Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Nouvelle tête, nouvelles embrouilles
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eléonore D'Arcour
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2014
Messages: 138
Statut hiérachique: A préciser
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 05:12 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Eléonore fut réveillée par un grand bruit de meuble brisé, où tout du moins cela en avait il l'air. En sursaut elle se leva, mettant quelques instant à faire le point sur où elle se trouvait et qu'elle heure il pouvait bien être.

Y avait il eut un accident ? Quelqu'un s'était il introduit dans la forteresse ? Elle hésita à sortir, la chambre seulement éclairée par la douce lueur de cette lune hivernale puis finit par enfiler rapidement ses vêtements et sans un bruit sortir dans le couloir. Au loin les lueurs blafardes des bougies émanaient de la chambre du maître des lieux. Elle s'en approcha timidement, ce demandant ce qu'il faisait encore debout à cette heure et surtout si le bruit (peut être une lutte ?) venait de ses appartements.

S'approchant de la porte, prenant soin de ne pas être vue, elle vit alors deux corps enlacés, ce qui la fit doucement sourire. Salvagine devait être aussi sauvage dans les jeux d'amour que son comportement de tous les jours et aurait fait tomber quelque chose...

Elle allait pour faire demi tour, soulagée, lorsque, en y regardant bien, elle reconnu la peau pâle de Loki éclairée par les flammes dansantes. Non qu'elle ai pour habitude d'espionner et encore moins de regarder ce genre de chose, la jeune femme porta une main à ses lèvres pour ne pas laisser sortir un hoquet de stupeur.

Le seigneur et Loki, tendrement enlacés et jouant de leur mains, voilà une image dont elle se serrait bien passée et surtout à laquelle elle ne se serait pas attendu.

Sans un bruit, elle fit volt face, retournant vers la salle principale, après tout, cela ne la regardait pas.

Dans la grande salle, le feu crépitait timidement, elle le secoua un peu, alluma une torche, prit quelques bouchées de fruits secs, son ventre criant famine puis décida de préparer de l'eau pour la toilette des deux amants. Croisant le cadavre démantelé de la chaise en bois, elle ramassa rapidement les morceau les posant dans un coin puis fila dans la cours.

Munie de sa torche elle descendit les escaliers puis vit la silhouette de Salvagine tourner en rond comme un loup en cage. Il nefallait pas être une grande érudit pour comprendre de quoi il en retournait...

Son cœur se pinça à la pensée de la douleur qui devait secouer la jeune femme si elle avait, comme elle, assisté aux ébats de son amant avec une autre personne qu'elle.

Elle ne s'approcha pourtant pas d'elle, se contentant de la saluer d'un signe de tête tout en se rendant au puits et rajoutant :

"Belle nuit, ne trouvez vous pas ?" Avec la plus polie des voix qu'elle put avoir, essayant de ne pas montrer de trop sa compassion ni de lui envoyer en plein visage qu'elle savait.

La jeune sauvage ne l'appréciait pas. Allez donc savoir pourquoi ! En tout cas, se savoir seule avec elle alors qu'elle avait un tison en main et était dans un état second, ne la rassurait pas !

Elle commença à puiser de l'eau tout en restant sur ses gardes.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 05:48 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

L'irruption de Salvagine dans la pièce et le regard emplit de rage en dit long malgré le court temps qu'elle passa.
Montferrand passa la main sur sa tête et ses yeux, voilà encore des galère qui se préparaient!

Heureusement que les tourments de Loki l'avaient empêcher d'aller plus loin, car si Salvagine était arrivée à ce moment qu'aurait il bien put arrivé encore... Surement que Loki aurait passé un sale quart d'heure de part la furie de la jeune femme.

Sebastian ébourriffa les cheveux du jeune homme une fois Salvagine sortie et murmura t'as pas à demander pardon... avec ce que t'as dut endurer je peux comprendre les démons qui te tourmentent! mais là il y a une sacré diablesse qui doit roder à présent...

et c'était peu de le dire un violent craquement se fit entendre dans la pièce... une chaise? une table? Montferrand resta allongé à coté de Loki encore un petit peu mais l'heure n'était plus aux batifolages déjà... il cru entendre une présence près de la porte mais celle ci disparut aussitot, Salvagine qui revenait espionner? non ce n'était pas le genre de la jeune femme et dans un état de colère telle qu'elle était elle aurait fait bien plus de bruit.

Est ce que Loki irait la rencontrer ou pas... il n'en savait rien mais Montferrand préférait battre le fer quand il était chaud. Le seigneur se leva, et enfila le premier pantalon qu'il trouva ainsi qu'une tunique et sa cape, puis se dirigea dans le salon bon... je vais voir ce qu'il en est... rhabilles toi... dit il d'une voix peu rassurée et incommodée.

Le seigneur ne remit pas son corset, il ne comptait pas s'éterniser de toute manière juste rencontrer la jeune femme.
Personne dans la salle, il regarda vers l'extérieur, un vent neigeux qui annonçait un grand froid, une torche mais la silhouette n'était pas celle de Salvagine, et plus loin une forme bien plus active qui tournait comme un diable en boite.
Aucun doute sur les protagonistes qui étaient dehors.

Le seigneur respira un grand coup sentant les problèmes arrivés et sortit, frissonnant de froid dès la porte ouverte.
Eléonore puisait de l'eau et était à une distance raisonnable de Salvagine, elle entendrait tout... tant pis... de toute manière elle était "Montferrand" maintenant alors qu'elle sache ce qui allait se tramer n'était pas une catastrophe en soit.

Montferrand ne s'était jamais réellement caché des quelques "jeux" avec Loki, mais il avait toujours tenté que la jeune femme ne soit pas présente dans ce genre de moment.
Même si elle n'avait rien vu du massage de Loki, elle les avait bien vu dans ce lit.

