Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[fille] Albiane Heminia - fille de bourreau (serve)

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Albiane Heminia
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 27 Déc - 12:00 (2014)    Sujet du message: [fille] Albiane Heminia - fille de bourreau (serve) Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Prénom : Albiane
Nom : Heminia




Statuts Hiérarchique : Serf




Âge : 22 ans




Sexe : Féminin




Origine : Humaine




Sexualité : Bisexuelle




Histoire :




Albiane est née voici environ vingt-deux ans. Ses parents vivaient au sein d'une cité mais en était exclu des murailles. Cela était du au travail paternel qui était bourreau. Sa mère s'occupait simplement de ses enfants et de la maisonnée. Si la famille compta de nombreux enfants, bien peu d'entre eux survécurent. Albiane fit parti des heureux élus qui survécurent. Elle ainsi que deux autres enfants, deux garçons : Elbart et Renhart. Mais heureux élus ne sont pas forcément de bons termes. Avoir un père bourreau était loin d'être anodin. Rares étaient les gens qui les côtoyaient. Ils semblaient porter une sorte de malédiction liée à la profession du paternel.  

 

Comme les autres enfants de la famille, Albiane passa son enfance entre la maisonnée, la prison et le gibet. Elle, comme ses frères, était exclue des systèmes d'enseignement. Sa mère possédant quelques maigres connaissances, elle put apprendre à lire, écrire et compter. Son père avait de meilleures connaissances car il devait lire et rédiger les actes de condamnation. Mais on n'en demandait pas tant à la demoiselle. Cette dernière était livrée à elle même la plupart du temps, allant un peu partout et aidant sa mère à la maison. Ses frères, eux, apprirent très vite les rudiments du métier. En plus d'être bourreau, leur père était également le tourmenteur de la cité. Or le travail ne manquait pas. Que ce soit pour médisances ou pour vol, les tourmentés étaient parfois nombreux.  

 

Bien que n'étant pas formée à ce « travail », la demoiselle assistait à bon nombre de tortures et était aux premières loges pour assister aux exécutions. C'était un divertissement comme un autre. Elle apprit aussi quelques autres connaissances de sa mère. Cette dernière ne pouvant trouver un métier, elle s'était servie des connaissances héritées de sa mère pour recueillir certaines plantes aidant aux avortements. Les sages-femmes pouvaient officier dans le même domaine mais elles rechignaient parfois à cette tâche mal vue par l’Église. Cédoria, elle, n'avait pas autant d'état d'âme et y voyait un moyen de gagner quelques pièces de plus.  

 

Lorsqu'elle devint pubère et que sa mère ait pris le temps de lui expliquer ce qu'était de devenir femme, elle lui apprit également ce qu'elle faisait. Dès lors, elle prêta main forte à sa mère et l'assistait dans les cueillettes et la préparation de potions abortives. C'était un moyen de survivre comme un autre. D'ailleurs, survivre ne fut pas possible pour sa mère. Cette dernière prit froid en allant un hiver à la cueillette. Elle ne se remit jamais et mourut quelques semaines plus tard. Cela était hélas fréquent. Son père, Hélias, chercha alors à marier sa fille mais ce fut en pure perte. Il le savait par avance. Sa fille ne pourrait se marier qu'avec un autre bourreau. Ses fils étaient aussi condamnés à suivre la voie de leur père. L'aîné, Elbart, quitta la maison pour devenir bourreau dans une autre cité. Renhart prendrait la suite de son père.  

 

Albiane, quand à elle, continua d'user des plantes comme sa mère le faisait. Économisant un peu d'argent, elle parvint à acheter quelques connaissances avec certaines sages-femmes un peu plus vénales que d'autres. Elle apprit alors les techniques utilisées pour les avortements. Cela ne fonctionnait pas à chaque fois, tout comme les potions abortives. Mais cela rapportait un peu d'argent. La mort faisait partie de la vie après tout. Il allait de soit que les femmes qui venaient la trouver, le faisaient quand elles avaient épuisé les autres possibilités.  

