


ordre : peu importe
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 5 Nov - 03:54 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Il sentit une présence…celle de Montferrand. Pourquoi était il là ? Loki sentait que ça n’annonçait rien de bon, et pourtant, il ne fit aucun geste…Il ne s’en sentait pas la force. La douleur que lui provoqua le léger coup de pied, le fit sursauter, mais il ne réagit pas plus que ça. Il ne prit pas la peine de regarder Montferrand. Il ne lui répondit pas non plus. Sachant pertinemment qu’une réponse ou son silence, ferait que Montferrand se mettrait en colère. Oui Loki voulait bien se lever, pour être fier, mais le mental n’y était pas le corps ne suivait pas. Il resta donc allongé, jusqu’à sentir quelque chose de chaud sur lui, et un bruit de régurgitation… Du vomi. Il en reçu un peu, et bougea à peine blessé par les paroles de son maitre…Loki aussi se dégoutait malheureusement et ses paroles lui faisaient bien plus de mal, qu’il ne voudrait. Et pourtant il se mit nu comme demander. Oui le chambellan avait eut ce qu’il voulait et Loki n’avait certainement pas besoin qu’on le traite ainsi. Mais il savait bien que ça aurait put être pire si Montferrand était en forme. Loki était pâle, fantomatique. Il regardait montferrand, qui le traitait en effet, comme un chien. Ça lui faisait de la peine, lui-même se dégoutait, il avait envie de vomir, il avait encore l’impression de sentir cette main contre son anus l’odeur du sperme sur lui. D’entendre encore les moqueries du chambellan et des gardes.
 
Il regarda le pied de Montferrand, puis le regarda, se contentant de se rallonger, dos à lui. Il n’allait certainement pas faire ça. De plus, il avait besoin de se reposer. Il remonta les couvertures sur lui et ferma les yeux. Il demandait, juste un peu de compassion…Il savait que tout ce qui était arrivé était de sa faute, et il s’en voulait déjà terriblement…
 
-Je…je suis désolé pour ce qui est arrivé…si je n’avais pas été imprudent…nous n’en serions surement pas là.
 
Dit il d’une voix un peu enrouée. Il ne voulait pas pleurer, pas encore. Il avait la gorge nouée, et se recroquevilla sur lui-même. Il savait que ça ne plaisait pas à son maitre mais pour le moment, il n’arrivait pas à se reprendre. En plus, il avait encore du vomi de Montferrand sur lui. Et même pas la force de se lever pour s’en débarrasser. Alors, il décida de se lever. Sans dire un mot, du sang entre ses cuisses sortant des plaies encore présente . Il se couvrit d’un drap. Il ne voulait pas subir quoique ce soit encore :
 
-Je vais dans la salle d’eau.
 
Il se déplaça en boitant, allant jusque dans la salle d’eau, attrapant de l’eau froide, pour se nettoyer, comme il le pouvait. Il se retenait, mais son cœur battait à tout rompre, il avait envie de hurler de pleurer…d’avoir quelqu’un pour le prendre dans ses bras. Mais il savait que ni Salvagine, ni Montferrand ne ferait ça, alors il prenait sur lui, et essayait de faire ce qu’il fallait pour surmonter tout ça. Une fois lavé, il s’habilla, et alla près de la porte…Sortir…non il n’en avait pas envie . Il fit demi tour, et trouva une piéce sombre ou il aurait la paix. Toujours accompagné de son draps. Il se posa dans une salle, ou se trouvait une fenêtre, et s’allongea près d’elle pour avoir un peu de soleil tout de même. 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 5 Nov - 04:30 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

désolé... désolé ... il l'était toujours, Montferrand bouillait mais ne pouvait faire quoi que ce soit, il n'avait pas la force et craignait pour ses propres blessures, de plus frapper cette loque sans défense même si ca aurait été un bon défouloir ca n'aurait rien apporter.
Il tourna le dos à la présentation du pied de Monferrand et fini par se lever visiblement dérangé par cette présence dont l'hostilité montait, à poil et enveloppé dans ses draps il s'éloigna vers la salle d'eau comme il le mentionna laissant le seigneur seul.