Tout en regardant la jeune femme s'activer nerveusement il se dirigea vers elle
hé bien quelle colère... pauvre chaise... rentres donc tu vas chopper la mort
Il agrippa l'avant bras de la jeune femme tout en se préparant à une salve.



ordre : peu importe
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 08:45 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Loki déjà en stress sursauta en entendant Salvagine arriver. Et bien pour le peu de temps ou il était en bon terme avec Salvagine ça n'allait pas durer. Il n'osa même pas tourner la tête vers elle et resta contre Montferrand, encore en larme. De toute façon, il ne voulait pas se défaire de ce corps rassurant. Oui il ne pensait qu'à lui à ce moment, mais il voulait juste rester contre Montferrand . Il ne bougea pas tout d'abord ravalant ses larmes, puis ferma les yeux quand Montferrand passa une main dans ses cheveux. A ses dire, il hocha la tete, puis le laissa se lever. Lui aussi allait faire de même, allait s'éclipser dans une des salles du chateau. dans la chambre de la rousse, ça irait très bien, vu l'état de Montferrand, il aurait déjà assez de problème avec Salvagine. Loki aurait dut résister à tout ça, ne serait ce que pour garder la "bonne entente" qui commençait tout juste entre Salvagine et lui. Mais il n'avait pas sut le faire et en plus de ça, il n'avait même pas réussi à faire plaisir à Montferrand. Il se redressa et attrapa ses vetements les enfilant rapidement avant de sortir de la chambre...heureusement tout de même qu'il avait eut ce blocage. Pas sur que si Salvagine avait vu Loki entrain de faire une fellation à Montferrand, elle aurait réagit pareil. Peut être un peu plus violemment. Enfin peu importait. Loki se disait qu'elle était arrivé au "bon moment" s'il pouvait dire ça comme ça. Au moment ou ils avaient tout arrêté. Mais les voir nu l'un contre l'autre en disait déjà long.

Loki essuya ses larmes et alla dans la salle chauffée par le feu. Il se sentait mal et ne savait pas quoi faire. Entre Salvagine qui le traiterait de nouveau comme un fantome dans ce chateau. Loki avait bien vu Eleonore passer près de la chambre, et ce qui lui revenait en tête. Apparemment, ils étaient sortit. Sinon Loki ne doutait pas une seconde qu'il aurait entendu des éclats de voix. Il se dirigea vers la salle d'eau. Puis il fit demi tour, il fallait qu'il pense à autre chose maintenant. Il se dirigea vers la chambre de la rousse, et y entra, s'allongeant dans sa couche. Il ne savait plus quoi faire, ni vers qui se tourner...a par Montferrand bien sur, mais celui ci aurait déjà assez de problème avec Salvagine sa blessure et le reste. Loki fini par s'en vouloir terriblement. Depuis qu'il était revenu de chez le chambellan rien n'allait vraiment. S'il n'avait pas été capturé, rien de tout ça ne serait arrivé.

Il soupira longuement et essuya ses larmes rapidement. Se mordant la lèvre nerveusement. Il respira un bon coup et ferma les yeux, il fallait tout d'abord qu'il se calme, sinon il savait qu'il allai faire n'importe quoi, et il s'était promis de se controler ne serait ce qu'un peu. Et puis il ne voulait pas que les autres assistent de nouveau à ces coups de folies sous la colère, ou d'autres crises dans le genre, il en avait assez fait pour le moment. Il ferma les yeux, et réfléchit longuement, s'essuyant les yeux ne pouvant s'empêcher de pleurer malgré lui.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 14:08 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Elle cherchait la paix, autant physique qu’intérieure et voilà que l’autre se pointait et lui adressait la parole et pour des balivernes. De quoi se mêlait-elle ! Elle serra sa dague, une pulsion, qu’elle ne se connaissait pas l’envahissait peu à peu. Surtout qu’elle ne s’approche pas, il pourrait lui en cuire ! 

 
Salvagine esquissa un soupir, Montferrand déteignait sur elle. Elle était bloquée dans cette cour du château, le pont levis peu facile à manœuvrer, surtout par ce froid ! Empêchait toute intrusion mais aussi toute sortie, hélas ! 
Elle surveillait la nouvelle du coin de l’œil, mais que diable faisait-elle à puiser de l’eau à cette heure et par ce froid ! Cela confirma l’animosité qu’elle avait envers elle ! Elle arpentait comme un loup en cage la cour du château. Elle entendit du bruit. Si c’était Loki, un grand coup de poing l’accueillerait, ça la défoulerait faute de mieux ! Elle l’avait pourtant prévenu, et de la voix et du regard. Si d’aventure c’était Montferrand, ce n’était pas l’envie de lui cogner le nez qui lui manquait, mais non, elle ne pourrait pas contre lui-même si elle était autant en rogne contre lui que contre les autres, et contre le monde entier d’ailleurs ! 

 
Il commença à parler d’un ton un peu bizarre et lui saisit le bras en arrivant vers elle. 
Avec sa main libre, elle l’incita à la lâcher ! 
Elle le regarda avec un regard noir, mais vu la nuit… Elle l’entraîna dans le coin le plus éloigné de la nouvelle. Il y a des affaires qui ne la concernait pas, et puis avec ses manières et ses allures de voyeurs ! autant qu’elle reste loin… 
  
 
La colère ! Vous en savez quelque chose non ? Et à quoi ça mène ! 
  
Elle parlait sans élever le ton ! 
  
Le froid, je m’en fiche éperdument, je l’ai déjà vécu et je m’en suis déjà sorti ! Je vous faisais confiance, et là ! 
C’était surtout ça, la confiance, elle se sentait trahie par celui à qui elle avait accordé toute sa confiance. C’était ça la pire chose qu’elle ressentait ! Quant à Loki, à l’avenir, s’il y en avait un ici, il aurait intérêt à se tenir à distance. 
  