 

Son père et son frère étaient au courant mais ne disaient rien. Ils fermaient les yeux et profitaient de l'argent ramené. Hélias, au fur et à mesure des années, perdait l'espoir de voir sa fille trouver un parti. Dans la ville, il savait cela impossible. Sans compter que sa fille finissait par profiter de sa liberté et qu'il savait sa virginité perdue depuis un moment. Néanmoins, il savait que s'il trouvait un fils de bourreau, ce dernier ne ferait probablement pas la fine bouche, trop heureux de trouver une épouse. Mais pour le moment, Albiane profitait d'une certaine liberté et de sa « profession ». 

 

Description physique :




Albiane est une jeune femme d'environ un mètre soixante, assez mince mais avec de jolies formes. Elle a la taille très fine, des hanches arrondies et une poitrine présente mais sans excès pour autant. On ne pourra pas la qualifier de voluptueuse mais son corps est relativement harmonieux. Son visage possède des traits assez fins et sa peau est assez claire malgré les heures passées à l'extérieur. Elle possède des yeux marrons tirant sur le vert encadrés par des longs cils noirs. Ses cheveux sont longs et blonds très clairs. Elle les porte libre sur ses épaules étant donné son absence de mari. Parfois elle les rassemble en tresse afin d'avoir moins chaud. De tenues, elle n'en possède que trois et elles sont quasi-identiques dans les teintes rouges/bruns.  



Description psychologique :




Albiane possède son petit caractère. Laissée relativement libre par ses parents qui avaient d'autres chats à fouettés que de s'occuper de leur progéniture, elle apprécie cette indépendance et supporte mal l'autorité. Elle n'apprécie pas forcément non plus d'être mise au ban de la société. Alors, quitte à être exclue, elle agit en conséquence. Néanmoins, si l'autorité ne lui est pas familière, son père lui apprit le respect à sa famille et au seigneur qu'ils servent. Après tout, le bourreau est le dépositaire de la justice de son seigneur.  
Elle peut paraître parfois insensible car elle s'est blindée face à la dureté de la vie. Elle est peut-être plus consciente que d'autres que la vie et la mort font partis d'un même cycle. Elle sait aussi qu'on n'a qu'une seule vie et que les plaisirs sont rares. Aussi il faut savoir en profiter quand cela s'avère possible.  
Loin d'être naïve, elle sait que l'argent mène le monde ou presque. Elle ne compte pas faire fortune mais dès qu'elle peut gagner quelques piécettes ou services, elle ne se prive pas que cela soit auprès de femmes qui ne souhaitent pas enfanter ou de prisonniers à qui elle peut accorder quelques faveurs.  







Infos pour Nous  

 
Comment avez vous trouvé l'adresse du forum ? Sur un top-site

Seras-tu actif? : Oui, je passerai tous les jours ou presque et je posterai au moins une fois par semaine. Si je ne peux pas (à cause du travail à certaines périodes), je préviendrai.






Aimez vous le design et le comprenez-vous ? Alors j'ai eu un peu de mal à me repérer au départ mais dans l'ensemble ça va. Par contre, je ne sais pas si c'est juste chez moi mais j'ai une barre grise tout en haut de forum.




Suggestion ou commentaire : Rien de plus pour le moment (pour l'histoire je me suis basée un peu plus sur le XIIIe siècle que sur le Haut Moyen-Âge).




Ton âge réel : 35 ans
Revenir en haut
Reine Danzerchust
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 1 360
Statut hiérachique: Reine
Sexe: Féminin
Seigneur de qui :: Galemar, John, Leif

MessagePosté le: Dim 28 Déc - 21:30 (2014)    Sujet du message: [fille] Albiane Heminia - fille de bourreau (serve) Répondre en citant

Bienvenue sur le forum. 

J'ai un peu débuter ton texte malgré que tu as clairement dit que tu ne le faisait pas en respectant le style du forum qui est le Haut-moyen âge ( les débuts du moyen âge). Je peux déjà dire que le concept système d'enseignement et savoir lire et écrire sont très très rare au moyen âge.

J'aimerais que tu retouche ton histoire pour le faire plus haut moyen-âge ( 900 ans)


Savoir compter était rare mais plus de gens savaient une base, 1 a 10.
***********************
-------------------------------------------------
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:30 (2017)    Sujet du message: [fille] Albiane Heminia - fille de bourreau (serve)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Administration -> Poubelle Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com