Royaumes des Supplices Index du Forum
 
 
 
Royaumes des Supplices Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Margot la Farouche [Fille]

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Création de Personnage -> Serf ou esclave -> Esclave validé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Margot la Farouche
esclave

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 7
Statut hiérachique: Esclave
Sexe: Féminin

MessagePosté le: Ven 11 Déc - 01:10 (2015)    Sujet du message: Margot la Farouche [Fille] Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Prénom : Margot

Nom : Thurstan, mais on la surnomme plus souvent "La Farouche"

Statuts Hiérarchique : Esclave

Nom du Seigneur : Ø

Âge : 20 ans

Sexe : Féminin

Origine : Humaine

Sexualité : Bisexuelle

L'ambiance était chaude et feutrée, à l'auberge. La nuit était déjà bien avancée, laissant les maigres éveillés dans une sorte d'état de torpeur. Grisés par la douce quiétude, par les murmures sourds ou les bruissements de vêtements.
Deux pêcheurs buvaient. Accoudés au comptoir, ils prenaient plaisir à se raconter des histoires grivoises. Ce fut l'un qui signala à l'autre la présence de la jeune femme, assise en retrait. La tête légèrement penchée sur le côté, il la détailla comme s'il évaluait du bétail au marché.

- Beau cul. Et que dire de son énorme poitrine.
Margot n’avait rien à envier aux autres femmes de ce côté-là. Il fit un geste grotesque des mains, les plaçant en coupole. Son camarade renifla, un rictus figé au visage.
- Mais t'as vu ses cheveux?
L'homme marqua une pause, secouant négativement la tête.
- Ils touchent presque le sol, mais on croirait que quelque chose grouille là-dedans.
Il ne suffisait que d'un bref regard pour comprendre que les cheveux de l'inconnue étaient négligés et dotés une telle ampleur qu'on aurait pu leur conférer une identité propre à eux. Leur noir semblait étouffer chaque reflets tant ils étaient opaques et dépourvus de brillance. Des mèches plus ou moins longues témoignaient du manque de patience de sa propriétaire face à certains nœuds. On pouvait apercevoir une feuille ou une plume à jamais perdues dans sa tignasse.
- Une sauvageonne. Elle méprise les hommes autant que sa sorcière de mère...
Il cracha au sol, comme pour souligner son dédain ou son dégoût. Sa réaction aurait pu paraitre exagérée dans certaines situations, mais elle était à l'image de l'opinion des villageois face à une pratiquante de l'ancienne magie. Nul doute que son ami ignorait qu'il portait rancune à la créature suite à un rejet humiliant de sa part.
- J'ignorais que la vieille Thurstan avait une fille.
L’herboriste avait toujours vécue recluse, sa maison construite en bordure de la forêt. Rare étaient les clients qui venaient ouvertement la rencontrer, mais la grande majorité des villageois reconnaissait à contrecœur avoir déjà eu recours à ses talents. Grossesse non désirée, fièvre vicieuse, blessure infectée, aphrodisiaques ou poisons… La mère enseignait son savoir à sa fille, sans aucune morale contraignante. Elles se définissaient comme étant une simple ressource, rien de plus.
La jeune femme croisa ses jambes et rejeta sa tête vers l'arrière pour chasser des mèches sombres de son visage. Tout en elle appelait au désir. Elle expirait la fougue. Une fraicheur sauvage et indomptable. Chacun de ses gestes, battements de cils. Chacune de ses respirations étaient une invitation, voire une provocation des plus troublantes. Elle n'était certainement pas la plus jolie des femmes, mais sans aucun doute une de celles qui avaient le plus de charme. Margot inspirait le mystère et l'inconnu.