De Loki passe encore, mais vous ! 
  
Elle frissonnait, le froid et la colère s’était emparés d’elle ! 
Revenir en haut
Eléonore D'Arcour
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2014
Messages: 138
Statut hiérachique: A préciser
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 06:45 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Eléonore se dit qu'elle avait bien fait de ne pas s'approcher de la charmante sauvageonne, surtout lorsque Montferrand arriva le pas pressé. Elle n'écouta pas ce qu'ils se disaient, cela ne la regardant pas et n'ayant jamais été attirée par les commérages ou autre cancans que les dames appréciaient tellement afin de tromper l'ennui ou de ce dire que tout compte fait, leur vie n'était pas si mal.

Finissant de remplir ses seaux, elle adressa à son seigneur un salut respectueux de la tête puis fila sans un mot vers la grande salle en essayant de ne pas trop renverser le liquide sous ses tremblements de froid.

Tout d'abord, elle ne fit pas attention à Loki, trop occupée à mettre l'eau à chauffer. En se retournant, elle le vit, tapis dans l'ombre, larmoyant doucement.

La jeune femme soupira, Montferrand avait fait de son château un véritable taudis se rapprochant plus d'un bordel que d'une digne seigneurie. Que foutait elle ici ? Par tous les saints et dieux passés ou à venir, pourquoi avait elle atterri là ! Ce seigneur de pacotille avait il besoin de fricoter à droite et à gauche, butinant comme une stupide abeille insouciante la moindre fleur passant ? Ne pouvait il se contenter de choisir ?

Elle haussa les épaules, là n'était pas son affaire, les histoires de cœur et de cul l'ennuyaient, alors le mélange des deux la dépassait complétement !

Prenant un peu d'eau frémissante, elle la versa dans deux coupelles à laquelle elle ajouta quelques plantes à infuser ainsi qu'une pointe de miel.

Souriante, elle fit comme si elle ne connaissait rien à cette affaire en se rapprochant de Loki, lui tendit une des coupelles puis s'assit doucement à sa hauteur, faisant rouler sa tasse brulante entre ses doigts gelés.

"Que pleurs tu ainsi ? " furent les seuls mots qu'elle osa prononcer tout en trempant ses lèvres dans la tisane odorante, de sa voix apaisante et sans aucun jugement.

Peut être n'aurait il pas envie de parler, elle resterait quand même à ses côtés, une présence pour le rassurer et la rassurer. Le laisser seul n'était pas une bonne idée, le jeune homme avait des pensées autodestructrices, ses avant bras en étaient la preuve flagrante...Elle se mit de nouveau à maudire Montferrand, comment avait il pu tomber aussi bas ?
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 08:14 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Bien entendu il retrouva Salvagine dans l'état qu'il s'attendait, malgré son regard des plus noirs, et son incitation à la lacher il n'en fit rien, restant fermement accrocher à son avant bras et la serrant que plus.

Il répondit du tac au tac à chaque phrase tout aussi calmenent que la jeune femme, le froid déjà l'engourdissait et tout ce néant d’imbroglio dont il n'arrivait jamais à se sortir le rendait stoïque.
je sais... et ça ne mène à rien de bon tu le sais aussi bien que moi
Avant qu'il ne puisse en dire plus elle continua à cracher sa rage en serrant des dents, les autres paroles et attaques furent prononcées et Montferrand serra un peu plus ses serres sur l'avant bras.

confiance?? confiance? je t'ai trahis de? je me suis occupé d'un Loki détruit mentalement? j'ai donné un moment d'affection à un des êtes qui m'a toujours été plus ou moins fidèle... et?

Il relacha l'étreinte de l'avant bras et s'approcha de la jeune femme en montant la voix
et ??? t'ai je interdis quoi que ce soit depuis que je t'ai libéré de tes fers? t'ai je obligé à quoi que ce soit? notre relation est aimante et de plus agréable mais il me semble que nous ne sommes pas mariés, de plus tu ne m'en a jamais signifié l'envie ni le désir! tout comme porté un jour notre enfant !

Il se mordit les lèvres car la montée de colère lui en avait fait trop dire encore une fois mais c'était balancé
j'ai bien compris et je m'en accommode que tu appréciais le coté "amant" de notre relation, mais vient pas me taper une crise de jalousie car je m'occupe de Loki!

La voix montait, tonnait et résonnait dans la cour malgré le vent, le seigneur encore une fois s'emportait bêtement.

et puis ??? depuis quand dois je rendre des comptes!!! si je veux me taper une gueuse, ou putain ou même la nouvelle tu n'as pas à m'en interdire quoi que ce soit que je sache! même ma propre mère n'osait interféré dans les sauteries de mon père! et ils étaient mariés!

Malgré ses dires, il avait un sentiment de honte que Salvagine l'ai vu sur cet état de fait, il n'en montrerait rien mais ces situations il en avait horreur, et l'avalanche qui allait découlée de ce qu'il venait de dire encore plus.