Montferrand avant envie de tout cassé mais il ne pouvait pas, il rongea son frein et se contenta de sortir de cette pièce en claquant violemment la porte, très remonté, frissonnant il remonta vers la salle de banquet, Salvagine n'y était toujours pas, Sébastian se décida à allumer un feu, un bon feu pour égayer cette mauvaise journée qui commençait.
Il placa les buches dans le foyer, lentement, les tiraillements l'excédaient et lui faisait perdre patience tant il mettait trop de temps à faire un geste simple, enfin quand le bois fut disposé, il réussit à allumer le feu, qui eu beaucoup de mal à partir à cause de l'humidité.
lentement mais surement les flammes commencèrent à danser dans la cheminée et la chaleur à se diffuser.

Montferrand restait cloisonné devant ce feu, il avait froid, il était fatigué et excédé avec une envie de tout envoyé baladé, il ne quitta qu'in court instant sa place, le temps d'aller chercher du vin, un grand pichet bien plein et frais qu'il commença à boire sans soif au goulot.
L'effet de l'alcool et de la chaleur se propageait dans son corps calmant légèrement ses douleurs et ses maux.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 10:30 (2014)    Sujet du message: Aprés l'effort... Répondre en citant

Elle attendait, impatiente le réveil de Montferrand et pour occuper le temps, elle alla vérifier une énième fois que tout était calme. Elle s’y attarda même. Essayant vainement de trouver une solution. 
Abandonner ses terres, Montferrand n’y consentirait jamais.  Aller piller le domaine du Chambellan risquerait bien de se retourner contre eux vu les forces déployées par le gros bonhommes. Le tuer… Encore fallait-il l’approcher sans témoins. Et celui-ci n’était pas du genre à se balader sans une escorte surdimensionnée... 
Le temps passait sans qu’elle ne trouve une solution convenable. A ses yeux, il y en avait une : quitter les lieux, mais elle se doutait bien que Montferrand ne plierai pas devant Cross.  
Elle s’en retourna donc vers l’habitation. 
En entrant dans la pièce un sourire illumina son visage : Montferrand était debout. La nuit avait donc du être profitable à son corps meurtri. En s’approchant, l’odeur du vin lui sauta au nez. C’est ainsi qu’il soignait le mal ! 
Elle se mit devant lui avec grande envie de colère, mais elle se contint lui ôtant doucement le pichet : 
  
Vous ne devriez pas. Ça n’aide pas au contraire.  
  
Tout en allant poser le pichet sur la table, elle prit une épaisse fourrure afin de l’y envelopper après avoir examiné minutieusement les plaies. 
  
Un peu de patience, ça a l’air tout à fait en bonne voie de cicatrisation. Ça va être dur, mais pendant une semaine, :il faudra rester calme. 
  
Un baiser sur la bouche scella ses propos. Malgré tout elle percevait que ça n’allait pas si bien que ça, et du coup ne savait pas quelle aide proposer. Elle choisit de détourner la conversation sur le ton de la malice, même si le cœur n’y était pas. 
  
Tout est calme aux alentours, il n’y a aucune crainte à avoir. Le plus urgent pour vous serait de vous reposer… Mais comme je ne veux pas vous voir mourir de faim, ni vous empoisonner avec mes préparations, dites moi ce que vous voulez ? 
  
Quant à Loki, elle en l’avait pas aperçu. Elle irait voir s’il était réveillé à son tour. 

 

 

 

 
Désolée, mais en cette fin de semaine j'ai eu un emploi du temps chargé... je n'ai pas pu répondre avant.

 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:36 (2018)    Sujet du message: Aprés l'effort...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 6 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com