- Elle me donne des idées peu.... édifiantes.
Le pêcheur dit cela en passant nerveusement une langue sur sa lèvre inférieure. Sa fébrilité était palpable. L’autre semblait désapprouver les évidentes intentions de son ami et eut un claquement de langue réprobateur.
- Pas la peine, elle n’a jamais laissé un seul homme la toucher. À moins que tu te joignes aux rituels de ces barbares...
L’intéressé eu un rire sarcastique qui n’augurait rien de bon. Ignorant son ami, il se releva si vite qu’il dû poser ses mains contre la table pour conserver son équilibre; l’alcool avait assourdi ses sens. Il passa sa manche sous son nez en maugréant un peu, puis se dirigea vers la belle qui attendait visiblement quelqu'un. Il se tint devant elle, affichant le même sourire acide. À peine eut-elle le temps de lever ses yeux verts profonds sur lui qu’il lui attrapa les cheveux et l’attira contre lui, la soulevant de sa chaise.
- Eh ma jolie, que dirais-tu d’un baiser?...
Mais bien avant de lui donner le moindre choix, il plaqua avidement ses lèvres contre les siennes. Les quelques clients présents dans l'auberge retinrent leur respiration dans un hoquet de surprise tout en observant la scène de leurs yeux incrédules. La païenne retroussa son nez aquilin de dégout, puis eut une réaction qui poussa les témoins au comble de la stupeur.
Elle l'avait mordu. Comme un animal l'aurait fait. Les cris de douleur du pêcheur inspiraient la pitié, malgré le fait qu'il soit le fautif. Il tremblait comme une feuille, comme incapable de se détacher de sa proie qui était rapidement devenue le prédateur. Leur étrange étreinte sembla durer un interminable instant, bien qu'il ne s'agissait véritablement que de quelques secondes. Elle repoussa sèchement l'homme, se libérant facilement de sa prise vacillante qui se laissa choir à genoux au sol. Il gémissait. Margot avait fendue sa lèvre de pars et d'autre, laissant une ouverture perpendiculaire qui saignait abondamment. La sorcière partageait son sang, on distinguait à peine ses lèvres pulpeuses sous tout ce maquillage sanguinolent et grotesque. Posant ses yeux sur l'assemblée, elle était terrifiante. Elle regarda tour à tour dans les yeux de tous les individus présents, droite et fière. On n'entendait que les couinements d'un rat qui passait sous les tables. Et puis, à l'apogée de ce moment de tension, elle leur tourna le dos et jeta sa cape sur ses épaules sans un mot. Le blessé sembla reprendre sur lui, la fureur luisait dans son regard. Il était rouge de colère, une main plaquée contre sa bouche pour réprimer le saignement. Son ami pêcheur vint rapidement à ses côtés pour lui venir en aide, observant la morsure. Il pointa un doigt accusateur sur la femme qui lui tournait le dos.

- Trainée! Harpie! Bâtarde de sorcière! Tu vas le regretter, ma jolie..!
Il continua sa longue litanie de menaces et d'insultes, même après que Margot eut quitté l'auberge. Elle reprit le chemin pour rentrer chez elle, ses longs cheveux s'agitant férocement dans le vent. Tous les passants qui la croisèrent revinrent chez eux, convaincus d'avoir croisé la route d'une âme damnée.

Ce fut après une planification de quelques semaines qu'elle sera victime de sa vengeance. Accompagné de plusieurs comparses, le pêcheur s'attaqua à Margot et abusèrent d'elle pendant plusieurs jours, avant de la vendre en tant qu'esclave au plus offrant.


Infos pour Nous

Comment avez vous trouvé l'adresse du forum ? : Multi d'Hermine de Bellehache
Seras-tu actif? : Je le jure!
Aimez vous le design et le comprenez-vous ? : Oui :)
Ton âge réel : 25 ans
Revenir en haut
Reine Danzerchust
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 1 360
Statut hiérachique: Reine
Sexe: Féminin
Seigneur de qui :: Galemar, John, Leif

MessagePosté le: Mar 15 Déc - 00:00 (2015)    Sujet du message: Margot la Farouche [Fille] Répondre en citant

Je vais lire ta fiche demain, tu as jusqu’à demain pour officialisé l'avatar que tu veux pour ton perso :P


Je vais aller me coucher la, demain pour moi est le 15 décembre :P
***********************
-------------------------------------------------
Revenir en haut
Reine Danzerchust
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 1 360
Statut hiérachique: Reine
Sexe: Féminin
Seigneur de qui :: Galemar, John, Leif

MessagePosté le: Mer 16 Déc - 20:57 (2015)    Sujet du message: Margot la Farouche [Fille] Répondre en citant

Ta fiche est superbe. je te permet ce style de fiche car c'est ton DEUXIÈME personnage. 


Tu débute a la vente aux esclaves.
***********************
-------------------------------------------------
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:24 (2017)    Sujet du message: Margot la Farouche [Fille]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Royaumes des Supplices Index du Forum -> Création de Personnage -> Serf ou esclave -> Esclave validé Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com