Il ne grelottait plus et ne pensais même plus au froid


ordre: peu importe
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 08:55 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Les problèmes arrivaient à grand pas, et Loki voyait déjà Salvagine le détester de nouveau. Elle aurait raison après tout. De toute façon, Loki essayait de faire face, de reprendre du poil de la bête, mais la nuit ne l'épargnais jamais. Il ne savait plus trop quoi faire, son estime de lui même qui avait été remonté par cette journée. Ou il avait put porter le rang de chevalier ne serait ce qu'une journée, n'était plus. Malgré ses efforts de la journée, il ne pouvait pas en faire plus, surtout après avoir essayé avec Montferrand, être surpris par Salvagine tout ça. Il n'avait même plus aucune fierté prenant du réconfort ou il le trouvait, alors qu'il avait dit plus tôt à Salvagine qu'il ferait attention avec Montferrand, et non, il avait fait le contraire, et s'était jeté dans ses bras à la première occasion. Il s'en voulait encore. Il entendit des pas, mais ne se retourna pas. ça ne pouvait être qu'Eleonore. Il l'entendit venir vers lui, et il tenta de se calmer avant qu'elle n'arrive, mais apparemment on en pouvait vraiment rien lui cacher à cette jeune femme. Loki se redressa, et attrapa la coupelle... c'était chaud, et rassurant. Il avait envie de tout garder pour lui. C'était déjà assez honteux pour lui tout ça. il la regarda et la remercia, attrapant la coupelle, et buvant une gorgée :

-Merci...

Il la regarda, puis baissa les yeux sur son breuvage. Qu'est ce qu'il pleurait ainsi ? Il ne pleurait qu'une seule chose, et il trouvait ça bien dommage. Pendant ces mois avec Montferrand, il était devenu plus fier, moins fourbe surtout, moins impulsif, mais il revenait au point de départ. Et même s'il avait recommencé plusieurs fois, du début. Là, ça serait plus dur, même si depuis l'arrivé d'Eleonore , il essayait tout de même :

-Ma fierté...Je crois que je l'ai laissé...chez le chambellan

Il se mit à rire nerveusement. Il ne se sentait pas bien du tout, et chercha du regard ce qui l'avait sortit de ses tourments bien que ça l'avait blessé physiquement, mais une sorte de soulagement physique de ressentir une autre douleur que celle infligée par le chambellan, qui était tout aussi physique que mentale. Il était à bout, il essayait de tenir le cap, mais sans grand succés :

-Quand je suis revenu ici...Je savais que ça ne serait pas facile et plusieurs fois, pour ma lacheté, le fait que je me morfondais sans rien faire...j'ai eut droit à une correction. Alors que je voulais simplement qu'on m'aide. Mais je n'arrivais pas à me dire que je ne le méritais pas et je le penses toujours. J'essai de passer à autre chose mais je ne peux pas.

Quand il s'était réveillé la seconde fois chez le chambellan, il avait sentit le sperme entre ses cuisses, son intimité dilaté et sanguinolente. la brulure de la lame au dessus de son sexe, et ces cordes qui avaient brulé sa peau à force de tirer dessus. Il entendait ses propres cris, ses supplications, ce que le chambellan le forçait à dire...la douleur de chacune des tortures, dont il portait la marque de chacune sur son corps. Ce corps dont il avait honte maintenant. Et pour une fois, sentir autre chose que du dégout quand Montferrand l'avait regardé nu....ça l'avait quelque peu rassuré, mais le reste n'avait pas été :

-Mon corps ne ressemble plus à rien. Chaque marque me rappelle chaque torture que m'infligeait cet homme. Son rire quand il m'entendait crier. Sa frustration quand je ne cédais pas. Sa satisfaction quand il a vu sa marque sur mon corps et qu'il avait vu qu'il avait réussi à me détruire...ne serait ce que physiquement...Désolé je ne devrais pas te raconter tout ça

Même son intimité portait encore la marque des sévices du chambellan, qui l'avait déchiré en y entrant son poing. Un violent frisson de dégout le prit. Il se leva. Il savait ou il avait caché cette lame, et là de suite il en avait besoin il ne voulait pas se rappeler tout ça. Il la chercha du regard, puis sortit de la chambre pour aller dans la salle d'eau retournant tout pour la trouver. Se faire du mal lui même, c'était mieux que de penser à tout ça, et ça l'avait aidé à tenir...il ne la trouvait pas, et ça l'énervait il voulait se débarrasser de tout ces souvenirs ne serait ce que quelques minutes. Loki était épuisé, fou,et confu, il ne trouvait plus rien alors que quelques minutes plus tôt il savait ou il l'avait mise.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 15:39 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Montferrand semblait lui aussi en colère mais se maîtrisait, si ce n’est qu’il ne la lâchait pas alors qu’elle tentait de se dégager de sa poigne. 
Il lâcha un argument qui semblait sonner comme une fausse excuse : aider Loki ! Elle n’arrivait pas à le croire entièrement. Enfin, il la lâcha ! 
Les mots qu’il employait lui faisaient mal. Bien des souvenirs qu’elle aurait voulu oublier remontèrent du passé. A se demander si elle avait eu raison de rester à ses côtés. Il est vrai que, elle n’avait jamais avoué le fond de son âme. Trop tard pour le regretter, et puis qu’y avait-il encore à regretter. 
  
Je pensais que les actes valaient bien plus que les paroles qui elles ne peuvent être qu’un tissu de mensonge.  
  
Chacun cherchait les mots qui voulaient blesser l’autre. Elle essuya une larme. Même si elle ne l’avait pas montré, l’épisode du Chambellan lui avait laissé des traces. C’est pour ça qu’elle avait choisit, malgré sa peine de se tenir loin de lui. Elle renifla, le froid et surtout le chagrin activaient les canaux lacrymaux. Comment lui dire…  
  
et puis ??? depuis quand dois je rendre des comptes!!! si je veux me taper une gueuse, ou putain ou même la nouvelle tu n'as pas à m'en interdire quoi que ce soit que je sache! même ma propre mère n'osait interféré dans les sauteries de mon père! et ils étaient mariés! 
  
Ces phrases là sonnèrent comme un coup de grâce ! Elles la ramenaient à la triste vérité.  
  
Vous avez raison, vous êtes le Seigneur. Vous avez tous les droits… 
  
Le ton de la colère était passé. La fatalité prenait la place. 
  
Vous faites ce que vous voulez ! J’ai été stupide ! 
  
La déception était immense. Elle ne voulait pas tourner les talons, lui montrer qu’elle gardait sa fierté et dissimuler à nouveau sa peine intense. Elle ravala ses sanglots.  
  
Vous n’avez rien compris alors, vous n'avez pas compris pourquoi je suis restée ! 
  
Le premier effet de colère étant passé, le froid se faisait sentir dans son dos. Elle réprima quelques frissons.  
D’un coup toute cette vie dont elle avait profité semblait s’écrouler. Elle en voulait à Montferrand, Loki cette crapule, la nouvelle, mais surtout elle s’en voulait à elle. Avoir perdu sa méfiance, croire en quelqu’un… Il l’avait même rassurée lors de l’arrivée de la nouvelle alors qu’elle se trouvait sur les remparts. A présent, il lui faudrait se méfier de nouveau, envisager d’un autre œil tout ce qui l’entourait. ça ne valait même pas la peine de se mettre en colère. La déception était amère.
 
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 16:05 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Les phrases de Salvagine s'estompaient, la rage et la colère qui avait monté en elle s'étaient effondré d'un coup d'un seul avec les mot maladroit du seigneur.
les trois dernières phrases prononcées normalement et avec un profond dépit firent taire d'un coup d'un seul la colère montante et stupide de Montferrand.


Il se retrouvait là comme un idiot devant ce petit bout de femme qu'il aimait tant, à dire conneries sur conneries pour tenter de se justifier ou de se donner bonne conscience.
Elle restait là, stoïque et frissonnante et lui devant elle yeux tombant et penaud comme un grand beta.


Il était déstabilisé... en général ce genre de situation finissait en pugilat ou grande colère... là il était simplement mal et l'impression qu'a nouveau il pouvait perdre la jeune femme a qui il avait rendut la liberté vint le hanté.


Je.. euh..
Il préféra fermé sa trop grande bouche qui en avait déjà bien assez fait, retira sa cape et enroula Salvagine dedans, il ne sut pas si elle résista ou non, si elle refusait ou non, mais il s'appliqua à l'envelopper rapidement et tout en lui bloquant les épaules, la poussa à remonter les marches en la guidant afin de se mettre près de l'atre 


Sébastian marmonait en marchant, des excuses, qu'elle se trompait sur son compte, qu'il ne comprenait rien...qu'il l'aimait... que sans Cross rien ne serait pareil... mais la honte et la peur d'en dire trop ou pas assez... de trop se livrer... ou d'en dire encore des plus grosses que lui... et son regard semblait tant résigner... 


Il ouvrit la porte et la poussa à entrer. Eléonore se tenait près de la table visiblement inquiète, 2 bols consommés fumant encore, et un bruit infernal provenant de la salle d'eau comme si un chien enragé y renversait tout


mais c'est quoi encore ce bordel dit le seigneur exaspéré et relachant prise sur Salvagine
La présence d'Eléonore dans la pièce n'était pas prévue mais il se mordit les lèvres et s'avança vers la jeune femme encore frigorifiée et murmura 
restes au chaud... je te demandes que ça... je sais que tu veux plus me voir ou plus rien avoir de moi... mais pour toi restes içi... réchauffes toi...


Il se redressa et regarda vite fait Eléonore
t'es levée toi? qu'est ce qui se passe encore là? et où est Loki?


Tout foutait le camp et le seigneur perdait complètement le controle, la déception de Salvagine, l'impuissance de Loki et ses tourments et les regards plein de dédain qu'Eléonore lui envoyait à chaque fois qu'ils se croisaient... elle ne semblait ne rien croire de son passé commun avec sa famille et de plus, son regard puait la méprise.


Las, penaud et inquiet il regarda vers le couloir de la salle d'eau... s'attendant à tout à présent




Ordre : peu importe 
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mar 24 Fév - 17:09 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Loki jetait tout tant qu'il ne trouvait pas ce qu'il voulait ça n'irait pas. Il était prêt à abandonner et a aller dans une autre salle pour cherche. Mais alors qu'il tirait une étoffe, elle tomba à ses pieds, il sourit, et ne fit plus aucun bruit, l'attrapa, se coupant les doigts, mais il n'en prit pas compte. Tout ce qu'il voulait c'était penser à autre chose qu'à tout ça. Et rien de mieux qu'une autre douleur pour en eclipser une autre. Il alla se mettre dans un coin de la salle, plus pâle qu'on son habitude. bien qu'il s'était déjà attaqué à ses bras, il y était le plus sensible. Un sourire presque dément sur le visage, il posa la lame sur un de ses bras, et l'entailla, fermant les yeux, un soupir lui échappa alors que du sang coulait sur son poignet. Mais déjà, cela repoussa toutes ces choses qui le hantait. Il s'en voulait d'avoir cédé à Montferrand, d'avoir perdu de nouveau la confiance de Salvagine surement, mais aussi d'être si faible devant quelque chose qu'il avait adoré faire auparavant. Il haissait son corps marqué par le chambellan, mais se faire du mal lui même, était une solution qu'il avait trouvé de façon totalement ...au hasard, mais tant que ça marchait, cétait parfait. Il ne s'arreta pas qu'à une seule entaille, mais en fit plusieurs, jusqu'à ce que seul cette douleur ne résonne en lui.

Le sang coulait sur ses mains, mais à dire vrai pour le moment, il s'en moquait. Tout ce qui importait, c'était le bien être que ça lui procurait de ne plus penser à chambellan et à toutes les douleurs, les tortures. A ne pas penser à Montferrand aussi. A Salvagine, et à tout ce qui pouvait lui faire du mal. Il s'était promit de ne pas recommencer. Malheureusment, il n'avait pas tenu. Assi dans un coin de la salle d'eau l'ayant mit sans dessus dessous, il gardait les yeux clos. Le souffle légèrement hésitant, mais il se calmait déjà. Et cette fois il n'avait blessé personne...ni Montferrand, ni Salvagine, ni même Eleonore.

Il passa une main sur son visage, répendant un peu de sang dans ses cheveux et sur sa joue. Ses craintes s'étaient évaporé pour ce soir, il lâcha la lame taché de sang au sol, la laissant tomber, puis il resta assit ne prenant pas garde à tacher ses vêtements . Des frissons le parcourait. Il était épuisé maintenant, il fallait qu'il se repose un peu. Mais il ne voulait pas bouger, cet élan d'énervement de panique, l'avait réellement vidé. Il resta assit et commença à somnoler, laissant le sang sécher sur ses bras et ses mains. Si d'habitude, il désinfectait ses plaies après, là...Il était trop épuisé, et trop éprouvé pour faire quoique ce soit . Il somnolait, entre sommeil et réalité, il entendait vaguement du bruit. finalement, il ouvrit les yeux et regarda vers la porte comme s'il attendait quelque chose, mais son regard était vide. Tout ce qu'il voulait, c'était être en paix avec lui même.
Revenir en haut
Salvagine yop
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2012
Messages: 383
Statut hiérachique: esclave
Localisation: Seigneurie du sud
Sexe: Féminin
Gémeaux (21mai-20juin) 龍 Dragon

MessagePosté le: Mer 25 Fév - 02:12 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Elle le toisait, se maudissant intérieurement. Il eut un geste qui la surprit : l’enveloppant dans sa cape. Elle tenta de se dégager, résista et finalement l’accompagna. Elle n’écoutait plus ce qu’il disait tant elle fulminait. Qu’importe les excuses. Les actes étaient là. Tissus de mensonge tout ça. A nouveau, elle eut envie de détruire tout ce qui avait été construit. L’escalier gravi, ils entrèrent dans la pièce. La chaleur la saisit. La vision de la femme lui fit crisper la mâchoire. Surtout ne pas céder à cette envie de destruction ! 
  
Un bruit se fit entendre. Elle en devinait l’auteur et la provenance.  
Montferrand tenta de trouver des paroles rassurantes pour tout le monde. Elle ne voulait plus les entendre, du moins ce soir. Gardant ses distances avec la nouvelle qui restait sans bouger, elle se réchauffa rapidement près de l’âtre. Montferrand, de son côté s’était dirigé vers le bruit. 
  
Pour ce soir, pas la peine d’en faire plus. Si Loki s’était fait mal en tombant, et bien tant pis pour lui, si Montferrand se réouvrait la plaie, c’était son affaire après tout. Elle l’avait assez mis en garde, et puis de toute façon, ça ne changerait rien. C’était vrai qu’il n’avait pas de compte à lui rendre, et pour tout ce qui le concernait.  
  
Son esprit bouillonnait. Elle fit soudain demi-tour, s’empara de la cape, échangea la nouvelle dague contre l’ancienne et sortit. Elle prit une grande inspiration. Le pont levis clos, elle ne pouvait sortir de l’enceinte. Elle se dirigea donc vers les écuries, non qu’elle affectionne ce genre de lieu, mais au moins, la chaleur dégagée par les bêtes serait plus agréable que le froid mordant de l’hiver. Et le silence paisible de ce lieu toujours mieux que l’ambiance pesante qui règnerait dans le château et que les chants et parole de la nouvelle.  
Au moins, la place serait libre…il pourrait faire ce qu’il voulait ! Pensant cela, un mélange de rictus et de grimace se dessina sur son visage. C’était ça, ce serait ça. Qu’il fasse à sa guise !  
Revenir en haut
Eléonore D'Arcour
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2014
Messages: 138
Statut hiérachique: A préciser
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Fév - 10:23 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Eléonore n'avait pas eut le temps de répondre à Loki, que ce dernier était déjà parti après des révélations plutôt dérangeantes mais qui expliquaient bien des choses.

Elle reposa sa tasse de tisane tout en dodelinant de la tête, soupirant doucement sans savoir quoi faire. Fallait il le laisser seul au risque qu'il recommence à se faire du mal ? Mais était elle en position de lui imposer sa présence ?

Aucun membre de cette maisonnée ne semblait se soucier d'elle. La jeune femme pour la première fois depuis des lustres eut envie de hurler ! Pourquoi diable Montferrand l'avait il acheté ?

D'ailleurs Montferrand, la réelle source du problème dans cette forteresse à l'abandon, on pouvait en dire bien des choses ! Qu'aurait dit leurs pères respectifs en voyant la loque qu'il était devenu, une honte pour sa lignée ! L'ombre de lui même ! Oh oui, il avait traversé bien des horreurs, mais par tous les saints, était il seigneur ou juste un coureur de jupons et guêtres ?

Que croyait il ? Qu'elle allait se pavaner comme Salvagine et Loki parce qu'il était seigneur et parce qu'il avait vengé sa famille ?

Il rentra à ce moment dans la vaste salle, Salvagine aussi. La scène était pitoyable, elle ne prit même pas la peine de lui répondre alors que des bruits louches lui parvenaient de la salle de bain, mais cela ne sembla pas inquiéter les deux tourtereaux.

La jeune femme se rua dans la salle des bains, sachant déjà ce qu'elle allait y trouver...Un loki ayant opté pour la facilité. Et c'est ce qu'elle trouva. Il était là, retranché dans un coin de la pièce, s'ouvrant les bras avec joie et bonne humeur.

Elle resta sur le pas de la porte, les bras croisés, devait elle de nouveau être gentille et lui parler doucement ? A quoi bon, il n'écouterait pas. Cet homme était détruit et au lieu de se reconstruire, préférait le chemin le plus simple, celui de la destruction complète.

"Vous devriez entailler juste un pouce en dessous de la dernière cicatrice. Un peu plus de profondeur et vous vous viderez comme un pourceau..." Lui cracha t'elle, les nerfs à bout.

"C'est une maison de fou ! Mania aurait elle jeté son dévolu sur ces murs !!!!" Hors d'elle, elle s'approcha de lui, lui arrachant violemment la lame des mains, plaquant une étoffe trouvée en chemin sur la plus grosse des cicatrices.

"A qui souhaitez vous faciliter la tâche ? Au chambellan ? A Montferrand ? A vous ?" Elle leva une main, prête à le claquer sous la rage puis se retint de justesse, se contentant de soupirer et fermer les yeux pour se résonner.

"Pauvre Loki, torturé, abusé et si mal aimé !" Elle planta son regard parcellé d'or dans celui de Loki,l'obligeant à la regarder en lui prenant le menton du bout des doigts. Une geste ampli de tendresse contrastant avec sa voix ferme.

"Croyez vous être le seul ?" L'interrogeant du regard elle dodelina de la tête. "A quoi bon s'apitoyer lorsqu'eux ne connaissent même plus votre nom, si tant est qu'ils l'aient su un jour !" Elle lui rendit sa lame.

"Mes onguents ne pourront rien y faire si tu vas trop loin dans la chair..." Elle lui sourit doucement.
Revenir en haut
Sebastian de Montferrand
Seigneur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 704
Statut hiérachique: Seigneur
Localisation: Sur ses terres du Montferrand
Sexe: Masculin
Seigneur de qui :: Loki, Salvagine, Eléonore
Taureau (20avr-20mai) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 25 Fév - 11:30 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Tout partait en vrille, Salvagine à peine réchauffée profita du bruit pour prendre la poudre de l'escampette, le seigneur tourna la tête vers elle, la regardant sortir sans un regard et fermer la porte derrière elle; il baissa le regard et se fit devancé par Eléonore qui se rendit à la salle d'eau.

Montferrand resta en arrière mais comprit ce qu'il se passait lorsqu'il entendit le discours de la jeune femme, Loki tentait de mettre fin à ses jours, apparement le moment que le seigneur avait tenté de lui offrir avait eu que des effets négatifs autant sur lui que sur le jeune homme.

Tout en gardant une oreille attetive sur ce que disait Eléonore il se rendit dans la salle de buffet et attrapa de lourdes chaines avant de se rediriger vers la salle d'eau.
Le tintement fers fers entre eux résonnaient dans le couloir, la jeune femme essayait de résonner Loki mais quand il était dans cet état il n'avait jamais écouté...même les coups, or le seigneur ne le frapperait plus, du peu qu'il reagrda dans la pièce Loki semblait possédé et complètement anéantit.

Montferrand entra dans la pièce, l'air dépité et solennel
car tu crois que tes onguents vont faire disparaitre ces tranchées ??? mais arretez de vous prendre pour des apprenties druides ou sorcière un peu!!!
A son tour il arracha la lame des mains de la jeune femme et la jeta sur un des murs violemment

t'as raison Eléonore... on dirait que tout le monde devient fou!! mais Loki... Loki putain!! je voulais que tu sois fort, chevalier, je t'ai rendu ta liberté, t'ai entrainé, je sacrafie la seule relation qu'il me restait pour t'offrir un peu de temps et d'amour... et je te vois là à continuer tes conneries... tu n'avais pas à me demander pardon tout à l'heure pour ce qui ne marche plus, ca aurait put revenir... mais tu préfères t'entêter à te mutiler ou te tuer! et sous mon toit! après t'avoir offert un moment de complicité

Il n'y avait pas de colère mais la même résignation que le seigneur avait senti dans les paroles de Salvagine un peu plus tôt envers lui.
Il posa un genou à terre et lentement mais fermement mit un fer autour du cou du jeune homme, puis lia ses mains, puis ses chevilles, enfin il relia le bout de la chaîne à un large cadenas qu'il accrocha sur un large cercle de fer dans le couloir.

voilà.. déjà je sais que je pourrais te maintenir en vie jusqu'à demain ainsi....
Il se redressa et toisa le jeune homme à terre, il ne ressemblait plus à rien avec tout ce sang et ses yeux exhorbités, Sébastian venait à vraiment croire que le jeune homme était devenu fou.

puisque tu veux réellement en finir avec ta vie... puisque tel est ton désir... j'enverrai une missive à Cross dès demain... puisque ton désir de vivre n'est plus... tes rêves ne sont plus... tu n'as plus rien à faire içi... ainsi peut être me laissera t il en paix ... et ainsi tu pourras mourrir comme tu le souhaites... mais te tuer de mes mains...

le seigneur aval un gros sanglot et tourna les talons
c'est impossible.... comment es tu tombé si bas.... Montferrand ne put continuer de parler... trop de choses mauvaises lui venait en tête... voir Loki ainsi ferré, il le revoyait le jour de son achat ... et tout ce qui s'en était suivi... les joies et les bagarres....ses premiers habits, sa classe en chevalier, son aide précieuse quand Cross avait fait avorté Salvagine, et tout ruiné... [/color]

Il ravala ses larmes pour garder sa fierté mais ne put continuer à le regarder, Respirant un grand coup il regarda Eléonore et ordonna
laisse le tranquille.... c'est nuit noire, tout le monde est épuisé là... tu dormiras dans ma chambre j'ai besoin de sentir quelqu'un prêt de moi... t'inquiètes pas je ne suis pas d'humeur à batifoler...

Le seigneur sortit de la pièce et se plaça pour inviter fermement Eléonore à le suivre
dans cet état, il est ingérable ... crois moi....

Aucune colère, beaucoup d'amertume et une profonde tristesse, le seigneur tendit le bras pour inviter la jeune femme à le précéder vers sa chambre


ordre peu importe
Revenir en haut
Loki Elstreate
Serf

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2012
Messages: 410
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Masculin

MessagePosté le: Mer 25 Fév - 12:15 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Loki regarda Eleonore, alors qu'elle venait vers lui, elle l'entendait sans vraiment l'entendre, l'écoutait sans vraiment comprendre. Il était confus en fait, et ne savait pas quoi penser. Il regarda autour de lui et ne sembla réagir que quand elle lui attrapa le menton. Il releva la tête et lui adressa un sourire, un peu absent...Elle avait raison, mais Loki était ailleurs. Il voulu reprendre la lame entre ses doigts, mais Montferrand arriva et la prit pour la jeter . Il écouta le seigneur, et plissa les yeux. Il savait qu'il avait tellement sacrifier pour lui...c'était un miracle que Loki soit encore entre ces quatre murs. Il baissa la tête, et fronça les sourcils. Que dire face à tout ça. Loki aussi voulait être une chevalier . Il hoqueta et baissa les yeux. Il n'avait pas encore remarqué les chaines, puis il fini par les entendre tinter et releva la tête, Montferrand était déjà un genoux à terre et les lui mettait fermement. Loki déglutit, en colère. Il ne voulait pas qu'on l'entrave ainsi. Il détestait cela d'ailleurs, et pourtant, il n'eut aucun mouvement violent comme il aurait put en avoir, il regarda Eleonore, puis, tira sur ses chaines...Avant de se résigner. en même temps Montferrand n'avait pas tout à fait tord même si le jeune homme ne cherchait pas à se tuer, mais surtout à éloigner ses démons. Son coeur rata un battement, et surement pour ça qu'il reprit un peu contact avec la réalité :

-Que... quoi ?

Non il ne pouvait pas le renvoyer là bas. Il chercha dans le regard de Montferrand un indice, même pour être sûr qu'il ne le ferait pas. Surtout qu'il savait que s'il allait chez le chambellan...Il n'allait pas y mourir non. Il allait y être torturé surtout, et hors de question de revivre ça. Nerveux, il se mit à rire doucement, alors qu'il larme roulait sur sa joue. De toute façon Montferrand ne pouvait pas lui faire ça, c'était pour lui faire peur, il en était sûr. Loki regarda Eleonore et Montferrand s'en aller...repensant aux mots de Montferrand. Il ne le laisserait pas tomber, il ne le livrerait pas au chambellan.

Ne pouvant pas changer de salle ou même trop se déplacer il tenta tant bien que mal de se dégager de ses entraves , lâchant un cri rageur avant d'abandonner avant de se faire plus mal qu'autre chose. Il s'allongea sur le sol, se sentant comme une bête attaché ainsi. Il resta longuement éveillé, les paroles de Montferrand le hantant. Mais il fini par somnoler, pour finir par s'endormir. Son sommeil hanter par des cauchemars, mais il ne se réveillait pas sauf quand il bougeait et que les chaines l'empêchait de s'installer correctement Il avait mal au dos à cause du sol. Mais au moins, il dormait, ça le calmait. Et il était innofensif , pour les autres et pour lui même. Surement grâce à Montferrand surtout qui l'avait attaché
Revenir en haut
Eléonore D'Arcour
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2014
Messages: 138
Statut hiérachique: A préciser
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Fév - 12:28 (2015)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles Répondre en citant

Eléonore se vit arracher des mains la lame puis la regarda s'écraser sur le mur d'en face avec un bruit sourd d'acier contre pierre. Elle n'avait pas vu ni sentit Montferrand arriver, aussi cela lui arracha un frisson...Pour son nez qu'elle recouvrit aussitôt de ses mains pour se protéger d'un coup qui ne vint heureusement pas.

Effarée, elle l'écouta invectiver Loki puis lui ordonner de neplus s'en occuper et de le laisser seul avant d'aller chercher des chaînes avec lesquelles il attacha le pauvre homme.

Elle allait pour s'interposer, mais devant la masse de muscles, qu'elle espoir avait elle d'arriver à quoi que ce soit ? Son regard ampli de compassion fixa Loki, comme le priant de lui pardonner.

La pensée de taper fort dans le dos de son maître lui vient à l'esprit, mais elle savait que Loki prendrait sa défense, cela serrait un coup d'épée dans l'eau voir pire pour elle.

Il parla alors d'envoyer une missive au chambellan, là elle ne put s'empêcher de prononcer un "non" suppliant, qu'est ce qui pouvait bien passer par la tête du seigneur pour en arriver à dire de tels choses ? L'exaspération ? Peut être juste l'envie de voir Loki enfin sortir de sa catatonie suicidaire...

Ne supportant pas de voir cela, elle allait pour tourner les talons lorsque Sébastien lui ordonna de passer la nuit dans sa chambre ! Elle retins sa respiration, le regarda avec de grands yeux étonnés et surpris...N'avait il pas des chiens pour lui tenir compagnie la nuit ?

Fronçant les sourcils, elle se prépara donc à dormir au pied du lit, après tout là ou ailleurs, elle s'en foutait un peu tant qu'il ne l'invitait pas dans sa couche et gardait ses distances.

Il lui montra le chemin, préférant qu'elle passe devant, comme si il avait pu lire en elle ses envie de lui meurtrir un peu plus le dos.

Sagement elle s'éxécuta le front haut, non sans un dernier regard attristé à Loki.

Une fois dans la chambre de Montferrand, elle raviva les flammes de la cheminée puis se pelotonna contre la pierre chaude du sol non loin de l'âtre, posant sa tête sur ses bras repliés.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:42 (2018)    Sujet du message: Nouvelle tête, nouvelles embrouilles

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Seigneurie -> Seigneurie du Sud -> Sebastian de Montferrand Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 8 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com